Peindre une cave : prix, quelle peinture et comment peindre une cave ?

La cave est une pièce souvent confrontée au problème d’humidité.  Si vous avez en vue de la peindre, cela requiert un traitement spécial pour un projet réussi. Découvrez donc dans ce guide les types de peintures qu’il faut utiliser pour peindre une cave ou une pièce humide, la technique d’application et le prix de la mise en peinture.

Travaux de peinture d'une cave

Pourquoi choisir une peinture spéciale pour peindre une cave ?

La cave est une pièce différente des autres pièces de votre habitation. Elle se situe toujours au sous-sol et ne bénéficie pas d’une bonne aération et d’un flux d’air nécessaire pour une pièce. Cela se remarque par son taux d’humidité élevé. Pour la peindre, il faut obligatoirement une peinture spéciale pouvant résister à l’humidité. En effet, ce genre de peinture est totalement lessivable et vous permet d’éviter les désagréments d’une peinture qui s’écaillent au bout de quelque temps. En outre, c’est la présence de fongicides dans ce type de peinture qui lui confère cette caractéristique de résistance à l’humidité. Elle est donc par surcroit une peinture anti-moisissures et anti-graisse. 

Quels types de peintures utiliser pour peindre une pièce humide ou une cave ?

Pour peindre une pièce humide ou une cave, il est recommandé deux types de peintures et deux sortes de finitions. Ce sont : la peinture acrylique, la peinture glycérophtalique, la finition brillante et la finition satinée. Notez qu’en plus de ces types de peintures, il existe une peinture spéciale dénommée peinture hydrofuge. Cette peinture est beaucoup plus dédiée pour ce genre de travaux.  Elle est utilisée comme couche d’apprêt dans certains ou elle est appliquée en deux couches sans une peinture de finition. 

La peinture acrylique

La peinture acrylique est une peinture recommandée pour son côté écologique. Elle n’a aucune conséquence ni sur la santé humaine ni sur l’environnement. Sa composition est faite de mélange d’eau et de résine acrylique. C’est une peinture qui sèche vite et ne dégage aucune odeur gênante pouvant repousser les utilisateurs de la pièce.  

La peinture glycéro

La peinture glycéro, un revêtement composé de résines, est véritablement adaptée pour peindre les pièces humides. Elle offre l’avantage d’être très résistante, de supporter les chocs et les rayures ; et donne un aspect esthétique à la pièce peinte. Notez qu’elle est adulée par les professionnels pour ses différents avantages. Néanmoins, elle est de moins en moins recommandée pour sa composition en solvants volatils nuisibles à l’environnement et à la santé humaine. En outre, elle dégage une odeur désagréable et met du temps à sécher. 

La finition satinée

Cette finition est la plus conseillée pour les travaux de peinture d’une cave ou d’une pièce humide. Elle est constituée d’un film résistant à la chaleur, à l’humidité et à la condensation : c’est en effet la plus adaptée pour toutes sortes de pièces humides

La finition brillante 

Appropriée pour la salle de bain, la cuisine et toute pièce humide de votre logement, la finition brillante résiste à l’eau et à la condensation. C’est une peinture réfléchissant la lumière et donc utile pour les pièces obscures. Mais pour l’appliquer, vous devez avoir des supports parfaitement lisses parce qu’elle ne camoufle pas les irrégularités de vos supports. 

Peinture hydrofuge 

La peinture hydrofuge est une peinture anti-humidité luttant contre l’humidité à l’aide d’un système de non-rétention d’eau. Si la peinture hydrofuge est mouillée grâce à son système l’eau coule et entraine avec elle les saletés. En faisant le choix de la peinture hydrofuge, renseignez-vous bien auprès du fournisseur.

Comment faire la mise en peinture d’une cave ?

Pour la mise en peinture d’une cave ou d’une pièce humide vous avez besoin d’utiliser certains outils, de faire une bonne préparation du support, de passer une sous-couche et ensuite une couche de finition.

Les outils adéquats

Les outils nécessaires pour peindre une cave sont les suivants :

  • Un pinceau plat
  • Une brosse à rechampir 
  • Un rouleau
  • Un grattoir à peinture
  • Un papier de verre 
  • Un pistolet à peinture (au besoin)
  • Une bâche de protection 
  • Un ruban de masquage
  • Un bac à peinture 
  • De l’enduit spécial hydrofuge 
  • Un couteau à enduire
  • Des outils de protection (masque 

La préparation du support

Cette phase est d’une importance incontournable pour faciliter l’adhésion de la peinture et avoir un rendu esthétique. Elle se décline en plusieurs étapes à savoir :

  • Apprêt de la pièce ou de la cave
    Cette étape de préparation consiste à libérer la pièce de tout ce qui serait gênant (meubles, objets de décoration et autres) pendant l’exécution des travaux de peinture ou à les regrouper au centre de la cave si elle est spacieuse. En adoptant la seconde option, couvrez les objets avec du plastique. Le sol de la cave doit être mêmement protégé avec une bâche en plastique pour ne pas être sali par la peinture ainsi que les zones non concernées à l’aide d’un ruban de masquage. 

    En outre, vous devez ouvrir les différentes ouvertures de la cave pour laisser circuler l’air à cause de l’utilisation de certains produits chimiques comme les décapants et la peinture glycérophtalique. Elles faciliteront aussi le séchage de la peinture. 
  • Vérification de l’état des murs
    Vérifiez l’état des murs de la cave en faisant le tour des murs pour identifier les marques d’humidité, les infiltrations d’eau et les éventuelles fissures. Cette phase est non négligeable, autrement vos travaux de peinture seront réduits à néant. 
  • Décapage et ponçage des murs
    Pour le décapage de vos murs, vous aurez besoin des matériaux suivants : une spatule, une brosse métallique ou d’un grattoir à penture. À l’aide de la brosse métallique, enlevez la peinture s’écaillant sur un mur en béton poreux. Mais, lorsqu’il s’agit d’un mur lisse, il est préférable d’utiliser un grattoir à peinture.

    Pour ce qui concerne le ponçage, utilisez un papier de verre grossier en faisant des mouvements circulaires : c’est une phase obligatoire même si vos murs ne sont pas peints. 
  • Dépoussiérage
    Après les précédents travaux, il est fondamental d’enlever la poussière en l’aspirant ou en balayant les murs et le sol. Lorsqu’il s’agit d’enlever les poussières les plus fines, nettoyez vos supports à l’aide d’une grosse éponge trempée dans de l’eau chaude. 
  • Rebouchage des fissures
    Cette phase consiste à utiliser de l’enduit de rebouchage pour fermer les éventuelles fissures présentes sur les murs à l’aide d’une spatule ou d’une truelle.

    Notez qu’il est primordial de vous protéger de la poussière, des vapeurs lors de l’exécution de cette tâche. Vous aurez notamment besoin d’un cache-nez ou d’un respirateur avec cartouche, des gants de mains et d’une chemise à manches longues. 

Mise en peinture de la cave

La mise en peinture se fait en deux couches : une sous-couche et une couche de finition. L’application de la sous-couche comme de la couche de finition s’effectue de la même manière. Les différentes étapes à suivre sont :

  • Dégager les angles et les coins à l’aide d’une brosse à rechampir 
  • Peindre en faisant des mouvements du haut vers le bas et ensuite faire les mouvements croisés. 
  • Laisser sécher : un temps de séchage doit être observé entre les différentes couches

Il est important de laisser la sous-couche séchée avant d’appliquer la peinture de finition.

Prix pour peindre une cave

Le prix pour peindre une cave dépend notamment de trois paramètres : le prix de la peinture (sous-couche et peinture de finition), des travaux de préparation et du coût de la main-d’œuvre. 

Voici un tableau détaillant les différents prix : 

Matériaux

Caractéristiques

Prix d’achat TTC

Prix de pose 

Peinture acrylique 

  • Constituée d’eau et de résine 
  • Écologique
  • Sans odeur

0,3 à 5 euros / m²

20 à 40 € /m²

Peinture glycéro

  • Composée de résines
  • Résistante aux chocs et rayures
  • Esthétique
  • Non écologique 

3 à 6 euros / m²

Finition satinée

  • Constitué d’un film résistant à la chaleur, à l’humidité et à la condensation
  •  

à partir de 5 euros / m²

Finition brillante

  • Résistante à l’eau et à la condensation 
  • Peinture réfléchissante 

Peinture hydrofuge spéciale 

  • Peinture anti-humidité

6 à 14 euros / m²

à partir de 40 euros /m²

 

Travaux

Prix TTC

Fermeture des fissures

20 à 25 € /m² pour un support fortement endommagé.
En cas de fissures peu importantes et rares, le budget sera bien moindre.

Enduit hydrofuge 

30 à 40 € /m² si le mur doit être entièrement remis en état et enduit avec ce type d’enduit.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.