Poseur de fenêtre: les conseils pour choisir sa fenêtre!

Vous compter faire poser une fenêtre sur votre façade ou votre toit ? Ou bien vous êtes gênés par les bruits ou les courants d’air émanant de vos fenêtres existantes ? Il est peut-être temps de les réfléchir à en changer ! Mais que choisir et qui s’en chargera ? Voyons tout cela ensemble !

1.   Quand poser une nouvelle fenêtre ?

Vous construisez ?

Il existe plusieurs situations dans lesquelles on peut souhaiter créer une fenêtre :

  • Construction d’une nouvelle habitation
  • Construction d’une extension
  • Aménagement ou rénovation d’une partie de l’habitation
  • Aménagement des combles et création d’une fenêtre de toit.

Pour chacun de ces cas de figure il vous faudra choisir

Vous rénovez ?

Plusieurs indices peuvent vous indiquer que l’une ou plusieurs de vos fenêtres sont à changer.

  • Votre poignée ne fonctionne plus correctement ? Son mécanisme est peut-être défectueux ou desserré, ou bien le cadre peut être déséquilibré ne plus être emboîté correctement dans son emplacement. Si cela semble anodin en réalité cela peut augmenter les risques d’infiltration d’eau. A corriger donc ;
  • Vous ressentez des courants d’air froids en passant les mains à proximité de votre fenêtre ? L’isolation du bâti est sûrement à revoir, vous verrez que votre facture d’énergie vous le rendra ;
  • Vous remarquez des traces de condensation se former entre vos vitres : cela signifie qu’elles ne sont plus aussi efficaces sur le plan énergétique ;
  • Le cadrage en bois de la fenêtre présente des signes de détérioration: prenez garde, la moisissure pourrait se répandre à l’intérieur du cadrage de la fenêtre et causer un déséquilibre de la fenêtre ;
  • Vous notez des traces d’humidité sur le mur soutenant la fenêtre : cela implique une isolation défectueuse du bâti;
  • Et enfin, bien évidemment, si l’un de vos ouvrants est cassé et ne ferme plus, ou si la vitre elle-même a subi un choc et s’est brisée.

2.   Quelle nouvelle fenêtre poser ?

Si vous êtes sûr de devoir changer la fenêtre, il reste encore une question cruciale : par quoi la remplacer ?! Le plus simple en général, s’il s’agit d’un remplacement, c’est de poser une fenêtre similaire à la précédente en termes de dimensions et nombre d’ouvrants.

Néanmoins, il vous faudra choisir le matériau utilisé ainsi que les vitrages adaptés à votre projet.

Le meilleur cadre pour votre fenêtre

Globalement le choix peut paraitre assez restreint : il existe des cadres en bois, PVC et aluminum, ainsi que quelques hybrides allians les avantages des uns et des autres.
Ce qu’il faut retenir :

Matériau du cadre

Avantage(s)

Inconvénient(s)

Prix moyen TTC

Fenêtre de 125×120 cm

Bois

Apporte du cachet et un côté tradition à la façade

Isole très bien

Demande un certain entretien et des travaux de peinture

250 à 650 €

PVC

Excellent rapport qualité prix ; ne nécessite pas d’entretien ; bonne isolation

Vieillit plus vite que du bois bien entretenu ou de l’aluminium

200 à 500 €

Aluminium

Excellente durabilité ; solidité permettant des montants fins et esthétiques

Mauvaises capacités d’isolation sauf si système de pont thermique installé… donc plus onéreux

300 à 750 €

Hybride PVC / aluminium

Bonne isolation et peu d’entretien

250 à 600 €

Hybride bois / aluminium

Moins chère qu’une 100% alu mais plus isolante

235 à 570 €

Le vitrage adéquat

Très fréquemment, une rénovation a pour but de passer d’un simple vitrage à un double vitrage. Mais savez vous qu’il existe plusieurs autres possibilités, peut être encore plus adaptées à votre habitation ?

Vous pourrez vous fier à 3 critères principaux :

Coefficient

Concerne :

On recherche :

UW

L’isolation thermique

UW bas

SW

Transmission de l’énergie solaire

SW élevé

TLW

Passage de la lumière

TWL élevé

En fonction de ces critères vous aurez déjà un bon indice de la qualité du verre.

Par ailleurs vous pourrez ajouter des « options » à ce vitrage :

  • Réfléchissant si vous souhaitez préserver votre pièce de l’effet « serre », très utile par exemple en cas d’exposition plein sud, ou sur une fenêtre de toit.
  • Auto-nettoyant si vous avez de grandes surfaces à entretenir,
  • Isolation acoustique supplémentaire si votre façade donne sur un lieu de passage bruyant…
  • Anti-effraction si votre fenêtre est en accès « libre » depuis les espaces publics et que vous craignez les cambriolages.

Autant d’options qui engendreront un surcout mais en valent peut-être l’investissement selon la situation de votre habitation.

Le système d’ouverture qu’il vous faut

Le plus classique pour une façade est l’ouverture dite « à la française », c’est-à-dire avec deux battants verticaux s’ouvrant sur l’intérieur. Pour une fenêtre de toit on rencontre plus souvent le système oscillo battant. Néanmoins vous avez d’autres options possibles :

  • Système à la française (vu juste avant)
  • Système à soufflet : s’entre-baille par le haut
  • Système oscillo battant : combinaison des deux précédentes
  • Système à l’anglaise : similaire au système à la française mais les ouvrants partent à l’extérieur
  • Système à l’italienne : s’entre baille par le bas, à l’inverse du soufflet 
  • Système de fenêtre coulissante (dont les systèmes à galandage), pour les baies vitrées
  • Système basculant : la fenêtre bascule sur un axe central, le haut à l’intérieur et le bas à l’extérieur
  • Système à guillotine : glissement vertical d’une partie de la fenêtre sur l’autre : assez similaire à la fenêtre de baie vitrée coulissante, mais cette fois à la verticale.

Les professionnels sauront vous aiguiller sur le système le plus en harmonie avec votre habitation, et surtout l’utilisation de que vous aurez de cette fenêtre

Demandez l’estimation précise de l’installation de vos fenêtres

3.   Poser soi-même la fenêtre ou bien faire appel à un poseur de fenêtre?

Le déroulement lorsque l’on fait soi même

Si vous lancer vous-même dans les travaux ne vous fait pas peur, voici les grandes lignes de la manière dont vous devrez procéder :

  • 1ère étape : la prise des cotes, afin de choisir une nouvelle fenêtre adaptée à l’ouverture existante. En cas de doute, après plusieurs prises, retenez toujours la plus petite.
  • 2ème étape : protection des lieux, dépose de l’ancienne fenêtre, nettoyage de la maçonnerie
  • 3ème étape : pose de la nouvelle fenêtre, vous aurez besoin pour cela des outils et fournitures suivants :

Outils et fournitures nécessaires :

Prix moyen TTC

Pistolet à mastic

8 à 25 €

Jeu de tournevis

12 à 25 €

Clé hexagonale

2 à 6 €

Visseuse

20 à 90 €

Spatule

5 à 10 €

Maillet caoutchouc

6 à 15 €

Brosse métallique

4 à 10 €

Fenêtre PVC et accessoires

350 €

Tasseaux

15 à 30 €

Cales d’espacement

5 à 10 € le lot

Fonds de joints

4 à 8 € / m

Joint silicone à extérieur

7 à 14 € le tube

Profils d’habillage PVC extérieur

6 à 10 € € / m

  1. Préparer le bâti : vérifier son intégrité, réisoler ;
  2. Préparer la nouvelle fenêtre : préréglages, calage, équerrage et vissage
  3. Réaliser l’étanchéité : fond de joint, joints, barres d’habillage, joint de finition
  4. Finitions : caches vis, mise en place des ouvrants, caches charnières.

Faire appel au meilleur poseur de fenêtre:

Si vous n’avez ni le temps ni les compétences (assez lourdes, il faut le reconnaitre) nécessaires pour effectuer la pose de fenêtre, il vaut mieux vous adresser à un artisan ou une entreprise qui feront ça en un tour de main. Mais alors… qui ?

Menuisier, miroitier, ou encore une entreprise spécialisée, nous allons vous aider à y voir plus clair dans leurs compétences respectives.

Menuisier

Miroitier

Entreprise de vitrage

Prend les cotes

Prend les cotes

Prend les cotes

Connait les normes à respecter

Connait les normes à respecter

Connait les normes à respecter

Conseille sur le type de vitrage à installer

Conseille sur le type de vitrage à installer

Conseille sur le type de vitrage à installer

Rénove (et isole) une fenêtre

Travaille le verre et le taille aux dimensions exactes voulues

Change le dormant

Change le dormant

Installe des vitres de forme atypique

Change les battants

Change les battants

Installe des vitres de véranda

Change les vitres

Change les vitres

Change la vitre sans abimer le dormant

Propose un grand choix de modèle

Professionnel

Coût horaire moyen HT

Miroitier

40 à 50 €

Menuisier

35 à 80 €

Prix facturé par un poseur de fenêtre

Une entreprise quant à elle n’a pas de tarif horaire puisque vous la rémunèrerez toujours en fonction du type chantier entrepris :

Prestation

Tarif moyen HT

Installation d’une fenêtre PVC de 125x100cm

350 à 700 €

Pose d’une paire de volets

70 à 150€

Quel que soit le professionnel que vous envisagez, assurez-vous qu’il ait bien souscrit à une assurance décennale et une responsabilité civile.

Les mentions « agréé par le fabricant de systèmes de fermeture » et/ou « certifié Qualibat » sont des garanties supplémentaires de compétences.

Et enfin, pour que vous puissiez bénéficier des aides à la rénovation énergétique, le poseur doit être titulaire d’une certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Faites toujours faire plusieurs devis afin de comparer les prestations proposées et de vous assurer du meilleur rapport qualité prix. Un minimum de 3 devis est conseillé quelque soit le projet travaux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire