Les normes à respecter pour la tuyauterie du gaz naturel

La tuyauterie du gaz naturel est un élément évolutif de notre ère. En ce sens, il existe des normes à suivre pour que leurs installations se fassent sans encombre. Mais, les normes ne sont pas les seules choses à savoir à propos de la tuyauterie de gaz naturel. Découvrez avec dans ce guide complet, les normes à respecter pour la tuyauterie du gaz naturel et tout ce qu’il faut savoir sur la tuyauterie en général.

Le gaz naturel n’est autre que le gaz le plus utilisé en ville. C’est le combustible le plus indispensable dans le quotidien des hommes. Malgré ses concurrents, il reste toutefois celui qui est le moyen négligeable. En effet, le gaz naturel permet le chauffage, notamment utilisé pour la cuisson, ou bien pour l’eau chaude. Face à l’électricité, il présente un coût moindre et présente un minimum de risque par rapport aux autres énergies combustibles. 

La tuyauterie, c’est le raccordement au gaz de votre maison avec la canalisation de la ville. Ceci, dans le but de faire parvenir du gaz chez vous en toute sécurité et pour que vous puissiez l’utiliser à tout moment.

Les normes à connaître concernant la tuyauterie de gaz naturel

Il existe plusieurs normes à suivre pour que ces tuyauteries de gaz naturel soient bien acceptables et bien en marche :

  • La norme NF DTU 61.1 : c’est la norme la plus importante à suivre. Elle s’applique dans l’installation de gaz dans n’importe quel résidentiel en définissant l’ensemble des méthodes à suivre et à respecter pour l’installation avant compteur et tout ce qui le précède. Elle indique la façon de bien installer la tuyauterie de façon à être bien sécurisée. Avec cette norme, on attribue une place pour les vannes d’alimentation tout comme pour les robinets de commande qui doivent être accessibles facilement en raison de son utilisation importante.
  • La norme NF T 54-065 : c’est une norme définissant les systèmes de canalisations en plastique permettant la circulation des combustibles gazeux, comme le polyéthylène. Cette norme s’oriente sur le stockage, le conditionnement et la manutention des tubes.

Les différentes sortes de tuyauterie à retenir

Les normes de tuyauterie de gaz ne permettent d’avoir que 3 sortes de matériaux utilisés pour  les tuyauteries : le cuivre, l’acier et le polyéthylène.

  • La tuyauterie en cuivre : c’est le matériau le plus utilisé pour l’élaboration des tuyauteries de gaz naturel. Il est utilisé de façon fréquente en raison de sa légèreté, mais aussi de sa résistance. Cette résistance est très importante en raison du déséquilibre du terrain et aussi puisque la canalisation se passe sous terre.
  • La tuyauterie en acier : il se peut aussi que la tuyauterie de gaz naturel soit conçue avec de l’acier. Les spécifications ATG B.521 1 doivent être suivies pour permettre un revêtement. L’acier T3 est le meilleur choix de matériau pour les canalisations se faisant sous terre.
  • La tuyauterie en polyéthylène : cette tuyauterie de gaz naturel suit la norme NF T 54-065. Puisque ce matériau est réceptif aux rayons UV, il est impératif que cette canalisation se fasse dans un lieu bien délicat. En d’autres termes, loin des zones tempérées ou à température élevée pour que son état reste intact. Les températures qui devraient se trouver dans ces tubes en polyéthylène sont proches des -20°C et proches des +30°C. Quant à son utilisation, elle se passe surtout à en dehors des constructions et cette dernière est protégée par des fourreaux étanches pour éviter toute complication.  Dans certains cas, la tuyauterie ne doit pas dépasser 2m de hauteur, et son ensemble doit être protégé de la lumière.

Réussir à avoir une bonne installation de tuyauterie

Pour qu’une tuyauterie soit bien installée, son installation doit être faite par un professionnel compétent. Ce dernier se doit de connaître les contraintes et complications techniques présentes. Les trottoirs, les plantations et les bâtiments sont donc à prendre en compte et il est alors interdit d’y faire des installations. Cependant, pour un logement individuel, il est possible d’en faire une exception lorsque les tuyauteries sont installées en intérieur. La circulation de la tuyauterie peut se faire sous le logement individuel si elle est conçue avec du cuivre et sans raccordement avec d’autres tuyauteries. Par ailleurs, se référant à la norme NF DTU 61.1, les égouts ne sont pas un endroit sûr et adapté pour les tuyauteries, sauf si elles sont intégralement protégées par un fourreau.

Dans des cas spéciaux, la tuyauterie peut se placer dans une partie de construction comme une dalle bien solide. Dans ce cas, l’installation doit être simple, c’est la condition requise pour que cette tuyauterie soit possible. Aucune autre tuyauterie n’est autorisée à entrer en contact avec cette dernière pour plus de sécurité. Et les canalisations devraient avoir un enrobage à au moins 20mm.

Que faire pour bien entretenir sa tuyauterie ?

L’entretien de tuyauterie de gaz naturel est une obligation à prendre en compte. Il a pour but de maintenir la bonne utilisation de la tuyauterie et aussi de garantir la sécurité et l’état de cette dernière. Il est à noter qu’il existe plusieurs guides vous permettant de gérer vous-même l’entretien de votre tuyauterie. Sachez toutefois que c’est un grand risque à prendre puisque l’entretien de tuyauterie n’est pas une chose facile en raison du manque de connaissance des réseaux de gaz naturel et qu’une seule erreur peut causer de gros dommages. 

Faire appel à un professionnel qui peut vous garantir la pérennité de vos tuyauteries est la meilleure chose à faire. Il a pour rôle de vérifier l’installation et de vous permettre d’en connaître davantage sur votre sécurité. Pour ce faire, il convient de vous engager à un contrat d’entretien annuel promettant une vérification suivant les normes de tuyauterie de gaz naturel. Ce contrat, à l’ajout de la vérification de la tuyauterie afin de découvrir les tuyaux usés par le temps, permet aussi d’examiner les raccordements. Il ne faut pas oublier le nettoyage du conduit de la cheminée à faire tous les 12mois. Tous ces conseils sont à respecter pour vous éviter de vous intoxiquer dans du monoxyde de carbone.

Conseil : si votre tuyauterie n’est pas aux normes ou pas entretenue, votre assurance pourra refuser de vous rembourser en cas d’incendie ! Gardez donc vos factures d’entretien !

Les responsabilités à avoir vis-à-vis de la tuyauterie de gaz naturel

Avant toute chose, sachez que vous êtes responsable de votre logement. Ainsi, que vous soyez propriétaire ou locataire, le fait d’être dans l’ignorance vous met dans un grand risque. En ce sens, si vous êtes un utilisateur de gaz naturel, plusieurs sont les responsabilités que vous devez avoir :

  • Votre responsabilité est de connaître absolument l’installation qui s’applique chez vous. Le robinet de commande devrait vous être accessible très facilement en premier lieu puisqu’en cas de complication, il vous sera plus facile d’interrompre la mise en marche de gaz naturel chez vous. 
  • Une autre responsabilité est de cesser l’alimentation en gaz naturel quand vous programmez de vous absenter pendant une longue durée par titre de précaution.
  • Il vous faut également veiller à remplacer les tuyaux et les équipements alimentés en gaz naturels lorsque ces derniers sont datés et présentent des signes de vétusté.
  • Si vous habitez dans un logement collectif, il est primordial de marquer votre compteur à l’aide d’une étiquette pour pouvoir trouver le bon robinet en cas de danger. Et pour rouvrir ce dernier, il faut que tous les appareils qui y sont connectés soient bien fermés pour éviter les risques de fuite.  
  • En tant que propriétaire de votre tuyauterie, vous êtes aussi responsable de tout ce qui le concerne. Ce qui concerne aussi bien la qualité que l’état des tuyaux et son bon fonctionnement. Il est donc de votre devoir de contacter un professionnel pour entretenir vos tuyauteries ainsi que vos appareils liés. 

FAQ

Qu’est-ce qu’un fourreau ?

C’est une enveloppe allongée qui permet de recevoir un objet de la même forme en elle. Le terme fourreau est généralement utilisé pour les choses longues comme les épées. Le but du fourreau est de protéger l’objet dans son intérieur contre le monde extérieur qui peut lui être néfaste.

Qu’est-ce qu’un raccordement ?

Le terme raccordement signifie la connexion d’un réseau de distribution public à une installation. Ces raccordements peuvent se faire sur un réseau d’alimentation en eau potable, ou bien en gaz naturel.

Comment savoir que votre tuyauterie est défectueuse ?

Pour permettre, de connaître que votre tuyauterie est défectueux, un entretien constant de votre installation est indispensable. La chaudière est celle qui pourra le plus vous aider à déceler ce genre de problème. Lorsqu’elle présente une baisse ou une hausse de pression, cela apparait comme deux grands signes vous alertant à vérifier l’état de vos tuyaux à gaz. Aussi, quand vos tuyaux présentent un écrasement ou des craquelures, il est indispensable de le remplacer tout de suite. Il ne faut pas non plus paniquer lors de ces moments où votre tuyauterie est défectueuse. En effet, il est toujours bon de garder son calme et de suivre les bons gestes : aérer les pièces, fermer le robinet de commande, sortir et appeler immédiatement les pompiers et les professionnels.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.