Ravalement de façade : solutions, conseils, aides, ITE et prix

Comme la façade est le corps de la maison, et surtout la partie la plus visible, il est essentiel de la garder en bon état aussi longtemps que possible en effectuant des travaux de rénovation réguliers. On parle alors de ravalement de façade qui est une sorte de remise en état des façades, en leur donnant une peau neuve sans modifier son aspect d’origine. Quel budget faut-il prévoir pour ce genre d’opération ? Que faut-il savoir pour réussir la remise en état ? Existe-t-il des aides prévus par l’État pour minimiser les frais liés à ce genre de travaux ?

Ravalement de façade

Quelques points à savoir sur le ravalement de façade

  • Tout d’abord, il faut savoir que le ravalement de façade est une obligation légale, mentionné par le Code de la construction et de l’habitation. Les restrictions sont avant tout d’ordre sécuritaire, car les façades de mauvais état présentent des risques aussi bien pour les occupants que les passants. La loi prévoit ainsi un ravalement de façade tous les 10 ans dans certaines communes, dont l’omission, volontaire ou non de cette restriction sera passible à une injonction de ravalement puis des amendes.
  • Les façades ne doivent pas seulement être en bon étant et propre, mais doivent également être protégées contre les problèmes liés à l’eau comme les ruissellements ou les remontées capillaires.
  • Le ravalement de façade ne concerne pas seulement les murs (repeindre, reboucher les trous…), mais aussi des accessoires apparents tels que les dispositifs de fermeture, des menuiseries…). 
  • Même si vous aimez bricoler, ce genre de travail nécessite l’expertise de façadiers professionnels. Il faut en effet prendre en compte les nombreux soins qui sont essentiels en ravalement de façade. 
  • Le ravalement de façade peut s’accompagner de travaux d’isolation ouvrant droit à des réductions d’impôts !

Ravalement de façade : détails sur les travaux 

Avant de déterminer les travaux à réaliser lors d’un ravalement de façade, il faut commencer par identifier les sources de problème. Il peut s’agir de moisissures, de dégradations…). Cette étape nécessite l’expertise d’un professionnel qui saura réaliser un diagnostic plus poussé par rapport au matériau de votre façade. C’est le résultat de ce diagnostic qui permettra de savoir quelle technique il faut adopter pour nettoyer, traiter et rénover la façade, y compris la finition. 

Ainsi, il faut suivre des étapes bien précises pour qu’un ravalement de façade soit bien établi :

Préparer le chantier

Le travail de préparation consiste à assurer la sécurité des travailleurs sur le chantier et de mettre en place tous les éléments qui permettent d’assurer le bon déroulement de l’intervention de manière à ce qu’elle soit rapide, mais efficace. Certaines communes exigent une demande d’autorisation pour la mise en place d’un échafaudage, notamment si ce dernier touche une partie de la voie publique.

Nettoyer et décaper la façade

Cette étape est cruciale pour mettre en place un diagnostic plus précis afin de détecter les défauts en profondeur. Ce qui permettra ensuite de choisir la bonne technique de traitement : sablage, nettoyage haute pression, ponçage…

Rénover et traiter

La rénovation et le traitement de la façade dépendront des pathologies qui affectent les murs. Si ce sont des fissures, c’est sûrement dû à des infiltrations d’eau. Si les joints sont défaillants, il faut les combler pour assurer la bonne performance thermique. Si ce sont des taches blanches qui apparaissent sur les murs, c’est sûrement à cause des remontées d’humidité par capillarité.

Protéger et embellir

Après le nettoyage et le traitement, il faut appliquer un enduit sur le mur pour le protéger contre les intempéries, puis repeindre si nécessaire.

Budget à prévoir pour un ravalement de façade

Compte tenu des travaux listés ci-haut, le coût d’un ravalement de façade dépend de nombreux facteurs :

  • La surface : le prix sera plus important pour les surfaces plus grandes
  • Le type de support : Le prix d’un ravalement sur un bâti en bois ou en brique ne sera pas le même avec un bâti en parpaing par exemple. Si les enduits en brique sont souvent les plus chers, le bois le suit de très près du fait qu’il est difficile à nettoyer. 
  • Le type de ravalement : selon le type de ravalement choisi, les techniques et les matériaux utilisés seront différents.

Type de ravalement

Explication

Tarif

Maçonnerie en pierres ou en briques

Restaurer les joints qui se détériorent au fil du temps et protéger contre l’humidité

30 à 50€/m²

Façade enduite avec piquage et enduits

Le prix dépend du type d’enduit (monocouche, ciment…) et de la finition (taloché, projeté, gratté…)

40 à 60€/m²

Façade avec enduit peint

Le coût total sera calculé selon la qualité de la peinture, de la surface. Le choix de la peinture se fera en fonction de la région (en montagne, en bord de mer…)

35 à 45€/m²

Façade par peinture sur tissus de verre

Protéger la façade contre les intempéries et les UV en choisissant la couleur et la finition adaptée

40 à 100€/m²

S’il faut changer tous les éléments de la façade, y compris les portes, les fenêtres ou encore les baies vitrées, vous avez deux options :

  • Les changer par pièce : qui peut être très coûteuse (200 à 700€/pièce pour une fenêtre, 300 à 3000€ pour une porte et 250 à 1200€ pour une baie vitrée).
  • Opter pour un pack : La plupart des entreprises spécialisées dans le ravalement de façade proposent une offre englobant le changement de tous les éléments d’une façade. Ainsi, prévoyez entre 700 et 950€/m² de surface murale pour le changement du revêtement, de toutes les fenêtres, de toutes les portes et des baies vitrées. En plus, ce type de travaux vous ouvriront à des aides et subventions accordées par l’Etat.

Ravalement de façade dans une copropriété : conditions et aides financières

La loi prévoit que le ravalement se fait, en général, tous les 15 à 20 ans lorsqu’il s’agit d’une copropriété. Tous les frais liés aux travaux seront ainsi partagés entre les occupants du bâtiment d’après les règles du règlement de copropriété (d’après les tantièmes de la copropriété concernée,  de l’immeuble au sein de la copropriété ou d’autres règles), dont le montant que chaque propriétaire doit payer et toutes les conditions seront déterminés lors d’une assemblée générale du syndic à travers un vote. Ce dernier fera également des appels de fonds afin de garantir le financement des travaux dans les délais prévus. 

La copropriété peut bénéficier d’aides financières, mais seulement lorsque des travaux visant à améliorer l’isolation par l’extérieur viennent avec le ravalement de façade.

Type d’aide

Détails

Conditions d’éligibilité

Prime énergie CEE

Il s’agit d’une prime énergie octroyée lors des travaux ayant pour but d’améliorer l’efficacité énergétique de l’immeuble. Le montant dépend du type de travaux, des caractéristiques de l’installation, du matériel installé et des revenus des bénéficiaires.

Le bâtiment doit avoir au moins 2 ans et le prestataire doit bénéficier du label RGE

MaPrimeRénov’ Copropriétés

C’est une aide financière qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique, dont le montant global est de 25% du montant des travaux, mais n’excédant par 15 000€/logement

La copropriété doit être composée de 75% de résidences principales (locataires occupants ou propriétaires) et être immatriculée au registre national des copropriétés. Une Assistance à Maitrise d’Ouvrage est obligatoire.

Eco-PTZ copropriétés ou éco-prêts à taux 0

Une aide mise en place pour financer des travaux de rénovation énergétique, soit sur des parties communes en copropriété, soit sur les parties privatives, mais offrant des intérêts collectifs. Il est plafonné à 50 000€ en 2022.

Il faut que le logement soit utilisé ou destiné à être utilisé en tant que résidence principale et est construit depuis plus de 2 ans que l’occupant soit locataire ou propriétaire

Ravalement de façade associé à l’ITE 

Ravalement de façade2 Le ravalement est toujours associé à l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), sachant que ce genre d’opération s’accompagne obligatoirement d’une isolation thermique. Presque toutes les des édifices métropolitains construits après 1948 sont concernés par ce décret de loi, notamment si le ravalement concerne plus que la moitié de la surface de la façade. L’avantage avec le couplage ravalement/ITE, c’est que vous profiterez d’une meilleure isolation, vous réaliserez jusqu’à 40 % d’économies sur vos factures énergétiques et vous améliorez l’esthétique de votre bâti. En combinant les travaux de ravalement à une ITE, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt à la transition énergétique, ce qui vous permettra d’aides allant jusqu’à 55/60% du montant des travaux. 

Les types d’isolation et leur prix

Depuis 2017, l’isolation par l’extérieur doit obligatoirement accompagné les travaux de ravalement de façade. Cette loi concerne les bâtiments comprenant plus de 50% de terre cuite, de béton, de ciment et de métal. 

Vous avez plusieurs options en ce qui concerne l’isolation par l’extérieur :

Type d’isolation

caractéristique

prix hors pose

prix avec pose

Bardage

Il s’agit d’un revêtement mural qui vient se fixer sur l’ossature de la construction, à extérieur du bâtiment. Il peut être en bois, en métal, en PVC ou en composite

20 à 100€/m²

50 à 150€/m²

Panneaux enduits

C’est une technique qui permet d’améliorer l’isolation thermique par l’extérieur en utilisant des panneaux isolants en fibre de bois et des enduits

100 à 180€/m²

120 à 250€/m²

Enduit isolant

C’est un enduit composé de mortier, d’ingrédient liant et de matériaux isolants

80 à 150€/m²

90 à 180€/m²

Si vous voulez connaitre le pouvoir isolant de chaque type d’isolation, il faut calculer la résistance thermique « R » (exprimé en m2K/W) de chaque matériau. On peut avoir cette valeur grâce à la formule R = e / λ. La lettre « e » est la hauteur de l’isolant tandis que le symbole « λ » indique le coefficient lambda du matériau, c’est-à-dire sa conductivité thermique. Si un matériau a une hauteur « e » de 9 cm (0,09mm) et une conductivité thermique λ de’ 0,024 par exemple, sa résistance thermique est de 3,75 m2K/W. Plus ce chiffre est haut, meilleur est le système d’isolation.

La valeur R d’un bardage dépend ainsi du matériau utilisé : l’indice recommandé pour la conductivité thermique du bois est de 1,6 W/m²K contre 1,8 W/m²K pour l’aluminium et 1,4 W/m²K et le PVC. Rien qu’en changeant vos fenêtres en bois en PVC, vous réduirez de 20% vos dépenses liées au chauffage.

La conductivité thermique de l’enduit isolant oscille entre 0,033 à 0,042 W/mK selon les billes. Autrement dit, ce sont parmi les isolants les plus performants sur le marché actuel. N’hésitez pas à appliquer plusieurs couches pour avoir un résultat plus optimal.

La déclaration de travaux pour le ravalement d’une façade

Si vous souhaitez rénover la façade de votre maison (modifier son aspect extérieur), vous devez déposer une Déclaration Préalable de Travaux, notamment si les travaux en question ne sont pas soumis à un permis de construire. Ce document permet à la Mairie de vérifier si les travaux sont conformes aux normes en vigueur. Vous devez également déposer une DP si le bâtiment se trouve çà proximité d’un site inscrit, d’un monument historique, d’un site patrimonial remarquable ou encore d’une réserve naturelle. 

Bien que toutes les modalités concernant ce genre de travaux soient prévues par les articles L132-1 à L132-5 du code de la construction et de l’habitation, certaines règles peuvent changer selon la commune. En effet, chaque commune a son propre PLU (plan local d’urbanisme) où la mairie peut décider d’imposer la dépose d’une DP ou non par rapport à une situation définie.

Pour la déposition d’une DP, vous pouvez consulter le site du service public et remplir le formulaire qui vous sera attribué, l’imprimer et la déposer directement auprès de la mairie. C’est le moyen le plus sûr, mais vous pouvez néanmoins l’envoyer par courrier recommandé avec demande d’avis de réception. Pour la réponse (réception de certificat de non-opposition de la part de la mairie), vous avez généralement 1 mois à compter de la date de la déposition, sauf pour des cas exceptionnels. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.