Carrelage en travertin : prix de pose, avantages, installation et entretien

Le carrelage en travertin est un revêtement mural ou de sol taillé à partir de la pierre naturelle « travertin ». Aspect chaleureux et rustique, robustesse, ce matériau affiche différents atouts. Vous souhaitez bénéficier du charme du carrelage en travertin pour votre intérieur ou votre extérieur ? Comptez environ 15 à plus de 80 €/m² hors pose pour ce type de revêtement. Cet article vous donnera toutes les informations à connaître sur le carrelage en travertin.

Budget récapitulatif

Le prix du carrelage en travertin dépend principalement de la qualité du matériau, du type et du lieu de pose.

Prix selon le lieu de pose

Le carrelage en travertin se pose en intérieur comme en extérieur. Le prix du carrelage travertin extérieur est plus élevé que celui du carrelage intérieur.

Lieu de pose

Caractéristiques

Prix hors main-d’œuvre

Travertin intérieur

  • Pour revêtir le sol, les murs et le plan de travail ; 
  • Préférez un travertin avec traitement antitache pour la cuisine ;
  • Toutes les finitions sont proposées. Pour la cuisine, optez pour une finition adoucie avec remplissage si vous souhaitez avoir un matériau facile à entretenir. Évitez la finition polie pour la salle de bain. Ce type de finition peut favoriser le risque de glissance en cas d’humidité ;
  • Choisissez les couleurs en fonction du décor à créer ;
  • Formats disponibles : petits carreaux mosaïques aux grandes dalles ;
  • Épaisseur : environ 1,5 cm.

15 à 70 €/m²

Travertin extérieur

  • À utiliser pour revêtir une terrasse, un escalier, une margelle de piscine ou une allée piétonne ;
  • Différents formats sont proposés. Évitez les petits carreaux qui vous prendront plus de temps pour le nettoyage de leurs joints ;
  • Épaisseur conseillée : 2,5 à 3 cm ;
  • Plusieurs choix en matière de coloris. Évitez les tons clairs qui risquent d’éblouir vos yeux si votre terrasse est fortement ensoleillée.

20 à plus de 80 €/m²

Prix en fonction de la qualité

Il existe 3 niveaux de qualité de travertin dans le commerce. Du carrelage haut de gamme jusqu’au produit de moins bonne qualité, on distingue :

  • la qualité premier choix ;
  • la qualité deuxième choix ;
  • la qualité choix commercial.

Le principal critère retenu pour déterminer la qualité du travertin est l’importance des aspérités. Plus les trous sont grands et nombreux, plus le carrelage est considéré comme de qualité inférieure.

Qualité

Caractéristiques

Prix hors pose

Premium ou premier choix

  • la surface du carrelage présente peu d’aspérités ;
  • les trous sont rebouchés avec de la résine, à la machine et à la main ;
  • la qualité du carrelage est excellente : coupes parfaites, bords et épaisseur réguliers ;
  • aspect et teinte uniformes pour chaque lot de carreaux ;
  • grand choix de couleurs.

35 à 60 €/m²

Deuxième choix

  • meilleur rapport qualité/prix ;
  • aspect généralement harmonieux avec des coupes bien réalisées et une épaisseur régulière ;
  • les aspérités sont plus importantes, mais peuvent être rebouchées à la main et à la machine ;
  • le choix en matière d’aspects et de coloris est encore large ;
  • les tons sont à peu près uniformes pour un lot de carreaux ;

20 à 35 €/m²

Choix commercial

  • le carrelage contient une quantité importante de remplissage ;
  • la surface du travertin présente de grands trous qui peuvent être rebouchés ;
  • les petites aspérités sont autorisées et ne sont pas toujours comblées ;
  • les défauts en termes de calibrage et de coupe sont tolérés ;
  • les différences de tons dans un lot de carreaux sont admises.

15 à 25 €/m²

Prix en fonction du format

En matière de format, vous trouverez généralement sur le marché des carreaux :

  • carrés ;
  • rectangulaires ;
  • 4 formats pour une pose en opus romain.

Format

Caractéristiques

Prix hors pose

Carré et rectangulaire

  • Pour réaliser une pose droite, en diagonale ou à joints contrariés ;
  • Taille des carreaux : 20 jusqu’à plus de 90 cm de côté.

20 à 25 €

4 formats

  • Pour réaliser une pose en opus romain ;
  • Il y a 4 tailles de carrelage différentes dans un lot. Un jeu d’opus comprend 2 carreaux de format rectangulaire et 2 carreaux carrés ;
  • La pose est plus complexe et doit être réalisée par un professionnel. 

50 à 70 €/m²

Coût de la main-d’œuvre pour la pose d’un carrelage en travertin

Comptez environ 20 à 60 € du m² pour faire poser un carrelage en travertin par un professionnel. Le coût de la main-d’œuvre varie en fonction de plusieurs facteurs comme :

  • le support : le tarif pour une pose au sol est généralement plus élevé que celui pour une pose murale ;
  • le motif à réaliser : une pose en opus romain est plus difficile à mettre en œuvre qu’une pose en diagonale ou à joints décalés ;
  • les travaux à effectuer : le carreleur doit-il seulement poser les carreaux ou faut-il également qu’il s’occupe de la préparation du sol et des finitions ? Par ailleurs, plus les travaux sont complexes, plus la main-d’œuvre coûte cher ;
  • les dimensions de la terrasse : les artisans appliquent généralement un tarif dégressif au-delà d’une certaine surface à carreler.

Les facteurs de prix relatifs à la pose d’un carrelage en travertin

Il n’est pas aisé de déterminer le prix de pose d’un carrelage en travertin. En effet, le budget à préparer dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • la surface à carreler ;
  • la qualité, les dimensions et le format des carreaux ;
  • le motif et le type de pose ;
  • l’état du support ;
  • la localisation géographique et l’accessibilité du chantier ;
  • le professionnel contacté.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, nous vous conseillons de comparer des devis de carreleurs qui exercent à proximité de votre domicile.

Travertin : quelle est cette pierre ?

Roche calcaire sédimentaire, le travertin est issu de la précipitation du carbonate de calcium. Elle se forme surtout près des sources chaudes d’eau et est principalement constituée d’aragonite et de calcite. 

Depuis des siècles, le travertin est un matériau de construction très prisé. Les plus beaux édifices de l’Antiquité et de la Renaissance ont été bâtis grâce à cette pierre. Il existe plusieurs sites d’extraction dans le monde, dont en Italie et en Turquie.

Le travertin se caractérise par les irrégularités qui se remarquent sur sa surface. Certains trous traversent même toute l’épaisseur du carrelage. Les aspérités peuvent être plus ou moins importantes. Il est possible de les combler afin de faciliter le nettoyage du revêtement.

Le travertin est blanc quand il est pur. Mais il peut se parer d’autres tonalités en fonction des impuretés qu’il contient. Ainsi, vous pouvez trouver du travertin marron, gris, beige, rougeâtre ou jaunâtre.

Les avantages du carrelage en travertin

Si le travertin est toujours considéré comme matériau de choix dans le domaine de la construction, c’est grâce aux avantages qu’il présente. Parmi les atouts du carrelage en travertin, on peut citer :

  • son esthétique : le travertin séduit par ses vacuoles, sa simplicité et son aspect rustique. Mais comme cette pierre peut se décliner sous différents tons, finitions et formats, elle s’adapte facilement à tous les styles de décoration ;
  • sa résistance : le carrelage en travertin se pose aussi bien en intérieur qu’en extérieur. En effet, cette pierre résiste aux intempéries, aux variations de température, au gel et aux charges élevées ;
  • sa durabilité : savez-vous que le Colisée, le célèbre amphithéâtre de l’Empire romain, est constitué de blocs de travertin ? La longévité de cette pierre est illimitée ;
  • sa surface antidérapante : le carrelage en travertin est naturellement antidérapant. Cette propriété en fait un revêtement de choix pour la salle de bain et les abords d’une piscine ;
  • son prix attractif : un revêtement en travertin coûte moins cher qu’un autre en marbre, en ardoise ou en granit.

Les inconvénients du carrelage en travertin

Le carrelage en travertin n’est pas dépourvu d’inconvénients. Les cavités de cette pierre poreuse peuvent être trop importantes. Ainsi, il est nécessaire de reboucher les grands trous du carrelage avant une utilisation à l’extérieur ou dans une salle d’eau. Un traitement antitache et hydrofuge est souvent nécessaire pour éviter l’encrassement et faciliter le nettoyage du revêtement. Par ailleurs, cette pierre naturelle ne résiste ni aux produits abrasifs ni à la pollution.

Critères pour choisir un carrelage en travertin

Ne choisissez pas le revêtement de vos murs et de vos sols au hasard. Voici les principaux points à examiner avant l’achat d’un carrelage en travertin :

  • la qualité : si vous voulez du haut de gamme, optez pour un carrelage premium. Son prix est plus élevé, mais votre investissement durera dans le temps ;
  • le coloris : grâce aux différents tons présentés par le carrelage en travertin, il est facile de trouver la correspondance idéale pour votre déco intérieure ou extérieure ;
  • le type de coupe : la coupe veinée permet de découvrir des motifs linéaires alors que la coupe transversale ou fleurie fait apparaître des motifs circulaires. Un carrelage avec ce dernier type de coupe a tendance à s’user plus rapidement et est donc plus adapté à une pose murale ;
  • la finition : polie (aspect brillant et lisse pour un style moderne), brossée (aspect mat et rugueux pour un sol rustique), tambourinée (aspect vieilli, les bords des carreaux sont émoussés), adoucie avec ou sans remplissage (apparence moins brillante comparée à la finition polie) ;
  • l’épaisseur : une épaisseur de 1,5 cm environ peut suffire pour une pose à l’intérieur. Pour assurer la solidité des sols extérieurs, optez pour une épaisseur de 2 cm au moins ;
  • la taille : les formats les plus courants sont ceux qui vont des 20 x 20 cm jusqu’aux 60 x 60 cm. Les carreaux de grande taille permettent d’agrandir visuellement un petit espace. Les petits carreaux sont parfaits pour les bordures et les petites pièces comme la salle d’eau.

Installation du carrelage en travertin

La technique la plus utilisée pour installer les carreaux en travertin sur le sol est la pose collée. Suivez ces étapes pour poser votre carrelage :

  • calculez la surface à couvrir : une fois que vous connaissez les dimensions du support, prévoyez 10 à 15 % de carrelage supplémentaire pour sécuriser votre projet ;
  • posez les carreaux à blanc : cela est nécessaire pour réduire la marge d’erreur, surtout si vous souhaitez réaliser des motifs complexes comme l’opus romain ;
  • préparez le support : le sol doit être sans défaut, sain et propre. Effectuez un ragréage en cas d’imperfections importantes. L’application d’un primaire d’accrochage est conseillée pour faciliter l’adhérence du mortier colle ;
  • étalez le mortier colle sur le support à carreler : appliquez la matière à l’aide d’une truelle puis lissez avec un peigne dentelé. Procédez mètre carré par mètre carré afin de faciliter le travail ;
  • posez les carreaux en travertin : mettez de la colle sous les carreaux et placez-les sur le support selon le schéma de pose prévu dans le calepinage. Ancrez les carreaux dans le mortier colle en tapotant leur surface avec un maillet en caoutchouc ;
  • appliquez un produit imperméabilisant sur les carreaux : cela est nécessaire pour rendre le carrelage étanche et faciliter son entretien. Laissez le produit sécher pendant 1 à 2 jours ;
  • réalisez le jointoiement : étalez le produit à joints sur les joints et sur la surface des carreaux afin de remplir les cavités. Enlevez l’excès de produit avec une éponge et un multinettoyant.

Réalisez une pose scellée en cas de pose en neuf ou si le sol est très abîmé. Pour ce faire, coulez une chape en béton sur le support et déposez-y directement les carreaux.

Entretien du carrelage en travertin

Il n’est pas contraignant d’entretenir un sol en travertin. Au quotidien, passez l’aspirateur pour enlever la poussière. Nettoyez votre carrelage avec une serpillère et de l’eau savonneuse. Préférez les produits doux et non décapants comme le savon de Marseille. Vous pouvez également utiliser de l’eau chaude additionnée de cristaux de soude pour nettoyer un sol très sale.

Il est possible, voire conseillé, de renouveler l’imperméabilisation du carrelage en travertin tous les deux à quatre ans environ. Ce produit protègera votre sol des taches et rendra son nettoyage plus facile.

Vous souhaitez trouver un artisan pour poser votre carrelage en travertin ? Demandez des devis par le biais de notre site.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.