Le mortier bâtard : prix, préparation, composition, avantages et conseils

Certains ouvrages de maçonnerie requièrent l’utilisation d’un mortier qui conjugue souplesse et résistance. Du fait de sa composition, le mortier bâtard se situe entre le mortier de chaux et le mortier de ciment. Pour un mortier bâtard prêt à gâcher, le prix d’un sac de 25 kg se situe entre 7 et 20 €. Vous prévoyez d’utiliser ou de faire du mortier de chaux et de ciment ? Informez-vous d’abord sur sa composition et son utilisation.

Le prix du mortier bâtard

Le prix du mortier bâtard dépend de la solution que vous prévoyez de choisir. En effet, vous avez la possibilité de concevoir vous-même votre mortier ou d’acheter un sac de matériau prêt à l’emploi.

Prix du mortier bâtard à préparer sur chantier

Pour faire du mortier bâtard, vous devez acheter du sable, du ciment (Portland, naturel ou à maçonner) et de la chaux hydraulique.

Matériau

Caractéristiques

Prix

Ciment Portland ou ciment gris CEM I

  • C’est un ciment hydraulique composé d’une grande partie (au moins deux tiers) de silicates de calcium et d’une petite dose d’aluminates de calcium. Il est constitué de 95 % de clinker au minimum ;
  • Polyvalent, ce type de ciment convient à tous les types de constructions.

6 à 11 € le sac de 25 à 35 kg

Ciment à maçonner MC

  • Il comporte les mêmes composants que le ciment gris, mais est moins résistant ;
  • Il convient à tous les ouvrages de maçonnerie courants ;
  • Ce type de ciment ne s’utilise pas en milieux agressifs.

8 à 15 € le sac de 25 à 35 kg

Ciment prompt naturel CNP

  • Obtenu après la cuisson à une température de 1000 à 1200 °C d’un calcaire argileux ;
  • Moins résistant que les deux types de ciments cités ci-dessus, mais convient à une utilisation en eaux agressives ;
  • La prise et le durcissement se font rapidement. Le ciment commence à prendre après seulement 2 minutes de mise en œuvre.

6 à 35 € le sac de 5 à 25 kg

Chaux hydraulique

  • Sert de liant dans le mortier ;
  • C’est une chaux naturelle obtenue après la cuisson et le broyage du calcaire. Ce matériau comporte également plus ou moins d’argiles siliceuses ;
  • Sa force et sa dureté sont plus importantes comparées à celles de la chaux aérienne.

13 à 26 € le sac de 20 à 35  kg

Sable

  • Le sable va rendre le mortier plus dense ;
  • Optez pour du sable de rivière sec et bien propre ;
  • La granulométrie doit être régulière. Le calibre est généralement de 0/2 à 0/4 ;
  • Le sable est vendu en vrac par m3, par sacs de 25 ou de 35 kg ou par big bag de 1 à 1,5 tonne.

2,5 à 6 € le sac de 25 à 35 kg

25 à 45 € la tonne 

40 à 75 € le big bag de 1 m3 

Autres frais à considérer pour faire soi-même son mortier bâtard

Vous souhaitez réaliser vous-même votre mortier ? Considérer le prix d’achat ou de location des matériels nécessaires à votre tâche dans votre budget.

En fonction de la quantité de mortier à  concevoir, vous aurez besoin :

  • d’une brouette ; 
  • d’une auge ;
  • d’une pelle ;
  • d’une truelle ;
  • d’une taloche ;
  • d’une bétonnière.

Outils

Prix d’achat

Brouette

60 à 200 €

Auge

5 à 20 €

Pelle

13 à 80 €

Truelle

5 à 40 €

Taloche

5 à 30 €

Pour la bétonnière, le prix de location dépend de la machine choisie (manuelle, thermique ou électrique) et de sa capacité. Comptez environ 30 à 150 € par jour, hors frais de transport, pour louer ce matériel.

Prix du mortier bâtard prêt à l’emploi

Il s’agit d’un mortier prêt à gâcher, proposé en sacs de 5 à 25 kg. Si vous ne souhaitez pas fabriquer vous-même votre mortier, ce type de produit est une excellente alternative du fait de ses atouts. En effet, il permet d’obtenir un mélange plus homogène parce que les composants du mortier ont été quantifiés en usines. Il est également rapide et facile à mettre en œuvre. Pour l’utiliser, vous devez seulement ajouter la quantité d’eau préconisée par le fabricant.

Sac de mortier bâtard

Prix

5 kg

7 à 15 €

25 kg

14 à 33 €

Main d’œuvre pour la pose d’un mortier bâtard

Le prix d’un mortier bâtard, fournitures seulement, oscille entre 6 à 15 € le m². Vous souhaitez avoir un travail bien fait, du dosage de chaque composant jusqu’à la pose du mortier ? Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. 

Les applications du mortier bâtard sont nombreuses. Le coût de la main-d’œuvre dépend du projet à réaliser. Il ne comprend pas seulement la préparation et la pose du mortier, mais également tout le travail. Voici quelques exemples de tarifs appliqués par les prestataires en fonction de l’utilisation du mortier bâtard :

Prestation

Caractéristiques

Tarif, hors fournitures

Scellement des tuiles faîtières, des rives et des solins

  • La souplesse du mortier bâtard permet au scellement de tenir en place, sans se casser. 
  • Les joints ne fissurent pas, même en cas de mouvements de la toiture sous l’effet des vents, par exemple.

25 à 50 €/ml

Jointoiement des pierres apparentes ou les briques

  • Le mortier bâtard est un matériau souple, résistant et respirant. Ces qualités sont importantes pour la réalisation des jointoiements des façades en brique ou en pierre ;
  • Il est possible de pigmenter le mortier en fonction de la décoration voulue.

20 à 25 €/m²

Application d’un enduit sur une façade

  • Le mortier de chaux et de ciment est généralement utilisé pour la réalisation du dégrossi. Il s’agit de la couche d’enduit qui est posée entre le gobetis et la finition ;
  • Vous pouvez augmenter la quantité de chaux pour rendre l’enduit plus souple.

10 à 25 €/m²

Maçonnage des moellons, des pierres de construction, des briques et des parpaings

  • Le DTU préconise l’usage du mortier bâtard pour maçonner les ouvrages faits de blocs de béton, de briques et de pierres.

10 à 150 €/m2

Les facteurs pouvant faire varier le prix d’un mortier bâtard

Le coût du mortier de chaux et de ciment dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • du mode de fabrication : vous devez inclure le coût de la main-d’œuvre dans votre budget si vous faites appel à un professionnel ;
  • de votre projet et de son envergure : il vous faut du mortier pour monter un muret de pierre ou pour enduire une grande façade ?
  • du produit choisi : si vous optez pour du mortier bâtard prêt à gâcher, son prix dépend de sa marque, de sa qualité et de la contenance du sac ;
  • du l’artisan contacté : le prix de la main-d’œuvre varie d’un prestataire à un autre.

Demandez et comparez plusieurs devis. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises et aurez la possibilité de contacter l’artisan qui vous convient le mieux.

Ce qu’il faut savoir sur le mortier bâtard

Le mortier bâtard, autrement appelé mortier de chaux et de ciment, est un matériau très utilisé en maçonnerie. À la différence du mortier de ciment qui est composé de sable, de ciment et d’eau, il comporte un liant supplémentaire : de la chaux.

Le dosage du mortier bâtard

Le dosage de base du mortier de ciment et de chaux est le suivant :

Composant

Utilité

Dosage

Sable

Cet agrégat donne du corps au mortier. Le sable utilisé doit être sec pour ne pas fausser le dosage. Si vous utilisez du sable humide, pensez à diminuer le volume d’eau.

Le sable ne doit pas non plus être trop sec. Si c’est le cas, sa température sera plus élevée et vous devrez augmenter le volume d’eau pour la préparation du mortier.

8 volumes

Ciment

Il s’agit d’un minéral hydraulique qui sert de liant. C’est grâce au ciment que le mortier peut prendre et résister à la compression.

Le ciment est aussi nécessaire pour rendre étanches les supports ou les joints recouverts par le mortier bâtard.

1 volume

Chaux

Ce liant naturel ajoute de la souplesse au mortier. Grâce à la présence de la chaux dans un mortier, ce dernier peut mieux accompagner les mouvements des ouvrages maçonnés sans fissurer.

Contrairement au ciment, la chaux laisse le support respirer.

Le type de chaux utilisé dans le mortier bâtard est la chaux hydraulique.

1 volume

Eau

C’est cet élément qui conduit à la prise du mortier. Grâce à l’eau, il est possible de mélanger de manière homogène les différents composants du mortier. L’eau est également nécessaire pour faciliter la maniabilité du mortier lors de sa mise en œuvre.

1 volume

Les utilisations du mortier de chaux et de ciment

Le mortier bâtard est utilisé pour :

  • sceller les tuiles de faîtage, les solins et les rives ;
  • enduire les façades ;
  • rassembler des éléments de maçonneries (briques, parpaing, pierre, etc.) ;
  • jointoyer les briques et les pierres apparentes.

Vous avez la possibilité d’adapter le dosage du mortier bâtard en fonction des circonstances. En augmentant le volume de ciment, vous aurez un mortier plus résistant et moins imperméable. En ajoutant plus de chaux, le mortier sera plus souple et flexible.

Ainsi, le dosage préconisé pour un enduit de façade avec un mortier de chaux et de ciment est de 1/3 de chaux et 2/3 de ciment. Pour un scellement de briques, vous pouvez mettre la même quantité de chaux et de ciment.

Les avantages du mortier bâtard

Le mortier de chaux et de ciment présente divers atouts :

  • souplesse : avec l’ajout de chaux, ce mortier a une texture élastique, flexible et grasse. Cela permet de limiter les risques de fissure lors des mouvements naturels des supports ;
  • excellente résistance d’adhérence : grâce à sa texture onctueuse et à la faible teneur en air, le mortier bâtard couvre facilement les éléments de maçonnerie ;
  • préservation des supports : le mortier bâtard laisse passer la vapeur, mais pas l’eau. Un enduit réalisé avec ce matériau protège les murs contre les infiltrations d’eau tout en les laissant respirer ;
  • polyvalence : ce type de mortier est utilisé en intérieur, mais également en extérieur du fait de son imperméabilité et de sa résistance aux variations de température. Par ailleurs, il peut être appliqué sur différents supports.

Les inconvénients du mortier bâtard

Le mortier de ciment et de chaux n’est pas dépourvu d’inconvénients. En effet, il met plus de temps à sécher que le mortier de ciment. Sa résistance à la compression est également moindre.

Comment faire du mortier bâtard ?

Voici les étapes à suivre pour fabriquer du mortier bâtard.

Mortier prêt à l’emploi

  • lisez les instructions sur l’emballage du mortier pour connaître le dosage à respecter ;
  • versez l’eau dans une auge propre ;
  • ajoutez la quantité indiquée de mortier dans l’eau ;
  • mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène exempte de grumeaux.

Méthode classique

Vous pouvez faire votre mortier « à l’aire » ou en vous servant d’une bétonnière.

Gâchage du mortier bâtard « à l’aire »

  • préparez la quantité exacte pour chaque composant du mortier ;
  • mettez les matériaux secs (chaux, ciment et sable) dans une auge, dans un bac ou sur le sol ;
  • mélangez bien à l’aide d’une truelle ou d’une pelle ;
  • formez une pyramide avec un creux au sommet ;
  • versez progressivement l’eau dans le cratère ;
  • hachez et mélangez avec la lame de la pelle ou de la truelle pour obtenir une pâte onctueuse.

Gâchage à la bétonnière

  • mettez la moitié de l’eau dans la bétonnière ;
  • ajoutez la chaux et laissez tourner pendant une minute environ ;
  • versez le sable et malaxez ;
  • incorporez le ciment dans le mélange ;
  • ajoutez la quantité restante d’eau et laissez tourner pendant 3 à 5 minutes ;
  • quand la préparation est prête, versez dans une brouette avant son utilisation.

Quelques conseils pour réussir votre mortier bâtard

  • choisissez bien les matériaux pour obtenir un mortier de qualité ;
  • respectez les instructions du fabricant si vous optez pour un mortier tout prêt ;
  • n’oubliez pas de prendre en compte l’humidité et la granulométrie du sable pour une fabrication par vous-même ;
  • gâchez le mortier sur le chantier. En effet, un éventuel transport pourrait nuire à l’homogénéité du matériau.

Vous souhaitez obtenir un travail propre et bien réalisé ? Faites appel à un professionnel pour faire et poser un mortier bâtard. Demandez des devis en passant par notre site.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.