Prix de pose d’un carrelage d’escalier

Le carrelage d’escalier offre beaucoup d’avantages : esthétique, facilité d’entretien et large choix, c’est l’une des meilleures options en matière de revêtement d’escalier. Retrouvez dans ces quelques lignes toutes les informations pratiques, le prix de pose à savoir avant de d’arrêter son choix sur le carrelage d’escalier.

Escalier carrelé

Budget récapitulatif

Voici le budget récapitulatif des différents travaux possibles :

Désignation

Prix TTC

Achat carrelage

15 à 30€/m²

Pose carrelage hors fourniture

50 à 100€/m²

Pose + fourniture carrelage

70 à 120€/m²

Remise en état de marches non plates

20 à 50€/m²

Dépose d’un ancien carrelage

60 à 90€/m²

Surcoût en cas de barreaux sur les marches

80 à 120€/m linéaire

Calepinage (calcul du nombre de carreaux à utiliser)

60 à 150€

 

Le prix du carrelage par exemple dépendra du type de carrelage que vous choisissez. En ce qui concerne la pose, l’escalier ne permet pas qu’on effectue les différentes sortes de pose en raison du peu d’espace dont on dispose ; ce point sera détaillé plus tard.
Si la pose de carrelage d’escalier concerne un escalier large et/ou de plusieurs étages, ou que les travaux sont effectués avec d’autres travaux, cela fera gagner du temps à l’artisan, réduisant le prix de pose.

Les différentes étapes pour carreler des escaliers

Pour qu’un carrelage d’escalier soit posé correctement suivant les normes, il est nécessaire de respecter chacune des étapes présentées ci-dessous.

Le calcul du nombre de carreaux à utiliser

Tout commence par le calcul du nombre de carreaux dont on a besoin pour carreler entièrement l’escalier en question. Techniquement, cette étape s’appelle le « calepinage ». Le calepinage permet d’évaluer la quantité de carreaux nécessaires pour réaliser la pose du carrelage d’escalier.
Pour se faire, il est nécessaire de mesurer la surface totale des marches d’escalier avec ensuite des contremarches.
Si vous disposez d’un escalier droit, alors cette étape sera simple, mais elle sera plus complexe si votre escalier est en spirale ou encore discontinu. Une fois que la surface totale des marches + contremarches est déterminée, cette même surface doit être divisée par la surface d’un carreau pour enfin obtenir le nombre de carreaux nécessaires.

Il est conseillé de prendre une marge de 20 à 25% car la découpe de carreau a induit une perte et il est possible que certains carreaux s’abîment dans la découpe ou le transport.

Un professionnel pourra vous assister pour éviter toute erreur de calcul. Pour un calepinage d’escalier, il faut compter entre 60 et 150€, le prix peut être revu à la baisse si vous engagez le même prestataire pour l’ensemble des travaux.

Le croquis de pose

Cette étape consiste à projeter la disposition des futurs carreaux via un croquis ou encore un schéma rapide. Très pratique si vous pensez choisir des carreaux à motifs afin de vous assurer que le rendu soit des plus esthétique. Cette étape n’est pas obligatoire mais conseillée pour vous permettre constituer une idée plus précise de la disposition des futurs carreaux.

La pose de carrelage d’escalier

Comme évoqué précédemment, l’escalier ne permet pas qu’on puisse effectuer tous les différents types de pose de carrelage au sol. La pose la plus conseillée pour le carrelage d’escalier est la pose centrée d’un carreau entier au milieu de la marche de la contremarche. Cette pose nécessite d’avoir recours à des repères pour ne pas se tromper dans la pose ou encore pour limiter le décalage des carreaux. Ci-dessous l’ordre de pose précis pour un carrelage d’escalier :

  1. Le nez de marche
  2. La marche 
  3. La contre marche

Petites techniques de pose : 

  • il est préférable de commencer par poser les carreaux par le haut et finir par les carreaux du bas
  • effectuer la pose une marche sur deux afin de pouvoir utiliser l’escalier, les travaux durent ainsi plus longtemps mais cela vous permettra de ne pas condamner les marches pendant une certaine période
  • L‘escalier sera inaccessible pendant une durée d’au moins 24h une fois la pose des carreaux achevée. 

Pose de carrelage d’escalier par un carreleur professionnel

Prix TTC

Pose hors fourniture

50 à 100€/m²

Pose + fourniture

70 à 120€/m²

 

Type de pose hors fourniture

Prix TTC

Pose scellée

50 à 80€/m²

Pose collée

30 à 60€/m²

 

Les différents points à prendre en compte concernant le budget d’un carrelage d’escalier

Pour vous aider à mieux visualiser le budget à engager concernant le carrelage d’escalier, voici quelques points majeurs qu’il faut considérer.

Escalier intérieur ou extérieur ?

Il faut savoir que la pose de carreaux sur un escalier d’extérieur est plus onéreuse à une pose sur escalier d’intérieur. En effet, les escaliers d’extérieur demandent beaucoup plus de travaux et de temps en raison des conditions extérieures. Les escaliers d’extérieur nécessitent par exemple qu’on effectue un test d’humidité afin de bien choisir le type de carreaux.

Type d’escalier

Si votre escalier est droit alors les travaux seront moins coûteux dans le sens où l’intervention sur escalier droit est beaucoup plus simple que la prestation sur escalier anguleux, à quart ou encore discontinu. En effet, un escalier en spirale ou encore anguleux nécessite qu’on effectue par exemple des découpes de carreaux plus précises.

Type de pose et taille des carreaux

Le prix d’une pose scellée ne sera pas la même que le prix d’une pose collée. En effet, une pose scellée est beaucoup plus onéreuse qu’une pose collée.
La taille des carreaux a une incidence sur prix de pose.

Dimension des carreaux

Pose collée

Pose scellée

Moins de 20×20 cm

45€/m²

70€/m²

Moins de 30×30 cm

40€/m²

65€/m²

Moins de 40×40 cm

43€/m²

60€/m²

 

Type de carrelage

Il s’agit d’un des points majeurs quand il s’agit de déterminer le budget récapitulatif concernant le prix d’un carrelage d’escalier. Retrouvez ci-dessous les différents types de carrelage adapté pour un escalier ainsi que leur prix respectif :

Type de carreaux

Prix au m²

Carreau de marbre mat

75 à 125€

Granit

60 à 140€

Carreau métallisé

50 à 90€

Béton

70 à 120€

Carreau imitation bois

20 à 40€

 

Les carreaux imitation bois sont très tendances et très en vogues depuis quelques années maintenant, ces derniers ne demandant pas de très grands efforts en matière d’entretien, le plus grand dilemme serait plutôt de choisir la bonne couleur.

Remise en état d’un ancien escalier

Vous voulez rénover votre escalier actuel et poser du carrelage ? Voici les différents points importants à prendre en compte.

  • Marches non planes :
    Si l’escalier actuel présente n’est pas parfaitement plat, alors il faudra déposer entièrement les carreaux et procéder à un aplanissement des marches via le béton. Coût des travaux : 20 à 50€ le mètre carré.
  • Dépose d’un ancien carrelage d’escalier :
    Deux options s’offrent à vous si vous désirez effectuer une dépose du carrelage actuel de votre escalier : le faire vous-même ou faire appel aux services d’un professionnel.
  • Le faire soi-même :
    Cette option induit pas mal d’étape à suivre impérativement. Voici les points essentiels : 
    • avoir tous les outils nécessaires (marteau, meuleuse avec disque de diamant, maillet en caoutchouc, burin)
    • repérage du premier carreau à retirer
    • retrait des joints du premier carreau
    • perforation du premier carreau
    • décollage du premier carreau
    • retrait des carreaux restants
    • retrait de la colle
  • Faire appel à un professionnel :
    Faire appel aux services d’un carreleur professionnel pour la dépose d’un ancien carrelage vous coûtera entre 60 à 90€ le mètre carré.
    En somme, procéder à la rénovation d’un escalier actuel reviendra beaucoup plus cher comparé à la mise en place d’un nouvel escalier sans travaux préparatifs, si le nouvel escalier est pré-fabriqué.

Comment faire si l’escalier est composé de barreaux ?

Les barreaux d’escalier ajoutent une complexité accrue dans la pose de carrelage. En effet, ces derniers induisent beaucoup plus de découpe de carreaux.
Le tarif d’un carreleur professionnel pour une intervention sur escalier avec barreaux est de 80 à 120€ le mètre linéaire.

Comment choisir son carrelage d’escalier ?

La sécurité

C’est l’un des points majeurs qui méritent longue réflexion. L’escalier est non seulement un espace délicat mais est aussi un espace de grandes allers et venues. Pour votre sécurité, voici les principaux points sécurité à prendre en compte :

  • un carrelage antidérapant : préférez des carreaux peu glissants, carrément rugueux ou à relief
  • nez de marche : il s’agit de ces installations au niveau des escaliers qui évitent les glissades grâce notamment aux arrêtes. Les nez de marche en bois se marient à merveille avec les carreaux
  • les bandes adhésives : dispositifs de sécurité pratiques mais peu esthétiques, ces dernières permettent de limiter au mieux les mauvaises chutes

Le point esthétique

Exemple de carrelage imitation bois
Exemple de carrelage imitation bois

Si vous avez choisi de vous tourner vers le carrelage pour votre escalier, c’est sûrement parce que vous avez longuement pensé au point esthétique. Oui le carrelage est une bonne option de revêtement quand il s’agit d’escalier. Le secret est de faire le bon choix sur :

  • La couleur : tenez toujours compte de la couleur des murs ou encore du garde-fou de l’escalier en question. Si vous ne voulez pas spécialement marier les couleurs ou les harmoniser, le fait de choisir des couleurs neutres comme le blanc cassé, le marron et autres reste un judicieux et une valeur sûre.
  • L’effet : effet mat, rugueux ou lisse, c’est vous qui choisissez. N’oubliez pas la sécurité et éviter les carreaux trop lisses. Question tendance, les carreaux effet mat sont très en vogues mais nécessitent un entretien spécifique pour prolonger au mieux l’effet mat.
  • Les dimensions :  question esthétique, il ne faut surtout pas négliger les dimensions des carreaux. Si votre escalier est d’une taille conséquente et plus ou moins large, alors vous pouvez prendr de larges carreaux. Grand escalier = grand carreau.
    En revanche, si votre escalier est de taille moyenne avec une largeur peu conséquente, préférez les carreaux de taille moyenne pour une meilleure harmonie. Les touts petits carreaux représentent une tendance plutôt vintage et rétro qui n’est plus trop d’actualité de nos jours.
  • Le type de carrelage : la principale matière qui compose le carrelage choisir joue un rôle majeur sur le rendu final. Les carreaux de marbre par exemple, représentent le summum en matière de carrelage d’escalier. Il s’agit en effet d’une matière considérée comme noble et onéreuse qui offre une qualité sans pareille sur le long terme.
  • Le motif :  les carreaux à motif sont très tendances pour les escaliers extérieurs. Ils apportent une réelle touche de douceur et de couleur, notamment les carreaux en mosaïques qui donnent cet effet de bohème très estival et jovial tout au long de l’année. En ce qui concerne l’escalier intérieur en revanche, tout dépendra du décor ambiant si les carreaux à motif conviennent ou non. Si l’intérieur en général est déjà trop chargé en couleur, il vaut mieux en pas en rajouter avec le carrelage de l’escalier ; mais si l’intérieur est neutre, il est possible de rajouter des carreaux à motifs.
  • Les joints : on oublie souvent d’évoquer les joints quand on parle de carrelage d’escalier et pourtant ces derniers jouent un rôle décisif quant au rendu final. Si vous optez par exemple pour des carreaux de couleur sombre, choisissez des joints de couleur sombre. Il en est de même si vous choisissez des carreaux de couleur claire, ne surtout pas optez pour des joints sombres.
    Evitez les joints trop clairs, salissants et de mauvaise qualité !
  • Les marches et contremarches : pour apporter une touche d’originalité à votre escalier et si vous êtes partant pour mettre en place un petit effet dépareillé, vous pouvez par exemple opter pour des carreaux différents au niveau des marches et des contremarches.

    Vous pouvez rester dans les mêmes tons de couleur ou encore oser totalement l’opposé à condition de ne pas trop charger les choses.
    N’hésitez pas à acheter quelques carreaux pour voir le rendu, surtout si vous faites des choix osés.

La norme UPEC

Il s’agit de la norme globale concernant la résistance des carreaux.U : pour l’usure
P : pour le poinçonnement ou le déplacement de meubles
E : pour la résistance à l’eau
C : pour la résistance aux produits chimiques

Pour un escalier d’intérieur, choisissez des carreaux U2 P2 E1 C0 ; et pour un escalier d’extérieur, le plus important est la résistance à l’eau qui doit être de 2 ou de 3.

L’entretien

L’entretien du carrelage d’escalier demande un effort minimum en fonction du type de carreau choisi. Attention cependant aux produits chimiques abrasifs qui risquent de déteindre les carreaux ou encore de laisser des taches indélébiles. Pour y remédier et préserver au mieux vos carreaux, n’hésitez pas à avoir recours à des produits d’entretien naturels ou encore faits maisons.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.