Toiture en zinc : prix, avantages, inconvénients et caractéristiques

Lorsque vous pensez à une sorte de couverture de toit, le zinc est sans doute l’une des options qui vous viennent à l’esprit en premier. Un toit en zinc présente plusieurs atouts intéressants comme sa durabilité et son esthétisme. Ce métal a également d’autres points qu’il faut prendre en considération. À commencer par son prix qui varie en fonction de nombreux critères comme le type de pose et la surface du toit. Voici les informations qu’il est important de connaître avant de choisir d’installer une toiture en zinc.

Toiture en zinc

1/ Tableau récapitulatif : 

Le tableau ci-après vous présente un exemple des prix pour procéder à l’installation d’une toiture en zinc.

Travaux

Caractéristiques

Prix moyen (TTC)

Prix au m² avec pose (TTC)

Pose de toiture en zinc joint debout

Ce type de profilé de zinc est doté d’une excellente étanchéité et son installation est la plus abordable.

40 € à 70 € au m²

70 € à 140 €

Pose de toiture en zinc sur tasseaux

Cette couverture est dotée d’un style assez prononcé et anguleux. Elle est également facilement démontable.

40 € à 70 € au m²

70 € à 140  €

Pose de toiture en zinc en gradins

Ce type de travaux implique que les panneaux de zinc soient posés horizontalement. Il s’agit d’une technique complexe, assez longue et souvent plus couteuse.

45 € à 70 € au m²

135 € à 180 €

Dépose de votre ancienne toiture

C’est une étape indispensable pour rénover votre toiture. Elle consiste à enlever l’ensemble ou une partie de votre ancienne toiture.

15 € à 40 € au m²

 

Main d’œuvre couvreur zingueur

Les services de cet expert sont nécessaires pour installer un toit en zinc.

40 € à 90 € par heure

 

Pour votre information, le type de zinc et la finition peuvent également influer sur les prix. Dans le cas d’une toiture en :

  • zinc naturel, le coût varie entre 65 € à 130 € par m² TTC avec la pose ;
  • zinc prépatiné, le tarif est situé de 75 à 140 € par m² TTC avec la pose ;
  • zinc laqué ou bi-laqué, comptez une somme entre 85 € à 140 € par m² TTC avec la pose. 

2/ Avantages

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles l’installation d’un toit en zinc est une excellente idée, surtout si vous appréciez la qualité. 

  • Un matériau durable : le zinc peut durer de 80 à 100 ans lorsqu’il est utilisé en tant que couverture de toit. À part la toiture en cuivre, aucun autre matériau n’a une durée de vie aussi longue. De plus, le zinc est résistant au feu, aux insectes et il est fongistatique. Ce qui signifie qu’il a la capacité de stopper la formation de moisissures, et d’autres champignons pathogènes.
  • Le zinc se patine avec le temps : à l’instar du cuivre, le zinc subit une oxydation appelée patine. Avec le temps, une couche protectrice se forme sur la surface du zinc et elle le protège de la rouille et des intempéries. Si la surface est rayée, la patine se reformera et les imperfections disparaîtront. 
  • Une belle apparence : le zinc est considéré comme l’une des finitions de toiture les plus attrayantes. Cela est également dû en partie au processus de patine, où le toit changera de couleur. Le zinc commence par être gris foncé ou presque noir, puis il se transforme avec le temps en obtenant une couleur gris clair ou bleu une fois qu’il passe par le processus de patination.
  • Les toits en zinc nécessitent peu d’entretien : une fois que vous avez installé une toiture ou un système de mur en zinc, vous n’avez plus grand-chose à faire. La patine se renouvelant constamment, quasiment aucune réparation d’ordre esthétique n’est nécessaire. Tant que les panneaux de zinc sont correctement installés, vous n’aurez que très peu ou pas d’entretien à réaliser. 
  • Les toits en zinc sont éco-friendly : si vous recherchez un produit respectueux de l’environnement, ne cherchez pas plus loin. Le zinc est 100 % recyclable et peut être réutilisé à l’infini. En sus, une toiture en zinc nécessite moins de ressources et d’énergie pour être créée par rapport à d’autres produits de toiture populaires.
  • moins cher à transporter : les matériaux utilisés pour les toitures en zinc sont extrêmement légers. Cela rend le transport plus facile à gérer, moins cher et plus économe en énergie. Cette propriété légère combinée à sa durabilité en fait également un matériau plus facile à installer.

3/ Inconvénients de la toiture en zinc

Toiture en zinc Si la toiture en zinc présente des avantages attractifs, elle a aussi des inconvénients à prendre en considération. 

  • Un coût assez élevé : les toits en zinc coûtent plus cher que les toitures en tuiles (bois, terre cuite…).
  • Une pose complexe : une couverture de toit en zinc nécessite d’être correctement installée. Une mauvaise installation peut entraîner des effets indésirables (infiltration d’eau, corrosion, moisissures…). Il est donc essentiel de faire appel à un expert en toitures en zinc.
  • Une patine avec une durée variable : bien que le zinc finisse par se patiner, il n’y a pas de calendrier précis concernant le moment où cela se produira. Cela peut être aussi rapide que 2 ans ou prendre jusqu’à 10 ans ou plus. Il est à noter que la durée de patine du zinc dépend principalement du climat, car le changement de couleur se produit plus rapidement dans les climats humides et humides.

4/ Le nettoyage d’une toiture en zinc : quel est le prix ?

L’une des raisons de nettoyer votre toit est de prolonger la durée de vie de votre toiture en zinc. En effet, les salissures, la mousse, ou encore les moisissures peuvent abimer votre toit si vous négligez son entretien. Avec le temps, votre toiture risque de se détériorer et de causer une perte énergétique ainsi que des infiltrations. 

L’un des inconvénients du nettoyage d’une couverture de toit est qu’il peut être fastidieux. Vous n’aurez sans doute pas le temps de grimper sur votre toit et de l’arroser, ou les compétences pour d’utiliser efficacement un nettoyant chimique pour éliminer la mousse. La meilleure solution consiste donc à faire appel aux services d’un professionnel pour nettoyer votre toiture en zinc. 

Le prix pour sa prestation dépendra d’éléments tels que :

  • La méthode de facturation du travail
    Certaines entreprises de nettoyage de toit facturent le nettoyage de toit au mètre carré. Cependant, il y en a d’autres qui facturent leur prestation à l’heure. Vous pouvez vous attendre à payer entre : 10 € à 45 € (TTC) par m² ou 35 et 80 € par heure (TTC).
  • La surface totale du toit à nettoyer
    En règle générale, plus le toit est grand, plus il sera coûteux à nettoyer mais cela fera baisser le prix / m2.
  • La hauteur de la maison et le nombre d’étages
    Un nettoyeur de toit peut également facturer plus pour une maison avec plus d’étages. Si vous avez plus d’un étage, vous pouvez vous attendre à payer un peu plus par mètre carré. La pente de votre toiture peut également augmenter le coût du nettoyage.
  • Le matériau du toit
    Le coût du nettoyage d’un toit varie selon le matériau de toiture. Chaque type de toiture a besoin d’être nettoyé d’une façon qui lui est appropriée, ce qui peut augmenter le coût total du nettoyage ou le réduire. Par exemple, en général une toiture en zinc n’a presque pas besoin d’être nettoyée. Il suffit de la débarrasser des déchets végétaux accumulés.

    Un nettoyage simple coute entre 15 € à 20 € (TTC) par mètre carré. Si le nettoyage nécessite un produit démoussant, comptez entre 20 € à 45 € (TTC) par mètre carré.
  • La méthode de nettoyage
    Selon la méthode de nettoyage utilisée, le budget dont vous aurez besoin peut varier. À titre d’illustration, un nettoyage par drone est évalué dans une fourchette de 10 € à 30 € (TTC). 

Par ailleurs, la facture finale peut augmenter dans le cas où d’autres travaux sont effectués avec le nettoyage de votre toit. Par exemple, si des travaux de réparation doivent être réalisés, ils peuvent couter entre 40 € à 60 € (TTC) le mètre carré. Pour nettoyer vos gouttières, il faut prévoir entre 15 € et 30 € (TTC) par mètre linéaire.

5/ Les différents types de pose

Il y a 3 méthodes de poser une couverture de toit en zinc : la pose joint debout, la pose joint angulaire et la pose à tasseaux. Dans tous les cas, l’installation d’un toit en zinc implique des travaux délicats qui requièrent l’intervention d’un spécialiste appelé couvreur zingueur.

Type de pose

Spécificités

Avantages

Inconvénients

Pose joint debout

Cette technique d’assemblage longitudinal convient aux toitures dotées d’une inclinaison de minimum 3° 

Sa hauteur de joint de 25 mm environ garantit une excellente étanchéité. Il est possible d’avoir des motifs de toitures spéciaux (convexes, concaves ou gironnées).

Sa pose se fait sur les voliges continues en bois massif ou en panneau dérivé du bois.

Pose joint angulaire

Il est adapté aux  toits ayant des pentes à partir de 173 % (60°).

La fermeture des joints permet une bonne absorption des variations de longueur dues à la température. Il n’y a aucune contrainte en matière de dilatation.

Cette méthode de pose est utilisée pour les couvertures fortement inclinées.

Pose à tasseau

Cette pose a recours à l’utilisation de vis ou de clous insérés directement dans le voligeage et sur un toit dont la pente a une inclinaison de 5 % au moins. Elle est généralement de forme trapézoïdale, même si on peut en trouver de forme rectangulaire.

Le démontage et l’installation sont très aisés. La couverture à tasseaux confère de jolis effets d’ombres. Plusieurs motifs complexes peuvent être mis en œuvre.

La fixation sur des tasseaux en bois nécessite une pose parfaite.

6/ Comment choisir l’épaisseur et les dimensions des feuilles de tôles de zinc

Lors du choix de votre toiture en zinc, il est essentiel de bien choisir les dimensions et la l’épaisseur des feuilles de tôle. Ces dernières sont définies par des critères tels que la pente de votre toiture et les conditions climatiques de la région où votre maison est située. 

En ce qui concerne l’épaisseur, vous avez le choix entre : 0,65 mm, 0,70 mm, 0,80 mm ou encore 1 mm. Il faut savoir que l’épaisseur doit s’accorder selon la pente de la toiture : elle augmente proportionnellement à l’angle d’inclinaison. À titre d’exemple, dans le cas d’une toiture verticale, l’épaisseur des lames de zinc doit être maximale, soit de 1 mm.

Par ailleurs, le fait de réduire la largeur des feuilles de tôles, d’augmenter leur épaisseur ou d’augmenter le nombre de pattes de fixation, a un impact sur l’isolation au niveau du toit. Ainsi, plus les conditions climatiques sont difficiles (vent, neige…) et plus il faut augmenter l’épaisseur des feuilles. Et en ce qui concerne leurs dimensions, plus les conditions sont difficiles, plus il est conseillé de choisir des feuilles étroites. 

Dans tous les cas, il est indispensable de faire un choix adéquat pour assurer la bonne tenue d’une couverture au vent et une étanchéité optimale de la toiture. 

7/ Autorisations et permis nécessaires : la loi

Voici quelques informations qu’il est important de connaître avant de débuter la rénovation de la couverture de toit de votre domicile.

À quel moment il n’est pas nécessaire d’avoir une autorisation d’urbanisme ?

Il existe des cas où il est possible de réaliser des travaux de couverture de toit sans qu’il soit nécessaire d’avoir une autorisation d’urbanisme. Au terme de la loi, il est indispensable que vos travaux respectent les conditions suivantes :

  • votre demeure est localisée dans un secteur non protégé (loin de monuments historiques, de sites classés au patrimoine, etc.) ;
  • votre rénovation de toit sera faite à l’identique, sans que l’aspect extérieur de votre habitat soit modifié (matériaux et coloris resteront identiques).

Bon à savoir : même si vous n’êtes pas obligé de faire une demande de permis ou bien une déclaration préalable, votre projet doit être en accord avec le plan local d’urbanisme (PLU). De ce fait, vous devez connaître quelles sont les règles à respecter en matière d’urbanisme. N’hésitez pas à prendre contact avec le service d’urbanisme de votre commune, afin de vous informer.

Quand avez-vous besoin d’une déclaration préalable de travaux ?

Dans la majorité des cas, vous avez besoin d’effectuer une déclaration préalable de travaux afin de rénover votre toiture. Ce dossier administratif est nécessaire, s’il concerne les points suivants :

  • vous comptez remplacer votre couverture de toit actuelle par un autre matériau ;
  • vous allez réaliser des travaux pour isoler thermiquement votre toiture ;
  • vous souhaitez installer des panneaux solaires ;
  • vous voulez modifier les structures porteuses ainsi que la charpente de votre maison ;
  • vous envisagez de surélever la toiture de votre domicile.

Quand êtes-vous tenu d’obtenir un permis de construire pour votre rénovation de toiture ?

Est-ce que les travaux pour rénover votre toit incluent l’aménagement des combles, la rehausse de toiture ou bien la surélévation de la façade de votre façade ? Dans ces cas de figure, ils peuvent être soumis à une demande de permis de construire.

Il est important de bien vous renseigner sur le dossier pour l’obtention du permis de construire. En effet, il est possible que vous deviez aussi recourir à un architecte pour certains travaux (par exemple la surélévation d’un bâtiment).

6/ Les aides

Le budget nécessaire à une rénovation de toiture en zinc peut être très conséquent. Heureusement, il est possible de percevoir différentes aides pour mener à bien vos travaux de toiture sous condition. Ces aides financières prennent la forme de crédit d’impôt ou encore de subventions qui sont pratiques pour alléger la facture pour la réparation, l’amélioration ou le remplacement de votre couverture de toit. Ci-après, vous trouverez une liste non exhaustive :

  • L’éco-prêt à taux zéro

Ce dispositif financier a pour but d’aider au financement des travaux par un emprunt sans intérêts. Il peut vous aider pour améliorer les performances en matière d’isolation, ainsi que pour remplacer des tuiles ou améliorer l’étanchéité du toit.

  • L’Aide MaPrime Rénov’

Cette aide est accordée aux personnes souhaitant réaliser une rénovation de couverture de toit contribuant à faire au minimum 25 % d’économies d’énergie.

  • L’aide Habiter Mieux Agilité

Il vous est possible d’être éligible à cette aide financière, si vous envisagez de faire des travaux d’isolation de combles aménagés.

  • Les aides de l’Anah

L’Agence nationale de l’habitat propose des subventions à destination des ménages modestes. Elles peuvent prendre en charge des travaux tels que : le renforcement de la charpente, l’amélioration de l’étanchéité de votre toiture, l’amélioration de l’isolation du toit et des combles.

  • Les Certificats d’économie d’énergie

Les fournisseurs d’énergie en France sont tenus par l’État de proposer des aides aux particuliers qui effectuent des travaux dans le but de faire des économies d’énergie. Le renforcement de l’isolation de la couverture de toit fait partie des travaux qui sont éligibles à ces Primes Energie.

  • Le taux de TVA réduit à 5,5 %

En vue de réaliser des travaux d’économie d’énergie (comme optimisation de l’étanchéité du toit), il est possible de profiter d’une TVA réduite à 5,5 %.

Bon à savoir : prenez le temps de consulter le site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Il vous permettra de voir quelles sont les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre, celles qui sont cumulables, ainsi que les conditions à respecter pour être éligibles.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.