Les couleurs des fils électriques : à quoi correspondent-elles et comment ça fonctionne ?

Il est indispensable de connaître la signification de chaque couleur lors de n’importe quelle manipulation domestique d’un câble électrique. Tous les câbles sont composés de plusieurs fils électriques et sont soumis à un code couleurs universel depuis 1970 (norme NF C 15-100 définissant les codes couleurs des installations électriques de courant à usage domestique).

Vous l’aurez compris, chaque couleur définie une fonction précise (terre, neutre, phase, etc), le code couleur nous donne la possibilité de distinguer entre le rôle de chaque fil en un seul coup d’œil, ainsi que de faire les installations basiques dans le respect des normes en vigueur en toute sécurité.

Les couleurs des fils électriques

Trois nuances couleurs sont répertoriées dans les installations électriques (de 1970 à maintenant) des particuliers : rouge/marron/noir et jaune/vert et bleu. Ces dernières permettent aux professionnels ainsi qu’aux particuliers de distinguer entre les trois fils composants un circuit électrique (la matière de tous les fils étant le cuivre). 

Les câblages électriques installés avant 1970, ne sont pas soumis au même code couleur.

Note : à part les fils verts, jaunes, rouges, bleus, noirs ou marrons qui ont des rôles bien précis comme vous allez le découvrir, il est totalement possible d’utiliser la couleur que vous voulez pour les fils qui portent le courant.

Couleur 

Fonction 

Bleu clair 

Le neutre 

Rouge, marron ou noir 

La phase 

Vert et jaune 

La terre 

Violet ou orange 

Fil navette 

Noir 

Fil pilote 

Le neutre : bleu clair

Fil bleu

La couleur bleue claire d’un fil électrique permet d’indiquer clairement le fil neutre au sein de l’installation électrique. Il est appelé « neutre » pour sa fonction d’assurer la répartition du courant et de mesurer la consommation en électricité en permettant le retour du courant au distributeur d’énergie.

Si, par malheur, une anomalie est détectée, le neutre serait en charge de déclencher le disjoncteur et de couper son alimentation en électricité, afin d’éviter tout accident sur votre installation électrique ou dans votre habitation.

 

La phase : rouge, marron ou noir 

Fil rouge, marron ou noir

Ce fil électrique est sans doute le plus délicat à distinguer, il peut être en trois couleurs différentes : rouge, marron ou noir. Mais quelle que soit la couleur parmi ces trois, la gaine du fil phase aura toujours une couleur uni, c’est un détail qui facilité la tâche !

Le rôle de ce câble est de faire circuler le courant et d’alimenter toutes les installations électriques de la maison. 

La terre : vert et jaune 

Fil vert et jaune

Le fil électrique de terre possède toujours une gaine bicolore jaune et verte, les fils électriques unicolores jaune ou vert étant interdits. Celui-ci est le seul câble à ne pas conduire le courant électrique, il relie le tableau électrique à la prise de terre enfouie, jouant ainsi un rôle de protection. 

Sol rôle : il permet de rediriger les pertes de courant qui proviennent d’appareils électriques avec des fils mal isolés ou  mis à nu vers la terre en limitant le risque d’électrisation ou d’électrocution.

 

Fil navette : violet ou orange  

Fil orange

Le fil violet est un fil « navette », celui-ci est souvent utilisé entre les interrupteurs pour un branchement en va-et-vient, quant au fil orange, il est utilisé dans le retour d’un bouton poussoir. 

 

Fil noir : pilote 

Fil noir

Il concerne la programmation d’équipements électriques compatibles.

Codes couleurs d’installations datant d’avant 1970  

Dans les installations électriques datant d’avant 1970, vous ne trouverez pas de fils de couleurs bleue, rouge ou jaune et verte, voici l’équivalence entre les couleurs des gaines et leurs fonctions au sein d’une installation électrique : 

  • Rouge ou noir : ces couleurs peuvent désigner le fil de terre qui est un conducteur de protection.
  • Vert ou jaune : il s’agit d’un fil conducteur de phase qui fait circuler le courant 
  • Gris ou blanc : il s’agit fil conducteur neutre qui sert à mesurer la consommation et permettre le retour du courant.

Il faut noter que le code couleur des fils électriques avant la normalisation en 1970 n’était pas aussi fiable et respecté que celui qu’on connait aujourd’hui. Afin d’éviter toute erreur d’identification de fil, utilisez un multimètre ou un tournevis testeur. 

Que faire en cas de doute ? 

Si, lors de vos bricolages en électricité, vous avez un doute concernant le rôle d’un fil électrique, malgré votre connaissance du code couleurs, évitez de prendre le risque : aidez-vous d’un voltmètre ou d’un multimètre adapté en voltmètre de courant alternatif afin de tester les fils. Voici la tension que doit avoir chaque fil d’un câble électrique : 

  • 220 Volts entre la phase et le neutre 
  • 220 Volts entre la terre et la phase 
  • 0 Volt entre la terre et le neutre  

Quelles sont les règles de sécurité ? 

Les règles de sécurité lors des travaux en électricité peuvent vous rendre la tâche plus longue, onéreuse et compliquée, mais elles sont non négligeables pour assurer le bon déroulement en évitant toutes formes de danger : 

  • Coupez le courant : la première chose à faire avant de commencer est de vérifier impérativement que le circuit de sortie est hors tension (actionnez le disjoncteur principal ou coupez le circuit correspondant). Il ne faut jamais travailler sur des installations ou sur des appareils alimentés et sous-tension. Aussi, retirez les fiches d’alimentation des appareils.
  • Veillez à ce que le courant ne soit pas remis sous tension par inattention. (toute remise sous tension devrait être empêchée). Si le fusible est à visser, prenez-le avec vous. Sinon, pensez à coller un ruban adhésif sur le disjoncteur hors tension. Vous éviterez ainsi toute erreur accidentelle.
  • Maintenant, vérifiez que les câbles de tous les appareils sont hors tension en vous équipant des appareils de mesure bipolaires (multimètre, voltmètre, etc).

Note : Evitez les testeurs de tension unipolaires, ceux-ci ne sont pas fiables. 

  • Ne touchez jamais un fil électrique dénudé de son isolant.
  • Certains travaux complexes, ne doivent être effectués que par un électricien ou un professionnel agréé. 

Exemple : dérivation, compteur, mise à la terre, passage des câbles, fusibles, etc. 

  • Tous les outils électriques, les appareils et les équipements que vous utiliserez lors de vos travaux doivent obligatoirement porter la marque de contrôle VDE (sécurité contrôlée).

Note : Dans les pièces humides, n’utilisez que les équipements qui empêchent l’eau de pénétrer. 

  

Les étapes de branchement d’une prise électrique 

  • Tirez la gaine composée des trois fils (neutre, phase et terre) provenant d’un disjoncteur correspondant à un circuit prise électrique. Faites ensuite passer les trois fils dans la boîte d’encastrement.
  • Raccordez chaque fil en fonction de sa couleur : 

Fil rouge sur la borne phase 

Fil bleu sur la borne neutre 

Fil vert-jaune sur la borne terre. 

  • Vissez le bloc prise dans la boîte d’encastrement
  • Remettez le cache protecteur de la prise.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.