L’enduit grésé : prix, comment le poser, avantages, mono ou multi-couches

L’enduit grésé est un excellent choix pour habiller une façade. Ce type de finition présente divers atouts, dont sa robustesse et son rendu esthétique. Le prix d’un enduit grésé posé par un professionnel oscille entre 40 et 60 € le m². Avant d’opter pour une finition grésée pour vos murs, renseignez-vous sur ses caractéristiques, ses avantages et les étapes pour la réaliser.

Prix de pose d’un enduit grésé

Type d’enduit

Main-d’œuvre, hors fournitures

Main-d’œuvre et fournitures

Enduit grésé multicouche

10 à 25 €/m²

40 à 60 €/m²

Enduit grésé monocouche

10 à 15 €/m²

30 à 50 €/m²

Il s’agit seulement de tarifs indicatifs. En effet, le coût de la main-d’œuvre peut varier en fonction des travaux à réaliser. Pour une application sur un bâti ancien, le façadier doit notamment :

  • déposer l’ancien revêtement ;
  • réparer les défauts des murs ;
  • doser chaque élément qui compose le mortier, si vous optez pour un enduit traditionnel ;
  • appliquer l’enduit et réaliser la finition.

Dans le cas d’une construction neuve, les murs sont généralement en bon état. Les travaux de réparation et de préparation des supports sont donc moindres. Si vous choisissez un enduit monocouche, l’artisan n’aura pas à faire des dosages ni à appliquer trois couches de produits.
Vérifiez bien que le prix de l’échafaudage est inclus dans le devis.

L’enduit grésé multicouche

L’enduit traditionnel grésé est un enduit qui est composé de deux ou trois couches de mortier. Il convient à tous les types de supports, même aux murs des constructions neuves. 

Un enduit grésé est généralement réalisé à partir d’un enduit hydraulique. Ce mélange de chaux et/ou de ciment, de sable et d’eau donne une matière qui laisse respirer les murs. Ce type d’enduit est indiqué pour les façades anciennes, mais peut aussi être posé en neuf.

Les trois couches de l’enduit traditionnel grésé sont :

  • le gobetis : c’est la couche d’accrochage dont le rôle est de permettre aux couches suivantes de bien adhérer au mur. Il peut être conçu à base de mortier de chaux ou de mortier bâtard (avec de la chaux et du ciment comme liants). Son épaisseur est de 5 mm environ ;
  • le corps d’enduit : autrement appelée « le dégrossi », cette seconde couche fait 12 à 15 mm d’épaisseur. C’est elle qui assure l’imperméabilité et la planéité de l’enduit ;
  • l’enduit de parement : c’est sur cette dernière couche épaisse de 5 à 8 mm que la finition grésée est réalisée.

Éléments constitutifs de l’enduit grésé traditionnel

Caractéristiques

Prix

Ciment

  • Il sert de liant et rend le mortier plus résistant ;
  • Vous avez le choix entre différents types de ciments (ciment gris ou Portland, ciment prompt naturel, ciment à maçonner).

6 à 35 € le sac de 25 à 35 kg

Chaux hydraulique

  • Ce liant requiert de l’eau pour sa prise ;
  • La chaux hydraulique convient à une utilisation à l’extérieur. En effet, elle est imperméable à l’eau tout en laissant le support respirer ;
  • La chaux permet d’avoir un enduit plus souple.

13 à 26 € le sac de 20 à 35  kg

Sable

  • Il donne du corps à l’enduit ;
  • Veuillez à choisir du sable sec et propre dont la granulométrie est de 0/2 à 0/5.

Sac de 25 à 35 kg : 2,5 à 6 €
Tonne : 25 à 45 €
1 m3 : 40 à 75 €

L’enduit grésé monocouche

Vous pouvez aussi trouver dans le commerce un enduit grésé monocouche qui est un produit prêt à l’emploi. Ses composants ont déjà été dosés en usine. Son application se fait manuellement ou mécaniquement sur une ou deux couches.

L’enduit grésé monocouche peut se présenter :

  • Sous forme de poudre : dans ce cas, le produit est vendu en sacs de 20 à 25 kg. C’est un enduit industriel constitué de liants hydrauliques et d’adjuvants. Pour l’utiliser, vous devez le mélanger à une certaine quantité d’eau puis le malaxer ;
  • Sous forme de pâte : ce type d’enduit commercialisé en pot de 5 à 15 kg est fabriqué à base de résine acrylique. Il est plus intéressant pour les petites surfaces. Avant de l’appliquer, il suffit de le brasser un peu avec un malaxeur pour obtenir une préparation bien homogène.

L’enduit grésé prêt à l’emploi est plus facile et rapide à appliquer que l’enduit grésé multicouche. Il convient surtout aux nouvelles constructions, dont les murs ont été conçus suivant les normes actuelles.

Choisissez votre enduit grésé en fonction du matériau qui constitue le support. Certains produits contiennent des éléments permettant à l’enduit de s’adapter à des conditions spécifiques. Certaines marques proposent, par exemple, des enduits qui contiennent des éléments pour contrer l’attaque des champignons et des mousses.

Type d’enduit

Prix

Enduit en poudre

14 à 35 € le sac de 25 kg

Enduit en pâte

23 à 40 kg le pot de 15 kg

Frais pour la pose d’un enduit grésé par soi-même

Si vous ne disposez pas d’outils et de matériel pour la fabrication et l’application de votre enduit, vous devez en acheter ou en louer.

Voici les prix de quelques outils à acheter :

Outils

Prix d’achat

Truelle

4,5 à 40 €

Taloche

50 30 €

Pelle

12 à 80 €

Couteau à enduire

À partir de 4 €

Règle de maçon

À partir de 10 €

Auge

5 à 25 €

Platoir à gréser

À partir de 6 €

Brique de Carborundum

14 à 20 €

Brouette

60 à 180 €

Il vous faudra également un malaxeur de mortier pour bien mélanger votre enduit prêt à l’emploi. La location d’une bétonnière peut être intéressante si vous devez préparer une grande quantité d’enduit. Vous pouvez aussi louer un échafaudage pour faciliter le travail en hauteur.

Matériel

Prix de location par jour

Échafaudage

50 à 200 €

Malaxeur

22 à 25 €

Bétonnière

29 à 150 €

Facteurs qui font varier le prix d’un enduit grésé

Estimer le budget à préparer pour avoir une finition grésée sur votre façade n’est pas une tâche aisée. Pour ne pas vous tromper dans vos calculs, prenez en compte :

  • la surface à enduire : plus la façade est grande, plus il vous faudra une quantité importante de matériaux. Côté main-d’œuvre, certains artisans appliquent un tarif dégressif à partir d’une certaine surface ;
  • le type d’enduit : l’enduit traditionnel est plus onéreux que l’enduit prêt à l’emploi ;
  • la qualité de l’enduit : un produit de qualité fabriqué par une marque ayant une grande notoriété coûte souvent plus cher ;
  • le professionnel choisi : un artisan plus expérimenté ou qui est reconnu dans son domaine peut facturer ses prestations plus cher ;
  • la localisation du chantier : le prix des matériaux et de la main-d’œuvre sont plus élevés en ville.

Qu’est-ce qu’un enduit grésé ?

Un enduit grésé est un type de finition appliqué sur la dernière couche de l’enduit. Il est plus courant de voir cette décoration sur une façade, donc sur des murs extérieurs. Mais il est aussi possible de s’en servir pour personnaliser des murs intérieurs.

Pour faire un enduit grésé, vous devez d’abord laisser sécher le crépi pendant quelques heures à 6 jours, en fonction du produit utilisé. Vous prenez ensuite une taloche à gréser ou une brique au carborundum pour poncer la surface de l’enduit et faire apparaître ses granulats. Pour donner encore plus de charme à vos murs, n’hésitez pas à teinter l’enduit quand vous le préparez ou à choisir un produit prêt à l’emploi de la couleur de votre choix.

Les rendus d’un enduit grésé

Vous avez la possibilité de personnaliser encore plus votre enduit grésé en appliquant une de ces finitions :

  • aspect ciré : s’obtient en recouvrant la surface grésée d’une cire blanche et en frottant doucement avec un chiffon doux pour lustrer ;
  • effet crépi : se crée en passant un rouleau alvéolé sur la finition grésée ;
  • effet brossé : il faut créer des motifs en forme de chevrons ou de croix sur la finition grésée encore fraîche en vous servant d’un pinceau plat ;
  • effet lissé : munissez-vous d’une taloche pour lisser l’enduit et corriger les irrégularités du mur.

Avantages et inconvénients

Les atouts de l’enduit grésé

L’enduit grésé est une excellente alternative à la peinture seule ou à d’autres revêtements. Ce type de finition :

  • embellit votre façade : avec l’enduit grésé, les murs ne sont ni trop lisses, ni trop rugueux. Choisissez une couleur autorisée par le Plan Local d’Urbanisme de votre commune et qui s’harmonise avec la décoration de votre extérieur ;
  • peut être appliqué en intérieur : de nombreux particuliers ont opté pour cette finition pour personnaliser les pièces de leur domicile ;
  • est résistant : il y a moins de risque qu’un enduit grésé présente des microfissurations ou des faïençages, ce qui n’est pas le cas pour l’enduit taloché.

Les inconvénients de l’enduit grésé

L’enduit grésé affiche un principal inconvénient : son prix. En effet, il coûte plus cher que les autres finitions classiques comme l’enduit gratté (30 à 50 €/m² pour une pose effectuée par un façadier).

L’application de l’enduit grésé

La pose de l’enduit grésé se fait par étapes, que vous optiez pour un produit multicouche ou pour un produit prêt à l’emploi. Pour faciliter votre tâche, suivez les conseils ci-après :

  • travailler seulement quand la météo est clémente :
  • doser et préparer l’enduit avant son utilisation ;
  • respecter le temps de séchage entre les couches d’enduit ;
  • préparer l’enduit sur le chantier pour ne pas gâcher sa qualité en le transportant ;
  • par temps chaud, il est plus judicieux d’humidifier légèrement le mur avant l’application de l’enduit.

Poser un enduit grésé traditionnel

  • protéger le chantier : couvrez avec des bâches et des rubans de masquage les parties du mur qui ne sont pas destinées à recevoir de l’enduit ;
  • préparer le support : faites appel à un professionnel pour vérifier l’état du mur. Vous aurez ainsi des conseils sur les meilleures solutions à appliquer en cas de problème d’humidité, par exemple. Déposez l’ancien revêtement. Nettoyez le mur et rebouchez les fissures et les trous ;
  • appliquer les deux premières couches : posez le gobetis à la truelle ou en vous servant d’une machine à projeter. Laissez sécher pendant 48 heures. Passez ensuite à la pose du corps d’enduit que vous laisserez sécher durant une semaine environ ;
  • réaliser la finition grésée : mettez en œuvre manuellement ou mécaniquement la dernière couche d’enduit sur le mur. Dressez à la règle puis uniformisez avec un couteau à enduire. Laissez sécher jusqu’à 6 jours. Poncez la surface de l’enduit en faisant des gestes circulaires avec un platoir à gréser ou une brique de Carborundum. Enlevez la poussière avec une brosse avant d’humidifier le mur.

Poser un enduit grésé monocouche

  • mettre en place les protections du chantier ;
  • préparer le mur ;
  • appliquer l’enduit : selon l’état du mur et les instructions du fabricant, posez le produit sur une ou deux couches. Une épaisseur totale de 15 mm suffit. Dressez à la règle et lissez au couteau ;
  • laisser sécher : le temps de séchage est d’environ 3 à 8 heures. Référez-vous à la notice du fabricant ;
  • passer à la finition grésée.

Vous êtes à la recherche d’un artisan pour poser un enduit grésé sur votre façade ? Demandez des devis en passant par notre site. Vous aurez ainsi une meilleure estimation du budget à préparer pour votre projet. Vous pourrez aussi comparer les devis des professionnels qui exercent dans votre région.

Enduit grésé multicouche ou monocouche : lequel choisir ?

 

Enduit grésé monocouche

Enduit grésé multicouche

Composants ou produits

Un seul produit conditionné dans un sac ou dans un pot.

Au moins 3 composants :

  • liant (chaux ou ciment) ;
  • sable ;
  • eau.

Préparation

  • ajouter la quantité d’eau recommandée pour un enduit grésé en poudre ;
  • à mélanger de façon homogène avant utilisation pour un enduit grésé en pâte.
  • doser chaque matériau ;
  • mettre dans une auge ou une bétonneuse ;
  • malaxer correctement.

Nombre de couches

Une ou deux couches.

Trois couches.

Temps de travail

Rapide.

Plus long.

Type de support

Neuf, mur sain, sans défaut et nettoyé.

Neuf ou support ancien.

Durée de vie moyenne

30 ans

50 ans

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.