Raccordement d’un radiateur à eau chaude : travaux, prix, …

Vous voulez tout savoir sur le radiateur à eau chaude et ses raccordements ? Vous êtes au bon endroit ! Dans ce guide, nous vous dévoilons tout ce qu’il est important de retenir sur le raccordement d’un radiateur à eau chaude.

Installation d'un radiateur

Le budget à prévoir pour l’installation d’un radiateur à eau chaude

Pour la pose d’un radiateur à eau chaude, il existe trois cas possibles :

  • Mise en place d'un radiateur
    Mise en place d’un radiateur
    L’installation d’un tout nouveau radiateur à eau chaude.
  • Le déplacement d’un radiateur à eau chaude qui consiste à déposer un radiateur déjà installé et utilisé pour l’installer à un autre endroit mieux adapté.
  • Et le remplacement d’un radiateur à eau chaude qui consiste à déposer totalement un ancien radiateur pour en installer un tout nouveau. 

Selon chaque cas, le coût d’intervention des plombiers chauffagistes changera. Bien évidemment, ces variations de coût ne se limitent pas au type de travaux, mais sont aussi dépendantes d’autres facteurs. Pour vous faire une idée des coûts pour la pose d’un radiateur d’eau chaude, voici un tableau récapitulatif des fourchettes de prix pour chaque installation.  

Les prix des fournitures 

Radiateur à eau chaude

Prix moyen en fournitures 

En fonte

environ 200 € à 1500 € 

en acier

environ 50 € à 1700 €

En aluminium

environ 100 € à 1100 €

Horizontale 

environ 30 € à 750 €

Vertical

Environ 150 € à 2000 €

Plinthe

Environ 120 € à 600 €

Basse température

Environ 120 € à 1500 €

Radiateur soufflant

Environ 100 € à 200 €

Radiateur radiant

Environ 150 € à 300 €

Radiateur à inertie sèche

Environ 250 € à 1.000 €

Radiateur à inertie fluide

Environ 250 € à 500 €

 

Les coûts de pose

Radiateur à eau chaude

Prix moyen de pose

En fonte

Environ 200 € par radiateur en été

En acier 

Environ 100 € par radiateur en été 

Environ 120 € par radiateur en hiver

En aluminium

Environ 110 € par radiateur en été

Environ 130 € par radiateur en hiver

Plinthe

Environ 15 € par mètre carré en été

Environ 25 € par mètre carré en hiver 

Horizontale 

Environ 190 € par radiateur en été

Environ 120 € par radiateur en hiver

Vertical

Environ 230 € par radiateur en été

Environ 250 € par radiateur en hiver

Basse température

Environ 280 € par radiateur en été

Environ 300 € par radiateur en hiver

 

Les coûts moyens en détail de chaque fourniture 

Fournitures d’un radiateur à eau chaude

Prix moyen pour chaque article

Tête de robinet 

Environ 2 € à 220 €

corps de robinet

Environ 6 € à 54 €

Raccords de réglage 

Environ 5 € à 27 €

Kit de raccordement radiateur en PER

Environ 25 € à 50 €

Vannes à canne monotube et bitube

Environ 12 € à 67 € 

Purgeur vidange et équipement

Environ 0.5 € à 23 € 

Raccords 3/4 EK

Environ 2 € à 6 € 

Raccords à compression

Environ 4 € à 12 €

Les prix moyens de la dépose d’un radiateur 

Pour les trois grands types de radiateurs à eau chaude, la dépose coûte environ 150 €. Dans ces travaux, l’obturation des canalisations, le rebouchage des anciennes accroches et la peinture des murs, l’évacuation du radiateur sont tous inclus.  

Il est tout de même à noter que ces coûts sont des coûts moyens prélevés à partir des différents coûts trouvés sur le marché. Par ailleurs, ils peuvent varier selon d’autres nombreux facteurs. 

Les coûts des autres travaux sur un radiateur 

Radiateur à eau chaude
Radiateur à eau chaude

Il faut savoir que contrairement à l’installation, le remplacement d’un radiateur se déroule selon plusieurs étapes. Il faut d’abord déposer l’ancien radiateur, ensuite, adapter les réseaux de canalisation en les modifiant partiellement ou entièrement et enfin installer le nouveau matériel. Il faut donc rajouter à l’installation les coûts de dépose et de modification des réseaux. 

Travaux

Coût moyen 

Dépose

Environ 100€

Modification des réseaux de canalisations

Environ 650€

Par ailleurs, le déplacement d’un radiateur se procède de la même manière avec  la remise en état de la surface de l’ancien emplacement du matériel (peinture, rebouche des trous, etc.) et la création d’un nouveau réseau de tuyauterie.

Voici donc les coûts supplémentaires à prendre en compte : 

Travaux

Coût moyen

Peinture de la surface de la dépose

Environ 20€ par m²

Rebouchage des trous

Environ 30€ 

Création de nouveaux réseaux de canalisation 

Environ 50€ par mètre linéaire

 

Les facteurs qui font varier le prix de travaux et de fourniture d’un radiateur à eau chaude 

Vous envisagez d’installer dans votre habitation des radiateurs à eau chaude ? Voici les nombreux points qui peuvent influencer le tarif de votre procédure :

  • L’équipement de la pièce : S’agit-il d’une première installation ou d’un remplacement d’un radiateur ? En effet, contrairement au remplacement d’un radiateur, la première pose comme le déplacement d’un radiateur nécessite l’installation de toute sorte de kits de raccordement : tuyaux de canalisation, disjoncteurs. C’est-à-dire que le procédé sera plus compliqué et donc plus coûteux que la première.  
  • La reprise des radiateurs à remplacer : en profitant de la reprise de vos anciens radiateurs, vous aurez la chance de réduire les dépenses de votre pose de radiateur. 
  • L’étendue de la pièce : pour profiter de votre matériel, il est nécessaire de l’adapter à l’habitation. C’est-à-dire que pour une pièce plus grande, il est nécessaire d’installer un radiateur plus grand et donc plus coûteux également.
  • Le modèle de radiateur à installer : pour les installations les plus simples comme pour les radiateurs d’appoints, la pose ne vous coûtera pas cher. Et proportionnellement, pour une installation compliquée comme pour l’installation murale ou au plafond, les factures seront plus chères. 
  • Le plombier chauffagiste : chaque prestataire a un tarif différent que ce soit au niveau horaire ou au déplacement. 
  • Les options choisies : ce sont bien évidemment des petits surplus qui feront augmenter le coût de la pose de votre radiateur à eau chaude.

Principe du raccordement

Dans cette partie de l’article, nous vous dévoilons les principes du raccordement.

L’endroit pour l’installation

Pour bien profiter de l’apport énergétique du radiateur à eau chaude, il est important de lui choisir un bon emplacement. Pour cela :

  • Il est préférable de l’installer sous la fenêtre : une occasion pour réchauffer l’air qui y entre. 
  • Évitez l’installation près du lit, surtout près de la tête.    
  • Respectez les normes de distance pour les chauffages électriques pour que ce dernier ne soit pas trop près du radiateur à eau. 
  • Assurez-vous que le mur qui supportera le radiateur soit suffisamment résistant pour éviter toute complication.   

Le traversé d’eau 

Un radiateur utilisé avec des chaudières nécessite une voie d’entrée et de sortie du caloporteur à l’origine de la chaleur diffusée. D’une part, pour un radiateur à circuit monotube, cette entrée et sortie se fera dans la même voie. C’est-à-dire que le départ d’eau refroidie sert à l’entrée de l’eau chaude. Et d’autre part, pour un radiateur à circuit bitube, cette circulation se fera par deux voies bien distinctes. 

Caractéristique du radiateur 

Les caractéristiques d’un radiateur à eau chaude se différencient d’une matière à un autre :

  • Radiateur en fonte : 
    • Une inertie importante
    • Une montée lente de température
    • Idéal pour les espaces à faible qualité d’isolation
    • Garde une puissance énergétique 
  • Radiateur en acier :
    • Une inertie peu implorante
    • Montée rapide de température
    • Idéal pour les pièces bien isolées 
  • Radiateur en aluminium :
    • Une inertie moyenne
    • Montée rapide de température
    • Forte tenace en chaleur
    • Idéale pour les pièces fortement isolées
    • Refroidissement lent

  • Le réglage 
    • La clé 6 pans règle le débit d’arrivée de l’eau  
    • Le robinet thermostatique règle la température et offre un réglage parfait d’aplombs 

La puissance de son radiateur à eau chaude

Vous ne savez pas quelle est la puissance de radiateur la plus adaptée dans votre maison ? Pour vous aider, voici ce que vous devez primordialement prendre en compte :

  • La superficie de l’espace : la chaleur diffusée par le radiateur doit être adaptée à la pièce à réchauffer. Plus une pièce est grande, plus la puissance du radiateur doit être élevée.  
  • L’isolation thermique de la pièce : moins la pièce est isolée, plus la puissance du radiateur doit être élevée. Et vice versa.  
  • La localisation : l’altitude, le climat et la température extérieure d’une région sont des facteurs qui influencent le choix de la puissance d’un radiateur à eau chaude. 

Un tableau récapitulatif sera bien plus parlant :

Climat/isolation

Faible 

Moyenne

Bonne

Doux

40 watts par m3

35 watts par m3

30 watts par m m3

Tempéré

50 watts par m3

40 watts par m3

35 watts par m3

Froid

60 watts par m3

50 watts par m3

40 watts par m3

Ainsi, pour choisir la puissance de radiateur à eau chaude pour une pièce, vous devez multiplier la puissance correspondant à votre habitation par la longueur de la pièce, puis par sa largeur et enfin par sa hauteur, soit : PT = P x L x l x h. 

FAQ

Comment bien entretenir votre radiateur à eau chaude ?

Voici comment procéder pour avoir un radiateur à eau chaude efficace :

  • Faire une purge par an : elle consiste à extraire l’aire dans le radiateur qui peut provoquer des dysfonctionnements de ce dernier : mauvaise circulation, bruits gênants, réduction de la puissance, etc.
  • Faire un dépoussiérage régulier : cela nettoie le radiateur et évite sa surconsommation.
  • Faire une vidange : elle consiste à vider le réservoir et faire partir toutes les saletés comme la boue apportée par l’entrée et sortie d’eau.
  • Changement du robinet thermostatique après quelques années d’utilisation : c’est nécessaire puisque le calcaire est également polluant.

Si vous souhaitez utiliser votre radiateur à long terme et le garder en bonne capacité, vous devez procéder régulièrement à ces entretiens. 

Quelles sont les formes de radiateur à eau chaude proposé sur le marché ? 

Il existe principalement 4 formes de radiateurs à eau chaude, à savoir :

  • Horizontal : 
    • Un radiateur courant
    • Une taille standard
    • Des lames verticales ou horizontales

  • Extra-plat : 
    • Forme moderne 
    • Se pose verticalement
    • Discret 
    • Radiateur mural
  • En plinthes : 
    • Se dissimule le long des plinthes
    • Peu encombrant avec optimisation d’espace
  • Tubulaire :
    • Radiateur constitué de tube
    • Une forme design et originale

 

  • Radiateur d’eau sur mesure 
    • Crée un effet asymétrique
    • Couleur au choix, cependant le blanc et la noire dominent toujours le choix des consommateurs

Comment fonctionne un radiateur à eau chaude ?

En principe, le radiateur reçoit de l’eau chaude de la chaudière. Cette eau chaude est diffusée en chaleur qui restitue l’air de la pièce en chaleur. Ensuite, l’eau chaude utilisée se refroidit et sera renvoyée à nouveau dans la chaudière.

Il y a ainsi deux types de radiateurs à eau :

  • Un radiateur à haute température : la température d’eau qui circule dans le radiateur se situe entre 70 et 90 °C
  • Un radiateur à basse température : la température d’eau circulant dans le radiateur est comprise entre 45 et 50 °C

Cependant, le fonctionnement reste le même. C’est surtout au niveau de la consommation qui change. La première est moins consommatrice. 

Quelles sont les étapes de raccordement d’un radiateur ?

Il faut savoir qu’après le déballage des fournitures de raccordement d’un radiateur à eau chaude, il y a trois étapes d’installation :

1/ L’installation diverse qui se fait sur une surface plate :

  • Débouchage des raccords à utiliser
  • Installation du té de réglage : il s’agit de sa fixation à l’orifice de retour d’eau de radiateur  
  • Installation de la vanne du robinet thermostatique : il s’agit de sa fixation à l’orifice d’arrivée d’eau chaude 
  • Mise en place de la tête de robinet thermostatique : il s’agit de la fixation de la tête thermostatique à la vanne du robinet
  • Bouchage du purgeur avec le bouchon qui va avec.

2/ Préparation de la fixation :

  • Prise des mesures : il s’agit de mesurer l’emplacement en l’adaptant aux canalisations.
  • Perçage de la mure : c’est nécessaire pour l’insertion des chevilles de fixations
  • Fixation des pattes fixes : elle se fait à partir des chevilles de fixation qui supporteront le radiateur
  • Mise en place du radiateur : il s’agit de la fixation du radiateur aux pattes fixes.

3/ Raccordement du radiateur :

  • Mise en place des raccords : il s’agit de la liaison des raccords sur le radiateur aux canalisations du chauffage 
  • Remplissage d’eau du radiateur jusqu’à avoir deux bars
  • Purge du radiateur : il s’agit de faire en sorte que le radiateur et les canalisations ne contiennent plus de pression d’air
  • Vérification : s’assurer que tous les raccords sont en normes et sans fuites
  • Réglage du robinet thermostatique : c’est pour avoir une bonne utilisation

Cependant, en hiver, les travaux devient plus compliqués pour diverses raisons, et donc augmente le budget nécessaire pour la pose, dépose, déplacement ou changement de radiateur à eau chaude. En effet, le tarif des plombiers chauffagistes augmente à cause des difficultés telles que le déplacement, les prix en fourniture augmentent également.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.