Prix d’une poutre IPN

Si vous souhaitez rénover votre intérieur en séparant la cuisine et le salon alors que le mur en question est un mur porteur, la poutre en IPN est la solution qu’il vous faut. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de support : différents types, avantages, prix par matériau, prix de pose et conseils divers.

Poutre IPN

Budget récapitulatif

Pour avoir une idée du budget total que vous devez préparer pour la pose d’une poutre IPN, prenez en compte son prix par rapport à vos besoins et ajoutez les frais liés à la pose.

Types de poutre IPN

avantages

Prix hors pose

Poutre IPN en acier

Disponible en de nombreuses dimensions et est excellente pour une utilisation intérieure

35 à 250 €/ml

Poutre IPN en bois

Donne un rendu naturel et rustique, excellente pour supporter des plafonds

20 à 50 €/ml

Poutre IPN en aluminium

Moderne et légère

250 à 600 €/ml

Poutre IPN en verre

Offre un design contemporain

120 à 370 €/ml

Poutre IPN en acier galvanisé

Ne rouille pas et excellente pour une utilisation en extérieure

100 à 350 €/ml



Hauteur

1 m de long

10 m de long

160

40 à 50 €/pièce

300 à 400 €/pièce

200

50 à 60 €/pièce

400 à 500 €/pièce



Frais liés à la pose d’une IPN

Prix

Étude de chantier

700 à 1000 €

Réalisation des plans

200 à 450 €

Livraison sur le chantier

550 à 1200 €

Travaux

1000 et 3500 €

Étude technique

500 à 1100 €

Livraison + matériel de levage

450 à 1200 €

Comment fonctionne et à quoi sert une poutre IPN ?

Signifiant « profilé en I à Profil Normal », une poutre IPN est une poutre ayant la forme d’un I. elle se compose de deux plans horizontaux, appelés brides, reliées par une composante verticale ou la trame. Les bords de la poutre IPN sont effilés et vous remarquerez sa ressemblance à la lettre I lorsque vous la voyez à travers la section transversale.

Bien qu’une poutre en I soit disponible en différentes épaisseurs et longueurs, elles affectent toutes ces quatre facteurs : déviation, flexion, flambage et vibration.

Premièrement, cette structure doit être suffisamment épaisse pour réduire et éliminer la déflexion, c’est-à-dire le déplacement vertical de la poutre. Deuxièmement, le corps de la poutre doit être suffisamment solide pour résister à la courbure. Troisièmement, les brides doivent être prises en compte pour garantir que la poutre en I ne se déforme pas. Enfin, la poutre en I doit être suffisamment rigide et lourde pour réduire tout cas d’action vibratoire.

Pour une poutre IPN, la largeur de sa semelle est inférieure à la hauteur de la section transversale. Elle sert généralement à soutenir un bâti comme des murs porteurs, des planchers ou encore des plafonds. Elle est également utilisée dans des applications pour fournir un support structurel, en raison de la résistance, de la durabilité et de la résistance à la rouille de l’acier. Non seulement les poutres en I sont conçues pour résister aux contraintes de flexion et de cisaillement, mais également aux vibrations, à la plastification et à la réflexion en raison de leur forme.

L’IPN se diffère de l’IPE (Profil Européen) par ses ailes inclinées avec une pente de 14% vers les bords.

Pour connaitre le prix d’une porte IPN, il faut passer en revue les éléments qui l’influent, notamment les dimensions, le matériau, la capacité portante, le poids ou encore l’épaisseur et la densité linéique.

Le prix d’une poutre IPN en fonction de ses dimensions

Les dimensions d’un IPN varient généralement d’un projet à un autre, mais 1 m de long coûte environ entre 40 et 60 € par pièce (pour une hauteur de 160 et de 200). Mais acheter une IPN de 10 m de long est plus avantageux, car son prix varie entre 300 et 500 € par pièce. À savoir que la hauteur de l’âme varie souvent entre 80 et 600 mm tandis que la longueur varie de 2 mètres à 15 mètres. Il suffit ensuite de diviser la hauteur en deux pour avoir la largeur. Autrement dit, un IPN de100 doit avoir une largeur de 50 mm.

Le prix d’une poutre IPN en fonction de la matière

Le prix d’une poutre IPN variera considérablement selon la matière dont elle a été fabriquée :

Poutre IPN en acier

Une poutre en acier est avant tout recyclable, à l’inverse de la plupart des autres matériaux utilisés en construction. Ce qui réduit considérablement les déchets liés aux travaux de construction. Les poutres en acier sont préfabriquées en fonction de votre structure et de votre inclinaison. Le plan est rendu envisageable par le caractère adaptable du matériau. L’acier peut être formé dans n’importe quelle forme et taille. Fait intéressant, l’embellissement ne se mêle pas de la qualité du matériau. De plus, cette nature adaptable le rend plus sûr à utiliser, car il peut facilement être réutilisé. Son prix varie entre 35 et 250 €/mètre linéaire.

Poutre IPN en bois

Les poutres en bois, tout comme les solives ou encore les poteaux peuvent être coupés sur place et, contrairement à certains autres matériaux de construction, aucun équipement lourd n’est requis. Bien que la charpente soit généralement construite sur place, certains éléments peuvent être préfabriqués permettant un meilleur contrôle des détails et moins de temps de construction. Comparé à d’autres matériaux comme le verre, le béton et l’acier, le bois a une faible conductivité thermique, en d’autres termes, il retient la chaleur et rend la maison plus économe en énergie. Son prix varie entre 20 et 50 €/mètre linéaire.

Poutre IPN en aluminium.

Le métal le plus abondant dans la croûte terrestre, l’aluminium est un métal relativement mou, durable, léger, ductile et malléable. Il est apprécié pour ses propriétés résistantes à la corrosion et légères, ce qui en fait une ressource largement considérée dans la construction, notamment dans la conception des poutres et des colonnes de contreventement. Un autre avantage de l’aluminium est qu’il sert de bon réflecteur. Il est utilisé dans les couvertures de sauvetage et les luminaires en raison de sa capacité à réfléchir à la fois la lumière et la chaleur. Son prix son prix peut monter jusqu’à 250 à 600 €/mètre linéaire.

Poutre IPN en verre

Les poutres en verre sont utilisées sur divers éléments en verre structurel non verticaux pour donner un support structurel latéral à l’installation en verre. Elles sont fabriquées à partir de différentes couches de panneaux de verre trempé qui sont ensuite laminés ensemble pour former un bras de support extrêmement robuste et solide. La profondeur et l’épaisseur de la poutre de verre dépendent de la charge qu’elle supportera. En raison de la résistance inhérente du verre et de la durabilité accrue des stratifiés de verre, la poutre en verre peut être utilisée pour supporter toutes sortes d’articles en verre, des toits en verre pour marcher sur des sols en verre. Son prix varie entre 120 et 370 €/mètre linéaire

Poutre IPN en acier galvanisé.

Les poutres en acier galvanisé ont pour avantages principaux d’être durables alors qu’elles ne nécessitent que peu d’entretien. Les revêtements galvanisés sont facilement évalués à l’œil nu et des méthodes simples de test d’épaisseur non destructives peuvent être utilisées. Lorsque les éléments en acier galvanisé sont reçus, ils sont prêts à l’emploi. Aucun temps n’est perdu sur place dans la préparation de la surface, la peinture et l’inspection. Lorsque l’assemblage de la structure est terminé, il est immédiatement prêt à l’emploi ou pour la prochaine étape de construction. Son prix varie entre 100 et 350 €/mètre linéaire.

Prix de pose d’une poutre IPN

Les principaux travaux

S’il faut créer une ouverture d’un mur porteur, l’installation d’une poutrelle IPN de 2 à 5 m est nécessaire. Ce qui vous coûtera dans les 1000 à 2500 € en fourniture. Dans la plupart des cas, le professionnel devra réaliser quelques études techniques préalables afin de déterminer la dimension de la poutre. En tout, l’ouverture du mur porteur coûte entre 1000 et 3500 €. S’il s’agit d’une ouverture d’un passage sans un mur, comptez dans les 1300 €.

Les travaux consistent à poser des étais qui permettent de supporter le plafond près du mur porteur, tracer le profil de l’IPN sur le mur porteur, créer l’ouverture, sceller, casser le mur et retirer les étais. Vous devez également prendre en compte le poids d’une poutre qui aura des conséquences sur le prix total. Sachez qu’une poutre IPN 200 pèse 26 kg par mètre. Ce qui veut dire qu’une poutre IPN de cette taille, mais en 3 mètres pèsera environ 80 kg. Il faudra penser aux frais de livraison ainsi qu’aux matériels de levage qui peuvent coûter jusqu’à 450 à 1200 €.

Il est important de savoir que la loi impose l’intervention d’un architecte diplômé d’état pour la pose d’une porte IPN et que ce sera celui-ci qui rapprochera le Bureau d’Étude Technique afin de confirmer l’ouverture du mur porteur. Si vous souhaitez poser une poutre IPN dans votre maison, vous devez déposer une déclaration de travaux à la mairie. S’il s’agit d’un appartement, l’accord de la copropriété est obligatoire.

Main-d’œuvre

Description

Tarif

Étude de chantier

L’architecte réalisera une étude de faisabilité afin de déterminer s’il est envisageable ou d’ouvrir ou de démolir un mur porteur

700 à 1000 €

Réalisation des plans

L’architecte va rédiger les plans qui permettent aux installateurs de réaliser les travaux selon la norme

200 à 450 €

Livraison sur le chantier

L’installateur prendra en charge la livraison de la poutre ainsi que les équipements nécessaires pour la pose

550 à 1200 €

Travaux

L’ouverture du mur porteur et la pose de la poutre

1000 et 3500 €

Les finitions

Si vous souhaitez économiser le plus possible, vous pouvez vous contenter de peindre la poutre. Vous pouvez également la coffrer avec du placo. Mais si vous souhaitez qu’elle s’harmonise avec l’ensemble de l’intérieur de votre maison, il vous faudra penser aux travaux de finition. En effet, la reprise du carrelage peut coûter entre 35 et 150 € /m² tandis que la reprise du parquet est un peu plus cher, entre 45 et 180 € /m². Un artisan sera payé entre 20 et 45 € /m² pour peindre la poutre et entre 15 à 30 € /² pour la reprise du mur en peinture ou en papier peint.

Travaux annexes

À part l’ouverture du mur porteur, il existe d’autres opérations liées à la pose d’une poutre IPN que vous devez prendre en compte :

La pose d’une fenêtre

Un IPN est parfois nécessaire pour l’installation d’une fenêtre, surtout pour une ouverture qui se fait sur un mur porteur. Calculez ensuite le coût total en fonction du modèle de fenêtre que vous choisirez.

La construction d’un plancher

Dans de nombreux cas, un IPN supporte un plancher. Le prix sera calculé en fonction de la difficulté des travaux et du type de plancher.

La création d’une terrasse

Si vous souhaitez aménager une terrasse, vous devez penser à installer un IPN afin que celle-ci puisse garder un niveau de confort et de sécurité. En plus de consolider la terrasse elle-même, l’IPN supportera également le poids du revêtement de sol.

L’évacuation de gravats

Lorsqu’on parle de démolition, il faut penser aux gravats. Dans le cadre d’une ouverture d’un mur porteur, vous aurez certainement besoin de louer une benne ou acheter des sacs à gravats.

N’hésitez pas à contacter plusieurs entreprises et de leur demander plusieurs devis chacune avant de choisir celle qui vous convient. Gratuit et sans engagement, cette étape vous permettra de vérifier les travaux en détail du début jusqu’à la fin, de la qualité et de la quantité des matériaux nécessaires pour assurer le bon déroulement des travaux et surtout de prévoir un estimatif budget total. Même s’il n’est pas toujours évident de déterminer la durée de la pose d’un IPN, le devis devra vous aider à arrondir les chiffres.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.