La fenêtre à l’anglaise : prix, avantages, matériaux, fonctionnement, volets

La fenêtre anglaise gagne à être connue en France. Très répandue dans les pays britanniques et scandinaves, elle arbore les mêmes caractéristiques que la fenêtre française. A une différence près : elle s’ouvre de l’extérieur.

Prix d’achat et de pose

Voici un tableau récapitulatif du prix de ce type de fenêtre :

Type de fenêtre

Prix d’achat

Prix achat + pose

Fenêtre standard

100€ à 400€ 

450€ à 800€  

Fenêtre sur-mesure

100€ à 1 000€ 

Sur devis

Fenêtre en PVC

130€ et 250€

300€ à 650€  

Fenêtre en aluminium

130€ et 250€ 

400€ à 900€ 

Fenêtre en bois

130€ et 250€ 

450€ à 800€

Fenêtre mixte bois/alu

A partir de 350€

600€ à 1000€  

Le prix d’une fenêtre à l’anglaise va dépendre de nombreux critères :

  • Les matériaux utilisés pour sa construction
  • Ses dimensions
  • Le type de vitrage

Les avantages et inconvénients de la fenêtre à l’anglaise

Les avantages

La fenêtre à l’anglaise doit son succès aux nombreux avantages qu’elle présente. En voici quelques-uns.

Gain de place en intérieur

Étant donné que la fenêtre à l’anglaise s’ouvre vers l’extérieur, elle permet d’optimiser la surface habitable. Il est donc possible de mettre des mobiliers près de la fenêtre sans qu’ils ne gênent son ouverture et sa fermeture. Vous pouvez même mettre des objets décoratifs près des boiseries.

Niveau d’étanchéité optimisé

Avec la fenêtre anglaise, le risque que les pluies s’infiltrent à l’intérieur est limité en cas de changement brusque des conditions climatiques. En effet, le vent peut pousser les battants contre le cadre, permettant ainsi la fermeture de la fenêtre. Il faut juste que la jointure du cadre et des battants soit bien solide.

Ventilation optimale de la maison

La capacité de la fenêtre à l’anglaise de s’ouvrir entièrement favorise la ventilation et l’aération de l’intérieur. Elle laisse passer une quantité d’air plus importante, accélérant ainsi son renouvellement.

Plus sécurisée

Dans les situations d’urgence comme les incendies, il est plus facile de sortir par la fenêtre à l’anglaise. Elle s’ouvre plus facilement de l’intérieur puisqu’il suffit de la pousser.

Les inconvénients 

Comme tous les autres types de battant, la fenêtre à l’anglaise a aussi ses limites.

Nécessite un extérieur plus spacieux

Avant de choisir la fenêtre à l’anglaise, il faut s’assurer qu’il y a assez d’espace extérieur permettant son ouverture. Elle ne convient pas aux maisons implantées près d’une rue passante.

Nécessite une précaution particulière sur la manipulation

Pour manipuler les battants, il faut généralement se pencher vers l’extérieur. Cela ne devrait pas représenter un danger en rez-de-chaussée, sauf si la maison se situe en ville et que des gens peuvent passer à côté. 

A l’étage, il faut éviter de trop se pencher pour ouvrir la fenêtre à l’anglaise pour éviter les accidents. Si vous avez des vertiges ou autres problèmes de santé, il est plus judicieux d’éviter ce type de fenêtre pour limiter les risques.

Ne convient pas à certaines conditions climatiques

Même si la fenêtre à l’anglaise permet de préserver l’étanchéité de l’intérieur en cas de changement climatique, cela ne signifie pas pour autant qu’elle peut supporter les vents forts. Cela risque aussi d’endommager les vantaux plus rapidement. 

Pour y remédier, il convient de bien choisir l’orientation de la façade afin qu’elle s’adapte à ce type de battant et que son maniement soit facile.

Plus difficile à entretenir

Les charnières de la fenêtre à l’anglaise sont plus exposées aux intempéries. Elles ont alors besoin d’entretiens plus poussés pour préserver leur solidité. Chaque année, il faut penser à les graisser pour éviter les grincements et les blocages.

Les matériaux 

Le PVC – plus accessible en termes de rapport qualité-prix

Le PVC est le matériau le moins cher du marché. Facile à entretenir, le PVC est aussi apprécié pour sa grande capacité d’isolation. De plus, il se marie facilement à tous les styles. Il faut quand même préciser que ce type de matériau peut se déformer si le bâti n’est pas assez épais. Son coût, pose incluse, varie de 300 à 650 € pour une taille standard.

L’aluminium : plus performant, mais onéreux

Ce matériau se démarque par sa performance et sa facilité d’entretien. Avec sa grande surface vitrée, l’aluminium permet un meilleur éclairage de la pièce. De plus, il résiste mieux aux effractions. 

L’intégration de ruptures de ponts thermiques aux bâtis des fenêtres permet de préserver la finesse de ces derniers. Avec toutes ces qualités, il est évident que l’aluminium est plus cher et son prix vaut même le double de celui du PVC. Il coûte 400 à 900 €, pose comprise.

Le bois : plus performant en termes d’isolation

Le bois est un matériau naturel qui apporte du cachet au logement. Très performant en termes d’isolation, il convient principalement aux propriétaires qui souhaitent une construction écologique

Plus cher que le PVC, il demande un entretien particulier avec une couche de lasure, de vernis ou de peinture tous les dix ans. Le coût d’une fenêtre à l’anglaise en bois de taille standard, pose comprise, varie de 450 à 800 €.

La fenêtre mixte – une combinaison parfaite du bois et de l’aluminium

Combiner le bois et l’aluminium pour la conception d’une fenêtre à l’anglaise présente de nombreux avantages : très bonne isolation thermique et acoustique, possibilité de personnaliser la fenêtre dont l’intérieur est en bois et l’extérieur en alu, facilité d’entretien avec une grande résistance aux intempéries et durabilité remarquable. 

Il faut quand même préciser que cette option est plus chère puisque le prix varie de 450 à 750€, pose incluse.

FAQ

a/ Quel vitrage choisir ?

Sur le marché, vous aurez le choix entre :

Vous pouvez choisir en fonction de l’orientation de la fenêtre. Si celle-ci est orientée plein nord, il est plus judicieux de choisir un triple vitrage. Un double vitrage peut s’avérer intéressant si la taille de la fenêtre est réduite. 

Pour les fenêtres exposées plein sud, vous pouvez même choisir entre double vitrage de contrôle solaire et vitrage photovoltaïque. Notez néanmoins que le vitrage photovoltaïque n’est pas accessible à tous. Il peut coûter jusqu’à 1000€/m². Il faut donc, avant tout, disposer du budget nécessaire pour envisager cette option.

Le choix du vitrage va aussi dépendre de votre lieu de résidence. Le calme et le niveau de sécurité sont des critères à prendre en compte pour ce faire.

b/ Comment cela se passe-t-il avec les volets ?

La fenêtre à l’anglaise n’est pas différente des autres fenêtres en ce qui concerne les volets. Il est possible d’en rajouter et ce, que ce soit pour des raisons esthétiques, de confort ou de sécurité. Cela est même recommandé,  dans la mesure où – comme nous l’avons évoqué plus haut – elle est plus exposée aux agressions externes.

Avec des volets, vous pourrez préserver votre intimité, jouir d’une meilleure isolation thermique, prévenir les effractions et protéger votre fenêtre du soleil et des intempéries tout à la fois.

Notez néanmoins que tous les volets ne vont pas forcément convenir. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’en trouver qui s’adaptent à une ouverture à l’extérieur. Les volets roulants sont, par exemple, une bonne solution. 

Sinon, vous pouvez aussi trouver des volets à double battant conçus spécialement pour s’adapter à la fenêtre à l’anglaise sur le marché. Ils disposent de deux panneaux destinés à se rabattre sur les deux côtés extérieurs de la fenêtre.

Il est plus prudent, cela dit, de confier l’installation des volets – comme de la fenêtre elle-même, à des professionnels pour éviter tout dommage éventuel.

c/ Les ouvertures

La fenêtre à l’anglaise entre dans la catégorie des fenêtres dites “battantes”. Contrairement aux fenêtres à la française cela dit, elles ne s’ouvrent pas vers l’intérieur, mais plutôt vers l’extérieur. Et cela, grâce à des charnières montées de chaque côté du cadre. Elle ne convient donc pas si vous voulez une fenêtre oscillo-battante.

d/ Quelle dimension en fonction de la dimension de la pièce ?

Selon la réglementation thermique 2012, la dimension de votre fenêtre doit être supérieure ou égale à 1/6ème de la surface habitable.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.