Terrasse en bois : prix, installation, avantages et inconvénients

Une terrasse en bois constitue un moyen rapide et pratique pour donner vie à votre espace extérieur. Elle peut être installée sur une petite ou une grande surface. Vous souhaitez mettre en œuvre ce type d’aménagement chez vous ? Comptez entre 15 et 200 €/m² environ pour l’achat du platelage. Mais le budget à préparer doit également comprendre le prix du support pour terrasse et celui de la main-d’œuvre. Examinons de plus près ce qu’est exactement une terrasse en bois, son coût, ses avantages et ses inconvénients.

Budget récapitulatif

La dépense initiale pour la mise en œuvre d’une terrasse en bois peut sembler intimidante. Mais l’investissement est intéressant si l’on considère que ce type d’installation durera des années. Le prix d’une terrasse en bois comprend le coût :

  • du platelage :
  • du support ;
  • de la main-d’œuvre.

Prix du platelage

Le platelage se compose des lames ou des dalles de bois ainsi que des fixations. Le prix dépend surtout des essences choisies. Pour habiller votre terrasse en bois, vous avez le choix entre :

  • le bois européen ;
  • le bois composite ;
  • le bois exotique.

Éléments

Caractéristiques

Exemples

Prix hors pose

Bois européen

  • bois naturel, résineux et feuillu ;
  • nécessite un traitement autoclave pour mieux supporter les conditions extérieures ;
  • moins résistant et affiche une longévité moins importante que le bois composite et le bois exotique ;
  • produit facilement des échardes ;
  • idéal pour une terrasse couverte (avec pergola bioclimatique, auvent, store banne, véranda, etc.) ;
  • prix abordable ;
  • Épicéa ;
  • Douglas ;
  • Frêne ;
  • Mélèze ;
  • Red Cedar ;
  • Pin ;
  • Châtaigner ;
  • Chêne ;
  • Robinier.

15 à 40 €/m²

Bois composite

  • Mélange de résidus de bois naturel, de PVC ou de polyéthylène, d’additifs et de pigments ;
  • Alternative écologique au bois naturel ;
  • Peut imiter différents matériaux, dont le bois naturel ;
  • Peut avoir un aspect plastique s’il n’y a pas assez de déchets de bois. Pour un aspect plus naturel, optez pour des lames ou des caillebotis comportant au moins 50 % de résidus de bois naturel ;
  • Moins onéreux, mais peut être aussi résistant que le bois exotique ;
  • Antidérapant et ne génère pas d’écharde ;
  • Ne requiert pas d’entretien particulier ;
  • Ne résiste pas à la chaleur.
  • Lame alvéolaire : le type de bois composite le plus abordable. Elle comporte des alvéoles, la rendant moins robuste que les autres types de lames en bois composite ;
  • Lame pleine : contient plus de déchets de bois naturel que les autres types de lames. Plus lourde et solide que les autres types de lames, elle coûte également plus cher ;
  • Lame semipleine : présente le meilleur rapport qualité/prix. Conjugue les avantages des lames alvéolaires et des lames pleines.

20 à plus de 150 €/m²

Bois exotique

  • Imputrescible et ayant une forte densité ;
  • Plus solide, résistant et facile à entretenir que le bois résineux ;
  • Prix élevé.
  • Padouk ;
  • Acajou ;
  • Teck ;
  • Ipé ;
  • Cumaru ;
  • Bangkirai ;
  • Tali ;
  • Iroko ;
  • Garapa.

30 à 200 €/m²

Vis et clips

  • Pour fixer les caillebotis ou les lames de bois sur leur support.

5 à 15 €/m²

Prix du support

Il existe plusieurs types de poses pour une terrasse en bois :

Bien évidemment, le budget à préparer dépend du support choisi.

Supports

Caractéristiques

Prix hors pose

Lambourdes

  • Peuvent être posées directement sur une dalle de béton ou sur des plots ;
  • Choisissez la même essence que les lames ou les dalles ;
  • Optez pour des lambourdes de classe 4 minimum.

5 à 15 €/ml

Plots

  • Donnent la possibilité d’installer la terrasse sur un terrain présentant de petits dénivelés ;
  • Servent de support pour les lambourdes et désolidarisent ces dernières du sol ;
  • Permettent de régler la hauteur de la terrasse et de créer une pente pour l’évacuation des eaux pluviales

4 à 6 €/m²

Dalle de béton

  • Mise en œuvre obligatoire en cas de sol instable ;
  • Sert à pérenniser la terrasse en bois ;
  • Assure la solidité et la planéité du sol ;
  • Peut être armée pour garantir sa résistance.

20 à 30 €/m²

Structure pour terrasse sur pilotis

  • Composée généralement de 2 poutres principales, de 4 piliers et de 22 solives ;
  • Permet d’installer la terrasse en bois sur un terrain pentu, donc d’éviter les travaux de terrassement ;
  • Conception de la terrasse plus onéreuse et à confier à un professionnel.
  • Poteaux et poutres : 70 à plus de 100 €/m²
  • Solives : 15 à 20 €/pièce

Le coût de la main-d’œuvre

Nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste pour assurer la solidité, la stabilité et l’esthétique de votre terrasse en bois. Le coût de la main d’œuvre peut aller de 30 à 90 €/m². Il dépend surtout du type de terrasse à installer. Par exemple, une terrasse en bois de plain-pied est plus facile et rapide à mettre en œuvre qu’une terrasse sur pilotis.

Le tarif appliqué par le professionnel peut également varier en fonction :

  • des travaux à réaliser ;
  • du type de revêtement ;
  • du motif de pose ;
  • de la localisation du chantier.

Les autres frais à considérer

D’autres frais peuvent s’ajouter au prix d’une terrasse en bois. Cela est le cas pour :

  • l’ajout d’un escalier ;
  • la mise en place d’un garde-corps, surtout si vous optez pour une terrasse surélevée ;
  • l’installation d’un abri de terrasse ;
  • la réalisation des finitions.

Les facteurs pouvant avoir un impact sur le prix d’une terrasse en bois

Il n’est pas aisé de déterminer le budget à préparer pour la réalisation d’une terrasse en bois. En effet, il dépend de plusieurs facteurs, dont les plus importants sont :

  • le type de terrasse ;
  • la forme de la terrasse ;
  • la surface créée ;
  • le revêtement choisi ;
  • la main-d’œuvre.

Vous voulez avoir un meilleur aperçu du prix d’une terrasse en bois ? Demandez plusieurs devis. En comparant ces documents, vous aurez les détails concernant les travaux à réaliser et leur prix. Vous pourrez également choisir l’artisan qui vous convient le mieux. 

Qu’est-ce qu’une terrasse en bois ?

Une terrasse en bois est une surface extérieure construite en bois. Cette structure en plein air comporte différentes caractéristiques :

  • matériau : le bois qui constitue une terrasse doit résister aux conditions extérieures, aux infestations d’insectes et à la pourriture. Les constructeurs de terrasses se servent de bois adaptés comme ceux qui sont traités sous pression ou de bois exotiques ;
  • exigences en matière de construction : lors de la construction d’une terrasse en bois, il faut prendre en compte les conditions climatiques, l’état du sol, la fréquence d’utilisation de la terrasse ainsi que les charges qu’elle doit supporter. En France, la norme à respecter est le NF DTU 51.4 ;
  • usage : vous pouvez utiliser votre terrasse comme lieu de détente ou comme espace pour organiser des repas en famille. Il est également possible de s’en servir comme plage de piscine ;
  • emplacement : la terrasse est généralement attenante à la maison. Elle constitue ainsi le prolongement d’un espace de vie. Mais elle peut également être indépendante, donc installée dans le jardin. N’oubliez pas de considérer le soleil lors du choix de l’emplacement. Optez pour une orientation plein sud ou ouest/est pour profiter au maximum des rayons du soleil.

Terrasse en bois : les avantages

Si la terrasse en bois est populaire aussi bien chez les particuliers que dans les espaces publics, c’est surtout grâce aux qualités du bois. Une telle terrasse est réputée pour :

  • son esthétique : noble et authentique, la terrasse en bois ajoute de la valeur à votre extérieur. Vous avez un large choix en matière d’essences, de coloris, d’aspects, de finitions, de formats et de dimensions vous permettant de créer tous les styles ;
  • sa facilité de pose : le bois est léger et facile à travailler. Il est ainsi plus rapide de réaliser une terrasse en bois qu’une installation en béton ou en carrelage, et ce quel que soit le terrain. Une terrasse en bois est également aisée à démonter ;
  • sa douceur : les lames et les dalles de terrasse en bois sont chaleureuses, douces et agréables au toucher ;
  • son image écologique : les bois proposés pour la construction de ce type d’installation proviennent de forêts gérées durablement.

Les inconvénients d’une terrasse réalisée en bois

Une terrasse en bois n’est pas dépourvue d’inconvénients. Voici ses principales limites :

  • investissement pouvant être important : le prix du bois européen débute aux alentours de 20 € du m². Les dépenses augmentent au fur et à mesure que l’essence choisie est rare ou de qualité. Toutefois, ne soyez pas tenté par les bois de premiers prix si vous souhaitez garantir la durabilité de votre installation ;
  • entretien contraignant : une terrasse en bois nécessite un traitement anti insecte. Si vous voulez éviter que votre terrasse ne prenne un ton grisâtre au fil du temps, posez un saturateur sur sa surface une fois par an. Par ailleurs, les lames (surtout les lames striées) deviennent plus glissantes au fur et à mesure qu’elles vieillissent. L’application d’un traitement antidérapant est conseillée dans ce cas.

Quel bois choisir pour votre terrasse ?

Choisissez bien le matériau avant de vous lancer dans la conception de votre terrasse en bois. Ci-après quelques critères à considérer en amont :

  • l’essence : le bois résineux est plus accessible en termes de prix, mais n’est pas aussi résistant que le bois exotique ou le bois composite. Le composite se décline en plusieurs aspects et tons, mais peut avoir un aspect trop artificiel. Le bois exotique est le plus intéressant en matière de résistance, mais son prix est élevé ;
  • la résistance : les bois d’une terrasse sont soumis aux actions des rayons UV, de la pluie, du vent, des insectes et d’autres nuisibles. Pour préserver la solidité et la durabilité de votre terrasse, optez pour un bois de classe 4 au minimum. Imputrescible, ce bois convient pour une utilisation à l’extérieur ;
  • le type de platelage : vous avez le choix entre des lames ou des dalles pour constituer votre terrasse. Les dalles sont faciles et économiques à poser. Mais si vous avez une grande terrasse, n’hésitez pas à prendre des lames dont les longueurs moyennes sont généralement comprises entre 210 et 240 mm ;
  • les finitions : les lames lisses ont tendance à agrandir visuellement la terrasse, les lames striées enjolivent les terrasses monochromes. Attention, les lames rainurées ne sont pas plus antidérapantes que les lames lisses. Si elles ne sont pas entretenues, de la mousse peut s’insérer entre les rainures, augmentant le risque d’effet d’aquaplanage ;
  • la certification : vous êtes soucieux de la préservation de l’environnement ? Vérifiez la certification FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes) du bois.

Réglementation concernant les terrasses en bois

La construction d’une terrasse en bois doit se faire dans le respect du Plan Local d’Urbanisme. Vérifiez les exigences de votre commune avant le début des travaux.

Démarche administrative

Type de terrasse

Aucune démarche

  • terrasse de plain-pied
  • terrasse surélevée dont la hauteur est inférieure à 60 cm

Déclaration préalable des travaux

  • terrasse surélevée de plus de 60 cm de haut et dont la surface est comprise entre 5 et 20 m²
  • terrasse sur pilotis de moins de 20 m²

Demande de permis de construire

  • terrasse surélevée avec une hauteur de plus de 60 cm et une emprise au sol de plus de 20 m²
  • terrasse sur pilotis  de plus de 20 m²

 

Installer une terrasse en bois : les étapes

La pose sur lambourdes fait partie des techniques les plus populaires pour l’installation d’une terrasse en bois. Pour la réaliser :

  • préparez l’assise : si vous posez la terrasse sur une dalle de béton, utilisez des cales autodrainantes ou des plots pour isoler les lambourdes du sol. En cas de pose sur un sol meuble, versez d’abord des gravats, des gravillons et du sable sur le sol, damez puis recouvrez la surface d’un film géotextile. Installez ensuite les plots ;
  • posez les lambourdes : l’entraxe dépend généralement de la nature et de la section de vos lames de terrasse ;
  • fixez les lames sur les lambourdes : préparez les lames selon les notices indiquées par le fabricant (application d’un saturateur, protection des extrémités des lames avec du corps gras, etc.). Vissez les lames sur les lambourdes. Utilisez des écarteurs pour qu’il y ait un espace de 3 à 12 mm entre les lames ;
  • réalisez la finition : pour plus d’esthétique, fixez les bandeaux et les profilés de finition.

Faites appel à un professionnel pour vous accompagner dans votre projet d’installation d’une terrasse en bois. Demandez des devis par le biais de notre site.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.
[/title_colors]