Loggia : prix, installation, conseils

Il existe différents moyens pour créer une surface habitable supplémentaire dans un logement. L’installation d’une loggia en fait partie. Cet aménagement peut faire office de coin de détente, de mini jardin, de bureau, etc. Comptez environ 1000 € du m² pour transformer un balcon en loggia. Mais ce prix dépend de plusieurs paramètres. Quels sont les atouts d’une loggia et quel budget faut-il prévoir pour en faire installer chez vous ?

Loggia

Prix d’une loggia

Budget récapitulatif

En moyenne, il faut préparer un budget de 1000 € par m² pour fermer une loggia existante ou pour faire de votre balcon une loggia. Mais le prix d’une loggia peut aller bien au-delà de ce tarif, car il dépend entre autres des travaux à réaliser et des matériaux choisis.

Voici quelques exemples de postes de dépenses pour l’aménagement d’une loggia.

Travaux

Caractéristiques

Prix, fournitures et pose

Mur

Une loggia est au moins fermée sur un côté. Vous avez le choix entre plusieurs types de matériaux pour réaliser le mur de votre loggia.

Robuste et durable, le béton reste le matériau le plus populaire pour la création des murs d’une loggia. 

Vous pouvez aussi choisir le verre sur mesure fixe ou modulable. Dans ce cas, vous avez le choix entre des rideaux de verre et des baies vitrées. Pour bénéficier d’un meilleur confort thermique, choisissez au moins un double vitrage pour la paroi du mur en verre.

Le châssis du vitrage peut être en bois, en aluminium ou en PVC :

  • bois : naturel, ce matériau se distingue par son côté chaleureux et sa performance en termes d’isolation thermique ;
  • aluminium : ses principaux atouts sont sa légèreté et sa facilité d’entretien ;
  • PVC : il affiche une bonne isolation acoustique et thermique et ne requiert pas d’entretien. Néanmoins, il ne convient pas aux fenêtres ou aux baies de grande taille.
  • Mur-rideau en verre : 250 à 400 €/m² 
  • Mur en maçonnerie traditionnelle : 50 à 140 €/m² ;
  • Baie vitrée : 150 à 1000 €/m²

Muret

Même si votre loggia est constituée d’un mur en verre,  nous vous conseillons tout de même de créer un muret en parpaing ou en brique. 

Cet ouvrage servira d’appui pour l’ossature de la loggia et permet de mieux poser les cloisons en verre. Il facilite également l’installation des radiateurs et des prises électriques.

50 à 140 €/m²

Garde-corps

Cet élément sert à sécuriser la loggia, surtout si cette dernière est ouverte.
Il doit avoir une hauteur minimum de 1 mètre ou de 80 cm si son épaisseur excède 50 cm.
Verre, aluminium, inox, bois, vous avez le choix entre plusieurs matériaux pour le garde-corps de votre loggia.

  • Garde-corps en bois : 50 à 150 €/ml
  • Garde-corps en verre : 300 à 500 €/ml
  • Garde-corps en aluminium : 130 à 400 €/ml
  • Garde-corps en inox : à partir de 150 €/ml

Toiture

Si vous transformez votre balcon actuel en loggia, vous devez inclure l’installation d’un toit dans votre budget.
Choisissez une toiture solide et durable, mais qui ne risque pas de nuire à l’aspect de votre façade. Prenez également en compte sa performance énergétique.

Parmi les matériaux les plus prisés sur le marché pour la toiture d’une loggia, il y a :

  • le polycarbonate : il est simple à poser, mais a une plus faible durée de vie ;
  • le verre : pour avoir une loggia lumineuse. N’hésitez à ajouter des stores sur la structure du toit pour éviter que la chaleur dans la pièce ne soit trop élevée en été ;
  • les tuiles : affichent une excellente longévité et une bonne isolation.
  • Toiture en polycarbonate : 15 à 20 €/m²
  • Toiture en tuiles : 25 à 65 € ;
  • Toiture en verre : 35 à 65 €/m²

Électricité

L’installation d’un système électrique est nécessaire pour avoir une pièce plus fonctionnelle. L’électricité permet, par exemple, de connecter les lumières et les radiateurs et de brancher différents appareils comme la télévision.

50 à 150 €/m²

Peinture

La peinture permet de personnaliser votre loggia. Choisissez la couleur en fonction de l’ambiance que vous souhaitez créer.
Votre loggia est exiguë ? Recouvrez ses murs avec une peinture de couleur claire pour l’agrandir visuellement.

20 à 65 €/m²

Chauffage

Le choix du mode de chauffage dépend de la façon dont vous souhaitez utiliser votre loggia. Pour un usage ponctuel, vous pouvez opter pour un chauffage d’appoint comme un convecteur mobile.
Le raccordement au chauffage central est aussi possible, bien que rare. Vous pouvez ainsi faire installer
un chauffage au sol dans votre loggia et le relier à votre chaudière.

  • Radiateur : 40 à 400 €
  • Panneau rayonnant mobile : 70 à 300 €
  • Convecteur mobile : 50 à 150 €
  • Poêle à pellets : à partir de 1500 €
  • Chauffage infrarouge : 200 à 650 €
  • Chauffage au sol : 50 à 75 €/m²

Outre le prix de ces travaux, vous devez également considérer les frais relatifs à l’ameublement de votre loggia et à la rémunération de l’architecte ou du bureau d’étude.

Main-d’œuvre pour l’installation d’une loggia

La création d’une loggia n’est pas un simple bricolage. En fonction de votre projet, les travaux à réaliser peuvent être plus ou moins nombreux et complexes. Certaines tâches, comme l’installation des baies vitrées, demandent de réelles compétences. Contactez un professionnel pour éviter les mauvaises surprises.

La construction d’une loggia requiert le plus souvent l’intervention de plusieurs corps de métiers. Pour réussir l’installation et l’aménagement d’une telle pièce, vous devez, entre autres, contacter un maçon, un peintre et un électricien. Vous pouvez toutefois confier votre projet à une entreprise spécialisée dans ce domaine et qui compte déjà plusieurs professionnels dans son équipe.

Il est difficile de déterminer le coût de la main-d’œuvre pour la construction d’une loggia. En effet, les tarifs dépendent de plusieurs facteurs, dont l’ampleur des travaux à réaliser. La meilleure solution est de demander des devis détaillés établis par des professionnels, par le biais de notre site, par exemple.

Facteurs ayant un impact sur le prix d’une loggia

Pour bien estimer le prix d’une loggia, il faut prendre en compte :

  • les dimensions de la loggia : le prix d’installation est calculé par m². Une grande loggia coûtera donc plus cher qu’une autre de petite taille ;
  • les matériaux choisis : le prix des matériaux dépend de leur qualité et de la marque qui les commercialise. Ne lésinez pas sur la qualité des matériaux si vous souhaitez que votre loggia soit solide et résistante ;
  • les aménagements réalisés : allez-vous isoler ou peindre votre loggia ? Quel moyen de chauffage avez-vous prévu ? Le choix de l’aménagement final a un impact sur le prix de la loggia ;
  • le prestataire contacté : le coût de la main-d’œuvre varie en fonction des travaux à effectuer, de leur ampleur et du prestataire lui-même ;
  • la localisation du chantier : si le chantier est difficile d’accès ou se trouve dans une grande ville, le budget à préparer sera plus important.

Tout savoir sur la loggia

Présentation

Loggia
Loggia

« Loggia » est un terme d’origine italienne. Il s’agit d’une sorte de galerie construite à l’étage d’un bâtiment. Elle est intégrée dans une façade et fermée sur au moins l’un de ses côtés. Elle communique avec la pièce qui se trouve derrière ou au-dessus d’elle. La loggia est souvent appelée balcon couvert, loge ou galerie.

La loggia a été créée pour la première fois en Italie, à l’époque de la Renaissance, par des artistes et architectes comme Michel-Ange. Elle s’est ensuite répandue dans toute l’Europe et est encore très prisée aujourd’hui. 

Dans l’architecture moderne, la loggia est surtout construite en béton, encastrée sur la façade d’une maison ou d’un appartement. Elle peut être isolée et comporter une solution de chauffage afin d’en faire une véritable pièce à vivre.

La loggia, souvent confondue avec le balcon et la véranda

La loggia, la véranda et le balcon permettent tous d’avoir une vue vers l’extérieur. Ils affichent tout de même certaines différences :

  • véranda : il s’agit généralement d’une extension du logement existant afin de créer une nouvelle pièce. En fonction de sa taille, elle est aménagée en pièce à vivre (cuisine, salon, salle à manger, etc.), en espace de détente ou en jardin. Elle peut même couvrir une piscine. Les parois d’une véranda sont le plus souvent constituées de baies vitrées ;
  • balcon : cette structure construite sur une dalle, en saillie et en hauteur d’une façade est dotée d’une rambarde ou d’un garde-corps. Le balcon prolonge le séjour et parfois d’autres pièces comme les chambres à coucher ;
  • loggia : son installation est le plus souvent pensée lors de la construction de la maison ou de l’appartement. Elle est ainsi enclavée dans le bâtiment. Ses parois sont rarement constituées entièrement de vitres. En effet, les baies vitrées ou les rideaux de verre reposent généralement sur un muret en béton ou en brique. Contrairement au balcon, la loggia est toujours couverte. Du fait de ses caractéristiques, on peut donc dire qu’une loggia est une sorte d’hybride entre une véranda et un balcon.

Les types de loggias

Vous avez le choix entre une loggia ouverte et une loggia fermée. Les deux possèdent chacune des avantages et des inconvénients.

Loggia ouverte

Loggia ouverte
Loggia ouverte

Ce type de loggia se rapproche beaucoup du balcon. Sa devanture ne comporte pas de paroi. Cela permet de laisser entrer l’air et la lumière naturelle non seulement sous le balcon couvert, mais également dans la pièce attenante. 

Souhaitez-vous profiter de l’extérieur sans quitter votre habitation ? Ne dressez pas de mur entre votre balcon couvert et la pièce qui se trouve derrière elle. Veuillez toutefois équiper l’espace d’une moustiquaire afin d’empêcher les insectes de pénétrer à l’intérieur de votre logement.

Pour aménager votre loggia ouverte, préférez les meubles qui résistent aux intempéries. Vous avez également la possibilité d’opter pour un mobilier facilement déplaçable que vous mettrez à l’abri lorsqu’il pleut.

Loggia fermée

Avec toutes ses cloisons fermées, ce type de loggia ressemble plus à une véranda. Mieux protégé contre le vent et la pluie, il peut être utilisé tout au long de l’année. Libre à vous de l’aménager comme bon vous semble, en bureau, en serre, en coin de détente, etc. Vous n’aurez pas besoin de protéger ni de rentrer les meubles à l’intérieur de votre logement quand la météo n’est pas clémente.

Afin d’éviter les regards indiscrets et avoir plus d’intimité, protégez votre loggia avec des stores ou un brise-vue. Cet espace fermé peut nuire à la bonne circulation de l’air dans la pièce attenante et bloquer la vue vers l’extérieur. Pour remédier à cela, n’hésitez pas à équiper votre loggia de panneaux modulables ou d’une baie vitrée coulissante. Vous pourrez ainsi l’ouvrir et la fermer selon vos envies et le temps qu’il fait.

Avantages d’une loggia

La loggia présente plusieurs atouts :

  • elle permet de profiter de l’extérieur : couverte et construite en retrait de la façade de l’immeuble, elle est mieux protégée contre les intempéries par rapport à un simple balcon. Il est donc possible de l’utiliser toute l’année, surtout si elle est fermée ;
  • elle fait entrer la lumière dans le logement : dans le cas d’une loggia fermée, le gain de luminosité sera plus important si sa devanture est réalisée en mur de verre ou en baie vitrée ;
  • sa construction permet de gagner une surface habitable supplémentaire : il est possible d’isoler, de climatiser et de chauffer une loggia fermée afin de la transformer en une véritable pièce à vivre ;
  • elle augmente la valeur de l’immeuble : votre logement est équipé d’une loggia ouverte ou fermée ? Vous pourrez prétendre à une meilleure plus-value lors de sa revente ou bénéficier d’un meilleur rendement locatif si vous mettez votre bien en location.

Inconvénients d’une loggia

La loggia comporte aussi quelques inconvénients :

  • elle est généralement plus petite qu’une terrasse : une terrasse a une surface moyenne de 20 m² alors qu’une loggia excède rarement les 15 m² ;
  • sa construction nécessite l’intervention d’un professionnel : seul un professionnel expérimenté possède les compétences pour déterminer la charge pouvant être supportée par la loggia. Il est apte à donner des conseils sur le choix des matériaux. Par ailleurs, son équipe est habituée à construire des balcons couverts dans les règles de l’art et en suivant les normes actuelles.

Réglementation concernant l’installation d’une loggia

La transformation d’un balcon en loggia ou la fermeture d’une loggia existante ont un impact sur l’aspect de la façade. Avant de vous lancer dans les travaux, vous devez donc demander une autorisation auprès de la mairie de votre région. Consultez également le Plan local d’urbanisme pour connaître les exigences et les restrictions relatives à ce type de projet.

Vous habitez dans un appartement ? Référez-vous au règlement de copropriété. Vous ne pourrez entamer les travaux qu’après avoir reçu l’accord des copropriétaires de l’immeuble lors d’une assemblée générale. Certaines pièces comme les plans du projet réalisés par un bureau d’étude vous seront demandées dans ce cas.

Dans tous les cas, nous vous encourageons à vous faire accompagner par un architecte.

Construire et aménager une loggia

La meilleure solution pour avoir une loggia qui correspond réellement à vos attentes, c’est de la construire en même temps que votre habitation. En rénovation, vous ne pourrez que couvrir votre balcon ou votre terrasse pour les transformer en loggia. Dans tous les cas, sollicitez l’aide d’un expert dans ce domaine.

Voici quelques conseils pour réussir l’aménagement de votre loggia :

  • contactez un bureau d’étude avant l’installation d’une loggia. Il analysera l’état de votre balcon actuel afin de voir s’il faut ou non renforcer sa structure ;
  • préférez au minimum un double vitrage pour votre loggia si vous souhaitez bénéficier d’un meilleur confort thermique ;
  • optimisez la luminosité dans votre loggia pour la valoriser. Un espace exigu peut être agrandi visuellement avec l’ajout d’éclairages artificiels dans des coins bien pensés ;
  • choisissez bien les éléments à mettre dans votre balcon couvert. Si la loggia est ouverte, personnalisez-la avec du mobilier de jardin. Par contre, des mobiliers classiques conviennent sans problème à une loggia fermée ;
  • n’encombrez pas trop votre loggia, surtout si vous souhaitez en faire une pièce de vie. Privilégiez les meubles modulables pour maximiser le gain de place ;
  • faites-vous accompagner par un professionnel que ce soit pour l’installation de votre loggia ou pour son aménagement.

Nous pouvons vous mettre en relation avec des artisans de votre région. Demandez plusieurs devis et choisissez le professionnel qui vous convient le mieux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.