Comment calculer les dimensions d’un escalier ?

Quelles dimensions pour mon escalier ?

Elément à calculer

Détails de calcul

Hauteur à escalader (H)

H = différence d’altitude entre le sol fini des deux niveaux

H= hauteur sous-plafond + épaisseur de la dalle du niveau supérieur

Angle de l’escalier (α)

tan α = hauteur à escalader/longueur de l’escalier

Pour trouver α, il suffit de calculer le « tan-1 » du résultat obtenu avec une machine à calculer.

Généralement, cet angle devrait être compris entre 30° à 40°

Nombres de marches

N = hauteur à escalader/hauteur d’une marche

Hauteur de marche (h)

La valeur de h varie de 16 à 22 cm selon son utilisation :

  • 16 cm pour les bâtiments publics ;
  • 17 à 20 cm pour les habitations ;
  • 20 à 22 cm pour les escaliers hélicoïdaux ou les escaliers secondaires 

Tout en respectant la relation de Blondel

2h + g = 58 à 64 cm

Giron (g)

La valeur de g peut varier de 23,5 à 35 cm :

  • 23,5 à 25 cm pour les habitations ;
  • 25 à 35 cm pour les établissements collectifs.

Largeur de marche

  • Largeur minimum : 86 cm
  • Largeur maximum pour les maisons individuelles : 130 cm

Épaisseur de la paillasse

Entre 10 à 15 cm selon les dimensions de l’escalier

Exemple de calcul

schéma-escalier

Prenons le cas d’un escalier pour une maison individuelle. La hauteur à escalader est de 3,00 m.

Il s’agit d’une maison privée donc prenons :

  • hauteur de marche h = 17,5 cm 
  • giron = 25cm

Avant d’aller plus loin, vérifions d’abord si ces deux dimensions respectent la loi de Blondel :
2h + g = (2 x 17,5) + 25 = 60 cm (vérifié)

  • Nombre de marches = H/h = 300/17,5 = 17 marches.
  • La largeur de la marche dépend de l’espace disponible pour la cage d’escalier, ici la largeur de la marche est de 1,00 m et puisqu’il s’agit d’un escalier en bois, il n’y a pas de paillasse.

Les différents types d’escaliers

escalier en bois

Il existe un large choix de formes et de types d’escalier. Avant de choisir quel escalier installer, il est donc nécessaire de faire quelques études reliées à :

  • la disponibilité de l’espace, 
  • la fréquence d’utilisation de l’escalier,
  • la charge supportée par l’escalier,
  • son emplacement…

Selon les matériaux

  • Escalier en bois

    Le bois est un matériau naturel très décoratif. Il est très fréquent pour les escaliers d’intérieur de par son esthétique et sa légèreté. En plus, l’escalier en bois coûte relativement moins cher qu’un escalier en béton ou métallique.
  • Escalier en béton

    C’est une structure solide et durable. Il a également une meilleure stabilité et contrairement à l’escalier en bois, il est résistant au feu. Ce type d’escalier est donc le mieux adapté pour les bâtiments collectifs. Par contre, un escalier en béton pèse lourd et influence donc les calculs de dimensionnement pour les fondations du bâtiment.
  • Escalier métallique

    L’escalier métallique est léger et résistant. Le métal est un matériau flexible et permettant plusieurs formes atypiques. Ce type d’escalier est moins encombrant que ceux en béton armé.
  • Escalier en pierres

    Généralement utilisé en extérieur ou sur l’entrée principale, l’escalier en pierre apporte un effet naturel et très élégant à la façade de la maison. Il peut également servir d’escalier de jardin.
  • Escalier en verre

    Il s’agit d’un escalier moderne qui a l’avantage d’être très éclairé. Néanmoins, l’installation de ce type d’escalier doit se conformer à plusieurs règlements afin d’assurer la sécurité de ses utilisateurs. Il coûte également très cher.

Selon la forme

  • Escalier droit : les marches sont toutes rectangulaires et l’axe de l’escalier est droit.
  • Escalier en colimaçon : appelé également hélicoïdal, l’escalier tourne autour d’un axe (poteau ou pilier).
  • Escalier tournant : à une certaine hauteur, l’escalier change de direction. Il peut être à demi ou à quart tournant.

Selon la position de l’élément porteur

escalier à limon

  • Suspendu : les marches de l’escalier sont ancrées aux murs et supportées par ce dernier.
  • À limon central : les marches sont posées sur une poutre centrale appelée « limon ».
  • À crémaillère : les marches sont supportées par un système de 2 limons de part et d’autre de ses extrémités.
  • Débillardé : en intérieur, l’ondulation de l’escalier ajoute une touche de modernité. Il ne comporte ni poteaux ni piliers.

Selon l’utilisation de l’escalier

  • Escalier principal ;
  • Escalier secondaire (cave, grenier, escalier de secours…) ;
  • Escalier extérieur.

Les termes techniques liés à l’escalier

  • Giron :

    Ce terme désigne la profondeur de marche. Il a la même valeur sur tout l’escalier. Pour que l’escalier soit confortable et pratique, la valeur du giron devrait permettre au pied de l’utilisateur de s’appuyer correctement sans obstacle.
  • Palier de repos :

    Il s’agit du prolongement de la marche sur une plus grande profondeur afin de permettre aux usagers de reprendre son souffle avant de continuer à monter. Il a la même largeur que la marche et sa profondeur peut varier selon la disponibilité de la surface, mais il doit être supérieur à 1 giron + 1 pas moyen.
  • Ligne de foulée :

    Axe représentant la trajectoire d’un escalier sur le plan. Elle se place à 50 cm du côté intérieur de l’escalier.
  • Échappée :

    C’est la distance verticale entre une marche et le plafond (ou faux plafond). Elle doit être supérieure à 1,90 m pour permettre un passage plus aisé des utilisateurs.
  • Marches balancées :

    Il s’agit de la partie des marches comprise entre le virage de l’escalier. Ces marches aussi appelées dansantes ont une section triangulaire ou trapézoïdale selon les dimensions de l’escalier. 

FAQ

Quelles dimensions pour un escalier de secours ?

Un escalier de secours doit respecter les dimensions suivantes :

  • Largeur de l’escalier : 90 cm ou 140 cm ;
  • Giron : entre 28 à 35 cm ;
  • Hauteur de marche : entre 14 à 17 cm ;
  • Hauteur du garde-corps : au moins 90 cm.

 

Combien de marches pour une volée d’escaliers ?

  • Pour une maison individuelle : une volée peut contenir jusqu’à 25 marches (escalier à une seule volée) ;
  • Pour un bâtiment public : 21 marches maximum, 15 marches en moyennes.
  • Pour un escalier de secours : 17 marches.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.