Isolation acoustique du plafond : les types d’isolants leur prix

Les bruits provenant de l’étage du dessus peuvent gêner aussi bien les personnes qui vivent en appartement que celles qui résident dans un habitat pavillonnaire. La réalisation d’une isolation acoustique du plafond est une solution pour bénéficier d’un meilleur confort. La technique à utiliser dépend du type de bruit à éliminer. Mais avant de commencer les travaux, il est important de s’informer sur les types d’isolation acoustique du plafond et de leur prix.

Budget récapitulatif

Le budget à préparer pour isoler votre plafond dépend avant tout du type d’isolation et des matériaux choisis.

Types d’isolation acoustique

Types d’isolation

Caractéristiques

Fournitures

Prix hors pose

Prix de pose

Plafond suspendu

  • Pour réduire ou éliminer les bruits de contact et les bruits aériens ;
  • Technique très utilisée dans les appartements ;
  • Un espace vide est créé entre le plafond et un faux plafond ;
  • Le faux plafond, généralement composé de plaques de plâtre, est fixé sur une ossature métallique ou une armature en bois, désolidarisée du plafond grâce à des suspentes antivibratiles ;
  • Un matériau isolant fibreux en rouleau ou en plaque est inséré dans le plénum (espace vide) afin de produire un effet masse-ressort-masse ;
  • Pour obtenir un meilleur confort acoustique, il est possible d’utiliser une ossature traversante qu’on fixe de mur en mur à la place des suspentes vibratiles ; 
  • L’isolant utilisé est choisi en fonction de son indice d’affaiblissement acoustique et de l’indice d’efficacité aux bruits de choc;
  • Outre l’insonorisation du plafond, cette technique permet également de dissimuler un plafond abimé.

Plaque plâtre BA13

10 à 15 €/m²

15 à 35 €/m²

Lambris de bois

10 à 50 €/m²

Lames de PVC

5 à 15 €/m²

Isolant

5 à plus de 50 €/m²

Faux plafond tendu

  • Une toile est tendue à l’aide de lisses fixées en haut des murs, à au moins 2,5 cm du plafond ;
  • La toile peut être en PVC (velum), en tissu, en polyuréthane ou en polyester ;
  • Les lisses ou rails en PVC ou en aluminium sont apparentes ou invisibles ;
  • Il existe deux méthodes pour poser la toile : à chaud pour une toile en PVC, à froid pour une toile en polyester enduit ;
  • Le plafond tendu peut être réalisé en rénovation ou en neuf. Vous avez le choix entre plusieurs finitions, coloris et motifs pour personnaliser la pièce ;
  • La toile est taillée sur mesure pour correspondre parfaitement aux dimensions et au format de la pièce ainsi qu’aux éléments du plafond (trappes, luminaires, etc.) ;
  • En rénovation, le plafond tendu permet de cacher les imperfections du plafond. Il est aussi utilisé pour diminuer la hauteur sous plafond et optimiser le chauffage. C’est la solution à privilégier pour un plafond très abîmé ;
  • Incombustible et résiste à l’humidité ;
  • Il peut aussi recevoir un traitement antiacarien, antifongique, antistatique et antibactérien tout en étant lessivable. Il est donc possible de l’installer dans n’importe quelle pièce du logement ;
  • La pose d’un plafond tenu est plus complexe comparée à celle d’un plafond suspendu. Confiez les travaux à un professionnel.

Toile pour une pose à froid

40 à 70 €/m²

25 à 50 €/m²

Toile pour une pose à chaud

30 à 60 €/m²

Isolant

5 à plus de 50 €/m²

Sous-plafond collé

  • Technique d’isolation la moins complexe, la moins chère, mais également la moins performante ;
    • Consiste à coller des plaques d’isolant (en polystyrène, en laine de verre, en laine de roche ou en placo) contre le plafond ;
  • Affaiblit les bruits aériens ;
  • Il est possible d’appliquer ce type d’isolation acoustique dans les appartements ayant une faible hauteur sous plafond ;
  • Cette solution n’est pas adaptée aux pièces humides comme la salle de bain et la cuisine (la condensation favorise le décollement des dalles du plafond) ;
  • Il est possible de peindre les dalles en fonction du style de décoration de la pièce.

Plaques ou dalles isolantes

10 à 30 €/m²

10 à 15 €/m²

Isolation acoustique du plafond : les différents isolants

L’isolation phonique ou acoustique du plafond requiert l’utilisation d’un isolant. Il s’agit d’un matériau destiné à affaiblir la transmission des bruits de l’extérieur vers l’intérieur d’un logement ou d’une pièce à une autre. Le tableau suivant regroupe les principaux isolants acoustiques. Le prix dépend du matériau choisi.

Type d’isolant

Matériau

Caractéristiques

Performance phonique

Prix hors pose

Prix de pose

Isolants minéraux

Laine de verre

  • Comporte des poches d’air servant de barrière contre les bruits ;
  • Incombustible, mais craint l’humidité ;
  • Peu écologique ;
  • Disponible sous forme de matelas, de panneaux, de rouleaux ou est vendu en vrac.

Très bonne

3 à 10 €/m²

15 à 20 €/m²

 

Laine de roche

  • Fabriquée à base de basalte ;
  • Incombustible et résiste à l’humidité ;
  • Affiche une meilleure performance acoustique comparée à la laine de verre ;
  • Vendue en rouleaux, en plaques et en flocon

Très bonne

5 à 10 €/m²

15 à 25€/m²

 

Perlite

  • Roche volcanique siliceuse ;
  • Incombustible, résiste aux rongeurs et aux bactéries ;
  • Requiert un traitement pour la rendre hydrofuge

Bonne

30 à 40€/m²

40 à plus de 50 €/m²

 

Vermiculite

  • Conçue à partir du silicate de magnésie ;
  • Incombustible, mais nécessite un traitement hydrofuge ;
  • Résiste aux rongeurs et aux attaques d’insectes ;
  • Disponible en panneaux et en vrac.

Très bonne

10 à 50 €/m²

30 à 50 €/m²

 

Verre cellulaire

  • Mélange de verre recyclé et de matières minérales (feldspath, oxyde de fer, etc.) ;
  • Incombustible et imputrescible ;
  • Résiste aux grands écarts de température et aux vermines ;
  • Vendu en plaques et en panneaux

Bonne

10 à 50 €/m²

20 à 25 €/m²

Isolants synthétiques

Polystyrène expansé ou extrudé

  • Léger ;
  • Dégage une fumée nocive en cas de combustion ;
  • N’est pas écologique.

Médiocre

5 à 20 €/m²

25 à 80 €/m²

 

Mousse phénolique

  • Issue de produits dérivés du pétrole ;
  • Légère et ignifuge, mais requiert une protection hydrofuge ;
  • Panneaux plus fins comparés aux autres isolants synthétiques.

Très bonne

20 à 50 €/m²

20 à 30 €/m²

 

Polyuréthane

  • Léger et peu épais ;
  • Sensible au feu, mais résiste à l’eau ;
  • Proposé en mousse et en panneaux.

Médiocre

20 à 25 €/m²

10 à 20 €/m²

Isolants écologiques

Laine de mouton

  • Deux procédés de fabrication : par aiguilletage et par ajout de fibres de polypropylène ou de polyester ;
  • Difficilement inflammable, mais résiste mal à l’humidité ;
  • Conditionnement : en vrac, en panneaux et en rouleaux ;
  • Doit recevoir des traitements insecticides et antifongiques.

Bonne

20 à 25 €/m²

15 à 20 €/m²

 

Liège

  • Constitué en grande partie de gaz inerte et possède une structure souple et compacte lui permettant de bloquer tous les types de bruits ;
  • Léger et imputrescible ;
  • Résiste aux insectes, à l’eau et aux rongeurs ;
  • Commercialisé en vrac, sous forme de plaques ou de rouleaux.

Très bonne

20 à 25 €/m²

30 à 45 €/m²

 

Fibre de bois

  • Fabriquée à partir des chutes d’arbres résineux et de liants ;
  • Barrière contre tous les types de bruits ;
  • Peu inflammable ;
  • Traité pour résister aux insectes, aux rongeurs et aux moisissures ;
  • Vendu sous forme de panneaux.

Très bonne

15 à 25 €/m²

20 à 30 €/m²

 

Laine de coton

  • Conçue à base de coton recyclé et de coton naturel ;
  • Subit des traitements fongicides et insecticides avant sa commercialisation ;
  • Résiste à l’humidité ;
  • Vendue en vrac, en plaques, en rouleaux ou sous forme de feutre.

Bonne

12 à 25 €/m²

15 à 20 €/m²

 

Ouate de cellulose

  • Conçue à base de déchets de papiers ;
  • Résiste au feu, aux rongeurs et aux champignons ;
  • Commercialisée sous forme de panneaux de faible épaisseur ou en vrac.

Très bonne

20 à 25 €/m²

25 à 35 €/m²

 

Chanvre

  • Résiste aux champignons et aux bactéries, mais est sensible à l’humidité ;
  • Résiste au feu après un traitement ignifuge ;
  • Vendu en vrac, en rouleaux et en panneaux.

Bonne

15 à 30 €/m²

25 à 35 €/m²

Le diagnostic acoustique

Il est important de faire appel à un professionnel pour la réalisation d’un diagnostic acoustique. Grâce à cette étude, il sera plus facile de déterminer la solution à choisir en fonction des problèmes sonores, de vos besoins et de la configuration du logement.

Préparez environ 100 à 200 € pour le diagnostic acoustique. Mais le prix peut grimper jusqu’à 2000 € pour une étude plus poussée.

De quoi dépend le prix d’une isolation phonique ou acoustique du plafond ?

Chaque projet d’isolation acoustique du plafond est unique. Le budget peut varier selon :

  • de la surface à isoler ;
  • de la technique d’isolation appliquée ;
  • de l’isolant choisi ;
  • des travaux à réaliser ;
  • du type de plafond ;
  • de la main d’œuvre ;
  • de la localisation et l’accessibilité de votre logement.

Demandez et comparez plusieurs devis. Cela vous permettra de mieux choisir l’artisan et d’avoir un meilleur aperçu du budget à préparer pour l’isolation acoustique de votre plafond.

https://demarrezlestravaux.fr/wp-admin/post.php?post=11531&action=edit Quels bruits faut-il isoler ?

Dans le domaine du bâtiment, les spécialistes répertorient trois catégories de bruits :

  • les bruits aériens : leurs sources peuvent être extérieures (voix des personnes dans la rue, trafic routier) ou intérieures (sons de la télévision, voix). Ils se propagent dans l’air avant de traverser le plafond ;
  • les bruits de chocs : comprennent les bruits des pas, des meubles qu’on déplace, des chutes d’objets, etc. La paroi qui subit l’impact se déforme et vibre. Les vibrations se répandent ensuite à travers les matériaux qui composent le plafond pour arriver dans la pièce ;
  • les bruits d’équipements : produits par les équipements en marche (ventilation mécanique, tuyauteries, ascenseurs). Ils peuvent se diffuser par l’air ou par vibration comme les bruits d’impacts.

Réglementation en matière d’isolation acoustique

Les impératifs à respecter en termes d’isolation acoustique dépendent du type de bâtiment, de sa localisation et de son environnement :

  • maison individuelle : protection contre les bruits aériens extérieurs ;
  • maison mitoyenne et immeuble collectif : isolement vis-à-vis des bruits aériens extérieurs, des bruits aériens et d’impacts provenant des autres logements.

Selon la réglementation, les nuisances sonores perçues dans le logement neuf ne doit pas excéder :

  •  30 dB (45 dB pour les lieux très exposés aux nuisances sonores) pour les bruits aériens extérieurs ;
  • 53 dB pour les bruits aériens intérieurs ;
  • 58 dB pour les bruits de chocs ;
  • 30 dB pour les bruits des équipements.

Réalisation de l’isolation acoustique du plafond

En fonction de vos besoins en termes de confort acoustique, vous pourrez mettre en œuvre un plafond suspendu, un faux plafond tendu ou un sous-plafond collé. Voici les principales étapes pour ces travaux.

Plafond suspendu

  • nettoyez les murs et le plafond ;
  • marquez l’emplacement du plafond suspendu sur les murs périphériques à l’aide de vis et d’un cordeau ;
  • fixez les rails en commençant par deux murs opposés et en terminant par les deux autres murs ;
  • mettez les suspentes en place en les fixant dans le plafond ;
  • disposez les entretoises entre les suspentes ;
  • installez les montants transversaux ;
  • posez l’isolant sur les montants. Le matériau placé en périphérie doit remonter le long des murs ;
  • installez les plaques de plâtre en vous servant d’un lève-plaque et en commençant au niveau de deux murs d’angle ;
  • réalisez les finitions (jointoiement, peinture, pose des spots led).

Faux plafond tendu

Ci-après les étapes principales pour la pose d’un faux plafond tendu à froid :

  • préparez le plafond et les murs : enlevez l’ancien plâtre, recouvrez le plafond et les murs de plusieurs couches d’apprêt ;
  • mettez en place l’ossature qui va supporter l’isolant ;
  • installez l’isolant sur les montants transverses ;
  • fixez les lisses sur les murs ;
  • posez le textile à l’aide d’une spatule ;
  • réalisez les finitions.

Si vous avez opté pour un faux plafond tendu à chaud, confiez les travaux à un professionnel. En effet, la mise en œuvre de cette technique est plus complexe et nécessite l’utilisation d’outils spécifiques.

Sous-plafond collé

  • nettoyez le plafond ;
  • appliquez de la colle acrylique sur une plaque isolante et collez cette dernière sur un angle du plafond ;
  • disposez les autres plaques sur le plafond ;
  • passez aux finitions.

Vous souhaitez faire de l’isolation acoustique de votre plafond une réussite ? Faites appel à un professionnel. Demandez dès maintenant des devis par le biais de notre site.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.