Tout savoir sur la mérule

La mérule est un champignon lignivore qui s’attaque à nos boiseries et maçonneries. Beaucoup plus dangereux que la salpêtre, ce champignon peut causer l’effritement ou même l’effondrement de toute une structure. La mérule infecte-t-elle votre maison et souhaiteriez-vous en débarrassez ? Cet article rassemble tout ce que vous devez savoir sur elle.

mérule

Tableau récapitulatif

Les travaux de traitement de la mérule

Attribution

Prix

Le diagnostic mérule

Assurer de la présence de la mérule dans la maison


Déterminer le type de traitement selon le cas 

230€ à 460€.

Le traitement préventif 

Prévenir l’apparition de mérule dans une maison qui n’a pas détecté sa présence

2,5€/m² à 3,5€/m² (hors main d’œuvre).

Le traitement curatif localisé

Appliquer des produits chimiques sur seulement une partie du bois pour tuer la moisissure

4000€ à 7000€

Le traitement pour toute une pièce entière

Traiter la mérule dans les caves et les pièces peu fréquentes

6000€ à 12000€.

Le traitement d’une charpente entière 

S’attaquer à la mérule en traitant la charpente entière ou poser une nouvelle charpente. 

35000€ à 70 000€.

Les causes de la mérule 

La mérule est un champignon qui se reproduit et se multiplie sous plusieurs conditions dont l’humidité, l’obscurité, la chaleur et le manque d’air. 

  • L’humidité permet à la mérule de synthétiser la lignine pour atteindre la cellulose. Sans elle, le champignon n’apparaît pas. En revanche, sa survie dépend du taux d’humidité du lieu. Dès 22%, elle investit le bois humide, à 35%, son développement est optimal et au-delà de 40%, le champignon stagne, mais ne grossit pas.
  • L’obscurité favorise l’apparition de la mérule qui épouse différentes formes selon le taux de luminosité du milieu. Dans l’ombre, elle se présente sous un aspect blanc et cotonneux. En revanche, la présence de lumière augmente sa consistance et sa couleur vire au marron. 
  • La chaleur est une condition indispensable à l’apparition de la mérule. A une température de 20 à 26°C, elle apparaît. A plus de 26°C, le champignon stagne. 
  • Le manque d’air permet à la mérule de garder un taux d’humidité optimal (plus de 22% et moins de 40%) et de conserver une température parfaite entre 20 et 26°C.

Des signes de l’existence de la mérule dans votre maison

Voici quelques signes qui peuvent vous alarmer de la présence de la mérule chez vous :

  • L’existence d’une source d’humidité dans votre maison, que ce soit un chéneau ou gouttière défectueuse, une fuite d’eau ou des moisissures ;
  • La déformation et le bombement des plinthes, des lambris de bois, des chambranles ;
  • La présence de filaments blancs à l’aspect cotonneux sur le bois attaqué ;
  • Une forte odeur de champignon dégagé par le bois en question. 

Budget à prévoir pour traiter la mérule

Le montant total pour éradiquer totalement la mérule de votre intérieur dépend essentiellement de son niveau de prolifération et du type de traitement. L’élimination du champignon se fait alors en deux étapes : le diagnostic et le traitement. 

Le diagnostic mérule

La première étape consiste à faire un diagnostic mérule pour vous assurer de sa présence chez vous. Ce diagnostic doit être réalisé par des professionnels de la mérule. Le spécialiste pourra en quelques minutes vous exposer la cause de l’apparition du champignon, les zones infectées et l’ampleur de l’invasion, les risques pour votre santé et les précautions à prendre. Vous saurez également quel type de traitement est le mieux adapté pour votre cas. Le coût du diagnostic est estimé entre 230 à 460. Un prix qui varie en fonction du type de charpente, de la présence d’une cave et de la taille de la maison. 

Le traitement

Le coût du traitement varie bien entendu en fonction du type de traitement proposé par le professionnel dans le diagnostic. 

Prix d’un traitement préventif

Le traitement préventif est le traitement adéquat pour les maisons qui ne sont pas infectées par la mérule. La prévention se réalise en appliquant un produit spécifique qui ne permet pas d’imperméabiliser le bois. Au contraire, ce produit traverse la pièce de bois sans pour autant y rester et protège le bois de tout engorgement d’eau. Le prix d’un traitement de mérule préventif varie de 2,5€/m² à 3,5€/m² (hors main d’œuvre). 

Prix d’un traitement curatif localisé

Lorsque la mérule est déjà présente dans la charpente ou dans une lambourde sous plancher, il ne convient pas de faire un traitement de prévention, mais plutôt un traitement localisé. Ce traitement utilise alors des produits chimiques pour tuer la moisissure sur seulement une partie du bois. Bien évidemment, le prix variera en fonction de la surface localisée. Comptez entre 4000 à 7000 pour ce type de traitement. 

Prix d’un traitement pour toute une pièce infectée

La mérule peut s’installer et gagner toute une pièce, surtout dans les caves et dans les endroits peu fréquentés. Il est aussi possible qu’une invasion de mérule dans une pièce voisine se produit rapidement chez vous. Pour éviter cela, il faudra s’attaquer à la mérule en traitant la pièce entière. Le budget varie entre 6000 à 12000 selon la superficie de la pièce infectée et le niveau d’avancement de l’infestation. 

Prix de traitement d’une charpente entière

Si la mérule s’est installée dans votre charpente, un traitement spécifique doit être réalisée. Elle s’attaque d’abord à la poutre entière avant de s’étendre sur toute la charpente. Seul un diagnostic pourra déterminer l’ampleur de l’invasion du champignon sur la charpente. Il est alors possible de traiter la charpente ou d’en installer une nouvelle. Le prix d’un traitement de la mérule pour une charpente peut varier de 35000€ à 70000€

Mérule : assurance et risque 

Lorsqu’un problème survient dans la maison, le premier réflexe est de recourir à son assurance immobilière pour obtenir un dédommagement. Malheureusement, les compagnies d’assurance ne prennent pas en charge le traitement de la mérule. La responsabilité revient à l’assuré.  

En revanche, quelques « assurances multirisques habitation » soutiennent leurs assurés dans une situation bien spécifique : le dégât des eaux. Vous allez pouvoir vous faire rembourser uniquement après l’intervention d’un expert qui atteste de la présence de ce dégât. Ainsi, même si votre assurance ne couvre pas le traitement contre la mérule, elle remboursera quand même ce dégât des eaux, les honoraires de l’expert qui a fait le diagnostic mérule (à condition qu’il représente l’assurance), les frais de réparation ou de remplacement (plafonds, cloisons, etc.) et les honoraires du contre-expert de votre choix. Vous avez 48 heures pour faire part à votre assureur du sinistre. 

Si dans le cas d’une maison individuelle, des dégâts causés par les mérules surviennent alors que le bien immobilier ait été construit en moins de 10 ans, vous pouvez vous retourner vers le constructeur. Il faudra alors prouver que les travaux de construction initiale sont à la source du problème.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.