Terrasse en Pierre Naturelle

Une terrasse en pierre naturelle est authentique et intemporelle. C’est l’aménagement idéal pour embellir tout extérieur. Mais quelle pierre devez-vous choisir pour sublimer votre terrasse ? Quel budget faut-il préparer pour construire une terrasse en pierre naturelle ? Cet article vous aidera à mieux préparer votre projet.

Terrasse en pierre naturelle

Budget récapitulatif

Une terrasse en pierre naturelle est constituée généralement d’un revêtement et d’une dalle de béton.

Le revêtement en pierre naturelle

Vous avez un large choix en matière de revêtement pour votre terrasse en pierre naturelle. En fonction de l’ambiance que vous souhaitez créer, vous pourrez opter pour l’une de ces pierres :

Éléments

Caractéristiques

Prix hors pose

Travertin

  • Roche sédimentaire calcaire ;
  • Est caractérisé par ses vacuoles ;
  • Naturellement antidérapant ;
  • Résiste au gel ;
  • Couleurs : blanc quand le travertin est dépourvu de toute impureté. Cette pierre peut aussi être de couleur jaune, noisette, rose, voire ocre ;
  • Sensible aux produits décapants ;
  • A besoin d’un traitement oléofuge et hydrofuge ;
  • Trois niveaux de qualité sont proposés dans le commerce : travertin de premier choix, travertin de second choix et travertin commercial.

20 à 60 €/m²

Granit

  • Roche magmatique plutonique grenue ;
  • Matériau robuste, antidérapant et résistant au gel ;
  • Peu sensible aux tâches et à l’acidité ;
  • Couleurs : noir, gris, bleu, rose, beige en fonction de la quantité de feldspath, de quartz et de mica qu’il contient.

60 à 200 €/m²

Marbre

  • Roche métamorphique d’origine calcaire ;
  • Peut avoir un aspect marbré, flammé ou veiné ;
  • Couleurs : beige rosé, gris, crème, noir ou sable ;
  • Aspect plus doux par rapport au granit ;
  • Surface poreuse sensible aux tâches et à l’acide ;
  • Nécessite un traitement antidérapant ;

50 à 150 €/m²

Pierre bleue

  • Roche sédimentaire calcaire ;
  • Couleurs : bleu gris ;
  • Solide et durable ;
  • Caractérisée par sa structure non poreuse ;
  • Résistante au gel, aux intempéries et aux tâches ;
  • Différentes qualités sont proposées : les pierres venant de la Belgique et de l’Irlande sont de meilleure qualité que celles extraites en Chine ou en Vietnam.

50 à 180 €/m²

Ardoise

  • Roche métamorphique de la même famille que les schistes ;
  • Couleurs : gris, noir, vert, pourpre, bleu ;
  • Résistante au gel, aux intempéries, aux rayons UV et aux tâches ;
  • Antidérapante.

20 à 60 €/m²

Quartzite

  • Roche siliceuse massive ;
  • Tons pastel : blanc (dans le cas d’une pierre pure), gris anthracite, blanc, vert, rouge, rose ;
  • Résistant à toutes les conditions climatiques, à l’eau, aux rayures et aux chocs ;
  • Grande longévité sans détérioration de sa couleur d’origine.

20 à 80 €/m²

 

La dalle de béton

Il existe différentes techniques pour la mise en œuvre d’une terrasse en pierre naturelle. Pour la pose scellée et la pose collée, le revêtement est installé sur une dalle de béton. Le prix d’un tel support dépend de différents critères, dont les travaux préparatoires du sol et la réalisation proprement dite de la dalle de béton.

Éléments

Caractéristiques

Prix hors pose

Préparation du sol

Les travaux dépendent du sol existant. Si ce dernier n’est pas meuble, il est nécessaire de réaliser des fondations en béton. 

5 à 10 €/m²

Dalle en béton industriel

Le béton est prêt à l’emploi, livré sur le chantier. Il permet d’économiser du temps.

40 à 60 €/m²

Dalle en béton coulée sur place

La mise en œuvre peut se faire à la main ou à la bétonnière. Le temps de travail est plus long.

50 à 100 €/m²

Armature métallique

Pour limiter le risque de fissures dans le cas d’une grande terrasse.

2 à 4 €/m²

 

Main d’œuvre pour la construction d’une terrasse en pierre naturelle

Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour la réalisation de votre terrasse en pierre naturelle. Le coût de la main d’œuvre pour la pose du revêtement oscille entre 20 à 80 € le m². Le tarif dépend avant tout de la technique de pose.

Technique de pose

Caractéristiques

Prix de pose hors fournitures

Pose scellée

  • La chape et la pose du revêtement sont réalisées en même temps ;
  • La mise en œuvre exige un certain savoir-faire.

50 à 80 €/m²

Pose collée

  • Peut être réalisée en neuf ou en rénovation, sur un support existant ;
  • Nécessite l’utilisation d’un mortier-colle adapté ;
  • Plus facile à réaliser que la pose scellée.

35 à 60 €/m²

Pose sur lit de sable

  • Les pierres sont posées directement sur le sol et non pas sur une dalle de béton ;
  • Économie de temps et d’argent ;
  • Les pierres doivent être correctement posées sinon elles bougeront avec le temps.

20 à 40 €/m²

Pose sur plots

  • Les dalles de pierre sont surélevées et reposent sur des plots, eux-mêmes posés sur une dalle de béton ou sur le sol ;
  • Mise en œuvre économique, car ne nécessite ni mortier-colle, ni joints ;
  • Mise en œuvre plus facile que les autres techniques de pose.

8 à 20 €/m² pour les plots

25 à 50 €/m² pour la main d’œuvre

D’autres paramètres peuvent faire varier le tarif appliqué par l’artisan contacté. Ce sont :

  • les tâches à réaliser ;
  • l’accessibilité du chantier ;
  • le motif de pose (en opus romain, en opus incertum, en chevron, à joints décalés, avec cabochons).

Les facteurs de prix d’une terrasse en pierre naturelle

Il n’est donc pas aisé de déterminer le prix d’une terrasse en pierre naturelle. En effet, il est nécessaire de considérer différents facteurs comme :

  • la taille de la terrasse ;
  • les spécificités du chantier ;
  • la pierre choisie ;
  • la main d’œuvre.

Pour connaître le budget à préparer, la meilleure solution est de contacter des artisans près de chez vous. Sachez que vous avez la possibilité de demander gratuitement des devis depuis notre site.

Les avantages d’une terrasse en pierre naturelle

Qu’elle soit revêtue de granit, de marbre, de travertin, etc., la terrasse en pierre naturelle présente de multiples atouts :

  • elle est authentique : différents matériaux imitent l’aspect de la pierre naturelle. Mais les imitations ne sont jamais aussi belles que l’original ;
  • elle sublime votre extérieur : les pierres naturelles sont commercialisées sous différents formats, tons, aspects et finitions. Vous n’aurez aucun mal à trouver le revêtement qui vous permettra de créer le style de votre choix ;
  • elle affiche une excellente longévité : la durée de vie d’une pierre naturelle est illimitée et votre terrasse s’embellit au fil du temps ;
  • elle est facile à entretenir : le nettoyage de la terrasse se fait avec un balai et de l’eau savonneuse. Privilégiez l’usage de produits naturels pour préserver la qualité de votre terrasse ;
  • elle augmente la valeur de votre bien : les maisons ou appartements avec terrasse se vendent plus cher que les autres biens sans aménagements extérieurs. Si le revêtement de la terrasse est en pierre naturelle, la plus-value est plus importante ;
  • elle est revêtue d’un matériau écologique : une fois extraite des carrières, la pierre naturelle ne subit aucune transformation.

Les inconvénients d’une terrasse en pierre naturelle

La terrasse en pierre a aussi quelques inconvénients :

  • son coût élevé : la pierre naturelle coûte plus cher que le carrelage et le bois. Toutefois, la terrasse en pierre naturelle constitue un investissement durable du fait de ses qualités ;
  • sa pose pouvant être complexe : certaines pierres comme l’ardoise sont friables quand elles ne sont pas encore posées sur leur support. L’intervention d’un professionnel est fortement conseillée.

Pour quelle pierre naturelle opter pour le sol de votre terrasse ?

terrasse Vous avez un large choix en matière de revêtement pour votre terrasse en pierre naturelle. Certains critères peuvent vous aider à trouver le matériau idéal pour votre projet :

  • le coloris : le noir de l’ardoise, le blanc du travertin ou les tons pastel du quartzite ? Le choix vous appartient ;
  • la région où vous habitez : vérifiez le caractère ingélif du revêtement si vous résidez dans une région où il fait très froid en hiver. De même, évitez les pierres aux tons clairs si votre terrasse est fortement exposée au soleil ;
  • les dimensions : différentes tailles sont proposées sur le marché. Vous avez également la possibilité de mélanger plusieurs dimensions de dalles de pierre en fonction de l’effet que vous souhaitez créer ;
  • le format : les dalles et les pavés carrés et rectangulaires sont les plus répandus. Mais vous pouvez aussi assembler des formes irrégulières pour réaliser une pose en opus incertum, par exemple ;
  • les finitions : selon l’effet décoratif recherché, vous avez le choix entre les finitions brossée, flammée, sciée, sablée et bouchardée ;
  • la résistance à la glissance : préférez les matériaux antidérapants si vous installez votre terrasse près de votre piscine.

L’installation d’une terrasse en pierre naturelle

Il est essentiel de bien préparer votre projet de construction d’une terrasse en pierre naturelle. Outre le budget, vous devez considérer les points suivants avant de vous lancer.

L’autorisation

En théorie, vous n’avez aucune démarche administrative à effectuer si la terrasse que vous projetez de construire est de plain-pied, avec une superficie de 20 m². Si votre terrasse est plus grande, ou si elle est surélevée, les démarches à effectuer sont les suivantes :

  • déclaration préalable des travaux : pour une terrasse de 5 à 20 m² ;
  • permis de construire : pour une terrasse de plus de 20 m².

N’oubliez pas de consulter le Plan Local d’Urbanisme de votre commune pour éviter les mauvaises surprises.

Il vous faut également l’autorisation du syndicat de copropriété si vous êtes copropriétaire.

L’emplacement

Définissez l’emplacement de votre terrasse en pierre naturelle en fonction de :

  • la configuration de votre maison ;
  • l’espace dont vous disposez ;
  • l’exposition au vent ;
  • l’orientation ;
  • l’inclinaison pour l’écoulement des eaux.

La mise en œuvre d’une terrasse en pierre naturelle

Vous envisagez de construire vous-même votre terrasse en pierre naturelle ? Ou vous voulez confier le projet à un professionnel ? Vous devez connaître les différentes étapes de réalisation de cet aménagement.

Pose sur lit de sable

  • délimitez l’emplacement de la terrasse ;
  • creusez une fouille de 20 cm ;
  • tapissez la surface d’un feutre en géotextile ;
  • déposez un lit de sable de 10 cm d’épaisseur puis damez ;
  • posez les dalles de pierre ;
  • versez du sable entre les pierres ;
  • balayez le sable pour combler les interstices entre les pierres ;
  • arrosez la surface de la terrasse et remettez du sable entre les pierres s’il le faut.

Pose sur plots

  • préparez le support : il doit être bien stable et propre ;
  • mettez les plots en place sur le support en les ajustant afin de créer une légère pente pour l’écoulement des eaux ;
  • déposez les dalles de pierre sur les plots ;
  • installez la bordure sur la périphérie de l’ouvrage.

Pose collée

  • étalez du mortier colle sur le support propre et lissez ;
  • mettez du mortier-colle sous une pierre et posez-la sur le support. Tapotez avec un maillet en caoutchouc et répétez l’opération pour toutes les pierres ;
  • jointoyez en nettoyant la surface avant que le produit ne sèche.

Pose scellée

  • réalisez la chape de béton ;
  • collez les dalles de pierre sur la chape fraîche ;
  • vérifiez la planéité de la surface des pierres ;
  • réalisez les joints ;
  • nettoyez la surface du revêtement.

Vous souhaitez mieux connaître le budget à préparer pour la réalisation d’une terrasse en pierre naturelle ? Demandez des devis d’artisans près de chez vous.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.