La chaudière à ventouse : prix, avantages, installation, aides

La chaudière à ventouse est idéale pour les logements souhaitant installer une chaudière, mais ne possédant pas d’une chaufferie avec les aérations nécessaires à sa pose.

Qu’est-ce qu’une chaudière à ventouse ?

La chaudière à ventouse, que l’on trouve aussi sous l’appellation chaudière à flux forcés, n’est pas une variété de chaudières à proprement parler.

Il s’agit, en réalité, d’une chaudière équipée d’un système d’évacuation des fumées et d’alimentation en air nécessaire à la combustion depuis l’extérieur du logement.

 

Chaudière au gaz

Chaudières à granulés

Classique

À partir de 1000€

À partir de 6000€

Basse température

À partir de 2000€

À partir de 9000€

À condensation

À partir de 4000€

À partir de 14000€

Comment fonctionne une chaudière à ventouse ?

Une chaudière équipée d’une ventouse est une chaudière disposant de deux tubes concentriques :

  • L’un des tubes a pour objectif d’aspirer l’air à l’extérieur du logement et de le transmettre au brûleur de la chaudière. Ainsi, l’air essentiel pour la combustion du bois, des granulés ou du gaz est récupéré via ce tuyau.
  • L’autre tube est équipé d’une turbine, fonctionnant comme un ventilateur. Il a pour objectif de rejeter la fumée de la combustion, qui est un air pollué, directement en dehors de la chaufferie.

C’est pour cela que l’on parle de “flux forcés”, l’air est aspiré et expiré de manière forcée par ces tubes : la ventouse.

Cet équipement peut être installé, à proximité d’un mur de manière horizontale ou vers le toit, de manière verticale. Le degré d’inclinaison de la ventouse n’a pas d’importance, car le système est automatisé.

En plus d’être très sécurisé, car parfaitement étanche, cette installation ne nécessite aucune manutention. Contrairement à un conduit de cheminée, il n’a pas besoin d’être ramoné.

Comment installer une ventouse et sur quel équipement ?

Cet équipement doit obligatoirement être installé par un installateur agréé qui sera en mesure de vous fournir un certificat de conformité. Mal posé, il peut représenter un danger pour les occupants du logement.

L’installation est réglementée par l’arrêté du 27 Avril 2009 qui impose :

  • le respect d’un espacement d’au moins 0,40 mètre entre le conduit d’évacuation et une porte ou une fenêtre ;
  • l’installation obligatoire d’une protection mécanique sur un système placé à moins de 180 centimètres du sol.
  • Si vous placez votre chaudière dans le mur, assurez-vous qu’il est solide et sera en mesure de tenir la chaudière dans le temps (elles pèsent souvent 50 kgs environ, en incluant l’eau), il n’est pas rare que les fixations se décrochent du mur, entraînant un dégât des eaux considérable !

La majorité des chaudières est compatible avec ce système d’évacuation : qu’elles soient traditionnelles, basses températures ou à condensation.

Avant d’installer une chaudière à ventouse, pensez à faire vos demandes d’aides. 

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière à ventouse

Les avantages

  • Il est compatible avec la majorité des chaudières présentent sur le marché ;
  • Il permet de lever les contraintes d’emplacement de la chaudière : elle peut être installée dans une pièce aveugle, un grenier, etc. ;
  • Il est parfaitement sécurisé grâce à son étanchéité, l’air pollué de la combustion n’a aucun risque de pénétrer dans le logement ;
  • Il ne nécessite aucun entretien particulier, ni visite de contrôle annuelle à l’inverse d’un conduit de cheminée ;
  • Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), il obtient un rendement supérieur de 4% à 5% par rapport à une chaudière à cheminée.

Les inconvénients

  • Il n’est pas compatible avec les chaudières biomasse ;
  • Certaines chaudières équipées de ce système nécessitent d’être placées à proximité d’un mur extérieur (ou du toit) ;
  • Il peut s’avérer assez bruyant ;
  • Le rejet des fumées à l’extérieur peut occasionner une gêne, pour les voisins notamment.

Les aides disponibles pour installer une chaudière à ventouse 

L’installation d’une chaudière à ventouse peut bénéficier d’aides financières : 

  • MaPrimeRénov’ est une aide versée par FranceRénov’. Elle est la combinaison du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et l’aide “Habiter Mieux Agilité” de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Elle est calculée en fonction des revenus du foyer et du gain énergétique de l’installation posée ;
  • Les primes CEE sont une aide versée par les fournisseurs d’énergie (gaz, électricité, carburants, etc.). Elle est calculée sur les revenus du foyer et sur la performance énergétique de l’équipement installé ;
  • La TVA 5,5% au lieu d’une TVA à 10% est appliquée sur les travaux de rénovation énergétique. Elle ne nécessite pas un dossier de demande, l’artisan effectuant les travaux l’appliquera automatiquement sur la facture ;
  • Eco-PTZ est un prêt à taux zéro accordé par les banques dans le cas de travaux améliorant l’efficacité énergétique du logement ;
  • Les chèques énergie sont attribués automatiquement à tous les foyers, qui, lors de leur déclaration de revenus, étaient considérés comme modeste, voire très modeste.
  • Les aides locales peuvent être attribuées par la ville, le département ou la région. Il faut se renseigner auprès des collectivités locales pour en savoir plus.

Aide

Montant

MaPrimeRénov’

Jusqu’à 50% des travaux remboursés

Prime CEE

Jusqu’à 420€

Eco-PTZ

Emprunt jusqu’à 50000€

Chèque énergie

Jusqu’à 277€

 

Attention, MaPrimeRénov’ et la prime CEE sont des primes incitatives. Il faudra impérativement faire ouvrir votre dossier avant d’engager vos travaux. Une fois les demandes effectuées, vous pourrez signer votre devis et effectuer vos travaux.

N’hésitez pas à contacter ces plateformes ou vos élus locaux, ils pourront vous accompagner dans les démarches administratives qu’engendre ces demandes.

FAQ

Quelle est la différence entre une chaudière à condensation et une chaudière à ventouse ?

Ces deux équipements de chaudières sont complémentaires. 

  • Une chaudière à condensation signifie que la chaudière est équipée d’un système de récupération de chaleur des fumées.
  • Une chaudière à ventouse signifie que la chaudière est équipée d’un système mécanique d’alimentation et d’évacuation d’air.

Il est tout à fait possible d’avoir une chaudière à condensation ET à ventouse.

Puis-je installer une ventouse sur ma chaudière électrique ?

Aucune utilité. La chaudière électrique est l’une des seules chaudières sur le marché à ne pas avoir un procédé de combustion pour chauffer son fluide caloporteur. Elle n’a pas besoin d’air pour fonctionner et ne rejette pas de fumées.

J’ai signé mon devis et commencé mes travaux, puis-je bénéficier des aides MaPrimeRénov’ ou prime CEE ?

Hélas, non. Les demandes d’aides doivent être faites en amont des travaux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.