Cloison en bois : prix, pose, avantages, conseils

Une cloison en bois est une paroi verticale mince qui n’a pas de rôle porteur dans l’édifice, elle est destinée à séparer deux espaces.  Elle est constituée d’une ossature de bois verticale qui assure la rigidité de l’ensemble et relie le sol au plafond et peut être soit pleine, avec un remplissage réalisé en torchis ou en brique pleine, soit légère avec un bardage plaqué composé de planches assemblées ou clouées.

Cloison

Prix des cloisons en bois

Type de cloison

Types du bois 

Prix

Prix de pose

Cloison en bois

Le lambris

Entre 25 et 35 euros / m²

La pose de la cloison : entre 30 et 70 euros /m².

La pose de l’ossature bois : entre 70 et 120 euros /m².

Les panneaux de bois

Environ 20 euros /m²

Les planches de sapin

Environ 18 euros /m²

L’ossature bois

Environ 30 euros/m²

Quel type de cloison en bois choisir ?

Le bois est un matériau polyvalent qui sait s’adapter à tous les goûts et les besoins. Vous avez le choix entre ces différents types de cloison :

Le lambris

C’est une cloison légère mais élégante qui connaît un énorme succès jamais démenti. Elle se monte sur une ossature bois et est parfaitement adaptée pour masquer les vieux murs. Ce revêtement apporte un charme à fois la moderne et traditionnel. 

  • Pour donner une impression de hauteur, optez pour le lambris vertical qui se pose sur une ossature horizontale.
  • Le lambris posé de manière horizontale élargit l’espace en donnant l’illusion d’une pièce moins haute. Ce lambris doit être monté sur une ossature verticale.
  • Pour un effet plus moderne, optez pour une pose en diagonale. Cela donne un très beau résultat, en revanche, cette méthode de pose demande plus de temps et de technique. Il faut prévoir une ossature dont les montants inclinés peuvent être perpendiculaires au lambris. Il serait plus sûr de laisser la pose à un artisan ou un professionnel.

Les panneaux de bois

Choisir les panneaux, c’est choisir la facilité. Ils sont prêts au montage donc leur pose ne prend pas beaucoup de temps. Ils sont souvent utilisés dans le cadre d’une maison à ossature bois. Fixés directement sur les poutres de la structure. Ils sont prêts pour une finition peinture.

Les planches de sapin

Cette formule est la plus chaleureuse, l’effet brute des planches de sapin apporte à la pièce une note chaude et conviviale, une ambiance nordique assurée. Ce type de planche se fixe sur ossature bois.

Où installer sa cloison en bois ?

Il est très facile de déterminer l’emplacement exact de sa cloison en bois, pour recouvrir un support. Cependant, pour diviser un espace, il faut choisir sa position avec précision. Pour cela il est possible de réaliser un plan à l’échelle ou/et se faire aider par des professionnels, qui font des accompagnements personnalisés tout en prodiguant de précieux conseils.

Il faut savoir qu’il est primordial que la cloison repose sur de bons points d’ancrage au sol comme au plafond et sur les murs adjacents. Il est alors impératif de disposer de ces éléments au moment de choisir le lieu de pose de la cloison.

Les avantages d’une cloison en bois

Que vous souhaitiez dissimuler un mur disgracieux ou encore aménager votre espace intérieur, le choix du bois est une excellente idée car les cloisons en bois ont plusieurs avantages : 

  • Le prix des cloisons en bois est relativement abordable, et ça coûtera vraiment moins cher si on réalise soi-même la cloison.
  • Le bois est un matériau qui offre un aspect très esthétique, il est même possible de le peindre ou le vernir et il s’adapte évidemment à toutes les décorations.
  • Si vous voulez isoler un mur en pierre par exemple, les cloisons en bois sont idéales. Car le bois est naturellement isolant. 
  • L’installation d’une cloison en bois est très facile donc possible à réaliser soi-même notamment si on est bricoleur. 
  • Des kits de montage sont actuellement sur le marché, ils intègrent des rails et des montants pour les installer. Leur structure permet d’y faire passer des câbles électriques afin d’avoir un fini propre.
  • Les cloisons en bois peuvent être mobiles, en accordéons, coulissantes, repliables et même articulées. Elles sont parfaites pour créer un espace modulable.
  • Les cloisons en bois peuvent prendre de différentes formes, celle d’une étagère ou d’une cloison bibliothèque, par exemple. 

 Installation d’une cloison en bois

La réalisation d’une cloison en bois nécessite beaucoup d’implication et de préparation. Voici les étapes des travaux à suivre pour une pose parfaite : 

Matériel de pose de la cloison en bois

Installation d'un cloison en bois
Installation d’un cloison en bois

En plus de la cloison elle-même, il est nécessaire de se munir de certains matériaux de construction et outils :

  • Des vis et des clous,
  • Un tournevis électrique,
  • Un marteau,
  • Un crayon,
  • Un niveau à bulle,
  • Une règle de maçon,
  • Un mètre à mesurer,
  • Des lambourdes en bois.

NB : S’il est prévu d’isoler la cloison en bois, il faut se munir aussi d’isolant en panneau de type laine de verre.

La prise de mesure

Avant toute chose, il faut préparer l’emplacement de la cloison. Il est important également de prévoir l’impact que la cloison en bois aura sur l’aménagement intérieur.

Voici les étapes de la prise de mesures :

  • Comme déjà mentionné, l’emplacement de la cloison doit être bien déterminé. Pour ce faire utiliser des plans à l’échelle de la pièce, cela permettra de définir le meilleur emplacement. 
  • Marquer l’emplacement de la cloison en utilisant une règle de maçon et un crayon, ou du cordeau à tracer. À l’aide d’un niveau à bulle, tracer les emplacements de la cloison le long des murs, au sol et au plafond. Cette étape permettra de visualiser la cloison en bois directement dans la pièce.
  • Prendre les mesures, afin de déterminer la quantité de matériaux nécessaire.
  • Préparer un plan complet de la cloison, si c’est nécessaire, y intégrer une ouverture pour une éventuelle porte.

Ne pas oublier de déterminer l’épaisseur de la cloison en bois pour bien visualiser son impact sur l’aménagement intérieur. Cela prendra forcément du volume sur la pièce.

La préparation et l’achat des matériaux

À partir des plans, on va pouvoir définir la quantité de lambourdes et de lambris à acheter, prévoir également l’achat d’une porte, si la cloison en bois doit en être équipée. 

Il est important aussi de bien préparer les matériaux :

  • Couper des lambourdes pour les points d’encrage au plafond et au sol.
  • Couper des lambourdes pour les montants.
  • Couper les lambris, si nécessaire.

La construction de l’ossature en bois

Pour faire une cloison en bois, il est primordial de concevoir une ossature solide, qui sera capable de supporter la cloison.

Voici les étapes à suivre :

  • Réaliser un cadre de lambourdes, en vissant les lambourdes au plancher, au plafond et le long des murs. Avant de les fixer, bien vérifier leur niveau et leur verticalité.
  • Une fois le cadre fixé, positionner des lambourdes verticalement pour permettre de constituer l’ossature. Tâcher d’en placer tous les 40 à 50 cm. Visser chaque lambourde dans le cadre de l’ossature. Il est recommandé de visser deux vis à 45° chacune, des deux côtés de la lambourde. 

La pose de la cloison en bois

Maintenant que l’ossature est parfaitement fixée, il ne reste plus qu’à poser la cloison. Cette étape n’a rien de compliqué, il faut juste suivre ces consignes :

isolation mur laine minérale
isolation mur laine minérale
    • S’il est prévu d’isoler la cloison, positionner les panneaux d’isolants en laine de verre directement dans l’ossature. Il suffit de glisser les panneaux entre les lambourdes. Penser à porter un masque de protection, des gants et des lunettes, pour éviter toute irritation. 
    • Penser également à agrafer un pare-vapeur entre la cloison en bois et l’isolant, si la pièce est humide.  Laisser un vaste chevauchement entre les bandes de pare-vapeur et coller le tout avec du papier adhésif. Noter qu’il ne faut pas y avoir des trous dans le pare-vapeur.

En partant du bas vers le haut, visser ou clouer le lambris sur la structure.

Conseils

La pose d’une cloison en bois est un projet simple qui peut être facilement fait par n’importe quel bricoleur. Pour mieux vous aider à le réaliser, voici quelques recommandations et conseils :

  • Pour réaliser l’ossature, il est recommandé d’utiliser des lambourdes d’environ 10 cm d’épaisseur pour une cloison classique. 
  • Si vous souhaitez placer un isolant, il est possible d’aller jusqu’à 10 cm d’épaisseur.
  • Si vous voulez travailler ou vernir votre lambris ou vos panneaux en bois, il est conseillé de la faire avant la pose de la cloison.
  • La peinture des panneaux de la cloison peut être faite après la pose.
  • Pour le bois de la cloison, optez pour celui qui provient d’Europe car les bois exotiques sont plus chers.

Si malgré toutes les explications et les conseils vous trouvez ce travail très délicat, faites appel à un professionnel ou un menuisier spécialisé.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.