Le parquet à la française : prix de pose, installation, travaux annexes, avantages…

Le parquet français se réalise avec des lames qui ont des longueurs et des largeurs différentes. Sa spécificité, c’est d’alterner trois ou deux largeurs de lames non identiques. La pose « à la française » peut également se faire avec des lames de différentes couleurs.

Parquet français

Le prix de pose d’un parquet à la française

Le prix d’installation d’un parquet « à la française » dépend essentiellement du type de parquet et du type de pose voulu.
Mais, en moyenne, le tarif de pose (matériel non inclus), du style français est compris entre 20 à 50 €.

Type de parquet

Prix d’achat (m²)

Parquet de bois massif

30 à 150€

Parquet contrecollé

20 à 120€

Parquet stratifié

30 à 85€

Prévoyez 10 à 15 % de parquet supplémentaire pour anticiper les coupes et les erreurs.
Le prix mentionné est à titre indicatif. Demandez un devis gratuit d’une pose de parquet à notre professionnel.

Prix de finition d’un parquet

Prestation 

Prix (m²)

Huilage

3 à 6€

Cirage

5 à 8€

Vitrification

15 à 30€

Ponçage et vitrification

25 à 55€

NB : La vitrification nécessite généralement un ponçage du parquet pour rendre le sol uniforme et bien plan.

Le prix des travaux annexes

Avec un parquet massif, vous avez le choix entre une pose collée et une pose clouée. Ces types de pose requièrent tous les deux, des préparations annexes avant, pendant et après la pose. Bien évidemment, le coût des accessoires impactent plus ou moins les tarifs de pose d’un parquet.

Les préparations

Prix d’achat

Prix de réalisation

Les caractéristiques

Dépose de l’ancien revêtement

8 à 25 €

Il faut ôter l’ancien revêtement de sol avant de poser un nouveau parquet 

Ragréage (m²)

10 à 25 €

Il permet de mettre le sol au même niveau avant la pose d’un parquet (boucher les trous et éliminer les élévations de plus de 3 mm).

Sous-couche (m²)**

1 à 15 €

5 à 25 €

Elle permet de pallier aux irrégularités du sol ;

Elle offre une isolation phonique et thermique ;

Elle évite les remontées d’humidité (c’est le cas pour les modèles dont le pare-vapeur est intégré, mais certains modèles nécessitent un pare-vapeur à part)

Plinthes* (ml = mètre linéaire)

1 à 25 €

6 à 35 €

Ils permettent de dissimuler l’espace laissée entre le mur et l’extrémité du parquet.

NB : Si les irrégularités du sol, ont une dimension de moins de 3 mm, la sous-couche peut remplacer un ragréage.
*Il s’agit du prix des plinthes en bois, mais les plinthes faits de métaux, de PVC,… ont des prix différents.
**Le prix d’une sous-couche varie en fonction de la matière utilisée et du type de pose du parquet.

Le choix et le prix de la sous-couche

Type de sous-couche

Prix d’achat (m²)

Prix avec pose (m²)

Type de pose de parquet

Laine végétale

4 à 12 €

10 à 25

Parquet cloué

Polystyrène expansé

10 à 15€

15 à 25€

Parquet collé

Polyéthylène

1€

5 à 10€

Parquet contrecollé

Les types de parquets à la française

En principe, le parquet « à la française » associe des lames de 70 mm, 90 mm et 120 ou 130 mm de largeur. Toutefois, vous pouvez choisir le format des lames en fonction du type de pose voulu.

Parquet massif

  • Pour un parquet en bois massif, les lames ont généralement une largeur de 70 mm, 90 mm et de 120 à 130 mm ;
  • Afin d’ajuster le motif selon votre goût, vous pouvez intégrer d’autres largeurs.

Parquet contrecollé

Parquet français
Parquet à la française
  • Si vous prévoyez d’installer un parquet contrecollé, vous devez vous munir de lames qui peuvent être clipsées correctement, les largeurs n’étant pas similaires.
  • Vous pouvez mélanger des largeurs de 90 mm, de 140 mm et de 190 mm.
  • Pensez à acheter des lames chez un même fournisseur pour éviter les soucis de pose (les problèmes d’emboîtement sont assez courants lorsque vous achetez des lames chez des fabricants différents).

N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir les meilleurs conseils sur le choix des lames.

Parquet stratifié

Le revêtement de sol stratifié peut également être posé « à la française ».

Les autres accessoires

  • Le pare-vapeur : il permet de booster la résistance à l’humidité ;
  • La lambourde : cette pièce de bois d’environ 2,5 cm de hauteur et de 5 à 6 cm de largeur, permet de supporter les lames si vous choisissez une pose clouée ;
  • La finition : c’est l’huile, le vitrificateur ou la cire à appliquer sur votre parquet à la fin de la pose.

Les étapes de pose d’un parquet « à la française »

Pose collée ou pose clouée

Pose d'un parquet français
Pose d’un parquet français
  • Le nettoyage : avant la pose, il faut éliminer la poussière et les saletés sur le sol.
  • Le sens : les lames doivent être placées parallèlement, comme au style anglais. La seule différence c’est que les largeurs sont variées. De plus, vous devez alterner la largeur à chaque rangée de lames.
  • Estimation de la surface à rénover : comme les largeurs des lames ne sont pas identiques, il faut calculer au préalable la surface à couvrir.

Confiez le calcul de la surface à couvrir à nos experts !

Pose d’un parquet « à la française » :

  • Etalez la sous-couche dans toute la pièce ;
  • Placez les lambourdes si vous choisissez la pose clouée (pas besoin de lambourde pour la pose collée) ;
  • Installez les joints de dilatation d’environ 1 cm sur chaque côté du mur ;
  • Assurez-vous de bien ajuster les lames de votre parquet et la surface à couvrir ;
  • Prenez la première lame d’une largeur de 70 mm et commencez la pose sur un coin de la pièce ;
  • Si vous choisissez la pose collée, mettez de la colle époxy sur le côté de la lame et sur le sol ;
  • Les joints sont décalés en bout et c’est justement une particularité de la pose « à la française » ;
  • Commencez par une rangée de 70 mm, une seconde rangée de 90 mm, puis une troisième rangée de 120 mm;
  • Ensuite réitérez la même opération en commençant par la largeur de 70 mm et ainsi de suite, jusqu’à la dernière lignée ;
  • Lorsque vous découpez une lame pour ajuster la longueur totale d’une rangée, utilisez les chutes de lame après ;
  • Placez les plinthes avec de la colle et utilisez des clous pour les fixer.

Pose contrecollée

Avec le type de pose contrecollé, il faut emboîter les lames entre elles. C’est le système de clipsage. Pour les lames de modèles différents ou provenant de fournisseurs différents, utilisez des jointures identiques pour éviter les incompatibilités.

Les avantages d’un parquet « à la française »

  • La pose de parquet « à la française » permet d’économiser du bois : les restes de lames d’une rangée après les découpes peuvent être utilisés ultérieurement ;
  • La pose clouée et la pose collée sont possibles avec ce motif de pose d’un parquet ;
  • La disposition des lames donne une impression plus vaste à la pièce à rénover ;
  • La pose « à la française » offre un large choix d’essences, de motifs, de types de pose et de couleurs des lames selon vos préférences.

Le choix du parquet

Le choix du parquet dépend essentiellement de l’essence, la destination de la pièce, la résistance du bois et la finition souhaitée.

Destination

Type d’essence

Résistance du bois

Finition

Salon

Sapin, pin, bouleau,…

Tendre

Huile ou vitrification ou cire

Chêne, frêne…

Dur

Chambre

Sapin, pin, épicéa…

Tendre

Entrée et couloir

Wengé, merbau, chêne…

Dur

Huile

Salle de bain

Bois exotique

Huile spécifique

Cuisine

Bois exotique

Dur et facile d’entretien

Huile spécifique

Escalier

Chêne, hêtre…

Dur

Huile ou vitrification ou cire

Véranda

Ipé, acajou, merbau,…

Dur

Huile

FAQ

Pose de parquet « à la française » ou « à l’anglaise » ?

La pose de parquet « à la française » ou « à l’anglaise » est d’ordre esthétique. La technique de pose dépend essentiellement du type de parquet (massif, contrecollé, stratifié).

Le parquet « à la française » est représenté par des lames de longueurs et de largeurs inégales. Elles sont disposées parallèlement et les joints sont placés irrégulièrement. Vous devez alterner les 3 différentes largeurs par rangée.

Le parquet à l’anglaise, quant à elle, est constitué de lames de même largeur, mais de longueurs différentes. Les joints sont placés en bout et à l’instar du style français et les lames sont posées parallèlement.

Quelle finition convient le mieux à un parquet « à la française » ?

La finition et la teinture dépend entièrement de votre préférence. Il n’existe aucune règle spécifique lié à cet effet.

Toutefois, prenez en compte l’essence du bois avant de choisir une finition. Pour le bois massif comme le chêne, hêtre, ipé… la finition à l’huile est préconisée car ce produit permet de nourrir le bois tout en gardant son authenticité et son aspect naturel.

Préférez la finition huilée à celle vitrifiée et cirée parce que les produits utilisés avec la vitrification et le cirage ne permettent pas au bois de respirer. Mais, l’huile favorise l’aération du bois massif.

Le parquet « à la française » est-il adapté à une pièce étroite ?

Oui, l’alternance entre les trois largeurs différentes donne une impression plus spacieuse de votre pièce. La pose de parquet « à la française » est même recommandé pour les pièces étroites et profondes.

Est-ce que le calepinage est obligatoire ?

Le calepinage consiste à dessiner les motifs et le style de pose d’un parquet sur une feuille de papier. Cette étape est essentielle pour éviter de perdre du temps et de gaspiller des lames. Lorsque vous dessinez le format exact du parquet sur un papier, vous pourrez anticiper les découpes de lames à réaliser.

Pour un pose de parquet « à la française », il serait judicieux de schématiser le processus car vous devez sûrement faire quelques découpes, en sachant que les lames n’ont pas les même dimensions.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.