Calculer l’IPN d’un mur porteur

L’IPN est une poutrelle normale en forme d’I majuscule. Lors d’une construction, il remplace le mur porteur pour laisser plus de place. Les références de l’IPN doivent être connues pour qu’elle arrive à supporter la charpente ou le plancher d’un édifice à un étage.

Mur porteur

Astuce pour déterminer l’IPN d’un mur porteur

  • Pour déterminer l’IPN, il faut consulter l’abaque qui montre les charges en kilogramme qu’elle peut supporter. Il s’agit de la forme simplifiée pour calculer rapidement le profil de l’IPN. La poutre est supposée reposer sur 2 appuis stables des parties du mur porteur restant. 
 

Charge maximale en kg d’un IPN S235JR / S275JR pour une flèche de L/200

 

Longueur de la poutrelle

Dimension de l’IPN

2 m

2,5 m

3 m

3,5 m

4 m

4,5 m

5 m

5,5 m

80

1236

983 

 

 

 

100

2172

1 730  

1434  

1097 

120

3478 

2 772  

2300  

1960 

1608  

1255 

140

5212 

4157 

3451  

2944  

2563  

2215  

1777 

1447  

160

7452

5945 

4938  

4216  

3672

3247 

2905  

2394  

180

10260

8188

6802  

5811  

5064  

4481 

4012 

3625 

200

13643 

10890  

9051 

7734 

6743  

5969 

5346  

4835  

 

Charge maximale en kg d’un IPN S235JR / S275JR pour une flèche de L/500

 

Longueur de la poutrelle

Dimension de l’IPN

2 m

2,5 m

3 m

3,5 m

4 m

4,5 m

5 m

5,5 m

80

615  

386  

 

 

 

100

1362  

862  

588  

421  

120

2625  

1665 

1142  

824  

617  

471  

140

4591  

2922  

2011  

1458 

1097 

847  

667 

531  

160

7452 

4781  

3297 

2400  

1813 

1409  

1117  

900  

180

10260  

7429  

5131  

3743  

2836 

2211  

1761  

1425 

200

13643  

10890  

7593 

5544  

4210  

3289 

2629  

2137  

         
  • Le calcul du poids maximal soutenu par une IPN aide à reconnaître la dimension du profil suivant sa longueur. La flèche mentionnée ici est la distance de déplacement vers le bas, du milieu de la poutre. Elle forme un arc sur la longueur de la poutre divisée par 200 ou 500.

Exemple : pour remplacer le mur porteur d’une maison par une IPN, voici les données récoltées. La section du mur est de 3,8 m. La charge maximale à supporter au plancher est d’environ 3 tonnes. Une IPN 160 de 4 m de long pour une flèche L/200 ou une IPN 200 pour une flèche L/500 fera donc l’affaire.

Prix d’une poutre IPN en acier

Type d’IPN

Référence

Prix du matériau


Acier

100 x 50 mm

12 à 25€

120 x 58 mm

15 à 30€

180 x 82 mm

30 à 55€

200 x 90 mm

35 à 65€

  • Pour une IPN 100 à 200, le prix de la poutrelle en acier va de 12€ à 65€. Ce montant change en fonction du format de l’IPN, car cela définit sa charge admissible.
  • La longueur de la tige en acier affecte, de la même manière, le prix d’achat de l’IPN. Elle est souvent sollicitée pour l’ouverture d’un mur.

La variété de poutres qui existent sur le marché

Pour les exigences de la construction moderne, de nombreuses diversités de poutrelles métalliques sont présentes. Elles sont identifiées sous forme de lettre majuscule. En effet, le produit fini a été élaboré selon une forme standard et facile à utiliser. Leur point fort repose sur leur capacité à supporter des charges hors du commun.

La poutre IPN

Poutre IPN
Poutre IPN

La poutre IPN est facilement reconnaissable. Sa ressemblance à la lettre I lui procure des atouts de résistance. Les faces extérieures de l’IPN sont plates et perpendiculaires au corps de la bande. La partie intérieure possède une jonction arrondie. Elle rejoint la bande sous une pente de 14 % par rapport à la surface plane. 

La poutre IPE

La poutre IPE ressemble à l’IPN. Seules les caractéristiques de fabrication ont été modifiées. Ses ailes hautes et basses sont parallèles et ont une épaisseur régulière. Ses faces internes et externes sont toutes perpendiculaires à la bande. Aucune courbure n’est constatée.

La poutre UPN

La poutre UPN est une tige profilée en forme de U. Les côtés extérieurs sont directement perpendiculaires à la base de l’âme de la poutre. Les faces intérieures présentent une pente de jonction de 8 % en comparaison de la partie externe.

La poutre HE

La poutre HE est forgée selon la lettre H, avec des ailes plus larges. Les facettes sont parallèles et possèdent la même taille. Elles ont l’air d’une grosse IPE inversée.

La pose de la poutre IPN

Tout le monde n’est pas à l’aise dans un espace habitable jonché de séparation et de cloison. La surface devient exiguë et il est difficile de pouvoir en profiter. Pour résoudre ce problème, chaque mur porteur est remplaçable par une poutre IPN. La pièce sera ainsi plus lumineuse et le degré de confort augmente.

L’étude du projet d’installation

  • Les travaux de pose d’une IPN ne sont pas une tâche anodine. Il demande obligatoirement de recourir à des professionnels qualifiés pour la démolition d’un mur porteur. Un mauvais calcul peut créer des fissures et même mener à l’effondrement de votre bâtisse.
  • L’étude du projet consiste à déterminer avec précision les charges qui se répartissent sur le mur porteur. Le spécialiste en architecture de bâtiment fera les calculs nécessaires pour choisir la poutre IPN idéale à votre projet. Il s’assure que votre structure reste stable à la fin des travaux. À la fin de son diagnostic, il délivre un justificatif de faisabilité du projet.

La démolition du mur porteur

  • Lorsque l’architecte a permis le lancement des travaux, les ouvriers qualifiés commencent par ouvrir le mur en question. En effet, il ne s’agit pas d’un démantèlement banal. Le démontage doit se faire avec précaution pour ne pas endommager les façades restantes.
  • Avant la démolition, il faut enlever les couches de revêtement qui couvrent le mur de chaque côté. Cette technique facilite la dépose. Pour une plus grande vigilance, le maçon peut carrément scier le mur. De cette manière, il sépare l’ouverture du reste de la structure.
  • Entre-temps, des étais provisoires sont posés pour supporter les contraintes du plafond. Ils équilibrent l’ensemble des charges supérieures avant la pose et la fixation de l’IPN.

Le façonnement des renforts de fixation de l’IPN

  • Sur les extrémités des ouvertures, des supports en béton sont coulés. Leurs sections sont déterminées au préalable, par le biais des études de l’architecte concerné. Ils ont pour rôle de soutenir l’IPN et toutes les charges prévisibles de l’appartement du dessus.
  • Les bétons sont répartis en 2 positions : verticale et horizontale. Ils stabilisent l’accueil de l’IPN

La mise en place de l’IPN

  • Une fois les bétons mis en œuvre, la poutre est acheminée vers l’ouverture et posée délicatement. 
  • Les deux extrémités de l’IPN doivent au moins s’insérer de 20 cm dans la structure du support en béton. Des trous peuvent être percés pour une insertion parfaite.
  • L’IPN est ensuite scellé au mortier sur tous les côtés.

La sécurisation des œuvres 

Pour la sécurité des nouvelles installations, les étais sont retirés 24h après la fin des travaux. Le maçon pourra ainsi s’attaquer à la mise en forme du mur.

FAQ

Quels types de travaux d’IPN nécessitent des démarches administratives ?

Pour certains chantiers, la délivrance d’une autorisation venant de la mairie est utile. Le logement doit être soumis à des réglementations en fonction des travaux qui sont effectués. Les démarches sont différentes pour une maison individuelle ou en copropriété.

  • Dans une maison individuelle, les démarches administratives sont obligatoires pour la modification d’une façade extérieure. Elles incluent, par la même occasion, la pose de l’IPN pour soutenir les charges de l’ancien mur porteur.
  • Une permission est requise entre les propriétaires dans le cas d’un mur mitoyen. Les 2 entités font un état des lieux et se mettent d’accord sur des travaux réalisables.
  • L’ouverture d’un mur à l’intérieur du logement n’a pas besoin d’autorisation, car elle ne modifie pas l’aspect extérieur de la maison.
  • Pour le cas de la pose d’un IPN en copropriété, les démarches sont plus complexes. D’abord, il faut demander l’avis de l’architecte pour savoir si le projet est réalisable. Ensuite, trouver 3 devis émanant d’une entreprise spécialisée en maçonnerie. La dernière étape est de demander l’approbation des membres de la copropriété par l’intermédiaire d’un vote.

Quelle est la durée d’installation d’une IPN ?

Beaucoup de propriétaires aimeraient modifier l’intérieur de leur maison en ouvrant un mur. L’aménagement de cet espace nécessite la pose d’une poutrelle IPN. En général, si aucun problème n’est rencontré, la durée moyenne de l’installation est de 3 à 5 jours. Il faut compter plus d’une semaine pour espérer utiliser la nouvelle pièce.

Pourquoi la pose d’une IPN est-elle importante ?

  • Il faut reconnaître qu’une IPN peut être utilisée dans différents projets de construction ou de rénovation. Elle sert de renforcement pour supporter tout un étage. Elle peut également servir de linteau pour une grande porte ouverte sur l’extérieur. Elle apporte un design futuriste à l’intérieur de votre décoration. La présence de l’acier rassure et vous garantit un soutien stable.

De plus, l’instauration d’une IPN est plus économique. Son installation est plus rapide que de couler du béton. Elle prend très peu de place et est robuste.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.