Le parquet hydrofuge

Le parquet hydrofuge est un revêtement de sol qui supporte l’humidité. Il est décliné en deux catégories : le parquet massif, composé de bois nobles et le parquet contrecollé, constitué de deux ou de trois couches. Ce type de parquet est parfaitement adapté à la salle de bain et à la cuisine.

Le prix de pose d’un parquet hydrofuge

Type de parquet hydrofuge

Prix d’achat (m²)

Prix avec pose (m²)

Caractéristiques

Entrée de gamme

35€

45€

Couche d’usure plus fine

Moyen de gamme

55€

75€

Couche d’usure épaisse

Haut de gamme

85€

100€

Bois massif ;

Hautes finitions

Le prix de pose d’un parquet massif et contrecollé

Type de parquet

Prix d’achat (m²)

Prix de pose (m²)

Parquet massif

30 à 150€

45 à 165€

Parquet contrecollé

20 à 120€

35 à 135€

NB : Le prix représente une valeur approximative selon la norme actuelle.

Les travaux annexes

  • Dépose de l’ancien revêtement : c’est le fait d’enlever l’ancien revêtement de sol ;
  • ragréage : il consiste à niveler le sol pour obtenir une surface plane ;
  • nettoyage : il faut éliminer la poussière et les saletés ;
  • pose de sous-couche : elle permet une meilleure isolation phonique et thermique ;
  • pose de couche pare-vapeur : il permet de renforcer la résistance à l’humidité, idéalement sur un chauffage à basse température ou une climatisation ;
  • pose d’une lambourde : c’est une pièce de bois (2 à 3 cm de hauteur et de 5 à 6 cm de largeur), qui permet de soutenir les lames dans le cas d’une pose clouée ;
  • les plinthes : ils permettent de relier la base du mur et les extrémités du parquet ;
  • préparation de la colle : privilégier la colle époxy dans le cas d’une pose collée ;
  • la finition : privilégier le parquet huilé pour aérer le bois et pour éviter la stagnation d’eau car cela risque d’altérer votre parquet.

Le prix des travaux annexes

Préparations

Prix d’achat

Prix avec pose

Etapes

Dépose de l’ancien revêtement de sol

10 à 30€

Enlever le revêtement de sol existant

Ragréage

  •  

15 à 40€

Mettre le sol au même niveau (éliminer les trous et les élévations).

Sous-couche (m²)

1 à 3€

20 à 30€

Pour pallier aux irrégularités du sol ;

Isolation phonique

Isolation thermique.

Plinthe en bois (ml*)

1 à 25€

6 à 35€

Dissimuler l’espace entre le mur et l’extrémité du parquet

* ml = mètre linéaire

La technique de pose d’un parquet hydrofuge

La pose collée :

  • Pose collée
    commencez par préparer le sol pour obtenir une surface plane, sèche et nettoyée ;
  • Faites rouler la sous-couche, c’est-à-dire un revêtement isolant ou une chape pour conserver une température plus froide dans la pièce. Cela évite la déformation du bois au fil du temps ;
  • Installez le pare-vapeur en polyéthylène en utilisant une colle dédiée à cet effet ;
  • vous devez maintenant disposer les joints de dilatation de 1cm sur la base du mur ;
  • posez les lames à blanc pour mieux anticiper les travaux et pour harmoniser les couleurs. Utilisez un maillet si nécessaire ;
  • réalisez une pose test avec les deux premières lames. Installez la première contre le mur à savoir que les cales de dilatation sont déjà installées au préalable ;
  • si vous êtes satisfait de la pose test, continuez l’opération. Collez avec de la colle époxy sur le sol et au niveau de l’encoche des lames ;
  • procédez de la même manière jusqu’à la dernière lame ;
  • avec le dernier laminé, utilisez un tire-lame et collez-le contre le support ;
  • selon la marque de la colle, la durée de séchage est comprise entre 6 à 48 heures. Une fois séchée, retirez les cales de dilatation ;
  • déposez les plinthes avec de la colle ;
  • poncez votre parquet avant de passer à l’application d’une huile de protection.

NB : La pose d’un parquet massif  nécessite idéalement l’intervention d’un expert.

La pose clouée :

  • La pose clouée
    posez la chape ;
  • installez les solives** qui serviront de pilier sur lequel il faut placer les lambourdes ;
  • disposez les lambourdes*** qui serviront de support dans le sens contraire des lames. Il faut les viser sur la chape en respectant une espace de 40 cm entre chaque bois. Utilisez un niveau à bulles pour vérifier si les lambourdes sont bien horizontales ;
  • mettez en place les cales de dilatations d’environ 1 cm autour de la pièce. Ils permettent une dilatation du parquet ;
  • la pose à blanc des deux premières lames est obligatoire pour un alignement optimal ;
  • clouez votre première lame sur la lambourde, si vous êtes satisfait de la pose test. Utilisez des clous à pointes tête d’homme de 50 mm ;
  • procédez de la même manière. Utilisez un chasse-clou et un tire-lame avec la dernière lame ;
  • pour finir, retirez les joints de dilatation et réalisez un ponçage.

** les solives sont des cales supplémentaires en dessous des lambourdes. Il faut poser chaque lambourde sur trois solives.
*** les lambourdes doivent avoir la même essence que le parquet à installer.

Comment choisir un parquet hydrofuge ?

La classe

La classe d’un parquet hydrofuge détermine sa résistance et sa durabilité. Il varie selon l’usage de la pièce.

Classe

Usage ou destination

Caractéristiques

21

Particulier

Idéal pour les chambres à coucher

22

Fréquentation faible

23 à 31

Fréquentation élevée (exemple : cuisine)

32

Commercial ou professionnel

Fréquentation élevée (exemple : bureau)

33

Fréquentation très élevée (exemple : boutique)

L’essence

Le parquet en bois exotique résiste naturellement à l’humidité et aux champignons. Comme c’est le cas du :

  • teck ;
  • bambouipé ;
  • iroko ;
  • wengé ;
  • kempas ;
  • merbau ;
  • pin blanc.

Il existe aussi des essences d’origine européenne dans quel cas le bois est traité pour résister davantage à l’eau, notamment :

  • l’épicéa ;
  • le châtaigner ;
  • le mélèze ;
  • le frêne ;
  • le pin maritime ;
  • le peuplier.

La finition

Pour les pièces humides, il faut privilégier la finition huilée après la pose des lames. Ce type de finition protège le bois des passages fréquents et des projections d’eau.

En revanche, les finitions cirées et vitrifiées risquent d’étouffer le bois, donc à éviter si vous installez un parquet massif ou contrecollé.

L’essence adaptée à un parquet hydrofuge

Le choix de l’essence de votre parquet part d’un revêtement de sol moins résistant à plus dur.

Type d’essence

Couleur

Résistance

Fréquentation

Pin blanc

Blanc – jaune

Fragile

Faible

Bouleau

Teck

Brun jaune

Assez dur

Modérée

Noyer

Gris – brun

Frêne

Blanc – marron clair

Dur

Moyenne ou élevée

Chêne

Doré – marron

Merbau

Brun – rouge

Très dur

Elevée

Wengé

Brun – noir


Quel chauffage est adapté au parquet hydrofuge ?

En général, tous les types de parquets hydrofuges sont adaptés au chauffage au sol et à une climatisation. Mais faites en sorte que la température ambiante ne dépasse pas 28°C.

L’essence chêne est idéale pour ce type de chauffage car elle est dotée d’une résistance thermique optimale.

Les avantages du parquet hydrofuge

  • Les avantages du parquet hydrofuge
    Les parquets hydrofuges résistent tous à l’eau et aux variations de températures ;
  • Le parquet massif, c’est l’incontournable des revêtements de sol ;
  • Il octroie un environnement chaleureux ;
  • Il offre une grande variété d’essences, de coloris, de finitions et de gammes ;
  • Il dure des dizaines d’années ;
  • Possibilité de ponçage à plusieurs reprises.
  • Le parquet contrecollé, quant à lui, existent en plusieurs aspects, essences et les couleurs ;
  • Il existe en format plus long et plus large ;
  • Il offre une meilleure stabilité que les parquets massifs ;
  • Vous pouvez refaire la finition et même changer de couleur à temps voulu ;
  • Facilité de pose.

Les inconvénients du parquet massif

  • Le parquet massif est sûrement le revêtement de sol le plus cher sur les rayons ;
  • La pose clouée et la pose collée restent compliquées et coûteuses.
  • Le parquet contrecollé grince à la marche ;
  • La finition nécessite un entretien minutieux pour garder son meilleur aspect.

FAQ

Comment entretenir un parquet hydrofuge ?

Un parquet hydrofuge comme le bois exotique nécessite un produit doux (dépourvu de composant abrasif). Un coup de serpillière humide suffit  pour nettoyer un parquet huilé.
Un parquet en bois massif s’entretient tous les six mois par le biais d’un ponçage. Mais, un parquet contrecollé, nécessite un entretien régulier pour garder son aspect.

Combien de temps dure un parquet hydrofuge ?

Un parquet massif minutieusement sélectionné dure jusqu’à 100 ans. Quant au parquet contrecollé, il dure 50 ans.

Est-il possible de changer quelques lames d’un parquet hydrofuge ?

Pour un parquet massif ou contrecollé, vous pouvez remplacer seulement quelques lames. Mais, l’intervention d’un professionnel est vivement conseillée.

Parquet massif, parquet contrecollé ou parquet stratifié ?

Les avantages et inconvénients du parquet massif

Ses avantages sont nombreux :

  • le parquet massif offre une empreinte authentique ;
  • il existe en différentes essences ;
  • sa durabilité est incomparable ;
  • il est le plus résistant ;
  • il offre une meilleure isolation thermique et acoustique ;
  • grâce à son épaisseur, vous aurez une possibilité de ponçage et de rénovations.

Mais, il apporte quelques points négatifs avec lui :

  • c’est le plus cher de tous les parquets qui existent ;
  • il nécessite un entretien minutieux ;
  • il requiert une pose compliquée qui est la pose clouée.

Les avantages et inconvénients du parquet contrecollé

  • Le parquet contrecollé est moins onéreux pour un parquet hydrofuge ;
  • il existe en plusieurs essences et couleurs ;
  • les lames peuvent être plus longues et plus larges ;

Mais :

  • le parquet contrecollé est moins résistant ;
  • le nombre de ponçage et de rénovation est limité par l’épaisseur de de sa couche d’usure.

Les avantages et inconvénients d’un sol stratifié

  • Un parquet stratifié est plus économique ;
  • Il offre l’embarras du choix sur ses innombrables imitations ;
  • Pas besoin de finition ;
  • Vous pouvez changer seulement une partie du revêtement.

Mais certains points négatifs sont à prendre en compte :

  • Un sol stratifié ne dure que 10 ans après son installation ;
  • Pas de ponçage possible.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.