Aménagement vide sanitaire : comment faire? A quel prix?

Le vide sanitaire est un espace se situant sous une construction. Il existe plusieurs types de vide sanitaire. Dans certains cas, il peut être possible d’aménager cet espace. Cet article vous expose les solutions qui s’offrent à vous si vous souhaitez réaliser l’aménagement de votre vide sanitaire.

vide-sanitaire

Aménagement d’un vide sanitaire : les solutions

L’aménagement du vide sanitaire est principalement fonction de la nature de ce dernier, c’est-à-dire de la hauteur de l’espace. Ainsi, il sera possible de réaliser les aménagements suivants.

Isoler son vide sanitaire

L’isolation d’un vide sanitaire est un aménagement indispensable qui a pour rôle de limiter les déperditions de chaleur au sein du logement. 

Dans le cas d’un vide sanitaire qui n’est pas accessible, c’est-à-dire lorsque sa hauteur se trouve entre 20 et 60 cm, 2 solutions s’offrent à vous pour réaliser une isolation efficace. En effet, il sera alors possible de mettre en place un isolant directement sur le plancher intérieur du logement ou bien, de souffler un isolant en vrac sous ce plancher, soit sur la sous face du vide sanitaire. 

Si cet espace est accessible, il sera alors envisageable de réaliser une isolation à base de panneaux de polystyrène extrudé. Le polyuréthane est une autre solution permettant une bonne isolation du vide sanitaire. Il est alors possible de trouver ce matériau sous différents conditionnements que sont les panneaux ou la mousse.

Il s’agit là des principaux types d’isolation qui sont couramment employés.

Étanchéisation du sol du vide sanitaire

Pour disposer d’une bonne étanchéité au sein du vide sanitaire et pour pouvoir se servir de cet espace en tant que zone de stockage par exemple, le vide sanitaire peut se voir accueillir une dalle bétonnée

Dans ce cas, un pare vapeur doit être installé avant que la dalle béton puisse être coulée par-dessus. Un revêtement pourra alors prendre place sur la dalle.  

Outre la réalisation d’une dalle, un enduit de cuvelage peut être appliqué. Il permet de créer une protection contre l’humidité. Cet enduit est directement apposé sur les murs enterrés du vide sanitaire.

Et si vous demandiez votre devis d’aménagement 🙂 ?

Comment aménager son vide sanitaire ?

L’aménagement d’un vide sanitaire peut être réalisé à différentes fins. En effet, il est possible de vouloir agencer cet espace afin de pouvoir l’exploiter pour du stockage ou autre.

Il sera donc possible d’aménager son vide sanitaire en :

  • sous-sol ;
  • cave ;
  • pièce d’habitation : pour qu’un vide sanitaire soit aménagé et soit considéré comme une pièce habitable, il faut que cette dernière mesure plus de 8 m² et que la hauteur sous plafond soit supérieure ou égale à 1m80. 

Selon la hauteur de ce dernier, il faudra alors réaliser une excavation. Ceci est particulièrement vrai pour les espaces de faible hauteur. Dans le cas d’un vide sanitaire dont la hauteur est déjà maximale, c’est-à-dire lorsque cette dernière atteint les 1m80, aucune excavation ne sera nécessaire. Cela réduira donc l’investissement financier pour un tel projet. 

Il faut savoir qu’une excavation est une opération risquée car elle peut mettre en péril la structure totale. La présence d’un architecte pour un chantier d’une telle envergure est alors indispensable. C’est lui qui permettra de déterminer la faisabilité du projet. 

Le coût d’aménagement d’un vide sanitaire

Il faut savoir que l’aménagement de son vide sanitaire a un coût qui peut parfois s’envoler selon la nature des travaux à mettre en œuvre. 

Le tableau qui suit reprend donc les tarifs des diverses prestations pouvant être effectuées dans ce cadre :

Nature du vide sanitaire

Coût général de l’isolation

vide sanitaire accessible

30 € le m²

vide sanitaire non accessible

40 € le m²

Postes de dépense

Prix au m² en fournitures seules

isolation

polystyrène en panneau

10 à 20 € le m²

polyuréthane en panneau

20 € le m²

polyuréthane en mousse

10 à 30 € le m²

isolant en vrac

20 à 30 € le m²

étanchéisation

enduit de cuvelage

100 à 200 € le m²

excavation

150 à 300 € le m³

dalle béton

30 à 150 € le m²

Main d’œuvre

Prix de la prestation

artisan maçon

isolation

10 à 25 € le m²

architecte

10 % du montant total des travaux

Vide sanitaire : définition

Avant toute chose, il peut être intéressant d’expliquer brièvement ce qu’est un vide sanitaire. Dans un premier temps, il faut savoir que le vide sanitaire est mis en place au moment de la construction d’une habitation. En effet, il prend place sous la construction et se matérialise par un espace d’air prenant place entre le plancher de l’habitation et le sol. 

Cela permet au bâtiment de ne pas être érigé directement sur le sol. Cette autre technique de construction est dite sur “terre plein”.

Ainsi, le vide sanitaire offre une surélévation au logement. Ses rôles sont multiples. Il permet notamment d’apporter une stabilité à l’édifice lorsque ce dernier doit prendre place sur un terrain de type argileux, c’est-à-dire sur un sol de mauvaise qualité et pouvant entraîner des affaissements des fondations. Il sert alors à stabiliser l’ensemble et réduire ce type de risque. 

De plus, cet espace améliore l’étanchéité de la construction en luttant contre les remontées capillaires notamment. Ceci est d’autant plus vrai lorsqu’une ventilation prend place au sein de ce vide sanitaire. Les risques d’humidité au sein du logement sont donc considérablement réduits. De la même façon, l’isolation thermique est renforcée grâce à la présence de cette lame d’air isolante. 

Pour finir, le vide sanitaire offre un accès sous le logement, ce qui permet d’intervenir en cas de fuite sur une canalisation par exemple et ce, sans détruire le revêtement intérieur du logement comme ce pourrait être le cas avec une construction sur terre plein.

Toutefois, il faut savoir que lors d’une construction neuve, le vide sanitaire n’est pas un aménagement obligatoire même s’il reste fortement recommandé, notamment sur les zones argileuses ou sismiques. 

Les différents types de vide sanitaire

Il faut savoir qu’il existe principalement 2 types de vide sanitaire qui se différencient en fonction de la hauteur de ces derniers. 

Ainsi, il est possible de disposer d’un :

  • Vide sanitaire accessible : dans ce cas, cela signifie que la hauteur minimale requise est de 60 cm et peut atteindre, dans certains cas, près de 1m80. Les vides sanitaires offrant le plus de hauteur deviennent ainsi assez facilement aménageables.
  • Vide sanitaire non accessible : la hauteur de cet espace se trouve comprise entre 20 et 60 cm. Dans ce cas de figure, l’accessibilité reste limitée, voire quasiment impossible selon la hauteur. Ainsi, avec un vide sanitaire de 20 cm, il n’est pas possible d’intervenir dans cet espace en cas de problème. Un tel vide sanitaire a donc un intérêt qui reste limité.

Inconvénients du vide sanitaire

En dépit de tous les avantages que présente le vide sanitaire, il faut savoir que ce dernier entraîne également quelques inconvénients. Parmi ces derniers, il est possible de citer :

  • la nécessité de bien isoler cet espace afin de ne pas avoir de pertes de chaleur au sein du logement mais également pour limiter le gel des canalisations d’eau qui y passent ou encore les remontées d’humidité.
  • l’installation d’une ventilation compétente afin de diminuer l’accumulation de radon qui est un gaz nocif. Dans ce cas, il est nécessaire que la ventilation dispose d’un débit d’air compris entre 1.5 et 5 m³/h.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.