Chaudière à bûches automatiques ou manuelle : laquelle choisir ?

La chaudière à bûches est un excellent choix de système de chauffage : pratique, écologique et économique. Il reste, cependant, difficile de faire son choix parmi toutes les offres sur le marché.

Chaudière à bois

Qu’est-ce qu’une chaudière à bûches ?

Une chaudière à bûches est un équipement de chauffage individuel ou collectif.

Sur le même principe qu’une chaudière au gaz, la chaudière à bûches possède un brûleur qui permet de consumer un combustible afin de générer de l’énergie calorifique. Cette énergie sert à faire monter en température un fluide caloporteur qui sera transmis aux divers émetteurs de chauffage, comme les radiateurs ou le plancher chauffant, ou bien, au système de production d’eau chaude sanitaire, le ballon d’eau chaude.

Le fluide caloporteur est transmis grâce à un ballon tampon qui permet d’accumuler la chaleur afin de la retransmettre quand et où c’est nécessaire.

Ce type de chaudière utilise du bois comme combustible sous forme de bûches de bois. La longueur et la largeur des bûches sont assez variables et dépendent de l’équipement installé.

La chaudière à bûches accepte tous les types de bois, attention cependant à ne pas prendre du bois qui se consomme trop rapidement au risque d’augmenter la charge de manutention.

Les différentes chaudières à bûches en fonction de leur alimentation

Lorsqu’on parle de chaudière à bûches, on pense à la chaudière à bûches à chargement manuel, mais il existe aussi des chaudières à bûches à chargement automatique qui sont beaucoup moins courantes.

La chaudière à chargement manuel

La chaudière à chargement manuel est la plus courante des chaudières à bûches. 

Elle est composée de trois parties : 

  • la zone de chargement ;
  • la chambre à combustion ;
  • l’échangeur de chaleur.

La zone de chargement se situe au-dessus de la chambre à combustion. C’est à cet endroit qu’il faut approvisionner la chaudière en combustible.

Il est inutile de surcharger la zone de chargement au risque de dégrader les performances de l’installation. En effet, le ballon tampon a un volume “batterie” : il se recharge en énergie calorifique afin de la redistribuer. S’il est déjà “plein”, la combustion continuera moins intensément, mais ne servira à rien. 

Après l’installation de l’équipement, quelques jours suffisent pour trouver le bon équilibre de rechargement.

La chaudière à chargement manuel nécessite beaucoup de manutention. En plein hiver, il est nécessaire de réapprovisionner la chaudière jusqu’à deux fois par jour. Chaque chargement dure environ une quinzaine de minutes.

La chaudière à chargement automatique

La chaudière à chargement automatique est moins répandue que la version à chargement manuel. 

L’équipement principal est composé de la même manière, à savoir :

  • la zone de chargement ;
  • la chambre à combustion ;
  • l’échangeur de chaleur.

On ajoute à cette combinaison un espace de stockage dans lequel se trouvera une grande quantité de bûches de bois.

La chaudière est équipée d’un détecteur au niveau de la zone de chargement, lorsque celle-ci nécessite un réapprovisionnement, elle l’enclenche seule. L’équipement va se servir de manière autonome dans l’espace de stockage des bûches afin de garantir une continuité de chauffe optimale.

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière à bûches

La chaudière à bûches possède de nombreux avantages et quelques inconvénients. Pour faire son choix en pleine conscience, il est important de prendre en compte les spécificités propres à la chaudière et à son mode de chargement.

 

Chaudière à chargement manuel

Chaudière à chargement automatique

Avantages

  • Écologique ;
  • Combustible très économique ;
  • Très performante ;
  • Moins chère à l’achat ;
  • Espace de stockage des bûches de bois indépendant de l’équipement ;
  • Écologique ;
  • Combustible très économique ;
  • Très performante ;
  • Peu de manutention quotidienne ;

Inconvénients

  • Encombrante ;
  • Demande beaucoup de manutention quotidienne ;
  • Très encombrante ;
  • Plus chère à l’achat ;
  • Espace de stockage des bûches de bois accolé à la chaudière ;

Prix

Entre 2000€ et 7000€

Entre 14 000€ et 23 000€

Les aides à l’installation d’une chaudière à bûches

La chaudière à bûches est considérée comme une solution de chauffage écologique et performante, elle est donc éligible à de nombreuses aides pour son installation :

  • MaPrimeRénov’ est une aide versée par FranceRénov’. Le dossier se constitue en amont des travaux et est sous conditions de ressources. Le montant de la prime peut s’élever jusqu’à 50% du montant total des travaux (prix d’achat de l’équipement et sa pose) ;
  • Les primes CEE sont versées par les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, carburants, etc.). Comme pour MaPrimeRénov’, le dossier doit être déposé avant la signature d’un devis et l’envoi des justificatifs se fera une fois les travaux terminés. Le montant de cette prime peut s’élever jusqu’à 420€ ;
  • La TVA à 5,5% au lieu de la TVA à 10% est appliquée directement sur les factures de l’artisan, elle est sans conditions de ressources ;
  • L’éco-PTZ, ou prêt à taux 0, est accordé par les banques dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Il est possible d’emprunter jusqu’à 50000€ ;
  • Les chèques énergie sont envoyés directement au bénéficiaire à la suite des déclarations de revenus. Ils sont valables trois ans et sont cumulables. Il est possible de payer une partie de ses travaux avec ces chèques. Le montant maximal d’un chèque énergie est de 277€ ;
  • Les aides locales sont versées par les collectivités locales. Des communes, départements et régions se mobilisent afin d’inciter leurs habitants à rénover énergétiquement leur logement. Ils attribuent des aides supplémentaires. Il suffit de se rendre à la mairie de la commune des travaux et de se renseigner si ces aides sont en vigueur et comment en bénéficier.

Ces aides sont incitatives, par conséquent, les dossiers de demandes de primes doivent être fait en amont de la signature d’un devis engageant les travaux, au risque de ne pas pouvoir en bénéficier.

Des listes complètes seront fournies au moment de dépôt du dossier afin de s’assurer que l’équipement posé et l’artisan respectent toutes les conditions d’attribution.

FAQ

Comment choisir la puissance de la chaudière à installer ?

La puissance de la chaudière à bûches à installer dépend de plusieurs critères : 

  • Le volume du logement à chauffer (superficie au sol multiplié par la hauteur sous plafond) ;
  • De l’écart entre la température moyenne extérieure et de la température intérieure souhaitée ;
  • De la qualité de l’isolation du logement et de la déperdition énergétique de celui-ci ;

On estime que pour un logement de 100m2 aux normes RT2012, une chaudière de 20kW suffit.

Quelle est la différence entre une chaudière à bûches de bois et une chaudière à granulés de bois ?

La principale différence se situe dans le combustible qu’accepte la chaudière. Une chaudière à bûches accepte du bois “brut” sous forme de bûches.
Une chaudière à granulés accepte du bois transformé sous forme de pellets : des petits tronçons de quelques millimètres de sciures et de déchets de bois agglomérés.

Quel est le prix d’un stère de bois ?

Le bois est un combustible dont le prix est assez stable depuis ces dernières années malgré une légère hausse. Le prix d’un stère de bois varie entre 60€ et 100€.

Quelle quantité de bois faut-il prévoir ?

Pour un chauffage principal, il faudra prévoir entre 8m3 et 12m3 de bois par an. Il faudra prendre en compte le type de bois et son taux d’humidité qui peuvent faire varier sa combustion et donc le volume utilisé.
Un stère de bois équivaut à 1m3.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.