La chaudière à granulés de bois : le guide complet

Aussi appelée chaudière à pellets, la chaudière à granulés de bois est une alternative de chauffage économique et écologique.[:chapo]

Prix d’une chaudière à granulés

Le prix d’une chaudière à granulés est assez variable. En plus du prix d’achat, il faudra compter le prix de pose de chaque équipement (chaudière, silo) et le retrait de l’ancienne chaudière si nécessaire.

Type de chaudière

Caractéristiques

Prix d’achat*

Prix de la pose*

Chaudière à chargement manuel 

  • Rechargement manuel, le stockage doit être fait régulièrement ou doit se situer à proximité de l’appareil
  • Compacte

À partir de 7000€

Entre 1000€ et 3000€

Chaudière à silo

  • Rechargement automatique, pas de manutention
  • Nécessite un large espace de stockage, mais qui n’a pas à être proche de la chaudière
  • Compacte
  • Silo peut être fait sur mesure

À partir de 12000€

Entre 1500€ et 4000€

Chaudière à condensation

  • Fort rendement de combustion

À partir de 13000€

Entre 1000€ et 4000€

Chaudière mixte granulés/bois

  • Accepte plusieurs types de combustible

À partir de 11000€

Entre 1000€ et 3000€

*Les prix des équipements varient en fonction de la marque, de la puissance et de la taille de la chaudière.
*Le prix de la pose varie en fonction des régions et des artisans.

Quelle puissance ?

Il faudra choisir la chaudière à granulés en fonction du type d’habitation et son isolation, de la surface à chauffer et du nombre de personnes vivant dans la maison

Voici en moyenne ce que votre artisan vous conseillera :

 

Mauvaise isolation

Bonne isolation

Logement neuf

Petite surface à chauffer (<100m2)

13 kW

9 kW

5 kW

Surface moyenne (<150m2)

19 kW

12 kW

8 kW

Grande surface (>200m2)

25kW

18 kW

10 kW

Plus la puissance est importante, plus la chaudière produira de la chaleur. Il n’est donc pas nécessaire dans un logement neuf et très bien isolé de prendre un équipement très puissant.

Il faudra ajouter environ 1 kW à votre chaudière si vous alimentez un ballon d’eau chaude en plus de votre système de chauffage.

Les grandes étapes d’installation d’une chaudière à granulés de bois

Plusieurs étapes sont nécessaires à l’installation d’une chaudière à granulés. Elles ne sont pas toutes obligatoires en fonction de vos choix d’équipements.

  1. Principe d’installation d’une chaudière à granulés de bois
    Se renseigner sur les primes énergies. La plupart des demandes de primes doivent être faites avant l’achat et la signature d’un devis avec un artisan ;
  2. Choisir son artisan. Si vous souhaitez bénéficier des primes énergies de l’état, il faudra choisir un artisan disposant de la certification RGE ;
  3. Effectuer la visite technique de votre habitation ;
  4. Choisir sa chaudière ;
  5. Mise en place l’équipement ;
  6. Raccordement au système de stockage des combustibles ;
  7. Établir le système de ventilation de la pièce où se trouve la chaudière (chaufferie) ;
  8. Raccordement de la chaudière au système d’évacuation des fumées (fumisterie) ;
  9. Raccordement au système de chauffage et d’eau chaude ;
  10. Raccordement au système de régulation du chauffage : sondes et robinets thermostatiques ;
  11. Branchements électriques ;
  12. Mise en service et explications à l’utilisateur.

Les avantages et inconvénients d’une chaudière à granulés

La chaudière à granulés est un système de chauffage très efficace qui possède comme tout équipement, ses avantages et ses inconvénients :

Les avantages d’une chaudière : 

  • Économique : les granulés de bois sont des combustibles bon marché, comptez environ 0,6cts/kg ;
  • Performante : la chaudière seule obtient un rendement énergétique supérieur à 90%. Il est possible d’y ajouter des robinets thermostatiques et autres programmateurs pour maximiser ses performances ; 
  • Rentable : on observe jusqu’à 30% d’économies d’énergie sur ce type d’équipement ;
  • Écologique : formés à partir de sciures et de copeaux de bois, les pellets ont un très faible impact environnemental ;
  • Financée : cet équipement est éligible à de nombreuses primes (parfois cumulables) de l’état. Renseignez-vous avant de signer un devis.

Les inconvénients d’une chaudière :

  • Encombrant : cette installation nécessite une pièce dédiée ;
  • Pas très esthétique : si vous optez pour un silo extérieur, il sera visible dans votre jardin ;
  • Investissement à l’achat : c’est un équipement qui avec la pose nécessite de sortir un peu de finance ;
  • Obligation d’entretien : un propriétaire de chaudière à granulés est dans l’obligation de la faire vérifier tous les ans par un installateur.

Comment fonctionne une chaudière à granulés ?

Sur le même principe qu’une chaudière au fioul ou une chaudière au gaz, la chaudière à granulés de bois est un appareil alimentant un réseau de chauffage à partir d’un combustible, les granulés de bois. 

Ces petits morceaux de bois compactés se trouvent dans un espace de stockage :

  • Que l’on appelle réservoir lorsqu’il se trouve directement sur la chaudière ;
  • Que l’on appelle silo lorsqu’il est séparé de l’appareil.

Ces pellets de quelques millimètres peuvent être acheminés à la chaudière manuellement ou automatiquement. 

La chaleur émise par leur combustion chauffe une eau envoyée dans les tuyauteries jusqu’au chauffage ou au ballon d’eau chaude de l’habitation.

Un cendrier, c’est-à-dire un réceptacle de récupération des cendres se trouve sous la chaudière.

Les différents types de chaudières à granulés

À chaque besoin, sa chaudière ! On trouve plusieurs types de chaudières à granulés :

  • La chaudière « vis sans fin » : équipée d’un tube incliné contenant une spirale (comme une vis), cette chaudière est alimentée continuellement grâce à la rotation électrique de cette spirale. Les combustibles sont rechargés manuellement ;
    Prix moyen : 9 000€ (hors frais d’installation)
  • La chaudière « à aspiration » : reliée à un espace de stockage indépendant de la chaudière. L’appareil achemine les pellets jusqu’au brûleur grâce à un système aspirateur ;
    Prix moyen : 11 000€ (hors frais d’installation)
  • La chaudière à condensation : en plus de récupérer la chaleur produite par la combustion, cet équipement utilise aussi l’énergie résiduelle de la fumée jusqu’à sa condensation pour maximiser son rendement ;
    Prix moyen : 16 000€ (hors frais d’installation)
  • La chaudière mixte granulés/bois : exactement comme les chaudières mixtes fioul/bois, ce type d’installation permet d’utiliser deux types de combustibles, des pellets et des bûches de bois. La chaudière contient en réalité deux petites chaudières reliées au même système de chauffe ;
    Prix moyen : 15 000€ (hors frais d’installation)

Quel est l’entretien à prévoir pour une chaudière à granulés de bois ?

Entretien du chaudière

Légalement, une chaudière à granulés de bois doit être ramonée deux fois par an et doit faire l’objet d’une vérification complète au minimum une fois par an.

Au niveau de l’entretien régulier de la chaudière, il faudra prévoir :

  • De vider régulièrement le cendrier, en fonction de son utilisation une fois par semaine à une fois par mois ;
  • De nettoyer les surfaces en contact avec les fumées au moins une fois par mois.

Un entretien régulier de la chaudière permet d’allonger sa durée de vie et de garder les performances optimales de l’équipement. Cet entretien ne prend pas plus de quelques minutes, mais peu vraiment faire la différence dans le temps.

Les aides pour l’installation d’une chaudière à granulés

Plusieurs aides de l’état sont disponibles pour l’installation d’une chaudière à granulés, que ce soit ou non, en remplacement d’un système de chauffage différent. Elles sont, en général, calculées en fonction des revenus du foyer.

Les différentes aides :

  • MaPrimeRénov’ : la fusion entre le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’aide de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH), « Habiter mieux agilité ». La prime va de 800€ à 2500€ ;
  • Eco-PTZ : bénéficier d’un prêt à taux zéro ;
  • Les certificats d’économie d’énergie (CEE) délivrée par les fournisseurs d’énergie (essence, électricité…). La prime va de 1000€ à 4500€ ;
  • Les subventions de l’ANAH : dont les foyers les plus modestes peuvent bénéficier ;
  • Les aides des collectivités locales : se renseigner auprès des élus locaux ;
  • Le chèque énergie.

Attention, certaines aides ne sont pas cumulables. 

Pour rappel, la plupart des primes doivent être incitatives. Il est essentiel de faire leur demande avant de signer vos devis.

FAQ

Que choisir entre chaudière au gaz, à granulés ou électrique ?

 

Granulés

Gaz

Électrique

Caractéristiques

  • Combustible : pellet de bois

Combustible : gaz

Combustible : électricité

Avantages

  • Bon rapport rendement/prix
  • Permet de bénéficier de nombreuses aides à l’installation
  • Peu gourmande en électricité
  • Compacte
  • Facile d’entretien et d’installation
  • Compacte

Inconvénients

  • Nécessite une chaufferie
  • A besoin d’être rechargée
  • Combustible très inflammable
  • Nécessite un raccordement au gaz de ville
  • Bientôt interdite d’installation
  • Prix de l’électricité

Prix

A partir de 7000€

A partir de 3500€

A partir de 800€

Quelle quantité de granulés faut-il prévoir et quelle taille ?

Il est difficile d’estimer la quantité, car elle dépend de la surface à chauffer, de la puissance de la chaudière et de la météo. On pourrait estimer très largement à 2 à 3 tonnes par an.

Quelle est la durée de vie d’une chaudière à pellets ?

Elles sont conçues pour durer 20 ans.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.