Enduit gratté : prix, comment le poser, avantages et conseils

Il existe différentes finitions pour décorer sa façade. Donnant un aspect uni avec du relief, l’enduit gratté fait partie des finitions les plus populaires. Comptez environ 35 à 50 € du m² pour une pose réalisée par un professionnel. Cet article vous donne des informations complètes sur le crépi gratté.

Enduit projeté

Prix de l’enduit gratté

Solution

Caractéristiques

Prix, fournitures seulement

Prix de la pose

Enduit gratté multicouche

L’enduit gratté traditionnel comporte trois couches. Son prix ne se compose donc pas seulement du coût de la finition, mais celui des 3 couches d’enduit qui sont :

  • le gobetis d’accrochage qui permet aux autres couches d’enduit de bien adhérer au support ;
  • le corps d’enduit qui rend la surface du support plan et imperméable ;
  • la couche de finition. C’est cette dernière couche qui accueille la finition grattée.

Le crépi gratté multicouche est généralement réalisé avec du mortier de chaux (mélange d’eau, de chaux hydraulique et de sable).

La pose de ce type d’enduit est délicate et prend du temps. En effet, il est nécessaire de doser et de mélanger d’abord ses composants. Il faut aussi respecter un certain temps de séchage entre les couches.

Si vous souhaitez rénover votre façade, c’est l’enduit qu’il vous faut. En effet, c’est un matériau résistant qui laisse les murs respirer. Mais il peut aussi convenir à une construction neuve.

17 à 35 €/m²

10 à 25 €/m²

Enduit gratté monocouche

Ce type d’enduit est plus facile et rapide à appliquer que l’enduit traditionnel. Il s’agit d’un ciment chaux prêt à l’emploi, vendu en sacs de 25 kg.

Pour l’utiliser, il suffit de le mélanger à de l’eau et de le malaxer. En fonction des supports et des indications du fabricant, vous devez appliquer 1 ou 2 couches de produit sur vos murs.

Ce matériau est surtout indiqué pour les murs en brique ou en parpaing. Comparé à l’enduit multicouche, il est plus imperméable, donc laisse moins les murs respirer.

15 à 30 €/m²

10 à 15 €/m²

La pose d’un enduit monocouche nécessite moins de tâches que celle d’un enduit multicouche. Son coût de mise en œuvre est donc plus réduit.

L’ampleur du travail dépend également de la structure à recouvrir. Une façade neuve ne requiert pas trop de travaux de préparation ou de réparation vu que le support est en bon état. Pour une rénovation lors d’un ravalement de façade, par contre, les tâches à faire sont plus nombreuses. L’artisan doit notamment déposer l’ancien revêtement, réparer les éventuels défauts du mur avant de préparer ce dernier à accueillir l’enduit.

Frais pour l’application d’un enduit gratté soi-même

Vous pouvez vous passer des prestations d’un artisan si vous avez des compétences poussées en bricolage. Dans ce cas, le budget à préparer inclut le prix des matériaux et le coût d’achat ou de location du matériel. Le crépi gratté peut être réalisé de façon traditionnelle ou effectué à partir d’un enduit prêt à l’emploi.

Vous devez disposer du matériel nécessaire pour mener à bien la tâche. Voici une liste des outils dont vous pourriez avoir besoin.

Outils

Prix

Bâche

À partir de 8 €

Ruban de masquage

1 €

Éponge

1 à 10 €

Seau de maçon

À partir de 3 €

Truelle

5 à 40 €

Brouette

60 à 200 €

Pelle

13 à 80 €

Auge

5 à 20 €

Taloche

5 à 30 €

Vous devez également louer une bétonnière si la quantité d’enduit à fabriquer est importante. Si vous optez pour un enduit gratté prêt à l’emploi, il vous faudra aussi un malaxeur pour mélanger le produit de manière homogène. Par ailleurs, un échafaudage vous sera utile pour un travail en hauteur. Ces outils se louent généralement par jour.

Matériel

Prix de location

Malaxeur à mortier

À partir de 22 €/jour

Bétonnière

30 à 150 €/jour

Échafaudage

50 à 200 €/jour

Les facteurs influençant le prix

Comptez environ 35 à 50 € du m² pour la pose d’un enduit gratté par un artisan façadier. Ce prix comprend les fournitures et le coût de la main-d’œuvre. Sachez toutefois que le budget à préparer est susceptible de varier en fonction de plusieurs éléments tels que :

  • le produit choisi : l’enduit gratté multicouche coûte plus cher que son homologue monocouche. Un enduit de marque reconnue sera également plus onéreux qu’un produit quelconque ;
  • le type de bâti : la pose sur une façade ancienne est plus chronophage ;
  • la surface à recouvrir : une surface à enduire importante requiert une plus grande quantité d’enduit et d’heures de travail ;
  • l’artisan : chaque professionnel est libre de choisir le tarif qui lui convient ;
  • la localisation géographique du chantier : les dépenses seront plus élevées si vous résidez dans une grande ville.

Il n’est donc pas facile d’estimer le prix du crépi gratté. Pour obtenir un tarif précis, la meilleure solution est de demander des devis auprès des artisans de votre région.

Qu’est-ce que l’enduit gratté ?

L’enduit gratté est un type de finition d’enduit de façade au même titre que l’enduit taloché, projeté, lissé, etc. Il est généralement appliqué sur des murs extérieurs pour décorer et imperméabiliser la façade. Il est réalisé avec de la chaux hydraulique.

Le principe de l’enduit gratté est simple. Avant que la dernière couche d’enduit ne sèche complètement, l’artisan se sert d’un grattoir pour griffer la surface du support. Il en résulte des motifs plus ou moins réguliers qui vont rendre la façade plus esthétique.

Vous pouvez teinter l’enduit de finition gratté en fonction du décor que vous souhaitez créer. Toutefois, renseignez-vous auprès de la mairie de votre commune afin de connaître les couleurs autorisées.

Les avantages de l’enduit gratté

Le crépi gratté est très populaire auprès des particuliers. Ce type de revêtement présente divers atouts :

  • il permet de personnaliser votre façade : vous pouvez plus ou moins accentuer l’effet rugueux en jouant avec la taloche à gratter. Par ailleurs, libre à vous d’ajouter des pigments à l’enduit afin d’embellir encore plus vos murs ;
  • il résiste aux fissures : avec ce type de finition, le risque d’apparition de fissures prématurées de l’enduit est moindre ;
  • il est passe-partout : il est possible de l’appliquer en neuf, comme en rénovation. Il convient également à plusieurs supports (pierre, parpaing, béton cellulaire, brique) ;
  • il protège les murs : le crépi recouvre les supports et sert de protection contre les intempéries. Il laisse également les murs respirer.

Les inconvénients de l’enduit gratté

Avant de choisir ce genre de finition pour vos murs, informez-vous d’abord sur ses inconvénients :

  • il résiste moins aux abrasions et aux coups : le crépi gratté est plus fragile que les autres enduits de finition classiques (crépi taloché, écrasé et projeté) ;
  • son coût est plus élevé : le budget à préparer pour sa mise en œuvre est plus important que celui pour la pose de l’enduit écrasé ou projeté. En effet, il faut que l’épaisseur de la dernière couche de crépi soit plus épaisse pour pouvoir appliquer la finition enduit grattée.

Comment réaliser un enduit gratté ?

Si votre bâti est ancien, nous vous conseillons d’opter pour un enduit gratté multicouche. En revanche, une nouvelle construction respecte les standards actuels. Les murs peuvent ainsi recevoir un enduit monocouche ou multicouche, selon votre choix.

Pose d’un enduit gratté multicouche

  • préparation des murs : enlevez l’ancien revêtement par piquetage de la façade. Réparez les éventuels défauts. Rebouchez les trous et les fissures et traitez les problèmes d’humidité, s’il y en a. Terminez en nettoyant et en dépoussiérant les murs. Si besoin, décontaminez les murs en y appliquant un antifongique ;
  • pose du gobetis : cette première couche est fabriquée avec 1 ou 2 volumes de sable de granulométrie 0/5 et 1 volume de chaux hydraulique. Ajoutez progressivement de l’eau jusqu’à l’obtention d’un mortier très liquide. Humidifiez légèrement le mur, puis appliquez l’enduit sur une couche de 5 mm d’épaisseur. Observez un temps de séchage de 48 heures environ ;
  • pose du corps d’enduit : c’est cette couche qui permet de corriger les défauts de planéité du support et d’imperméabiliser la façade. Son dosage est de 3 à 4 volumes de sable pour 1 volume de chaux. Son épaisseur est de 8 à 15 mm. Projetez le mortier à la truelle ou à la machine à projeter, puis lissez avec une règle de maçon. Laissez sécher au moins pendant une semaine ;
  • mise en œuvre de la finition grattée : cette dernière couche est épaisse de 7 mm minimum. Pour la fabriquer, mélangez 1 volume de chaux hydraulique, 2 volumes de chaux aérienne et 7 à 9 volumes de sable. Jetez l’enduit à la truelle ou à la machine à projeter, dressez à la règle, puis serrez avec une taloche. Laissez sécher pendant 3 à 12 heures. Attendez que l’enduit sèche jusqu’à 80 % environ. Réalisez ensuite la finition grattée en rabotant la surface avec un graton. Cela va enlever 2 à 3 mm d’épaisseur. Dépoussiérez avec une balayette pour faire apparaître les motifs.

Pose d’un enduit gratté monocouche

  • préparez le support : il faut un mur plan, sain et dépoussiéré. Remplissez les éventuels trous et joints ;
  • réalisez l’enduit : mettez la quantité d’eau indiquée dans un seau, puis ajoutez le produit. Il faut environ 5,5 litres d’eau pour un sac d’enduit de 25 kg. Mélangez bien en vous servant d’un malaxeur de mortier ;
  • posez l’enduit : appliquez manuellement ou mécaniquement le produit sur le mur en une ou deux couches frais sur frais. Il faut réaliser une épaisseur totale de 7 à 15 mm environ. Lissez avec une règle de maçon. Attendez le séchage de l’enduit en surface avant de réaliser la finition ;
  • faites la finition : passez la taloche à gratter sur le mur en effectuant des mouvements circulaires. Enlevez les résidus de poussière avec une balayette.

Conseils pour un enduit gratté réussi

Ces quelques conseils vous permettront de réussir la pose de votre enduit gratté :

  • vérifiez les conditions climatiques avant de travailler : évitez d’appliquer l’enduit par temps humide ou venteux. La température idéale est de 5 à 35 °C. En cas de forte chaleur, humidifiez légèrement et fréquemment le mur afin d’empêcher que l’enduit ne sèche trop rapidement ;
  • respectez le dosage et le temps de séchage de l’enduit : ces facteurs sont primordiaux pour la qualité et la tenue du crépi dans le temps ;
  • fabriquez l’enduit petit à petit : évitez de préparer une trop grande quantité de produit à pour ne pas nuire à sa qualité.

Vous souhaitez obtenir un travail soigné ? La meilleure solution est de confier la pose de l’enduit gratté à un professionnel. Passez par notre site pour demander des devis des artisans de votre région.

Enduit gratté traditionnel ou monocouche : lequel choisir ?

 

Enduit gratté monocouche

Enduit gratté multicouche

Composants entrant dans la préparation de l’enduit

Enduit en poudre, à mélanger avec de l’eau

Chaux et/ou ciment, sable et eau

Préparation

Mettre la quantité d’eau nécessaire dans un seau ou une bétonneuse. Malaxer correctement.

Doser chaque élément avant de malaxer dans une bétonneuse ou une auge.

Nombre de couches à appliquer

1 ou 2 couches

3 couches

Domaine d’application

En neuf

En rénovation et en neuf

Support

Mur et parpaings ou en briques, sain et sans défaut

Tous les supports

Mise en œuvre

Facile et rapide

Plus difficile et chronophage

Respirabilité des murs

Produit imperméable ne laissant pas les murs respirer

Excellente respirabilité des murs

Longévité

Bonne

Excellente

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.