Faire un puits artésien : prix, travaux, conseils

Un puits artésien est un puits d’eau qu’on obtient en perforant une couche imperméable de sol afin d’accéder à un aquifère artésien qui contient des eaux souterraines sous pression positive, lorsque cet aquifère est exploité, la pression naturelle amène l’eau à la surface. Le premier puits artésien a été foré dans la province française de l’Artois, d’où le nom de puits artésien.

Puits artésien

 

Le prix du puits artésien

Forage de puits artésien
Forage de puits artésien

Le prix du puits artésien peut varier selon :

  • Le type de matériaux utilisé
  • Le système de pompage utilisé
  • Votre besoin en eau
  • La nature du sol
  • L’accès au site
  • Le diamètre et la profondeur du forage.

Type de puits

Avantages

Inconvénients

Prix de l’étude géologique

Prix du forage

Prix total 

Puits artésien

  • L’eau souterraine artésienne est de meilleure qualité.
  • Un puits artésien présente une source d’eau saine et gratuite.
  • Ce type de puits est coûteux à creuser.
  • L’installation du puitsne peut pas se faire sans le permis de travail.

Entre 200 et 1000 euros. 

De 2500 à 5000 euros

De 8000 à 12000 euros

Fonctionnement d’un puits artésien 

La pression hydrostatique joue un grand rôle dans le fonctionnement de ce puits, elle peut même pousser l’eau vers la surface, comme dans les puits artésiens coulants.

Il faut savoir que l’eau souterraine artésienne est pareille que tout autre type d’eau souterraine. Sa source (l’aquifère) est une couche poreuse et perméable, comme le calcaire ou le grès. Elle absorbe l’eau et la stocke entre une couche inférieure et supérieure de roche imperméable comme l’argile ou le schiste. C’est donc cela qui provoque la pression positive.

Le forage de puits soulage la pression ce qui fait que l’eau trouve le chemin vers l’air libre. 

Les différents avantages d’un puits artésien

  • Puits artésien fait en pierre
    Puits artésien fait en pierre
    L’eau souterraine artésienne est souvent de meilleure qualité que l’eau de surface car elle est filtrée naturellement.
  • Les conditions météorologiques n’ont pas d’influence sur le rendement des puits artésiens, les veines d’eau exploitées fournissent une quantité d’eau suffisante, dans n’importe quelle saison.
  • Avoir un puits artésien, c’est avoir une source d’eau gratuite et saine.
  • Ces puits ont une longue durée de vie, surtout quand on utilise des matériaux de bonne qualité. En moyenne leur durée de vie est 20 ans.
  • Un puits artésien ne nécessite pas beaucoup d’entretien.
  • De plus, le forage d’un puits artésien ne nécessite pas d’énorme extraction de terre telle que celle des puits de surface.

Les inconvénients du puits artésien

  • Le principal inconvénient d’un puits artésien est qu’il peut être très coûteux à creuser, notamment quand il faut un forage à une grande profondeur afin d’atteindre la veine d’eau visée.
  • Un permis de travail et une licence doivent être délivrés par les autorités, pour l’aménagement d’un puits artésien. 

Différence entre un puits artésien et les autres types de puits

  • Ce qui rend un puits artésien différent des autres types de puits, c’est qu’il n’a pas besoin d’un système de pompage pour remonter l’eau, il utilise seulement la force de l’eau due à la pression. Contrairement aux autres types de puits qui font systématiquement appel à un mécanisme de pompage.
  • Afin de toucher la nappe phréatique, les puits artésiens doivent être forés à des profondeurs importantes. Ils sont donc plus sécuritaires que les puits de surface, qui sont exposés aux pollutions et aux bactéries et nécessitent des désinfections régulières. Les puits artésiens ne demandent que peu d’entretien, une désinfection à la chlorite chaque année est suffisante pour garder la bonne qualité d’eau. 
  • Les puits artésiens offrent un débit d’eau constant pendant toute l’année, ce qui n’est pas le cas pour les autres types de puits qui sont soumis aux différences d’alimentation. 

Les composants du puits artésien

  • Le sabot d’enfoncement : il se situe à la base de la structure en bentonite entourant le tuyau d’acier, son rôle est d’encrer la structure dans le sol et d’assurer sa stabilité.
  • Le tubage protecteur : on l’installe pour éviter les risques d’éboulement et d’endommagement de la structure, notamment quand le sol n’est pas assez stable.
  • Le tubage d’acier : c’est le tube principal dans le quel circule l’eau pour remonter à la surface.
  • Les points de raccordement : leur rôle est de rejoindre les sections du tubage en acier, la longueur de chaque section ne peut pas dépasser 6 mètres. 
  • La pompe : c’est un dispositif qui permet à l’eau de remonter à la surface.
  • Le tuyau d’alimentation : utilisé pour assurer l’alimentation de l’eau à la maison.
  • La bentonite : c’est minéral utilisé pour sceller le puits si nécessaire. 

Comment faire un puits artésien ?

Pour faire un puits artésien, il faut passer par quatre étapes :

Le forage de la terre et de la roche

Afin d’arriver à la nappe phréatique, il faut faire un forage vertical jusqu’à atteindre la veine d’eau. Le creusement se fait à l’aide d’une foreuse rotative, par des entreprises de forage.
Le type de foreuse utilisé doit être adapté au sol. Le professionnel va donc procéder au forage de la terre et la roche sur un diamètre légèrement supérieur à la canalisation qui permet d’extraire l’eau. Dans la foulée, il installe un tuyau permettant de la passer facilement une fois le trou prêt. 

NB : Il faut faire une demande de permis auprès de la municipalité, avant de procéder au forage, au moins quelques jours avant de débuter les travaux.

Installation de la canalisation

Dans cette étape le foreur descend et scelle la canalisation en la maintenant bien au fond avec un sabot.  Le puits artésien doit aussi être scellé par une bentonite afin d’assurer une bonne étanchéité, notamment quand il est à proximité d’une fosse septique ou quand le roc qui contient l’eau se situe à moins de 5 mètres de la surface. Ce tubage n’est pas nécessaire lorsqu’il s’agit d’un forage dans le roc.

Afin de remonter l’eau à la surface, on utilise une pompe qu’on installe dans le puits, cette dernière doit être raccordée au réservoir de rétention qui se trouve à l’intérieur de la maison. 

Evaluer le débit d’eau

C’est à ce moment qu’il sera possible d’estimer le débit d’eau fourni par le puits artésien. Si le rendement commence à baisser, il faut faire recourt à l’hydro fracturation, afin d’augmenter sa capacité. Cette dernière consiste à injecter l’eau sous pression dans le puits pour dégager les minéraux qui gênent la remontée d’eau. Cette technique doit se faire en faisant attention à la bouche de l’injecteur, elle ne doit pas toucher les eaux en surface, pour garder la bonne qualité de l’eau.

La pose du couvercle du puits artésien

L’installation d’un couvercle, évitera l’intrusion des bestioles dans le puits, la contamination de l’eau artésienne, qui peut arriver à la pénétration de toutes sortes de pollution dans le puits.

Déclaration d’un puits artésien

Il faut savoir qu’un puits artésien doit absolument être déclaré aux autorités publiques. Cela implique des contrôles pour vérifier la conformité de l’installation afin de prévenir les pollutions du réseau d’eau public. De même, pour vous éviter les problèmes de santé, le service public vous prévient en cas de risque de pollution de votre eau (cela arrive quand la nappe phréatique sur laquelle vous êtes branché est polluée).

Pour avoir le permis de construction du puits et de forage il faudrait que : 

  • Votre puits artésien se trouve loin de toute fosse septique (au moins 15 mètres).
  • Le puits se trouve à une distance d’au moins 30 mètres d’un champ d’épuration ou des terrains de culture.
  • Il faut fixer une collerette, si le sol meuble atteint une profondeur inférieure à 5 mètres autour du forage.
  • Une analyse d’eau doit être faite 2 à 30 jours après les travaux de forage auprès de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales.

Conseils 

  • Commencez votre projet par une étude de caractérisation du sol. Après les tests votre technologue pourra vous remettre un plan localisant les installations septiques. Cela facilitera la localisation du puits artésien.  
  • Pensez à faire attention aux changements qui peuvent arriver dans la qualité de votre eau. Le changement de sa couleur, son goût, sa texture ou son odeur peut signifier la présence de bactéries.
  • Il faut analyser l’eau au moins une fois par an, par un laboratoire certifié, car parfois la présence de bactérie ne présente aucun signe.
  • Il est recommandé d’effectuer une chloration une à deux fois par an, pour éviter le développement des bactéries. 
  • Analysez votre eau, si vous remarquer des feuilles et animaux morts près du puits.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.