Les différents types de murs en béton

Très utilisé dans la construction des bâtiments publics, industriels et commerciaux, le béton est aussi devenu le matériau privilégié des particuliers. Il existe différents types de murs en béton avec un prix oscillant entre 55 et 460 € du m², fournitures et pose comprises. Avantages et inconvénients, pose, prix des murs en béton, tels sont les points traités dans cet article.

Budget récapitulatif

Prix des murs en béton

Type de mur

Caractéristiques

Prix, matériaux et pose

Pose seule

Mur en parpaings

Autrement appelé « aggloméré », le parpaing est un bloc de béton moulé très utilisé en maçonnerie.

Il existe différents types de parpaings :

  • parpaing plein : du fait de sa solidité et de sa grande résistance à l’écrasement, ce bloc est indiqué pour la construction de sous-sol et de soubassements ;
  • parpaing perforé : il est dense et fiable. Ses utilisations sont les mêmes que celles du parpaing plein ;
  • parpaing creux : c’est le plus populaire des parpaings. Il est surtout utilisé pour la création de murs de façade et des chaînages. Il pèse moins lourd que les parpaings pleins ou perforés. Ses extrémités creuses facilitent la réalisation de joints verticaux.

Certains parpaings permettent de faciliter la mise en œuvre d’un ouvrage. Il s’agit des blocs :

  • d’angle ;
  • en U ;
  • de poteau ;
  • de planelle ;
  • à bancher ;
  • de jambage.

Le parpaing a une dimension standard de 50 x 20 x 25 cm. Son épaisseur varie de 5 à 32,5 cm.

Plus grand qu’une brique classique, le parpaing permet de monter un mur rapidement. Il faut environ 10 blocs pour maçonner 1 m² de surface.

Le parpaing classique présente une résistance thermique médiocre. Mais il existe des parpaings isolants qui permettent d’améliorer le pouvoir isolant du mur. Le coût de ce bloc de béton est plus élevé.

55 à 250 €/m²

25 à 80 €/m²

Mur en béton armé

Il s’agit d’un béton dont la robustesse a été décuplée grâce à l’insertion d’une armature en acier horizontale et/ou verticale dans l’ouvrage. Il en résulte un béton qui présente une excellente résistance à la compression et à la traction.

Chez les particuliers, le béton armé est notamment utilisé pour la réalisation des :

  • murs de soutènement ;
  • fondations ;
  • dalles ;
  • dallages ;
  • poutres ;
  • poteaux.

170 à 400 €/m²

65 à 90 €/m²

Mur en béton préfabriqué

Les bétons préfabriqués sont conçus en usine, puis livrés, assemblés et scellés sur le chantier.

Le béton préfabriqué peut être standard ou sur mesure, donc personnalisé.

Il est possible de concevoir tout le bâtiment en entier ou une partie seulement (murs porteurs ou non porteurs, dalles, escaliers, poutres, etc.).

Différents éléments peuvent entrer dans la composition du béton en fonction de l’usage prévu. On distingue ainsi des bétons préfabriqués armés, isolants, colorés, résistants au feu, etc.

L’utilisation des bétons préfabriqués permet de :

  • gagner du temps sur le chantier, car il suffit d’assembler les éléments ;
  • réduire les dépenses relatives à la main-d’œuvre ;
  • personnaliser les ouvrages en fonction des contraintes ou du décor souhaité.

180 à 460 €/m²

40 à 90 €/m²

Mur en béton cellulaire

Ce bloc est autrement appelé béton autoclavé ou béton gaz. Il est réalisé à partir d’un mélange de ciment et de sable, mais également de poudre d’aluminium et d’air.

Le béton cellulaire se caractérise par :

  • sa légèreté ;
  • sa résistance à la compression ;
  • ses performances isolantes ;
  • sa capacité à réguler l’hygrométrie.

Il a des dimensions standard de 62,5 cm de long, 25 à 50 cm de hauteur et 5 à 25 cm d’épaisseur.

Comme le parpaing, le béton cellulaire se décline en plusieurs formes, à choisir en fonction de l’usage souhaité. Vous pouvez trouver dans le commerce des blocs :

  • lisses ;
  • en U ;
  • linteaux ;
  • à emboitement ;
  • d’angle.

Parmi les utilisations du béton cellulaire, il y a les murs porteurs ou non porteurs, les cloisons et les murs de refend.

Hydrofuge, le béton cellulaire peut être posé à l’extérieur et à l’intérieur, même dans les pièces humides.

85 à 160 €/m²

30 à 70 €/m²

Main-d’œuvre pour la pose des murs en béton

Montage d’un mur en béton

Il n’est pas à la portée de tout le monde d’ériger un mur en béton. Calcul de la quantité des matériaux nécessaires à la réalisation de l’ouvrage, prises de mesure, préparation du mortier, montage du mur, les tâches sont nombreuses. Elles peuvent également être plus ou moins complexes selon les contraintes qui se présentent sur le chantier.

À moins que vous ne soyez un bricoleur aguerri, nous vous conseillons de confier la construction de votre mur en béton à un professionnel. Grâce à ses compétences, un maçon est en mesure de vous fournir un travail de qualité et garantir la solidité du mur en béton.

Le coût de la main-d’œuvre va de 25 à 90 € du m² environ. Mais le tarif varie souvent en fonction de différents points, dont la complexité et l’envergure des travaux.

Autres frais à prévoir pour la réalisation d’un mur en béton

Lors de la préparation de votre budget pour la construction d’un mur en béton, il est nécessaire de prendre en compte d’autres frais. Cela concerne la réalisation de certains travaux comme le terrassement et les finitions. Pour monter un mur de façade, vous pourrez aussi avoir besoin d’un échafaudage.

Postes de dépense

Caractéristiques

Prix

Terrassement

Sert à aplanir, à niveler et à stabiliser la surface sur laquelle le mur en béton va être posé.

Le tarif dépend surtout de l’entreprise contactée et des engins qu’il va utiliser.

25 à 60 €/m²

Finitions

Ces travaux consistent à recouvrir le mur en béton d’enduit et de peinture.

Enduit : 20 à 35 €/m²

Peinture : 15 à 30 €/m²

Isolation

À moins que vous n’optiez pour le béton cellulaire, il est nécessaire d’isoler votre mur par l’intérieur ou par l’extérieur. En agissant ainsi, vous améliorez le confort thermique à l’intérieur de votre logement tout en réalisant des économies de chauffage.

Isolation par l’intérieur : 30 à 80 €/m²

Isolation par l’extérieur : 110 à 230 €/m²

Location d’un échafaudage

Pour faciliter le travail en hauteur.

À partir de 50 €/jour pour un échafaudage de 4 mètres de haut.

Facteurs qui influent sur le prix de construction d’un mur en béton

Il n’est pas aisé de déterminer exactement le prix de votre mur en béton. En effet, il faut prendre en compte dans le calcul plusieurs facteurs comme :

  • le type de mur en béton : certains types de béton coûtent moins cher que d’autres. Le coût sera plus important si vous commandez des bétons préfabriqués sur mesure ;
  • les dimensions du mur : une grande surface à créer requiert plus de matériaux et de travail ;
  • les caractéristiques du chantier : le chantier est-il déjà préparé ou faut-il encore réaliser une étude du terrain et un terrassement ? Le nombre de tâches à effectuer a un impact sur le budget ;
  • la localisation du chantier : plus le chantier est facile d’accès et se trouve dans la zone où l’artisan exerce, moins vous engagerez des dépenses pour votre mur en béton. Il faut aussi savoir que le coût de la main-d’œuvre et des matériaux est plus onéreux dans certaines régions ;
  • le maçon contacté : chaque artisan fixe le tarif qui lui convient ;
  • les finitions réalisées : allez-vous laisser le mur nu ou le recouvrir d’un enduit, d’une peinture ou d’un autre revêtement ? Le budget à préparer dépend de votre choix.

Les coûts évoqués dans cet article ne sont qu’indicatifs et ne remplacent pas les estimations réalisées par un professionnel. Pour mieux vous préparer, demandez des devis d’artisans de votre région.

Qu’est-ce que le béton ?

Le béton

Matériau de construction, le béton est un mélange de liant, de sable, de granulats et d’eau. La préparation peut contenir des adjuvants pour accélérer ou retarder sa prise, par exemple. Parmi les liants utilisés pour fabriquer du béton, il y a l’argile (le béton de terre était déjà utilisé durant l’Antiquité), le bitume (pour faire du béton bitumeux) et la soude ou la potasse (pour obtenir du géopolymère). Mais le béton le plus populaire et qui est traité dans cet article est le béton de ciment.

Fabrication du béton

Le béton pour votre mur peut être :

  • préparé et coulé sur le chantier : la fabrication à la main est envisageable pour mettre en œuvre une petite quantité de béton. Le dosage de base en volume est 1 volume de liant, 2 de sable, 3 de gravier et ½ d’eau ;
  • usiné dans des centrales à béton : dans ce cas, vous commandez le béton, puis le fabricant le livre sur le chantier dans des toupies. Le béton est alors prêt à être utilisé ;
  • produit dans des usines de préfabrication : on y fabrique et moule des blocs de béton, des poutres et des éléments pour la réalisation du mur en béton.

Quel mur peut-on créer avec du béton ?

Le béton permet de construire :

  • un muret ou un mur de soutènement : ils servent de soutien à un terrain en surplomb ;
  • un muret de jardin : pour délimiter certaines zones de votre extérieur, par exemple ;
  • une clôture : pour avoir une palissade qui résiste aux intempéries, aux chocs, voire aux cambrioleurs. La clôture peut être réalisée entièrement ou partiellement en béton ;
  • un mur intérieur ou extérieur, porteur ou non porteur : avec le béton, il est possible de réaliser des cloisons, des façades, des murs de sous-sol, des murs de refend, etc.

Avantages des murs en béton

Du fait de ses atouts, le béton est aujourd’hui le matériau de construction le plus populaire. Voici les principaux avantages des murs en béton :

  • durabilité : les murs en béton peuvent durer jusqu’à 100 ans environ ;
  • robustesse : les murs en béton présentent d’excellentes performances mécaniques. Le béton armé résiste en plus à la traction ;
  • résistance : les murs en béton sont insensibles aux attaques des insectes et des autres nuisibles, aux intempéries, au gel, à l’usure et à l’abrasion ;
  • isolation thermique : le béton cellulaire et le béton isolant affichent une bonne isolation thermique. En absorbant et conservant la chaleur, ils permettent de réaliser des économies d’énergie ;
  • personnalisation : il est possible de commander des murs de béton préfabriqué sur mesure et de créer des murs selon la couleur, les motifs ou la texture de votre choix. Libre à vous également de marier vos murs en béton avec d’autres matériaux ;
  • tenue au feu : ayant un pouvoir calorifique nul, le béton est incombustible. Quand il est exposé au feu, il ne produit aucune émanation toxique.

Inconvénients des murs en béton

Les murs en béton affichent aussi quelques inconvénients :

  • ils sont lourds : vous souhaitez ajouter un nouvel étage en béton à votre maison actuelle ? Il est important de vérifier si les fondations peuvent supporter le poids des nouveaux murs, sauf si vous optez pour du béton cellulaire ;
  • ils sont difficiles à modifier : il n’est pas aisé d’apporter des modifications à des murs en béton déjà érigés ;
  • leur impact environnemental est critiqué : le ciment qui compose le béton est un matériau polluant. Il est responsable de la production d’environ 7 % des émissions mondiales de CO2. Par ailleurs, sa production nécessite une quantité importante d’eau.

Monter des murs en béton

Fondation pour mur en béton

La fondation est cruciale pour un mur en béton. Cet ouvrage permet une bonne répartition du poids du mur sur le sol et contribue à son bon maintien. Il sert aussi à créer une base plane qui facilite le montage du mur.

La largeur de la fondation doit être celle de l’épaisseur du mur plus 30 cm. Ainsi, pour un mur de 20 cm d’épaisseur, il faut une fondation large de 50 cm. 

Quant à la profondeur de la fondation, elle est calculée en fonction du climat et de la nature du sol. Il est important de mettre en œuvre les fondations hors gel. La profondeur de gel va de 50 cm pour les régions tempérées et jusqu’à 1 mètre pour les zones montagneuses.

Choisissez le type de fondation selon l’état du sol et l’ouvrage à réaliser :

  • fondation superficielle : pour un terrain stable et de bonne qualité et pour une construction légère. Dans cette catégorie de fondation, il y a les semelles filantes (pour les murets et les murs des maisons individuelles) et le radier de fondation (permet une meilleure répartition des charges sur un sol dont la qualité n’est pas optimale) ;
  • fondation semi-profonde ou profonde : à mettre en œuvre si les murs en béton doivent supporter des charges importantes (cas d’une maison à étages, par exemple) ou si le terrain est de mauvaise qualité.

Voici les étapes à suivre pour réaliser les fondations :

  • délimiter et creuser la tranchée ;
  • damer le fond et vérifier sa planéité ;
  • tapisser le fond d’un lit de béton de propreté de 4 à 5 cm d’épaisseur et laisser sécher 24 heures ;
  • placer l’armature de semelle ;
  • couler le béton de fondation prêt à l’emploi ou préparé sur le chantier. Il doit remplir la tranchée jusqu’au ras du sol ;
  • chasser l’air emprisonné dans le béton grâce à une aiguille vibrante ;
  • mettre le béton à niveau, talocher et lisser ;
  • laisser sécher 7 jours minimum.

Montage du mur en blocs de béton

  • Montage du mur en blocs de béton
    appliquer du mortier sur la zone où se posera la première rangée de blocs de béton. Son épaisseur est de 2,5 cm environ ;
  • placer le premier bloc. Appuyer pour bien l’ancrer dans le mortier ;
  • mettre du mortier sur les extrémités du second bloc avant de le déposer sur le mortier et de le coller au premier bloc ;
  • répéter les opérations jusqu’à ce que la première rangée de blocs de béton soit posée ;
  • pour la deuxième rangée, commencer par la pose d’un demi-bloc pour décaler la disposition des blocs de béton ;
  • s’assurer du bon alignement des blocs à l’aide d’un niveau à bulle ;
  • commencer la troisième rangée avec un bloc entier, et ainsi de suite pour les prochaines rangées.

Réalisation d’un mur en béton armé

  • mettre en place le coffrage ;
  • poser l’armature dans le coffrage à l’aide de cales d’enrobage ;
  • préparer le béton et le couler dans le coffrage ;
  • chasser les bulles d’air dans le béton grâce à une aiguille vibrante ;
  • laisser sécher pendant 24 heures minimum avant de décoffrer.

Créer un mur en béton préfabriqué

  • positionner les plaques de béton à l’aide d’un engin de levage ;
  • alterner avec les poteaux, s’il y en a ;
  • vérifier fréquemment l’alignement des plaques de béton avec un niveau à bulle.

Voulez-vous que vos murs en béton soient correctement réalisés ? Confiez votre projet à une entreprise de maçonnerie de votre région. Celle-ci vous donnera des conseils sur le choix du béton et se chargera de la réalisation des fondations et de la construction du mur. Faites chiffrer votre projet de montage de murs en béton en demandant des devis. Cela peut se faire par le biais de notre site.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.