L’aérateur de fenêtre : prix, installation, utilisation

Nous passons plus de 66% de notre temps à l’intérieur. Il est donc essentiel pour notre santé que l’air y soit filtré et purifié régulièrement.

L’atmosphère en intérieur est 2 à 8 fois plus polluée qu’en extérieur. Ces espaces sont confinés plusieurs heures par jour, notamment la nuit. Et encore plus en hiver. Voilà pourquoi ouvrir grand les fenêtres ne suffit pas pour empêcher la pollution. Et bien moins pour faire circuler l’air chargé de bactéries présent dans chaque pièce.

Vous voulez créer un environnement propre et une atmosphère saine chez vous ? Équiper votre maison d’un système d’aération et de renouvellement d’air est la meilleure solution. D’ailleurs, c’est obligatoire en France depuis 1982 pour les constructions neuves.

Parmi toutes les solutions possibles, l’aérateur de fenêtre semble la plus pratique et la plus efficace. Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ? Combien ça coûte ? Nous vous disons tout dans ce guide.

Quel budget prévoir pour un aérateur de fenêtre ?

Combien coûte un aérateur de fenêtre ?

Le prix va essentiellement dépendre du modèle : 

  • Pour un aérateur simple, prévoyez entre 3 à 10 €.
  • Pour un aérateur réglable, prévoyez entre 25 à 50 €.
  • Pour un aérateur hygroréglable, prévoyez entre 30 à 60 €.
  • Pour un aérateur hygroréglable et acoustique, prévoyez entre 40 à 110 €.

Quel est le coût de la main-d’œuvre pour l’installation d’un aérateur ?

A moins d’avoir les compétences et les connaissances nécessaires, la pose d’un aérateur doit être confiée à un professionnel. Cette opération touche en effet à la menuiserie. La moindre erreur peut causer un dysfonctionnement de la grille, qui ne pourra pas remplir correctement son rôle. Dans le pire des cas, si la grille est bouchée, vous risquez de vous asphyxier.

Le tableau ci-dessous récapitule le coût de la fenêtre avec l’installation d’un aérateur de fenêtre par un professionnel :

Type d’aérateur

Prix moyen d’achat + pose

Aérateur simple

Jusqu’à 160 €

Aérateur réglable

Jusqu’à 190 €

Aérateur hygroréglable

Jusqu’à 200 €

Aérateur pour fenêtre acoustique

Jusqu’à 300 €

Si vous voulez vous faire une idée précise quant au budget nécessaire, n’hésitez pas à demander un devis.

Qu’est-ce qu’un aérateur de fenêtre ?

L’aérateur de fenêtre est une sorte de dispositif de la taille d’une grille. Vous le reconnaîtrez facilement, car on le trouve souvent en haut de la fenêtre. Il est fixé soit sur le châssis, soit sur le cadre, soit sur le caisson dans le cas d’un volet roulant

Son fonctionnement est simple : la différence de température va provoquer une ventilation qui lui permettra de faire sortir l’air intérieur et de faire entrer l’air extérieur.

A quoi sert l’aérateur de fenêtre ?

Comme son nom l’indique, l’aérateur a pour rôle d’aérer la pièce dans laquelle il est installé. Également surnommé “entrée d’air”, il a été conçu dans le but de prévenir l’encrassement grâce à plusieurs actions.

Le renouvellement de l’air

Il faut savoir que l’air intérieur est plus concentré en gaz carbonique que celui en extérieur. Voilà pourquoi, s’il n’est pas rejeté et renouvelé de manière fréquente, il risque de vous asphyxier.

Grâce à cette action de renouvellement, l’aérateur de fenêtre va évacuer l’air chargé du CO2 que nous rejetons en expirant. Et il va apporter l’oxygène nécessaire à une atmosphère saine.

La purification de l’air

Mine de rien, l’air intérieur est particulièrement sale. Les sources de pollution sont en effet nombreuses dans une maison : le tabagisme, les produits d’entretien, les vapeurs qui s’échappent de la cuisine, les peintures, etc. On y trouve également une grande quantité de moisissures et bien sûr, d’acariens. Ces derniers sont considérés comme la principale source de pollution domestique.

Grâce à son action de purification, l’aérateur va débarrasser la pièce d’une partie importante de ces éléments.

La déshumidification

L’entrée d’air permet également de lutter contre les effets d’une humidité excessive. Cette dernière peut être source de nombreux problèmes : apparition de moisissures, prolifération des acariens, altération des meubles, problèmes de santé, etc.

Par ailleurs, il va vous permettre d’alléger vos factures énergétiques en hiver. Car un air pur et moins humide chauffe plus rapidement.

Certains modèles – grâce à des fonctionnalités ajoutées – peuvent remplir d’autres rôles en complément. Vous pouvez, par exemple, trouver sur le marché des aérateurs qui se dotent de moustiquaires. Ainsi, tout en veillant à purifier et à renouveler l’air dans la pièce, ils empêchent également les insectes d’y pénétrer en passant entre les grilles.

Les différents types d’aérateurs de fenêtre

Sur le marché, vous pouvez choisir entre trois modèles différents : l’aérateur simple, l’aérateur réglable et l’aérateur hygroréglable.

  • L’aérateur de fenêtre simple : l’aérateur simple est le plus utilisé. Il se présente sous la forme d’une grille d’aération pas très épaisse, que l’on place en haut de la fenêtre. Il ne fonctionne pas constamment. Vous pouvez l’activer ou le désactiver grâce à un volet que vous pouvez ouvrir ou fermer au gré de vos besoins.
  • L’aérateur de fenêtre réglable : il diffère du modèle simple par ses fonctionnalités. Se présentant également sous la forme d’une grille d’aération, il se dote en sus d’une grille à part. Cette dernière permet à l’utilisateur de régler le débit d’air. Ce réglage peut se faire manuellement et automatiquement.
  • L’aérateur de fenêtre hygroréglable : il est la version la plus moderne. Il se dote de nombreuses fonctionnalités avancées, ce qui le rend plus performant et plus pratique. Contrairement aux deux modèles précédents en effet, le réglage n’est pas manuel et cet aérateur est capable de se régler en fonction du vent et de l’humidité de l’air.

Comment choisir votre aérateur de fenêtre ?

Attention, vous ne pouvez pas acheter un aérateur au hasard. Il est essentiel que vous choisissiez une entrée d’air adaptée à vos besoins. Autrement, elle ne vous servira à rien.

Ci-dessous les critères que vous devez prendre en compte pour faire le bon choix : 

La taille de l’aérateur

Elle doit correspondre à la taille de la fenêtre. Avant d’acheter votre aérateur en conséquence, prenez le temps de mesurer les dimensions de votre vitre.  Vous devez être sûr que le modèle ne sera ni trop grand ni trop petit.

A noter que l’appareil idéal doit avoir 4 cm de moins que la fenêtre à laquelle il est destiné.

Le débit en m3/h

Il varie en fonction de la pièce où l’aérateur est destiné. Pour une petite pièce, une entrée d’air avec un débit de 90m3/h à 150m3/h est amplement suffisant. Pour une pièce plus grande contenant de nombreuses sources de pollution domestiques – comme la cuisine par exemple, il faut un aérateur ayant un débit de 200m3/h au moins.

Le niveau sonore

L’aérateur de fenêtre est soumis à la norme NF S 31-032-1, relative à l’absorption acoustique. Son degré d’atténuation des nuisances sonores est compris entre 34 dB et 47 dB.

Vous devez savoir que la circulation de l’air dans la grille provoque un bruit qui peut être très désagréable. Certains utilisateurs en arrivent même à l’éteindre pour cette seule raison.

Si vous voulez un aérateur discret par conséquent, choisissez le modèle proposant le plus haut indice d’affaiblissement acoustique.

Comment poser un aérateur de fenêtre ?

Vous pouvez poser vous-même votre aérateur de fenêtre en suivant les étapes suivantes :

  • Etape 1 : Retirez le vantail

Vous pouvez le faire de deux manières. Soit, en le soulevant vers le haut de manière à ce qu’il sorte des paumelles. Soit en dévissant directement les paumelles.

  • Etape 2 : Repérez l’emplacement de l’aérateur

Pour cela, placez le vantail sur une surface plane – une table ou à même le sol si vous êtes plus à l’aise. Mettez l’aérateur en haut de la vitre en respectant bien la distance de 4 cm de chaque côté. Prenez un feutre et tracez la place de l’appareil.

  • Etape 3 : Fixez l’aérateur

A l’aide d’un coupe-verre circulaire à ventouse, tracez un premier cercle en faisant un tour complet sur la vitre. Tracez ensuite un deuxième cercle, plus petit de 2 cm, à l’intérieur. Découpez ensuite le verre et insérez l’appareil en vous assurant que le joint isolant soit placé tout autour et que le cordon ne soit pas bloqué. Fixez, pour terminer, votre aérateur à l’aide de vis ou des fixateurs fournis – selon le modèle que vous avez choisi.

Si les étapes sont à peu près les mêmes quel que soit le modèle, l’appareil peut avoir ses spécificités. N’hésitez donc pas à vous référer aux instructions données dans le manuel d’utilisation pour ne pas vous tromper.

Comment entretenir votre aérateur de fenêtre ?

Les aérateurs de fenêtre s’encrassent très facilement. Les grilles retiennent une grande quantité de poussières et de saletés, ce qui peut empêcher une circulation optimale de l’air. Au fil du temps, ils peuvent altérer le bon fonctionnement de l’appareil. Voilà pourquoi, il est nécessaire de le nettoyer régulièrement.

Le nettoyage des grilles

Si vous avez des grilles démontables, procédez comme suit :

  • Démontez la façade et retirez les grilles ;
  • Frottez les grilles à l’aide d’un chiffon imbibé de produits nettoyants ou de vinaigre blanc ;
  • Séchez en frottant avec un chiffon doux;
  • Remettez les grilles à leur place.

Si vous avez des grilles non-démontables : 

  • Démontez la façade;
  • Imbibez un chiffon de produits de nettoyage et enroulez-le autour d’un couteau;
  • Frottez doucement les grilles et son intérieur pour enlever les résidus en allant d’un côté à un autre.

La fréquence de nettoyage

L’aérateur de fenêtre a besoin d’un nettoyage régulier. La fréquence varie selon de nombreux critères :

  • La localisation géographique. Les aérateurs installés en zone urbaine ou dans les endroits fortement fréquentés s’encrassent plus rapidement et nécessitent donc un nettoyage plus courant.
  • Les habitudes des habitants. Les aérateurs installés dans les logements où vivent de nombreux fumeurs doivent être entretenus souvent.
  • La présence d’animaux domestiques. Les aérateurs que l’on utilise dans les logements où vivent un ou plusieurs animaux ont plus de risque de se retrouver avec des grilles bouchées par des poils. Il faut donc les en débarrasser périodiquement.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.