Parquet flottant clipsable : pose, avantages, inconvénients, conseils…

Le parquet flottant clipsable, est un parquet contrecollé réputé pour sa facilité de pose qui se fait par un simple encliquetage des lames et ne nécessite pas de clous ou colle ni de grands efforts mais plutôt une bonne technique pour un rendu parfait.

Tout savoir sur le parquet flottant à clipser : avantages, inconvénients, pose, prix !

Revêtement 

Avantages

Inconvénients

Conseils

Prix

Prix de pose

Parquet flottant clipsable (plinthes incluses)

  • Sa pose est simple et rapide.
  • Il offre un très bon rapport qualité-prix.
  • Prévoir un parquet de 10 à 12mms d’épaisseur pour une meilleure durabilité.
  • Il existe des parquets adaptés aux pièces d’eau
  • Le parquet peut se poncer s’il est de qualité.

15€ à 120euros / m²

20 à 30 euros /m²

Sous-couche

  • Réduit le bruit avec des étages en-dessous et la résonnance des bruits de pas.
  • Simplifie la pose et le clipsage des lames.
  • Augmente l’épaisseur
  • La sous-couche offre un vrai pouvoir isolant pour un coût assez faible ! 

2,5 à 5€ / m².

Intégrée au prix de pose

Dépose d’un ancien parquet flottant

     

Ne pas brûler le parquet dans sa cheminée, il contient des produits toxiques (sous-couche…)

5 à 10€ / m2

*Nous vous recommandons de prévoir 10 à 20 % de parquet supplémentaire pour les découpes, erreurs et pertes.

Installation du parquet flottant à clipser

Matériaux et outils à utiliser

  • Une quantité suffisante de lames de parquet,
  • Des genouillères,
  • Pare-vapeur,
  • Sous couche résiliente, 
  • Des plinthes,
  • Joint de finition,
  • Papier de verre,
  • Un cutter,
  • Un tir-lame,
  • Colle à mastic,
  • Un mètre,
  • Un crayon,
  • Des cales de dilatation, 
  • Une scie sauteuse,
  • Une boite à onglet,
  • Des gants,
  • Ruban adhésif de chantier,
  • Ruban d’étanchéité,
  • Colle pour plinthes.

Préparation du sol

Le parquet flottant ne peut être installé que sur les sols secs, propres, plats et lisses ; et ce pour éviter toutes les imperfections.

Pour vérifier et retrouver la planéité du sol :

  • Glisser une règle de maçon à différents endroits de la surface, si des vides apparaissent, ils ne doivent pas dépasser 4 mm sous la règle de 2 mètres.
  • S’il n’y a pas plus de 20% de défaut, il suffit de réaliser des rattrapages au différents endroits du support.
  • Si beaucoup de défauts existent, il faut ragréer ou poncer le sol pour obtenir un support parfaitement plan.
  • Maintenant que le sol est plan et lisse, le nettoyer, le dépoussiérer à l’aide d’un aspirateur et dégonder les portes pour un accès plus facile. 
  • Il faut noter que les paquets de planches doivent être posés dans la pièce avant 48 heures de la pose au minimum. Cela permettra au parquet de s’adapter à l’humidité ambiante de la pièce et lui évitera de gonfler après la pose.

Le parquet flottant peut être posé sur du parquet, carrelage, sol béton … Il ne faut juste pas oublier qu’en rajoutant le parquet flottant, la hauteur du sol augmentera d’à peu près 20 à 35 mm. 

Pose du pare-vapeur et la sous-couche

Le film pare-vapeur est une protection utilisée pour éviter les remontées d’humidité, il limite la pénétration de la vapeur d’eau dans la pièce. Cela protègera le parquet contre les moisissures, les champignons et les déformations. Sa pose est extrêmement facile :

  • Dérouler le pare-vapeur dans la pièce, les lés de ce dernier doivent être perpendiculaires aux lames du parquet.
  • Il faut prévoir des débords d’environ 5 cm sur le pourtour de la pièce, il est possible de le fixer aux murs avec un ruban adhésif.
  • Il faut que les lés se chevauchent sur plus de 10 cm, pour les coller, utiliser un ruban d’étanchéité.

Il faut savoir qu’il existe des lames de parquet qui possèdent une sous-couche intégrée (souvent mince et peu isolante). Il suffit d’observer le dos d’une lame pour vérifier si elle en possède. Sinon il est obligatoire de poser une sous-couche car elle rattrape les légers défauts de planéité et permet une isolation thermique et acoustique. Sa pose est encore plus simple que celle du pare-vapeur :

  • Déplier la sous-couche sur toute une longueur de pièce.
  • Emboiter les lés et fixer avec un ruban d’étanchéité.

Cette couche se pose au fur et à mesure de la pose du parquet, afin d’éviter de l’endommager en marchant dessus.

ASTUCE : le parquet se clipsera bien plus facilement en y ajoutant une sous-couche, même s’il en possède déjà une. Cela augmentera l’isolation sonore vis-à-vis des étages inférieurs, ainsi que la résonance des bruits des pas dans les pièces / appartements voisins.

Pose du parquet flottant clipsable

Les lames du parquet sont généralement posées dans le sens de la lumière projetée par les fenêtres, ou parallèlement à la plus grande longueur de la pièce.

Pose de la première rangée

  • Assembler la première rangée, le long du mur.
  • Appuyer fortement sur la petite largeur jusqu’à entendre un bruit de clic.
  • Entre les lames et le mur, disposer des cales de dilatations à intervalle régulier, afin de réserver un espace aux plinthes.
  • Vérifier qu’il reste un tiers de lames à combler, au bout de rangée. Sinon couper la première lame, et décaler toute la rangée.
  • Pour couper la dernière lame, poser une lame sur l’envers, languette contre languette, tracer le trait de coupe à l’aide d’une équerre.
  • Couper avec une scie sauteuse, et terminer la pose de la première rangée.

Pose des rangées suivantes

  • Pour démarrer la deuxième rangée, utiliser la chute obtenue à la fin de la première rangée.
  • Emboiter la languette de la lame dans la rainure de la rangée précédente.
  • Coulisser-la puis appuyer fortement sur la petite largeur pour clipser les lames.
  • Utiliser la cale et le marteau afin d’emboiter la rangée.
  • Continuer ainsi pour la pose de toutes les rangées suivantes.
  • Pour la dernière rangée contre le mur, il faut couper une lame dans sa longueur, pour cela : Poser une lame à l’envers, languette contre le mur, repérer et tracer la coupe à effectuer.
  • A l’aide d’un tire-lame, emboiter la lame découpée.

Une fois la pose terminée, retirer les cales de dilatation et couper les débords du pare-vapeur avec un cutter. Enfin, poser les plinthes pour parfaire le décor de la pièce. 

Avantages du parquet flottant clipsable

Le parquet flottant à clipser fait fureur ses dernières années, et ce pour ces principaux avantages :

  • Le parquet flottant clipsable est connu pour sa pose simple et rapide, il n’a pas besoin de colle ni de clous pour être posé. Et ne nécessite pas l’expérience d’un professionnel, un novice saurait le poser en très peu de temps.
  • Le parquet clipsable est très apprécié pour son prix, il est difficile de trouver un revêtement moins cher offrant un tel rapport qualité-prix.
  • Il n’a pas besoin d’un temps de séchage, on peut tout de suite marcher dessus et remettre les meubles dans la pièce.
  • Il est apprécié aussi pour l’aspect élégant et moderne qu’il donne au sol. De plus il existe en plusieurs formes et couleurs.
  • Le parquet flottant clipsable peut être posé sur un ancien revêtement tel que le carrelage ou le sol vinyle.
  • Si l’une des lames s’abîme, il est possible de la remplacer facilement.
  • Ce revêtement est très facile à entretenir et n’attire pas la saleté ni les acariens comme la moquette par exemple. 
  • Il est parfait pour les locataires, car il est démontable et peut être emporté lors d’un déménagement. 

Inconvénients du parquet flottant clipsable

  • Comme tous les parquets, le parquet flottant à clipser est à éviter si le logement présente des signes d’humidité.
  • C’est un revêtement ayant des faibles performances acoustiques ; cela est dû à l’espace d’air qui se trouve sous le plancher. La sous-couche isolante limite les problèmes de bruit.
  • Ce parquet n’est pas compatible avec les sols ayant un chauffage.
  • Généralement le parquet flottant le moins cher, ne peut être poncé qu’une seule fois.

Conseils

La pose du parquet à clipser n’est pas du tout compliquée, pour la réussir à 100% suivez ces conseils :

  • Avant d’acheter le parquet, vérifier l’épaisseur de la couche d’usure, plus elle est épaisse plus elle peut être poncée. 
  • Il faut prendre au moins 5 % de parquet en plus du parquet nécessaire, cela ne serait que bénéfique en cas de dégât. 
  • Ne pas oublier de prendre du bois pour les plinthes.
  • Il conseillé de mélanger les lames, avant de les utiliser pour avoir un rendu uniforme, s’il y a de légères différences de couleurs, elles ne se verront pas. 
  • Les lames de parquet peuvent être posées dans le sens le moins large Pour agrandir la pièce visuellement.
  • Avant de commencer la pose du parquet, il est recommandé de vérifier s’il y a un espace suffisant entre le bas de la porte et la sous couche, en passant une lame. S’il n’y’en a pas, raboter le bas de la porte.
  • Il est conseillé de poser le parquet flottant dans les chambres et les salons plutôt que dans les salles de bain et cuisines.
  • Pour un support en béton, il est primordial de poser des couches séparatrices entre le sol et le parquet. Opter pour un sous-plancher comme le contreplaqué ou l’OSB.
  • Il faut être vigilant sur le choix du type et des couleurs du bois, car il y a des types de parquet qui peuvent participer à la déforestation.

Entretien 

Le parquet flottant clipsable est un revêtement qui peut résister à l’usure du temps et peut garder son éclat le plus longtemps possible s’il est bien entretenu : 

  • Il faut penser à protéger les pieds des meubles avec des coussinets, pour éviter de rayer ou d’abimer le parquet.
  • Utiliser un balai souple et doux, afin d’ôter la poussière qui se trouve sur le sol.
  • Pour nettoyer les taches, utiliser une serpillère légèrement humide.
  • Utiliser de l’eau chaude, du savon noir, savon de Marseille ou le nettoyage à vapeur pour les saletés les plus tenaces et pour un profond nettoyage.

Si le parquet est huilé, il est nécessaire de l’huiler une à deux fois par an, pour une bonne protection.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.