La VMC thermodynamique

La VMC thermodynamique est un équipement permettant de garantir la circulation et le renouvellement de l’air à l’intérieur de vos pièces. C’est un système de ventilation performant sur le plan énergétique, mais énormément coûteux et n’est pas à la portée de toutes les bourses.  À travers cet article, découvrez le coût pour installer une VMC thermodynamique, son principe de fonctionnement, ses avantages et inconvénients et les aides dont vous pouvez bénéficier pour ce genre de projet.

VMC double flux thermodynamique

Récapitulatif sur la VMC Thermodynamique 

Caractéristiques

Prix d’achat moyen (fournitures seulement)

Prix de pose

    • Très coûteuse
    • Moins bruyante
  • Réduit le coût de chauffage
    • Elle permet d’avoir un air sain à l’intérieur de vos pièces
  • Elle joue triple fonction : ventile, chauffe et rafraichit

6500 € à 15 000 €

2000 € 

 

Notez que pour ce qui est du prix d’achat d’une VMC thermodynamique, certains paramètres sont responsables de sa variation. On a notamment : la puissance de la VMC, la marque, le rendement énergétique, le genre d’échangeur thermique et autres.  Quant au coût de la main-d’œuvre, il varie aussi en fonction de la taille du travail et du professionnel à qui est confiée l’exécution des travaux d’installation. 

Fonctionnement de la VMC thermodynamique

Circuit d'installation d'une VMC
Circuit d’installation d’une VMC

La VMC thermodynamique est un dispositif important dans une habitation. Elle favorise la circulation et le renouvèlement de l’air. Contrairement aux autres types de VMC qui perdent les calories contenues dans l’air vicié et font augmenter la facture de chauffage, la VMC thermodynamique préserve ces calories. En effet, ce système est une combinaison d’une VMC double flux et d’une pompe à chaleur.

La VMC double flux permet un échange de chaleur entre l’air contenu à l’intérieur de votre pièce et l’air venant de l’extérieur de la pièce. À ce niveau, les deux flux d’air se croisent grâce à un bloc échangeur et une partie de la chaleur est conservée. La VMC étant aussi thermodynamique, l’échange de chaleur est nettement amélioré à l’aide de la pompe à chaleur. Ensuite, cette chaleur recueillie est exploitée dans le système de chauffage. 

Le fonctionnement de la VMC thermodynamique repose notamment sur trois composantes. Il s’agit de :

  • un échangeur de chaleur ou échangeur thermique servant à l’évacuation et au renouvèlement de l’air
  • une pompe à chaleur ayant pour rôle de recueillir l’air vicié afin de produire de la chaleur en période hivernale ou du froid en temps d’été
  • un réseau de ventilation

En ce qui concerne le déroulement étape par étape, le fonctionnement se résume en de deux grandes étapes. Il s’agit de la phase d’extraction et de la phase d’insufflation. 

  • Extraction : à cette étape la VMC, aspire l’air chaud de la salle de bain, de la cuisine et de la buanderie et alimente la pompe à chaleur qui récupère son énergie calorifique puis l’air maintenant froid est éjecté à l’extérieur de votre maison. 
  • Insufflation : l’air frais de l’extérieur rentre dans votre logement, est filtré, passe dans l’échangeur thermique pour se charge de la chaleur laissée par l’air vicié. Elle est par la suite diffusée dans les pièces de vie comme la chambre, le salon et autres.  Ainsi, vous avez un air sain avec une chaleur douce. 

En outre, retenez que le système VMC thermodynamique est réversible. Dans les périodes de chaleur, elle vous permet aussi de conserver la fraicheur de vos pièces. Si vous souhaitez bénéficier de cette double fonction, il est donc nécessaire de disposer d’une pompe à chaleur réversible.  

Utilisation de la VMC thermodynamique

La mise en place de la VMC thermodynamique est recommandée dans les cas suivants :

  • Ventilation et renouvèlement de l’air ambiant de votre maison pour garder sain l’air ambiant 
  • Chauffage intérieur de vos pièces en période hivernale 
  • Climatisation intérieure de vos pièces en temps d’été

Les avantages de la VMC thermodynamique

Lorsque vous faites l’option d’installer une VMC thermodynamique, elle vous offre un certain nombre d’avantages, pas des moindres. En réalité, ce système combine les avantages de la VMC double flux et de la thermodynamique et permet donc de bénéficier de trois fonctionnalités : ventiler, chauffer et rafraichir.

Malgré le coût onéreux de cette VMC, ses avantages attirent davantage d’utilisateurs. En voici quelque uns :

  • Elle améliore la qualité de l’air et vous permet de disposer d’un air sain dans vos locaux par un renouvèlement permanent de l’air  
  • La VMC thermodynamique ne génère pas une sensation de courant d’air 
  • Elle favorise la réduction de la facture de chauffage : le système permet de récupérer la chaleur dans l’air et favorise la réduction de la consommation énergétique. 
  • Elle est moins bruyante et ne dérange pas les utilisateurs
  • La VMC permet de chauffer ou de refroidir votre environnement ; et ceci avec la même installation 
  • Le système de la VMC thermodynamique est évolutif et vous pouvez l’utiliser pour produire de l’eau chaude sanitaire

Les inconvénients de la VMC thermodynamique

La VMC thermodynamique présente aussi des désavantages. On peut citer :

  • Son coût onéreux : en comparaison aux autres modèles de VMC, la VMC thermodynamique est très chère. 
  • Une installation complexe : l’installation d’une VMC thermodynamique nécessite l’intervention d’un professionnel du domaine. Et une mauvaise installation peut rendre la VMC thermodynamique non efficace et très bruyante.   
  • La VMC thermodynamique est plus adaptée aux logements passifs et est inefficace dans les maisons parfaitement isolées
  • Son entretien doit se faire régulièrement : il s’agit notamment de l’entretien des filtres 

L’installation de la VMC thermodynamique

L’installation de la VMC thermodynamique est complexe. Il est donc bienséant de faire appel à un expert. La première manœuvre à faire si vous souhaitez procéder à l’installation est : le dimensionnement du système. Il est question de procéder à un bilan thermique de votre habitation et à une étude de positionnement. 

Ces deux activités consistent à procéder à la vérification de la qualité de l’isolation et du bâtiment. S’ils ne répondent pas aux normes requises pour recevoir ce genre d’installation, vous avez la possibilité de réaliser des travaux de rénovation pour les rendre conformes.

Ensuite, vous identifiez le lieu où installer les différents éléments du système et selon les recommandations le local doit être spacieux pour favoriser les travaux de maintenance en cas de défaillance.  

Comment installer une VMC thermodynamique

Pour installer la VMC thermodynamique, voici la liste des outils nécessaires :

  • un détecteur de métaux
  • un crayon,
  • des perceuses et des vis
  • des pinces à dénuder
  • des conduits et des chapeaux de toitures
  • un lot de tournevis 
  • etc.

Voici les principales étapes pour la mise en place d’une VMC thermodynamique :

  • perforer la surface où installer les supports des bouches d’extraction,
  • placer les gaines sur les bouches d’extraction
  • procéder à l’installation des manchons et des bouches 
  • raccorder les caissons et les gaines
  • installer l’échangeur de chaleur 
  • faire des ouvertures au niveau du toit : ces ouvertures vont servir d’entrées et de sorties pour les conduits
  • relier la VMC au réseau d’énergie électrique 

Les aides pour financer l’acquisition et l’installation d’une VMC thermodynamique

Pour votre projet d’installation d’une VMC thermodynamique, voici les subventions disponibles : la prime CEE, l’écoprêt au taux zéro, les aides de l’ANAH, la TVA réduite à 5,5% et des subventions territoriales.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.