Prix de démontage d’une cuisine

La rénovation d’une cuisine est un projet bien ambitieux qui mérite d’être mûrement réfléchi pour en optimiser la réussite. Certains travaux comme la dépose et le démontage d’une cuisine sont parfois indéniables dans ce projet. Dans ce contexte, découvrez à travers ce texte, et à titre indicatif le prix de ce type d’intervention.

Cuisine rouge

Budget récapitulatif

Travaux à réaliser

Prix moyen

Dépose des mobiliers

250 à 600 €

Dépose évier et robinetterie

70 à 120 €

Dépose plan de travail

40 à 60 €

Dépose chauffe-eau

120 à 150 €

Dépose carrelage

25 à 50 € / m²

Démontage Revêtement stratifié

15 à 35 € / m²

Dépose Tapisserie

10 à 15 € / m²

Décapage Enduit ou crépis

25 à 35 € / m²

Elimination des gravats

9 à 12 € par sac

Location de benne

200 € à 450 € par jour

Prix de dépose des différents éléments

La rénovation doit commencer par le démontage des anciens meubles, ainsi que de l’électroménager ainsi que la dépose des revêtements, que ce soit pour le sol (carrelage) ou les murs (décapage de la peinture ou enlèvement des papiers peints). Cette phase représente une étape importante dans la mesure où elle inclut éventuellement également le démontage du réseau d’électricité et de gaz.
La désinstallation du système de distribution d’eau (arrivée et évacuation d’eaux usées) doit aussi être effectuée pendant cette étape. Tous les travaux doivent être fait en tenant compte des risques d’accidents, d’où la nécessité de prendre toutes les dispositions de sécurité requises. A ce titre, la meilleure option, à moins d’être soi-même un expert, est de faire appel à professionnel pour la réalisation des travaux.

L’ordre de démontage des éléments

Le démontage est effectué dans l’ordre suivant :

  • Démontage des éléments haut, à savoir plafond, étagères de rangement.
  • Démontage de la paillasse puis des meubles bas

Avant le démontage des matériels et équipements électroménagers (hotte aspirante, plaque de cuisson électrique et autres), il est impératif de couper l’électricité. Il en est de même pour le gaz. Au même titre, il faut également s’assurer que l’eau est coupée avant le démontage de l’évier.

Après l’évacuation des meubles, les travaux continuent avec la dépose des revêtements muraux, que ce soit tapisserie, lambris ou carrelage. Quant au revêtement du sol, il peut être conservé ou non, en fonction de son état et de la décision du propriétaire, s’il peut être recouvert d’un nouveau revêtement ou s’il doit être retiré avant.

Prix du démontage d’une cuisine

Le prix de démontage d’une cuisine, tout comme les autres pièces de la maison à rénover, varie en fonction du volume de chantier, ainsi qu’à la complexité des travaux. Les prix de démontage et évacuation oscillent entre 350 et 1 000 €, rien que pour enlever les meubles.

Quant au prix de l’enlèvement des revêtements (muraux et sols), voici les prix à prévoir

Type de travaux

Type de revêtement

Prix moyen de démontage au m²

Dépose

Carrelage

25 à 25 € sans ragréage

35 à 50 € avec ragréage

Démontage

Revêtement stratifié, revêtement souple ou tout autre revêtement n’adhérant pas à la dalle

15 à 20 € sans ragréage

25 à 35 € avec ragréage

Dépose

Tapisserie ou papier peint

10 à 15 €

Dépose

Carrelage mural

30 à 40 €

Décapage

Enduit ou crépis

  1. à 35 €

Le tarif indicatif inclut la dépose et démontage, ainsi que la remise en état des surfaces (rebouchage des trous et autres irrégularités sur le mur, plafond et sol). Après les travaux, les surfaces sont déjà prêtes à recevoir les nouveaux revêtements (enduit, peinture ou carrelage).

Prix d’évacuation des gravats

Cet aspect de l’évacuation est régie par des réglementations strictes, et les gravats sont très lourds et encombrants. L’évacuation des déchets et gravats est classée en plusieurs catégories à respecter impérativement dans le cadre des lois en vigueur.

  • L’évacuation des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E ou DEEE) concerne tous les appareils électroménagers de la cuisine. Ceux-ci doivent être déposés dans une déchetterie de votre localité, ou être repris par le magasin (dans le cas des marques achetées neuves auprès des grands magasins), dans la mesure où il s’agit d’une obligation légale pour le vendeur.
  • L’évacuation des meubles peut se faire via un dépôt dans une déchetterie, par une vente ou un don.
  • Sinon, les gravats inertes et non dangereux, d’un volume ne dépassant pas les 3 m², ils peuvent être déposés dans une déchetterie. Pour ce faire, il suffit d’acquérir des sacs à gravats pour environ 10 € dans les magasins de bricolage.
  • Enfin, les gravats de plus de 3 m² doivent être évacués par une benne à gravats, disponible dans les entreprises professionnelles. Ces dernières collectent les bennes ensuite pour contribuer à l’assainissement du chantier, avec un coût à partir de 200 € / jour.

Toutes les informations relatives à l’évacuation des gravats et déchets doivent être recueillies avant le début des travaux pour une meilleure organisation. Ceci inclut les horaires et jours d’ouverture, le volume et type de déchets collectés par la déchetterie. Cela vous permet d’éviter de se heurter à un portail fermé, alors que l’abandon de déchets sur la voie publique vous coûtera une amende qui peut être conséquente !

Après que les travaux soient terminés, il faut commencer à éliminer les gravats et procéder au nettoyage du chantier. Voici quelques informations y afférentes :

Travaux à réaliser

Prix TTC

Elimination des gravats

9 à 12 € par sac

Location de benne

200 € à 450 par jour

Evacuation des gravats

200 à 600 €

En fonction des travaux demandés au professionnel, le tarif pourra changer dans la mesure où ce dernier pourra y intégrer d’autres postes nécessaires pour un chantier impeccable après son passage.

Prix de transformation en cuisine américaine

cuisine avec verrière intérieure
cuisine avec verrière intérieure

Dans le cadre de la rénovation d’une maison et de celle d’une cuisine en particulier, la transformation en pièce à vivre est une étape incontournable. Cela peut être entre autres, la transformation d’un bar, la mise en place d’une verrière en mur, un changement de sol ou la peinture des murs.

Cette option représente une bonne idée, mais encore faut-il que le plan soit bien établi de manière à obtenir un résultat harmonieux. En premier lieu, il faut définir la délimitation des pièces entre le séjour et la cuisine. Ces espaces ont beau être ouverts, ils doivent être bien déterminés. L’une des options permettant la création d’ouverture entre ces deux pièces, tout en conservant leurs identités respectives, est d’installer une verrière de cuisine. Cette structure a l’avantage d’optimiser l’impression d’espace dans la mesure où elle permet la pénétration de la lumière naturelle.

Sinon, il est aussi possible d’avoir une cuisine ouverte au salon grâce à l’aménagement d’un bar. Cela consiste à réaliser un mur à mi-hauteur et aménager des sièges de bar, de manière à transformer un bar-comptoir spacieux, pratique et accueillant.

Enfin, le système de l’aménagement d’un îlot est une option pratique. Agrémenté d’un plan de travail, ce type d’aménagement convient pour la séparation de la cuisine et du séjour. En même temps, il permet à l’hôte de vaquer à la préparation de ses plats tout en étant présent pour ses invités. Le fait de dégager un espace d’au moins 1 mètre permet une meilleure circulation dans la pièce.

Le changement de sol, tout comme la peinture des murs représentent des travaux incontournables dans le cadre de la rénovation d’une cuisine. Effectivement, il faut encore une bonne liste de préparation avant de pouvoir changer les revêtements, que ce soit au niveau du sol ou des murs.

Concernant particulièrement le revêtement du sol, il est important d’accorder de d’attention à cet aspect. Effectivement, la cuisine est sujette à l’humidité et aux salissures, d’où la nécessité de prendre en compte, la résistance du revêtement, ainsi que de l’aspect décoratif. En l’occurrence, les choix disponibles sont :

  • Le parquet résistant à l’humidité, aux chocs et à la variation de température 
  • Le carrelage qui est aussi imperméable que facile à entretenir, tout en étant très esthétique
  • Le vinyle qui représente un bon élément de décoration, facile à poser et surtout résistant
  • Le béton ciré qui est aussi facile à entretenir

Il faut bien choisir les accessoires et autres objets de décoration. Un luminaire contribue à conférer une ambiance conviviale. Outre cela, un style élégant tout en étant sophistiqué, résulte d’un mobilier de rangement design. Un effet uni, résultant de l’accord des meubles de cuisine et du salon apporte plus de cohérence dans la pièce.

Pour transformer une pièce à vivre en cuisine ouverte, que ce soit avec un bar ou une verrière, le budget minimum à prévoir varie entre 5 000 et 30 000 €, mais ce montant peut être largement au-dessous du devis, en fonction de l’équipement et des mobiliers.

Type de travaux

Prix forfaitaire de réalisation (hors équipement, dépose inclue)

Ouverture des murs

500 à 5 000 € pour une simple cloison en fonction de la nature du mur

Ouverture des murs

2 000 à 7 000 € pour l’ouverture d’un mur porteur si c’est possible

Changement de sol

40 à 120 € / m², pose et fournitures incluses en fonction de la nature des matériaux

Isolation des murs

40 à 60 € / m2

Peinture des murs (remise en état simple incluse)

20 à 45 € / m²

Peinture des plafonds (remise en état simple incluse)

25 à 50 € / m2



Conseils pour organiser les travaux

Le démontage d’une cuisine est un chantier qui requiert une certaine organisation. Afin d’éviter les oublis et toutes mauvaises surprises, il convient mieux de connaître les points clés à soigner : 

  • Vider tous les meubles de cuisine : avant de démonter les éléments comme le placard, le plan de travail et les étagères, il va falloir vider leur contenu puis l’entreposer ailleurs.
  • Couper l’eau et l’électricité : pour ne pas mettre l’intervenant en danger, il est important de couper l’eau et l’électricité avant de commencer les travaux.
  • Se munir de tous les outils nécessaires : plusieurs outils sont nécessaires pour venir à bout du démontage d’une cuisine, à savoir un escabeau ou une échelle, une déviseuse, cutter, dégrippant, tournevis plat, pince multiprise, clé à molette, gants de protection et chaussures de sécurité.
  • Déposer les éléments : cette étape consiste à mettre la cuisine à nue en effectuant la dépose du mobilier de cuisine présent que vous souhaitez remplacer. Il convient de commencer par les éléments mobiles comme les portes des meubles, les tiroirs et les taquets. Vient ensuite la dépose des électroménagers encastrés et les éléments fixes comme la hotte et le plan de travail. Côté plomberie, il faudra bien vérifier que l’arrivée d’eau soit coupée avant d’enlever les robinets. Le débranchement du tuyau d’évacuation est également nécessaire avant de retirer l’évier. Pour finir, la dépose du carrelage aux murs et au sol est la dernière étape.
  • Nettoyage de la pièce : tous les éléments démontés, il est temps d’effectuer le nettoyage. Il s’agit d’éliminer les résidus du travail tels que chutes de bois ou d’autres matériaux, gravats, poussières ou tout autre débris d’objets.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.