Parquet de cuisine et de salle de bain : les erreurs à éviter

Le parquet est une sorte de plancher constitué d’un ensemble de lames de bois. Certains parquets, résistant à l’eau sont adaptés à la salle de bain et à la cuisine grâce à leur niveau élevé d’étanchéité et de résistance dans le temps. Il s’agit généralement des parquets hydrofuges.

Parquet de cuisine

Les erreurs fréquentes à éviter

  • Parquet de salle de bain
    Parquet de salle de bain
    Opter pour des essences non traitées
    La cuisine, comme la salle de bain, est constamment exposée à l’humidité. Vous devez donc privilégier un parquet étanche et imperméable. Aussi faut-il savoir que certains bois, même traités, ne sont pas faits pour les pièces humides. Il serait alors judicieux d’investir dans des bois exotiques durs car ils résistent naturellement aux projections d’eau. Vous pouvez par exemple opter pour le kempass, le teck ou le wengé, entre autres essences d’origine tropicale.
  • Choisir la pose flottante de parquet
    Les projections d’eau fait partie des facteurs qui altèrent rapidement le sol de la cuisine et de la salle de bain. De plus, la cuisine est un lieu très fréquenté, un critère qui n’est pas adapté à la pose flottante. Effectivement, l’eau risque de pénétrer le parquet à travers l’interstice des lames clipsées, au fil du temps. C’est pour cette raison qu’il faut éviter la pose flottante et de choisir plutôt la pose collée.
  • Omettre le produit anti-humidité
    Il est vrai que vous utilisez normalement un parquet hydrofuge* dans les pièces humides comme la cuisine et la salle de bain. Mais, le parquet installé dans ces pièces requiert un produit anti-humidité pour booster son niveau d’étanchéité.
    Vous devez ainsi recourir à de la colle ou des joints de dilatation en silicone, pour prévenir les remontées d’humidité.

    *Un parquet hydrofuge : c’est un revêtement de sol spécialement conçu pour supporter les projections d’eau et l’humidité.
  • Choisir une finition vitrifiée
    Un parquet vitrifié se raye plus facilement que celui avec d’autres finitions. Privilégiez la finition huilée pour garantir une meilleure résistance à l’eau et aux rayures. De plus, le parquet huilé est plus résistant aux saletés.

Le parquet à privilégier dans la salle de bain et la cuisine

  • Il est indispensable de miser sur le bois exotique car il est imputrescible (wengé, teck, …) ;
  • Choisissez du bois préalablement traité pour qu’il résiste davantage à l’humidité ;
  • Evitez les lames de parquet trop fines dans les salles d’eau et la cuisine et misez plutôt sur des lames de 8 à 15 mm d’épaisseur.

La pose du parquet dans la salle de bain et dans la cuisine

Rappelons que la salle de bain et la cuisine sont constamment exposées à l’humidité et à des températures très variées. Vous devez alors choisir la pose collée pour éviter la déformation des lames eu fil du temps.

La pose en « pont de bateau » est prisée dans la salle de bain et la cuisine car elle requiert l’utilisation d’un joint épais. Ce dernier confère au parquet un niveau d’étanchéité élevé. D’ailleurs, ce type de pose assure tout de même une homogénéité du parquet.

La finition à privilégier dans les pièces humides

Le parquet vitrifié est à éviter à tout prix parce qu’il est à l’origine des infiltrations d’eau dans la salle de bain ou dans la cuisine. De plus, la vitrification est vulnérable, notamment dans une pièce humide. Et pour cause, la couche de finition s’écaille rapidement.

Vous devez alors choisir la finition huilée qui a comme objectif d’imprégner la lame du parquet toute entière. L’effet de l’huile ne se limite pas à la surface du bois mais elle nourrit aussi le bois en profondeur.

La finition à l’huile nécessite deux à trois couches, selon le type de bois à traiter.

NB : Dix jours après l’application de la dernière couche de finition huilée, la pièce doit être dégagée. Pour ce faire, déplacer le tapis et tous les meubles pendant cet intervalle de temps.

Les avantages du parquet dans la salle de bain et la cuisine

  • Pose de parquet dans une salle de bain
    Pose de parquet dans une salle de bain
    Un niveau d’étanchéité élevé : grâce à l’imperméabilisation, le parquet hydrofuge résiste très bien à l’eau et à l’humidité ;
  • Des imitations bois : le parquet vinyle ou le parquet stratifié vous offre plusieurs imitations ;
  • Un isolant phonique : du fait de la pose de sous-couche qui précède la pose de parquet ;
  • Un isolant thermique : c’est le cas du parquet fait de bois noble installé dans la salle de bain ou dans la cuisine ;
  • Un niveau élevé de résistance aux chocs : à condition de choisir des lames faits de bois très durs ;
  • Il offre une touche d’authenticité : chaque parquet est unique alors si vous installez aussi du parquet dans la salle de bain et la cuisine, cela apporte une vision homogène avec les autres pièces de la maison.

Les inconvénients

  • Le parquet, notamment ceux en bois nobles et naturels sont plus vulnérable lorsqu’ils sont exposés à l’humidité et ce, malgré les précautions y afférentes ;
  • Un coût élevé car la salle de bain ou la cuisine nécessite un parquet hydrofuge ;
  • Le parquet dans les pièces humides nécessite un certain entretien.

FAQ

Carrelage, PVC, parquet : Quel revêtement de sol choisir pour la salle de bain ?

Les types de revêtements de sol

Les points forts

Les points faibles

La pierre naturelle

  • Ce type de revêtement de sol offre un cachet unique à la salle de bain ;
  • Très résistant aux chocs et aux rayures ;
  • Une durée de vie illimitée ;
  • La surface de certaine pierre est dotée d’un antidérapant.
  • La pierre est plus coûteuse que les autres revêtements de sol ;
  • La pose est difficile.

Le carrelage

  • Un niveau élevé d’étanchéité ;
  • Facilité d’entretien ;
  • Disponible en plusieurs modèles et couleurs ;
  • Adapté aux murs pour rendre la cuisine plus esthétique.
  • La pose de carrelage est très complexe ;
  • La surface des carreaux est dépourvue d’un antidérapant ;
  • Le sol est très dur.

PVC

  • Le coût est abordable ;
  • Ce type de sol offre plusieurs choix en terme de couleurs et de modèle ;
  • La pose est facile ;
  • Il peut être entretenu facilement.
  • La durée de vie est très courte ;
  • Le PVC résiste aux chocs.

Le béton ciré

  • Offre une vision homogène et esthétique à la pièce ;
  • Le matériau est résistant ;
  • Le sol est facile à entretenir ;
  • La durée de vie est longue (jusqu’à 20 ans).
  • La pose est complexe ;
  • Le matériau nécessite un traitement hydrofuge ;
  • Le sol est très dur. 

Le parquet

  • Le parquet est plus agréable à la vue ;
  • Ce type de revêtement de sol offre une touche chaleureuse ;
  • Isolant thermique et acoustique.
  • Le parquet, notamment celui adapté aux pièces humides comme la salle de bain, est plus cher ;
  • Fragile.

La moquette

  • Elle offre un maximum de confort dans la salle de bain ;
  • Elle offre un large choix sur l’esthétique ;
  • La pose est très simple car il suffit de rouler.
  • Le coût d’une moquette est généralement onéreux ;
  • L’entretien est compliqué ;
  • Sa durée de vie est plus courte.

Quelles propriétés doivent avoir le sol d’une pièce humide ?

Le choix d’un revêtement de sol pour les pièces humides repose sur ces trois critères indispensables. C’est le cas, que le sol soit un parquet, un PVC ou du béton ciré, entre autres types de sol.

  •  Le niveau d’étanchéité : Le sol d’une salle de bain ou d’une cuisine doit essentiellement résister à l’humidité. Comme la salle d’eau est toujours humide, vous devez choisir un revêtement de sol imperméable. En revanche, si vous misez pour un matériau perméable et non étanche, il s’altère facilement.
  • Un entretien facile : Afin d’assurer une meilleure hygiène, il vous faut un revêtement de sol à facile à entretenir.
  • Un antidérapant : Il faut que le revêtement de sol dans la cuisine et dans la salle de bain vous empêche de glisser. C’est pour garantir la sécurité des gens qui fréquentent la pièce.

Quelle essence de parquet choisir pour la salle de bain ?

On sait tous que dans la salle de bain, tout le monde utilise le robinet ou la baignoire. La pièce est donc exposée aux projections d’eau, c’est pourquoi le bois massif et exotique est à privilégier. Ainsi, choisissez le wengé, le teck, le kempass, le moabi ou le bambou, l’iroko, le merbau, … Ces essences de parquet résistent très bien à l’humidité et aux éclaboussures d’eau.

Quel type de parquet est le plus adapté à la cuisine ?

Puisque la cuisine est une pièce fréquemment sollicitée, vous devez choisir un parquet en bois dur ou très dur. Il est vivement conseillé d’opter pour un parquet massif ou un parquet multicouche.

Aussi, il faut un parquet doté d’une couche d’usure pour assurer une durée de vie longue en prenant compte des éventuels chocs ou saletés.

Quelle est la protection adaptée à un parquet de salle de bain et de cuisine ?

Astuce 1 :

Il convient d’appliquer un produit de finition adapté pour préserver l’aspect d’origine du parquet le plus longtemps possible. Il s’agit du vernis spécial parquet qui le rend imperméable. Ce produit adhère à la surface des lames pour former une couche protectrice solide. C’est ainsi que le bois résiste aux chocs et à l’humidité.

Astuce 2 :

Il est tout de même possible d’appliquer de l’huile nourrissante parquet. Ce produit est préconisé aux bois exotiques. Il permet de résister à l’eau et aux rayures bénignes.

Comment entretenir un parquet dans les salles d’eau ?

Un parquet vitrifié et parquet huilé

Vous devez passer un coup de chiffon humide ou un aspirateur à brosse pour nettoyer le parquet vitrifié dans la salle de bain ou dans la cuisine. Le principe est le même avec le parquet huilé.

Pensez à aérer la salle de bain et la cuisine en ouvrant les portes et fenêtres régulièrement. Ce reflexe réduit considérablement le taux d’humidité dans ces pièces, un facteur qui altère facilement le parquet.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.