Plafond rampant : prix, pose,remise en état, conseils

Le plafond rampant est un type de plafond incliné qu’on installe dans les combles avec des poutres solives visibles ou dans certaines cages d’escalier. La pose d’un plafond rampant n’est pas très différente de celle d’un plafond droit, découvrez avec nous toutes ses caractéristiques.

Caractéristiques et pose du plafond rampant 

La pose d’un plafond rampant

Un plafond rampant peut se présenter de différentes façons, selon la forme de la toiture. L’aménagement d’un plafond mansardé n’est pas souvent nécessaire, cela dépend du nombre de pentes et de la hauteur disponible sous le plafond. 

Pour l’optimisation de cet espace, vous pouvez opter pour plusieurs solutions pratiques qui permettent de réduire la sensation d’étroitesse de la pièce mansardée, on distingue deux modes d’aménagement : 

  • Le plafond suspendu : le faux-plafond peut être intégré à une surface inclinée, il est composé de plaques de lambris ou de plâtre, soutenues par une structure en treillis métallique légère. L’espace entre le plafond et le faux plafond vous permettra de poser une isolation plus ou moins efficace en installant une laine minérale ou végétale entre le plafond et les plaques pour isoler thermiquement et acoustiquement.
  • La pose directe : ce mode de pose se fait à partir de tasseaux vissés directement sur les solives. Il peut être en lambris en bois, de plaques de plâtre ou de panneaux isolants rigides. Ce mode de pose permet d’obtenir une bonne hauteur sous plafond mais une isolation moins efficace aussi. La pose directe est moins onéreuse et demande moins de temps pour l’installation. 

Vous trouverez dans le comparatif complet des deux modes de fixation du plafond rampant dans le tableau suivant : 

 

Plafond suspendu 

Pose directe 

Structure 

  • Structure métallique composée de suspentes et de rails en acier lesquelles sont vissés les plaques en lambris ou en plâtre. 
  • Tasseaux en bois : on choisit la section des tasseaux en fonction du poids à supporter. 

Pour du lambris par exemple, une section de 4×4 cm suffit. 

Pose 

  • Il suffit de fixer les suspentes puis les fourrures sur les solives. 

La mise en œuvre est bien plus simple, les tasseaux sont vissés directement sur les pannes avec des clous ou des vis à bois.

  • Les plaques de plâtre sont fixées sur chaque tasseau avec des vis cruciformes à tête fraisée, adaptées pour ce matériau.
  • Les lames en lambris sont clouées sur les tasseaux en décalé. 
  •  Les panneaux rigides isolants sont vissés sur les tasseaux.

Isolation 

  • L’isolant du plafond se pose dans l’espace entre les rails et la toiture, il peut être légèrement compressé. Il permet d’obtenir une isolation acoustique et thermique de qualité. 
  • La laine isolante se pose dans l’interstice entre deux pannes.

Avantages du plafond rampant 

  • Le plafond rampant vous donne la possibilité de poser une isolation thermique, phonique et acoustique grâce à l’espace entre la toiture et le plafond qui permet de l’y insérer, il est possible aussi de l’installer dans une cage d’escalier.
  • Le plafond rampant est économique et démontable et vous donne la possibilité d’installer des spots et de cacher les fils électriques et tuyaux de plomberie et VMC.

Inconvénients du plafond rampant 

  • Le volume à chauffer est important pour une grande pièce avec une hauteur important sous plafond.
  • Le plafond rampant donne une sensation d’étroitesse et une impression d’espace très réduit lorsque la hauteur sous plafond est faible. 

Remise en état et aides 

Souvent la rénovation de plafond rampant consiste à reprendre les fissures ou les zones endommagées et à repeindre leur surface. Pour ce type de rénovation, vous devez faire appel à un artisan peintre, ce dernier pourra redonner au plafond tout son éclat. 

La rénovation peut comprendre : 

Le diagnostic de l’état du plafond 

Faites appel à un professionnel pour observer vos plafonds méticuleusement afin d’établir un diagnostic et de connaître l’ampleur des travaux pour qu’il puisse vous proposer un devis. 

Peinture de plafond qui s’effrite 

Le peintre commence par retirer les irrégularités à l’aide d’une spatule ou d’une ponceuse. Il applique ensuite de l’enduit sur les zones qui ont été grattées et poncées et posera une sous-couche et deux couches de peinture.

Des tâches d’humidité 

La peinture ne fera pas disparaître vos problèmes d’humidité, il faut connaître les causes pour pouvoir les traiter, souvent la présence des tâches est causée par un manque d’aération. Pensez à mettre en place des grilles d’aération et à installer une VMC pour éviter la réapparition des tâches. 

Les aides financières pour la remise en état 

Comme tout autre projet de rénovation de votre maison ou appartement, il est possible de solliciter des aides pour financer les travaux sur votre plafond, notamment l’installation des isolants pour augmenter l’efficacité énergétique de votre logement. 

TVA réduite à 5,5%

Vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% pour votre résidence principale achevée depuis plus de deux ans. Cela s’applique principalement à la pose de lambris et à la pose de l’isolant thermique et acoustique. 

Eco-prêt à taux zéro 

Cette aide vous permet de financer vos travaux d’isolation des plafonds afin d’économiser l’énergie. Pour en bénéficier, votre résidence principale doit être achevée depuis plus de deux ans et les travaux doivent être réalisés par un professionnel agréé.

MaPrimeRénov’

Cette aide encadrée par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) concerne tous les travaux d’isolation, pour être éligible, le logement doit avoir au moins 15ans d’ancienneté. 

Vous pouvez bénéficier d’une prime de 7 à 25 euros/m² pour une isolation de plafond rampant par l’intérieur.

Conseils 

  • Le plafond rampant suspendu vous permet d’obtenir une bonne isolation thermique et acoustique, optez pour la laine de roche, la laine de verre ou la mousse polyuréthane.
  • Si votre plafond suspendu a été installé, vous avez la possibilité d’insuffler la mousse isolante ou la laine de roche.
  • La pose du plafond rampant est délicate et nécessaire du savoir-faire, n’hésitez pas à faire appel à un plâtrier-plaquiste professionnel. 

Prix du plafond rampant

Le prix de pose d’un plafond rampant est fonction de plusieurs critères : 

  • Le coût de la main d’œuvre est relativement élevé, il dépend de l’état du plafond, de sa hauteur, de sa surface et du type de pose. Si votre plafond se trouve dans une cage d’escalier, le prix va différer.
  • La nature du matériau de la structure, le lambris n’a pas le même prix que l’acier ou le métal.
  • La simplicité de la mise en œuvre est impactée par les matériaux choisis.

Travaux

Prix de matériau 

Coût de la main d’œuvre 

Pose d’un plafond suspendu 

Structure métallique 

25 à 50 euros/m²

70 à 200 euros/m²

Plaques de lambris 

25 à 30 euros/m²

Plaques de plâtre

30 à 40 euros/m²

Pose directe 

Tasseaux 

20 à 40 euros/m²

50 à 150 euros/m²

Plaques de plâtre 

30 à 40 euros/m²

Plaques de lambris 

25 à 30 euros/m²

Isolation d’un plafond rampant

20 à 40 euros/m²

20 à 30 euros/m²

Remise en état d’un plafond rampant 

Simple avec repeinture du plafond : 20 à 50 euros/m²

Rebouchage et lissage : 10 à 20 euros/m²

Pose d’un faux plafond : 50 à 100 euros/m²

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.