Le moellon : prix, avantages, pose, caractéristiques

Le moellon fait partie des matériaux les plus utilisés pour construire des murs et pour embellir des façades. Résistance à l’usure, bonne longévité, belle esthétique, cette pierre présente différents atouts. Le prix du moellon fourni et posé par un professionnel débute aux alentours de 350 € du m3. Caractéristiques, avantages et inconvénients, budget à préparer pour le montage d’un mur en moellons, tout est dans cet article.

Prix du moellon

Budget récapitulatif

 

Caractéristiques

Prix, fournitures seules

Prix avec pose

Moellons

L’unité de commercialisation des moellons est le m3. 

Les pierres sont généralement vendues par palettes de 1 m3 en sachant qu’une palette permet de monter environ 3 à 4 m² de mur.

Vous avez le choix en termes de couleur et de type de pierre (calcaire, granit, etc.). 

Quant aux dimensions de chaque moellon, elles varient le plus souvent de 10 à 40 cm de longueur pour 8 à 25 cm d’épaisseur. Les hauteurs d’assise vont de 5 à 30 cm.

Le prix dépend des caractéristiques des pierres. Le moellon brut coûte moins cher que le moellon semi-fini ou calibré.

150 à 550 €/m3

350 à 1000 €/m3

Main-d’œuvre pour la pose des moellons

Le montage d’un mur en moellons demande des compétences et du savoir-faire. Le maçon doit notamment être apte à :

  • choisir et trier les pierres en fonction de leur coloris, de leur esthétique, de leur taille et de leur résistance ;
  • tailler les moellons sur le chantier ;
  • calculer la profondeur et la largeur des semelles filantes ou fondations des murs.

Comptez environ 150 à 200 € du m3 pour la pose des moellons par un professionnel. Le tarif dépend de l’artisan, de sa notoriété et de son expérience. Mais il varie également en fonction des tâches à réaliser.

Si le maçon doit réaliser un mur avec deux parements (c’est-à-dire création de finitions sur chaque face du mur), le coût de la main-d’œuvre est un peu plus élevé. Il faut également préparer un budget plus important si l’artisan doit encore tailler chaque pierre avant de la poser.
Il faut en moyenne
une journée pour poser 1 m3 de moellons.

Prix des autres matériaux nécessaires à la mise en œuvre des moellons

Les maçonneries en moellons sont généralement réalisées avec du mortier de chaux ou du mortier bâtard :

  • mortier de chaux : composé de chaux, de sable et d’eau, il permet de maçonner et d’enduire un mur en moellons. Plus souple que le mortier de ciment, il peut s’adapter aux mouvements naturels du mur. C’est également une matière perspirante, ce qui permet de préserver la qualité des moellons ;
  • mortier bâtard : il est surtout utilisé pour hourder les pierres. Deux liants entrent dans sa composition : la chaux et le ciment. Il en résulte un produit assez souple pour éviter que le mortier ne se casse après séchage. Mais ce mortier est également assez résistant pour construire un mur solide.

N’étant pas perméable à la vapeur d’eau, le mortier de ciment pur ne convient pas aux murs en moellons.

Voici les matériaux nécessaires pour monter un mur en moellons :

 

Matériaux

Caractéristiques

Prix

Pour fabriquer du mortier de chaux ou du mortier bâtard

Chaux

C’est cet ingrédient qui permet de lier le sable et de renforcer la résistance du mortier.

Optez pour de la chaux hydraulique, obtenue par calcination de calcaire. Sa prise se fait d’abord au contact de l’eau, puis de l’air.

Il faut choisir la chaux en fonction de la dureté de la pierre :

  • chaux NHL2 : pour les pierres tendres comme la pierre calcaire ;
  • chaux NHL3,5 ou chaux NHL5 pour les pierres dures comme le granit.

Vous pouvez également choisir de la chaux aérienne pour préparer l’enduit de finition destiné à couvrir votre mur en moellons. Ce type de chaux fait sa prise au contact de l’air. Plus blanche que la chaux aérienne, elle est aussi plus esthétique.

À partir de 15 € le sac de 25 kg

Ciment

Cet ingrédient permet d’obtenir un mortier plus résistant

Le dosage de la chaux et du ciment est le plus souvent de 50/50. Mais la quantité à incorporer dans la préparation peut aussi dépendre de la solidité souhaitée pour le mortier.

6 à 15 € le sac de 25 kg

Sable

Cet ingrédient définit la structure du mortier.

Le sable doit être propre et exempt d’impuretés étrangères.

La granulométrie varie de 0/2 à 0/4. Les gros grains sont plus adaptés au jointoiement des pierres tandis que les grains les plus fins sont conseillés pour l’enduit de finition.

Vérifiez le taux d’humidité du sable avant la préparation du mortier. Si le sable est humide, il faut réduire la quantité d’eau de gâchage. Au contraire, un sable trop sec nécessite plus d’eau de gâchage.

Environ 5 kg le sac de 35 kg

75 € en moyenne le m3 en big bag

Mortier prêt à l’emploi

Mortier prêt à l’emploi

Le produit se présente sous forme de poudre prête à gâcher.

Vous pouvez choisir entre le mortier de chaux et le mortier bâtard prêt à l’emploi.

Ce produit est facile d’utilisation et permet de réaliser un gain de temps considérable.

8 à 30 € le sac de 20 kg

Pour réaliser les fondations

Gravillon

Placé au niveau des fondations, ce matériau sert à stabiliser la construction en moellons.

À partir de 25 € le m3

Prix des matériels pour la pose des moellons

Il vous faut certains instruments pour réussir la pose d’une maçonnerie en moellons. En voici quelques-uns :

Outils

Prix

Taloche

10 à 30 €

Truelle

15 à 50 €

Cordeau

À partir de 3 €

Niveau à bulle

À partir de 10 €

Pelle

15 à 80 €

Seau

À partir de 3 €

Dame

40 à 65 €

Têtu

À partir de 30 €

Facteurs de prix du moellon

Le prix du moellon est susceptible de varier en fonction de plusieurs facteurs comme :

  • les caractéristiques du moellon : le prix dépend du type de pierre, de sa provenance, des dimensions ;
  • la taille du mur : un mur haut et épais requiert plus de matériaux et d’heures de travail ;
  • la technique de pose : les dépenses sont plus importantes pour un mur maçonné que pour un mur en pierre sèche ;
  • le professionnel contacté : l’artisan peut définir son tarif en fonction de son expérience, de sa notoriété et des tâches qu’il doit effectuer ;
  • la localisation du chantier : le moellon, les matériaux nécessaires pour sa pose et la main-d’œuvre sont plus onéreux dans les grandes villes.

Vous pouvez réduire vos dépenses en choisissant des moellons de récupération. N’oubliez pas de bien trier et nettoyer les pierres avant leur utilisation.

Le budget à préparer pour l’achat et la pose de moellon n’est donc pas facile à déterminer. Vous souhaitez avoir une meilleure estimation de vos futures dépenses ? Demandez plusieurs devis.

Qu’est-ce que le moellon ?

Le moellon

Le moellon est une pierre de construction de petites dimensions. Il a été autrefois appelé « moilon » ou « maillon ». Le moellon est le plus souvent de la pierre calcaire. Mais il peut également s’agir de gneiss, de granit ou de schiste.

Dans les carrières, le moellon est extrait des bancs moins épais qui ne permettent pas l’exploitation de la pierre de taille. Brut ou totalement taillé, il présente un petit volume et un moindre poids comparé à la pierre de taille, ce qui le rend maniable par un seul ouvrier.

Les utilisations du moellon sont multiples. Il est notamment utilisé pour construire :

  • des murets de jardin ;
  • des murs de soutènement ;
  • des murs de clôture ;
  • des façades de maison ;
  • des soubassements ;
  • des fondations.

Les pierres sont généralement hourdées avec du mortier de chaux ou du mortier bâtard. Mais il est également possible d’opter pour des ouvrages en pierre sèche pour les murets de jardin, par exemple.

En fonction du décor à créer, les moellons peuvent être laissés apparents. Dans ce cas, il est nécessaire de bien choisir la couleur des joints et la disposition des pierres pour assurer l’esthétique du mur. Mais un mur en moellons peut aussi être enduit, surtout en rénovation.

Caractéristiques du moellon

Le moellon a une forme plus ou moins régulière. Le moellonneur peut dégrossir ou dresser légèrement sa face ou ses arrêtes pour le rendre plus esthétique.

Il n’est pas possible de travailler un moellon comme une pierre de taille. Étant généralement une pierre calcaire, le moellon se caractérise par sa porosité, sa fragilité et sa sensibilité au gel. Pour le protéger des intempéries, il est conseillé de le recouvrir d’un enduit. Préférez un enduit à la chaux pour le permettre de respirer.

Le moellon présente également une moindre résistance à l’écrasement comparé à la pierre de taille. Lors de la construction d’un mur, l’artisan choisit et dispose les pierres afin de bien répartir les charges. Il crée aussi un mur épais pour garantir la solidité de l’ouvrage.

Atouts du moellon

Le moellon reste une valeur sure pour construire ou décorer un bâti. Voici ses principaux avantages :

  • durabilité : malgré sa réputation de pierre fragile, le moellon affiche quand même une bonne longévité. Résistante à l’usure, une maçonnerie en moellons peut durer plusieurs années. Comme la porte fortifiée de Rillé, un ouvrage du XIIIe siècle, plusieurs vestiges des siècles précédents témoignent de la durabilité du moellon ;
  • esthétique : il est possible de laisser les moellons apparents pour avoir un décor rustique et authentique. Choisissez la taille et le coloris des pierres en fonction de l’ambiance à créer ;
  • polyvalence : vous pouvez vous servir du moellon pour créer des murs ou des murets, des fondations, des soubassements, etc. ;
  • incombustibilité : le moellon résiste au feu. Il y a donc moins de risque qu’une maison en moellons ne brûle complètement ou ne s’effondre en cas d’incendie ;
  • disponibilité : le moellon est facile à trouver, dans les carrières, dans les magasins de bricolage physiques et en ligne. Vous avez également la possibilité de récupérer des moellons chez des particuliers ou dans des décharges.

Inconvénients du moellon

Le moellon présente aussi quelques inconvénients :

  • ses performances d’isolation sont médiocres : il faut renforcer l’isolation d’un mur en moellons pour respecter les normes actuelles. Cela se fait le plus souvent par l’intérieur afin de conserver l’esthétique de la façade ;
  • il ne peut pas être travaillé : comme le moellon est assez fragile, il ne faut pas trop le tailler. Il n’est donc pas possible de créer des formes personnalisées avec cette pierre.

Monter un mur en moellons

Montage d’un mur en moellon

Seul un artisan expérimenté peut maçonner un mur en moellons dans les règles de l’art. Comme les pierres ont des formes irrégulières, les agencer correctement n’est pas une tâche aisée. Si besoin, il ne faut pas hésiter à les trier afin de repérer :

  • les panneresses ou les grosses pierres dont la longueur est destinée à être visible sur la face du mur ;
  • les boutisses qui sont de longues pierres dont la face la moins large sera apparente ;
  • les pierres d’angle ;
  • les pierres qui serviront de protection pour le haut du mur.

Voici les étapes à suivre pour construire un mur en moellons :

  • réalisation la fondation : délimiter la surface sur laquelle le mur va être posé. Creuser une tranchée large de 40 cm et profonde de 30 cm. Tapisser le fond d’un lit de cailloux de blocage, de gravillon et de sable. Bien damer ;
  • pose de la première rangée de moellons : mettre en place les cordeaux qui serviront de repère pour l’alignement des pierres. Appliquer une couche de mortier épaisse de 3 à 4 cm. Poser les premières pierres le long du trait de repère en orientant la face esthétique vers l’extérieur. Bien caler les pierres dans le mortier ;
  • pose de la deuxième rangée de pierres : étaler une couche de mortier sur la première rangée de moellons et remplir les joints verticaux. Caler les espaces vides avec des moellonailles (petites pierres). Parfois, il est nécessaire d’ajuster la forme des pierres avec un têtu ;
  • pose des rangées suivantes : procéder comme précédemment. De temps en temps, placer des boutisses, des pierres transversales, pour assurer la solidité de l’ouvrage ;
  • réalisation des finitions : jointoyer les moellons. Placer de larges pierres sur le haut du mur pour le protéger des infiltrations d’eau. C’est aussi le moment de recouvrir le mur d’un enduit s’il s’agit d’une façade.

Confiez la pose de votre mur en moellons à un professionnel. Demandez des devis d’artisans de votre région par le biais de notre site.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.