La VMC Hygrovariable : prix, installation et avantages

La VMC Hygrovariable est un dispositif de ventilation à simple flux permettant de renouveler l’air ambiant d’une pièce. Son installation améliore nettement la qualité de l’air environnant et empêche la formation d’humidité dans votre habitation. C’est un équipement moins coûteux qu’une VMC classique qui offre un bon système de ventilation. Dans cet article, prenez donc connaissance des avantages, des inconvénients, du prix et du mode de fonctionnement de la VMC Hygrovariable.

Kit VMC simple flux hygrovariable Blyss Marin

Budget récapitulatif

Éléments

Caractéristiques

Prix d’achat moyen (fournitures seulement)

Prix de pose

VMC Hygrovariable A 

  • Moins couteux 
    • Son fonctionnement est simple 
    • Équipe de bouches d’entrée d’air s’ouvrant et se fermant selon le fonctionnement des bouches d’extraction
  • Dispose d’un système réagissant en fonction de l’humidité de l’air 

150 € à 250 €

800 € à 1200 €

VMC Hygrovariable B

  • Plus onéreux 
    • Les entrées d’air et les bouches d’extraction se ferment ou s’ouvrent selon le niveau d’humidité  
  • C’est un système hygro complet 
  • Elle fournit une meilleure qualité d’air 
  • Réduit la dépense énergétique 

250 € à 450 €

1000 € à 1400 €

Fonctionnement de la VMC hygrovariable 

La Ventilation Mécanique Contrôlée Hygrovariable est équipée des orifices d’entrée d’airs intelligents et indépendants. C’est un avantage non négligeable que possède ce dispositif. Elle se conforme pièce par pièce aux besoins de ventilation en fonction des taux d’humidité de chaque pièce. Pour faire simple, la VMC Hygrovariable est équipée d’un système de détection d’humidité permettant d’adapter le renouvèlement de l’air aux besoins de son utilisateur. En plus, cela favorise l’optimisation des dépenses énergétiques. 

En ce qui concerne le fonctionnement proprement dit : la bouche d’aération aspire, extrait l’air vicié des pièces humides comme la salle de bain, la cuisine et le WC et ensuite le rejet à l’extérieur. C’est ainsi qu’à travers les entrées d’air situé au niveau des pièces de vie ou chambres qu’entre un nouvel air dans votre maison. Remarquez que lorsque vous prenez une douche, l’aspiration est automatique et plus importante. 

Entre autres, si l’air devient à nouveau sec, pour éviter le développement des moisissures (un air trop sec peut engendrer des moisissures !), le clapet se rabat et laisse circuler assez d’air. 

Les avantages de la VMC hygrovariable 

Kit VMC hygrovariable compacte
Kit VMC hygrovariable compacte

La VMC hygrovariable présente les avantages suivants :

  • Elle procure un air de qualité permettant de garder vos pièces saines
  • La VMC hygrovariable est économique en dépenses énergétiques et vous permet de réduire considérablement votre facture
  • Elle adapte son débit en fonction du besoin de l’utilisateur et n’aspire pas la même quantité d’air durant la journée. Par exemple, lorsque vous préparez à la cuisine, elle aspire plus d’air et en votre absence, elle en aspire moins. 
  • La VMC hygrovariable est facile d’installation et est à la portée d’un bricoleur 
  • Elle est facile d’entretien : il suffit de nettoyer de façon régulière les entrées d’air et les bouches d’évacuation
  • Elle augmente la durée de vie de la peinture qui s’écaillera moins que sans VMC

Les inconvénients de la VMC hygrovariable

L’utilisation de la VMC hygrovariable ne reste pas sans inconvénient :

  • La VMC hygrovariable présente un risque de surchauffe en période d’été
  • Son coût est plus onéreux comparativement à certains VMC
  • Elle peut émettre un son dérangeant lorsque les bouches d’air à clapet s’ouvrent et se ferment  
  • La VMC hygrovariable à cause de son mode de fonctionnement entraîne des courants d’air pouvant se montrer déplaisants en hiver comme en été

L’installation de la VMC hygrovariable

Les travaux d’installation d’une VMC ne sont pas autant complexes. Néanmoins, il est bienséant de faire recours à un expert ou un professionnel pour un travail de qualité. Les différentes étapes pour installer une VMC Hygrovariable sont les suivantes : 

  • Poser les bouches et les entrées de la VMC : cette première étape consiste notamment à installer les entrées d’air dans les pièces à vivre et les bouches d’extractions dans les pièces telles que les salles de bains, la cuisine, etc. Les experts recommandent d’équiper les grandes pièces de plusieurs entrées d’air pour favoriser une fourniture suffisante d’air frais. En outre, pour permettre la bonne circulation de l’air, il est nécessaire de prévoir un centimètre d’écart en bas des portes.

  • Poser les conduits d’évacuation : pour cette manœuvre, il est conseillé de camoufler les conduits en haut du mur dans un caisson ou les faire canaliser dans les combles de votre maison. Mais retenez qu’avec une VMC hygrovariable, les canaux installés dans les combles non chauffés nécessitent d’être isolés. Par ailleurs, il existe deux formes de poses des conduits : il s’agit notamment de la pose en pieuvre et de la pose en branche. En ce qui concerne la pose en pieuvre, chaque bouche est connectée directement au caisson. Quant à la pose en branche, la plupart des bouches peuvent être connectées au même conduit. En dernier ressort pour éviter toute coupure entrainant la réduction du renouvèlement d’air et l’exposition aux risques de condensation lors des changements des directions, assurez-vous d’avoir un angle bien grand. 
  • Poser le système d’extraction : cette dernière étape consiste à installer le moteur de la VMC hygrovariable dans les combles non habités ou dans un placard. Cela permet de limiter les bruits produits par le moteur.  Le moteur doit être accroché dans le comble à la charpente à l’aide d’une corde pour annuler ses vibrations. À part cela, le caisson d’extraction doit être positionné de sorte qu’il soit accessible par exemple pour réparation au cas où elle serait défaillante. Notez aussi qu’il est primordial de faire en sorte que l’air impur soit expulsé à l’extérieur via une sortie sur le toit. Cet air pouvant contenir des polluants, évitez de le rejeter dans une pièce de votre habitation au risque de vous rendre malade. 

Les aides pour financer l’acquisition et l’installation d’une VMC Hygrovariable

La VMC hygrovariable est non éligible au crédit d’impôt transition énergétique. Mais, certains opérateurs prévoient un droit à la prime énergie. En outre, en confiant l’installation à un expert, vous bénéficiez d’une réduction de 5,5% sur la TVA.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.