Remplacement d’une toiture en tôle d’acier: prix et guide complet

Assurer le remplacement d’une toiture en tôle d’acier peut se penser de différentes manières. En effet, du remplacement à l’identique à la réparation en passant par le choix d’un nouveau revêtement de toiture, les solutions sont variées. Nos experts vous informent sur ce sujet afin de vous aider à faire votre choix.

tole acier

Le remplacement d’une toiture en tôle d’acier à l’identique

Que ce soit en tout ou partie, une des options les plus simples est celle du remplacement de la toiture en tôle d’acier à l’identique. Ainsi, il ne sera pas forcément nécessaire de remplacer l’intégralité des tôles, mais seulement celles qui le nécessitent.

Qu’est-ce qu’une tôle d’acier ?

Tout d’abord, la tôle d’acier ne date pas d’hier et est facilement reconnaissable à sa forme ondulée, typique de cette catégorie de produit. Cette forme est spécialement étudiée pour permettre le passage de l’air, et donc une ventilation de qualité entre la couverture et la charpente. Par ailleurs, les ondulations permettent un parfait chevauchement des tôles pour créer une excellente barrière étanche.

Faciles à mettre en œuvre et assorties d’une durée de vie d’environ 30 ans, les plaques de tôle d’acier peuvent être posées sur tous les types de toitures, quelle que soit leur pente, qu’elles présentent ou non des zones arrondies, etc.

Toutefois, ces tôles proposent peu d’isolation, tant sur le plan thermique que phonique. Ainsi, sur une maison ou un local chauffé, il sera indispensable de prévoir également une isolation adaptée. Cette faible capacité est la raison majeure pour laquelle les tôles sont plus souvent utilisées pour couvrir des bâtiments annexes, des garages ou encore des abris de jardin, voire des vérandas.

Les différents types de tôle en acier

En règle générale, les tôles en acier sont traitées contre la corrosion. Dans certaines régions, et plus particulièrement sur les bords de mer, il sera indispensable de se doter de tôles ondulées ayant bénéficié d’un laquage spécifique offrant une résistance plus importante encore à la corrosion.

En termes de modèles de tôle en acier, il est possible de mettre en avant deux versions spécifiques que sont :

  • la tôle d’acier peint ou galvanisé
  • la tôle d’acier inoxydable : celle-ci est bien plus onéreuse

Les particularités de la tôle en acier

Pour la pose de la tôle en acier sur une charpente en bois, il faudra se doter de vis galvanisées afin, là aussi, d’éviter les risques de corrosion. La tôle sera uniquement percée au niveau le plus haut de son ondulation et non dans son sillon creux, auquel cas l’étanchéité pourrait rapidement être mise à mal. En présence d’une charpente métallique, la fixation se fera via des crochets et des boulons.

Par ailleurs, la présence de telles tôles pouvant générer la formation de condensation, il est important de prévoir, aussi, un pare vapeur en sous toiture ou opter pour des produits haut de gamme traités contre cette condensation.

Dans la pratique, un professionnel commencera par poser les tôles en bas de toiture et remontera progressivement vers le faîtage. Chaque plaque recouvre celle déjà en place (dans le rang inférieur) d’au moins 20 cm.

Le remplacement d’une toiture en tôle d’acier par des tôles en fibrociment

Qu’est-ce qu’une tôle en fibrociment ?

Si, auparavant, ces tôles fibrociment intégraient de l’amiante dans leur composition, ce n’est plus le cas de nos jours puisqu’elles sont conçues à partir de ciment, de sable et de fibres (naturelles ou de synthèse). Dès lors, leur utilisation n’est plus problématique.

Ainsi, opter pour une toiture en fibrociment permet de créer une toiture dotée d’une solidité supérieure à celle de la tuile en terre cuite. En effet, elles sont capables de résister à de fortes intempéries, y compris lorsque la grêle s’abat sur la toiture.

De plus, même si la tôle de fibrociment venait à se rompre, une protection en polypropylène garantit le maintien de l’étanchéité.

Les différents types de ces tôles permettent de l’envisager pour diverses configurations, depuis le toit d’un garage ou d’une annexe à celui de la maison.

Les différents types de tôle en fibrociment

Les tôles en fibrociment peuvent se décliner sous plusieurs formats et offrir plusieurs rendus esthétiques :

  • la simple plaque plate
  • la plaque affichant de plus ou moins grandes ondulations
  • la plaque affichant une double ou une triple ondulation
  • la plaque assortie d’une imitation de tuile plate
  • la plaque assortie d’une imitation d’ardoise

Le remplacement d’une toiture en tôle d’acier par des tôles en bac acier 

De plus en plus, le bac acier vient prendre place sur les toitures des habitations. Bien moins onéreux que les toitures faites de tuiles ou d’ardoises, le bac acier séduit par les nets progrès réalisés ces dernières années, tant sur le plan de la performance que sur celui de l’esthétisme.

Qu’est-ce que le bac acier ?

La tôle en bac acier est généralement une tôle dont les ondulations forment des U. Mais elle peut aussi imiter la tuile ou l’ardoise, être présentée dans des versions cintrées ou encore nervurées. Ces tôles ou plaques sont assemblées de manière à former la toiture. Pensée pour offrir une excellente résistance à toutes les conditions climatiques, elle est composée de zinc, de fer et de carbone.

Pour la partie esthétique, mais aussi pour répondre à certaines contraintes imposées par les PLU (Plan Local d’Urbanisme) notamment, elles sont également déclinées dans des coloris bruns, ardoises et rouges.

Les panneaux de bac acier peuvent atteindre 8 mètres en longueur et 10 mètres en largeur. Ainsi, ils peuvent s’adapter au plus près des besoins, quelle que soit la forme de la toiture à couvrir. 

Les différents types de bac acier 

Le bac acier se décline dans les différentes versions qui suivent :

Type de bac acier

Présentation

Prix en fourniture

Simple peau

Il est ici question d’une tôle de bac acier, présentée en différentes couleurs, nervurée ou ondulée, et pensée en une seule plaque d’acier galvanisé d’une épaisseur de plus de 5 mm.

Avec ce type de plaque, il faudra prévoir, en complément, une isolation traditionnelle en sous toiture.

10 à 15 €/m²

Double peau

Également connu sous le nom de système de sur toiture ou de sur couverture, il est question d’une couverture en plusieurs couches. 

En extérieur se trouve un profil métallique dont le rôle est de garantir l’étanchéité. Vient ensuite un isolant thermique (laine de verre, laine de roche, verre cellulaire, parfois disposé en double couches croisées). Pour finir, un autre profil garantit le maintien de l’isolation et de l’étanchéité. C’est ce dernier qui repose sur la charpente.

15 à 20 €/m²

Panneau sandwich

Pour cette autre option, l’isolant (polyuréthane, polystyrène, etc., dont l’épaisseur est variable) est pris en sandwich par deux feuilles de bac acier nervuré ou entre une feuille de bac acier nervuré en extérieur et une feuille d’aluminium en intérieur. Cet assemblage permet une isolation phonique et thermique de qualité. 

Adapté à un logement, il est décliné dans un vaste panel de coloris et de styles (textures et apparence).

25 € à plus de 60 €/m²

Bac acier imitation tuile ou ardoise

Imitant l’apparence d’une toiture en tuile ou en ardoise, ce bac acier est très prisé pour équiper les maisons tout en répondant aux exigences esthétiques locales.

Selon le niveau de gamme, l’effet trompe l’œil peut être saisissant tant dans le coloris adopté que dans le travail de la plaque pour lui “imprimer” la forme des tuiles ou des ardoises.

Réalisés en acier galvanisé, ces panneaux font autour de 1 m².

Ces panneaux existent avec ou sans isolant.

10 à 25 €/m²

Les particularités de la tôle en bac acier

Lors de la pose, il faudra prendre en considération le fait qu’une plaque de 60 à 110 cm de large impose un poids de l’ordre de 5 kg sur la charpente.

Par ailleurs, ce type de couverture nécessite une pente entre 5 et 15 % afin de permettre une bonne évacuation des eaux de pluie.

Les tôles en bac acier fabriquées de nos jours, afin de résister parfaitement à la corrosion, sont assorties d’un traitement spécifique. Elles sont ainsi galvanisées, zinguées et prélaquées.

Les travaux de simple réparation

Mais, selon les cas, une simple réparation est envisageable et évite ainsi un remplacement de la toiture en tôle d’acier.

L’entretien courant des tôles en acier

En termes d’entretien courant, il faut savoir que les éléments de métal nécessitent un entretien spécifique afin de bénéficier de la meilleure durée de vie possible. 

Ainsi, une peinture anticorrosion sera à appliquer à intervalles réguliers. Pour connaître cette fréquence, il faut se référer aux indications des fabricants de ces peintures.

Il faudra également assurer l’entretien des joints, que ce soit entre deux tôles d’acier ou entre une tôle d’acier et une partie en bois ou autre.

Les réparations courantes

Ensuite, lorsque certaines des tôles installées sur la toiture présentent des dégradations, il faut commencer par évaluer le niveau de cette dégradation.

Dès lors, il sera possible d’envisager et mettre en œuvre les opérations de réparations suivantes :

  • remise en peinture des surfaces usées
  • réparation des éléments de fixation
  • remplacement des parties abîmées : soit le remplacement d’une plaque par exemple

Les avantages et inconvénients de chaque solution

Selon les choix qui se présentent, voici les avantages et inconvénients qu’il est possible de noter :

 

Avantages

Inconvénients

Tôle d’acier

– matériau léger et imperméable

– parfaitement étanche

– insensible aux champignons ou aux termites

– facile à poser

– supporte le poids d’une personne

– tarifs abordables

– idéal pour les toitures de garage, abri de jardin, atelier, entrepôts…

– compatible avec les toits de tous styles, même à forte pente ou arrondis

– 10 à 30 ans de durée de vie

– disponible dans plusieurs coloris 

– possibilité de modèles imitation ardoises ou tuiles

– manque de résistance 

– mauvaise isolation phonique et thermique

– esthétique un peu bon marché

– souvent refusé par les PLU

– déconseillé en bord de mer (corrosion)

Tôle en fibrociment

– longue durée de vie

– isolation thermique et acoustique intéressante

– pose rapide et simple

– matériau léger et incombustible

– économique

– écologique pour les plaques avec des fibres naturelles

– devient poreux avec le temps

– entretien assez contraignant 

– requiert un système mécanique naturel de ventilation pour réduire la condensation

Bac acier

– excellente durée de vie : jusqu’à 100 ans 

– très résistant face à l’usure

– résiste à la combustion et aux intempéries

– imputrescible, insensible aux champignons et à la mousse

– étanche 

– léger 

– esthétique 

– facile et rapide à poser

– prix abordable

– n’isole pas totalement du bruit ni de la chaleur (sauf panneau sandwich)

– sensible à la corrosion

– demande au moins un nettoyage par an

Les prix des différents travaux de remplacement

Découvrez les tarifs qui tendent à être pratiqués pour les travaux de remplacement ou de réparation de toiture en tôle :

Type de travaux

Prix en fourniture et pose

Remplacement

à l’identique

20 à 50 € le m²

par des tôles en fibrociment

60 à 80 € le m²

par des tôles en bac acier

25 à 120 € le m²

Réparation d’une toiture en tôle d’acier

réfection des joints d’étanchéité 

15 à 60 € le ml

peinture 

16 à 95 € le m²

remplacement

60 à 150 € le m²

Comparatif des prix de toiture par type

Afin de mieux vous rendre compte de l’intérêt des solutions que nous venons de vous présenter, voici les prix moyens des autres types de couvertures que vous pourriez installer sur votre charpente à la place de vos tôles d’acier. 

Type de couverture

Prix moyen au m²

Zinc

150 €

Ardoises

120 €

Tuiles

40 €

Chaume

130 €

Attention, ces tarifs ne tiennent pas compte des éventuelles modifications de charpente qui pourraient être nécessaires pour accueillir la nouvelle couverture. En effet, il faudra souvent prévoir de renforcer la charpente afin qu’elle accepte le poids de tuiles ou d’ardoises notamment.

Réglementation

Lors de simples travaux de remise en état, afin de retrouver l’aspect d’origine de la toiture, il n’y aura pas de démarche particulière à mettre en place si ce n’est, éventuellement, une demande d’autorisation de voirie pour la mise en place d’échafaudage pouvant gêner la circulation. 

De la même manière, s’il est nécessaire de passer par une cour voisine pour accéder correctement à la toiture, il faudra aussi obtenir son autorisation, c’est le “droit d’échelle”. 

Ensuite, si le projet vise un changement de la toiture en tôles d’acier pour une autre solution, il sera alors question d’une modification de l’aspect extérieur. Dès lors, il sera indispensable de procéder à une déclaration préalable de travaux qui devra définir ce projet et recevoir l’accord de la mairie avant de pouvoir entamer les travaux.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.