Conduits de lumière : prix de pose, avantages et explications !

Les conduits de lumière permettent de transformer complètement une pièce sombre ou sans fenêtre en une zone pleine de lumière et d’énergie naturelle. Cependant, tout le monde n’est pas familier avec cette solution, c’est pourquoi ce guide utile a été rédigé pour vous aider à comprendre tout ce que vous devez savoir dans votre quête pour accueillir plus de lumière naturelle dans votre maison.

conduit de lumière

Tableau récapitulatif

Conduit de lumière

Spécificités

Avantages

Qualité d’isolation

Prix d’achat

prix de pose

Conduits de lumière rigides

Utilisés lorsqu’il y a des obstacles dans l’espace requis pour l’installation

Offrent un chemin direct vers la pièce en dessous et dégagent généralement plus de lumière qu’un tube flexible

Ils peuvent offrir jusqu’à 20 m de répartition lumineuse efficace et sont bien meilleurs pour des distances plus courtes, car le tube flexible vous permet de contourner tout obstacle dans l’espace du toit.

600 à 1000€

700 à 1000€

Conduits de lumière flexibles

Utilisés lorsqu’il y a un tir droit du toit vers le plafond

Parfait pour les distances plus courtes, en particulier sur les toits plats où vous n’aurez peut-être pas besoin de plus d’un mètre de tube. Moins chers à l’achat et à la pose.

En raison de la construction du tube flexible, la lumière réfléchira moins qu’un modèle rigide.

300 à 900€

450 à 800€

Conduits de lumière : principe et fonctionnement

Le conduit de lumière est une solution peu coûteuse pour apporter de la lumière dans une maison ou un appartement où il n’est pas possible d’installer une fenêtre classique ou un Velux. Le conduit comporte un panneau qui se pose discrètement à l’extérieur d’un toit, un tube hautement réfléchissant canalisant la lumière du soleil dans la pièce et un diffuseur qui disperse la lumière naturellement.

Les conduits de lumière peuvent être installés à la fois sur des toits plats et des toits en pente, offrant une bonne solution complète pour les salles de bains sombres, les lofts ou les petits bureaux à domicile. Ils sont également bénéfiques dans les couloirs, réduisant les factures d’électricité en introduisant la lumière naturelle du soleil. 

Quels sont les avantages des conduits de lumière ?

Voici quelques raisons pour lesquelles les conduits de lumière sont un excellent choix :

  • Ils apportent de la lumière naturelle dans les pièces intérieures où les fenêtres et les puits de lumière ne sont pas une option, créant un environnement attrayant et sain.
  • Le temps d’installation est minime.
  • Les conduits de lumière offrent de grands résultats à un prix abordable.
  • La conception extérieure à profil bas s’intègre parfaitement à votre ligne de toit sans paraître gênante.
  • Ils correspondent parfaitement aux objectifs de conception verte, en utilisant moins de lumière artificielle et moins d’électricité.
  • En raison de leur construction écoénergétique, ils sont souvent admissibles à un crédit d’impôt en plus d’économiser de l’argent sur les factures d’électricité.

Les différents types de conduits de lumière et lequel choisir

Le conduit de lumière lui-même est disponible en option flexible ou rigide et les deux ont leurs propres avantages et différences :

Les deux types de conduits

Conduits de lumière rigides

Les conduits de lumière rigides consistent en un tube droit qui dirige la lumière là où vous en avez besoin. Ils ne peuvent pas être pliés ou inclinés, mais vous donneront le plus haut niveau de transmission de la lumière, car la lumière se déplace en un seul mouvement pour atteindre sa destination. Les conduits de lumière rigides sont le choix le plus courant pour les applications où le tube est installé à travers un espace de toit vide dans les pièces en dessous. Son coût varie entre 600 et 1000€/unité.

Conduits de lumière flexibles

Les conduits de lumières flexibles intègrent un tube courbé ou incliné, réduisant la quantité de lumière qui pénètre dans une pièce. Cependant, en raison de la façon dont la lumière rebondit sur l’intérieur réfléchissant du tube, vous pouvez contourner tous les obstacles qui vous empêchent d’utiliser une alternative rigide. Par exemple, si votre loft dispose d’unités ou de services de climatisation, vous pouvez les contourner avec un tunnel solaire flexible.

Les conduits de lumière flexibles sont mieux adaptés aux distances plus courtes, vous permettant de choisir le placement optimal à l’extérieur du toit et de diriger le tube exactement où vous le souhaitez, même si ce positionnement n’est pas directement sous le toit. Il est vendu entre 300 et 900€.

Lequel choisir ?

conduit de lumière 2 Si vous avez beaucoup d’accès autour de la zone d’installation, à la fois dans le grenier et dans la pièce où le diffuseur doit être installé et que le toit est également facile d’accès, un tube rigide est toujours la meilleure option, car il transmet plus de lumière sur une plus grande surface. 

Si l’accès au grenier, au toit ou au plafond où le conduit de lumière va être installé est limité et difficile et doit passer par une série de virages, vous n’obtiendrez jamais un tube rigide correctement installé, donc un tube flexible est le choix idéal.

Les tubes flexibles sont également légèrement moins chers que leurs homologues rigides, ce qui vous fera économiser quelques euros lors de l’achat.

Combien coûtera votre conduit de lumière ? 

Deux facteurs influent sur le prix de votre conduit de lumière : le coût de la main-d’œuvre nécessaire à l’installation et le coût des matériaux (dôme acrylique, tube, diffuseur de lumière). 

Il dépendra également de la longueur du tube réfléchissant et du dôme en acrylique ainsi que de la main-d’œuvre pour l’installation. Bien que les matériaux soient généralement les mêmes dans tous les domaines, le coût de la main-d’œuvre des entrepreneurs individuels est l’endroit où vous verrez une différence de prix.

Dans cet esprit, vous pouvez vous attendre à payer entre 500€ et 100€ pour votre nouveau conduit de lumière. Le prix final dépendra en fin de compte du coût de la main-d’œuvre du professionnel en toiture que vous engagez.

Les travaux d’installation de conduits de lumière

Le prix d’installation d’un conduit de lumière dépendra de plusieurs éléments (accès au toit, type de conduit, nature des travaux…), mais il varie généralement entre 450 et 1000€. Voici les principaux travaux à réaliser pour un conduit de lumière fonctionnel :

Les travaux internes

Découverte de la zone d’installation

L’installation dépend dans une certaine mesure de l’assise de vos fermes de toit, chevrons et solives. Il faut également vérifier les travaux de câblage ou de plomberie qui pourraient se trouver dans le vide du plafond au-dessus de l’endroit où vous allez couper. 

Couper le trou interne

À l’aide d’un gabarit fourni, il faut délimiter soigneusement la zone à couper à l’endroit exact au plafond en coupant uniquement à travers la plaque de plâtre ou le revêtement de plafond et non à travers les solives ou les noggins, car cela pourrait compromettre une certaine intégrité structurelle.

Fixer le collecteur de plafond ou l’anneau de plafond

Le travail final consiste maintenant à installer le collecteur de plafond et, dans certains cas, cela impliquera également une section inférieure de la tuyauterie à laquelle la tuyauterie principale est connectée (principalement pour les tuyauteries rigides). Sinon ce sera simplement un tronçon d’anneau qui se clipsera dans votre trou.

Travaux externes

Accéder au toit

Si le toit est en pente au-dessus, il faut prendre des précautions de sécurité pour l’accès, c’est-à-dire l’utilisation d’échafaudages pour fournir une plate-forme de travail sûre. La tâche suivante consiste à percer le trou dans lequel le solin et le dôme de toit seront montés. 

Faire un trou pour dans un toit plat

En raison de la nature du toit plat, le facteur le plus important ici est le drainage et l’entrée d’eau. Il faut assurer que le trou est complètement scellé afin qu’aucune eau ou humidité ne puisse pénétrer et pourrir la zone du toit ou gâcher toute décoration intérieure.

Faire un trou dans un toit en pente

Avant de monter sur le toit, il faut mesurer la largeur et la hauteur des tubes pour connaitre le nombre de tuiles à retirer (retirer autant de tuiles que nécessaire pour que le solin du dôme de toit s’adapte parfaitement à l’espace).

Installation de contreventement en bois

Le dôme dans le toit ou la fenêtre nécessitera un contreventement en bois pour le maintenir en place et il faut veiller à ne pas compromettre l’intégrité du toit. Au lieu de retirer un élément de charpente en bois du toit, il est plus pratique de construire un cadre de support pour le dôme ou la fenêtre sur lequel il sera fixé.

Découper le feutre pour accéder au loft

Il faut couper en diagonale d’un coin à l’autre, puis peler le feutre vers l’extérieur et sur le cadre externe. Il ne reste qu’à le clouer au cadre pour le moment pour le garder hors de votre chemin.

Installation du solin, du boîtier du dôme ou de la fenêtre

Le solin peut être une section séparée, une partie du boîtier du dôme ou une partie de la fenêtre. Il sera placé en position comme indiqué dans les instructions et viendra se fixer au cadre à l’aide des fixations fournies.

Remonter les carreaux

Une fois le solin et tout boîtier installés, il faut remettre en place les carreaux.

Fixer le tube

Selon que vous utilisez des tuyaux rigides ou des tuyaux flexibles et qui a fabriqué le kit, cela dépendra de la façon dont le tube est fixé au toit et au plafond et même de la façon dont les sections de tuyau sont fixées ensemble.

Fixer le diffuseur au collecteur de plafond

Le diffuseur divise la lumière en segments, ce qui facilite sa gestion dans la pièce et évite que les rayons du soleil n’atteignent un seul endroit.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.