Chauffage par aérothermie : prix, avantages, installation et fonctionnement

L’air qui nous entoure emmagasine des calories qu’il est possible de transformer en énergie. Le chauffage par aérothermie consiste à utiliser une pompe à chaleur pour puiser les calories de l’air afin de produire de la chaleur. Ce type de chauffage présente de nombreux avantages, mais sa mise en place requiert un investissement important. Trouvez dans cet article le principe et le prix du chauffage par aérothermie.

Aérotherme mural électrique 22kW

Budget récapitulatif

Éléments

Caractéristiques

Prix d’achat moyen 

Prix de pose

Pompe à chaleur air-air

    • Extrait les calories dans l’air extérieur pour chauffer l’intérieur du logement
    • Peu servir de climatiseur en été s’il s’agit d’une pompe à chaleur réversible
  • Ne peut pas chauffer l’eau sanitaire
  • A besoin d’un chauffage d’appoint
  • Moins performante qu’une pompe à chaleur air-eau
  • Deux types : pompe à chaleur à éléments séparés (monosplit et multisplit) et pompe à chaleur monobloc
  • Installation plus complexe, car peut nécessiter la création d’un faux plafond pour le passage des gaines de soufflage (sauf si vous choisissez une pompe à chaleur monobloc)
  • Coûte moins cher qu’une pompe à chaleur air-eau

700 à 5000 €

800 € 5000 €

Pompe à chaleur air-eau

  • Récupère les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau du circuit de chauffage et l’eau sanitaire
  • Peut convenir à votre système de chauffage actuel, mais permet d’économiser encore plus d’énergie si elle est raccordée à des radiateurs basse pression
  • Peut rafraîchir l’intérieur en été en injectant de l’eau froide dans le plancher chauffant 
  • Prix de pose plus important que celui d’une pompe à chaleur air-air

3000 à 14 000 €

800 € 5000 €

Le prix du chauffage par aérothermie dépend de plusieurs facteurs dont le type d’appareil utilisé. Trouvez dans le tableau suivant le prix des pompes à chaleur en fonction de leur type :

Type de pompe à chaleur aérothermique

Désignation

Caractéristiques

Prix hors pose

Pompe à chaleur air-air

Pompe à chaleur air-air monosplit

Pour chauffer une unique pièce

700 à 3500 €

Pompe à chaleur air-air multisplit

Plusieurs unités intérieures

1200 € à 5000 €

Pompe à chaleur air-air monobloc

Tous les éléments constituant la pompe à chaleur sont dans une seule unité posée le plus souvent dans les combles

1200 € à 5000 €

Pompe à chaleur air-eau

Pompe à chaleur air-eau haute température

  • Reliée à des radiateurs haute température
  • Idéale pour les régions au climat rigoureux (-20 °C en hiver) et aux habitations peu isolées
  • L’eau circulant dans les radiateurs est chauffée à 65 °C

3000 à 11 000 €

Pompe à chaleur air-eau basse température

  • À combiner avec des émetteurs basse température
  • L’eau du circuit n’excède pas 40 °C
  • Économies d’énergie plus importantes
  • Nécessite un chauffage d’appoint en hiver
  • Idéale en construction neuve

3000 à 14 000 €

Il existe d’autres éléments qui font varier le prix d’un chauffage par aérothermie :

  • la marque ;
  • les options disponibles sur l’appareil ;
  • les caractéristiques techniques de l’appareil (puissance et coefficient de performance) ;
  • la surface à chauffer ;
  • la main d’œuvre.

Généralement, il faut compter environ 50 à 100 € par m² chauffé pour une pompe à chaleur air-air et entre 100 à 120 € par m² chauffé pour une pompe à chaleur air-eau.

Il peut aussi être nécessaire d’ajouter dans votre budget le prix de nouveaux diffuseurs de chaleur ou d’un nouveau circuit de transmission. Pour avoir plus de précision sur le budget à préparer, n’hésitez pas à demander des devis de pose de chauffage par aérothermie.

Fonctionnement du chauffage par aérothermie

La pompe à chaleur est généralement composée de deux modules. Le premier est à placer à l’extérieur pour la captation des calories, l’autre module distribue la chaleur à l’intérieur du logement. Il peut y avoir autant de modules intérieurs que de pièces à chauffer.

Pour produire de la chaleur, la pompe à chaleur passe par plusieurs étapes :

  • l’évaporateur capte les calories de l’air extérieur via le fluide frigorigène. Au début, le fluide frigorigène est froid et liquide. Il se transforme en gaz sous l’effet de la chaleur de l’air ;
  • le compresseur aspire et comprime le fluide frigorigène, ce qui a pour effet l’augmentation de sa température et de sa pression ;
  • le fluide frigorigène passe dans le condenseur et transfère ses calories à l’eau du réseau de chauffage ou à l’air qui sera distribué dans les pièces à chauffer. Le fluide frigorigène condense et redevient liquide ;
  • Le fluide frigorigène passe ensuite dans le détendeur. Sa pression et sa température diminuent et le cycle recommence.

Certaines pompes à chaleur appelées « réversibles » peuvent inverser leur fonctionnement en été afin de rafraîchir l’habitation. Au lieu de prélever les calories de l’air extérieur, elles extraient celles de l’air ambiant à l’intérieur du logement.

La pompe à chaleur peut fonctionner en toutes saisons, même quand la température descend en dessous de 0 °C. Toutefois, son rendement diminue en hiver. Tous les appareils ne se valent pas. Si certains fonctionnent de manière optimale jusqu’à -7 °C seulement, d’autres ne perdent leur efficacité qu’à partir de -10 °C. Pensez à investir dans un chauffage d’appoint pour bénéficier d’un meilleur confort thermique durant les hivers rigoureux.

La pompe à chaleur utilise donc principalement l’air pour la production de la chaleur. Néanmoins, le fonctionnement des éléments de l’appareil requiert une alimentation électrique. Il faut en général 1 kWh d’électricité pour générer au moins 3kWh de chauffage.

Les avantages du chauffage par aérothermie

Aérotherme Sirocco 8/12 Kw
Aérotherme Sirocco 8/12 Kw

Les pompes à chaleur sont aujourd’hui très plébiscitées par les professionnels du chauffage. Cela s’explique par les nombreux avantages présentés par le chauffage par aérothermie :

  • économie d’énergie : parmi les solutions de chauffage disponibles sur le marché, la pompe à chaleur est la moins énergivore. Elle permet de réaliser jusqu’à 60 % d’économies d’énergie ;
  • préservation de l’environnement : la pompe à chaleur consomme très peu électricité et ne rejette aucun gaz à effet de serre lors de son fonctionnement. L’énergie qu’elle produit à partir des calories de l’air est renouvelable. Elle a donc un excellent bilan carbone ;
  • facilité d’installation : la mise en place d’une pompe à chaleur aérothermique est plus facile en rénovation que celle d’une pompe à chaleur géothermique ou hydrothermique ;
  • utilisation tout au long de l’année : si vous installez chez vous une pompe à chaleur réversible, vous pourrez bénéficier d’un chauffage en hiver et d’un rafraîchissement de votre habitation en été.

Les inconvénients du chauffage par aérothermie

Malgré ses avantages, le chauffage par aérothermie a aussi ses inconvénients. Il est important de les connaître avant toute prise de décision :

  • l’efficacité d’une pompe à chaleur aérothermique dépend des températures extérieures : les performances de l’appareil diminuent à partir de -7 °C. Outre la pompe à chaleur, vous devez donc investir dans un système de chauffage d’appoint ;
  • comparé aux solutions de chauffage classiques, l’investissement initial est plus élevé : il faut préparer un budget d’au moins 5000 € pour mettre en place une pompe à chaleur aérothermique. Toutefois, l’investissement est rentabilisé au bout de 4 ou 5 ans d’utilisation ;
  • l’appareil génère plus ou moins de bruit (entre 45 à 65 dB) : pour éviter les nuisances sonores et les plaintes du voisinage, choisissez bien l’emplacement de l’unité extérieure.

L’installation d’un chauffage par aérothermie

Que ce soit en construction neuve ou en rénovation, il est très important de bien étudier l’installation d’un chauffage par aérothermie. Pour assurer la conformité de pose de votre appareil, confiez votre projet à un artisan qualifié.

Les prérequis

Ci-après les principaux éléments à étudier avant l’installation d’une pompe à chaleur.

Emplacement

Une pompe à chaleur comporte au moins une unité intérieure et une unité extérieure, sauf s’il s’agit d’un appareil monobloc. Les deux modules sont reliés par une goulotte qui passe à travers un trou dans le mur. La distance maximale à respecter entre ces modules est de 20 mètres afin d’éviter toute déperdition de chaleur.

Le module externe doit capter le plus de calories possible dans l’air. Pour qu’il fonctionne de manière optimale, pensez à le disposer à l’endroit le plus chaud de votre logement, à l’abri des vents dominants, du gel et de la neige.

 Éloignez-le du voisinage pour éviter les conflits liés aux nuisances sonores. Prenez également en compte l’aspect visuel de votre façade. Consultez les règlements relatifs à l’installation du module extérieure d’une pompe à chaleur auprès de votre commune et du syndicat de propriété.

Cas de la pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau doit être reliée à un système de chauffage central. En fonction de l’installation existante, vous avez le choix entre une pompe à chaleur basse température et une pompe à chaleur haute température pouvant être combinée à des radiateurs classiques. Toutefois, si votre objectif est de faire baisser le montant de votre facture énergétique, préférez un système qui fonctionne à basse température.

Dimensionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur doit être capable de couvrir 80 % des déperditions thermiques dans une habitation. Pour bien dimensionner la pompe à chaleur, le chauffagiste prend plusieurs éléments en compte, notamment :

  • la température extérieure de base ;
  • l’isolation de l’habitation ;
  • le volume à chauffer.

Le dimensionnement de la pompe à chaleur permet de mieux déterminer la puissance nécessaire en fonction de vos besoins en chauffage. Vous bénéficierez ainsi d’un confort thermique optimal et éviterez l’usure prématurée de l’appareil ainsi que la surconsommation d’énergie.

L’installation de la pompe à chaleur

La pose d’une pompe à chaleur se fait en plusieurs étapes :

  • installation du module extérieur : en fonction de l’emplacement choisi, il est accroché au mur grâce à une console ou est posé au sol sur un socle muni d’un coussin en caoutchouc ;
  • mise en place du module intérieur : l’unité intérieure est posée sur une plaque de montage, dans un endroit où la température n’est pas trop basse. Il faut percer un trou dans le mur pour y faire passer les câbles électriques et raccorder les deux unités ;
  • raccordement au circuit de chauffage ou aux émetteurs de chaleur : en fonction de l’appareil choisi, les émetteurs de chaleur peuvent être un plancher chauffant, des radiateurs ou des ventilo-convecteurs ;
  • mise en service : cette étape doit être réalisée par un professionnel. Ce dernier met en place le fluide frigorigène, procède aux raccordements électriques, effectue les réglages et met le système en marche.

Les aides pour l’installation d’un chauffage par aérothermie

Le chauffage par aérothermie est éligible à certaines aides de l’État dont :

  • MaPrimeRénov’ : seulement pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau. En fonction de vos revenus, vous pouvez recevoir entre 2000 et 4000 € d’aide cumulable avec les CEE. Par ailleurs, votre logement doit être construit depuis au moins 15 ans ;
  • Certificats d’Économies d’Énergie : si votre logement a plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’une prime de 2500 à 4000 € ;
  • Prime Coup de Pouce chauffage : si vous remplacez votre ancienne chaudière par une pompe à chaleur, vous pouvez recevoir une aide de 2500 à 4000 € ;
  • Ma PrimeRénov’ Sérénité : elle est réservée aux ménages modestes. Elle finance la mise en place d’un chauffage par aérothermie dans le cadre d’un bouquet de travaux pour améliorer de 35 % les performances énergétiques de votre habitation. Elle peut réduire de moitié vos dépenses pour les travaux de rénovation et ne peut dépasser 50 000 € ;
  • Éco-PTZ : le montant maximum de ce prêt sans intérêt est de 50 000 €, à rembourser pendant 15 ans ;
  • TVA à 5,5 % : ce taux est appliqué sur les travaux et le matériel ;
  • Aides des collectivités locales : elles dépendent de chaque collectivité.

Demandez dès maintenant votre devis pour trouver un artisan près de chez vous et mieux préparer votre budget d’installation d’un chauffage par aérothermie.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.