Enduit à la chaux : prix, caractéristiques, utilisation et conseils

Perspirante, imperméable et souple, la chaux est un excellent matériau pour revêtir des murs intérieurs ou extérieurs. Le prix d’un enduit à la chaux posé par un professionnel est de 40 à 80 € du m². Cet article met en exergue les caractéristiques, l’utilisation et le prix de l’enduit à la chaux.

Coût d’achat et de pose d’un enduit à la chaux

Un enduit à la chaux peut être réalisé à partir d’une chaux hydraulique ou d’une chaux aérienne. Il est conseillé de confier sa pose à un artisan façadier. Voici le prix de pose :

Type de chaux utilisé

Caractéristiques

Prix, fournitures seulement

Prix, pose et fournitures

Chaux hydraulique (Natural Hydraulique Lime – NHL)

C’est une chaux naturelle obtenue à partir de la cuisson de roches calcaires à une température de 900 à 1200 °C. Elle contient une proportion plus ou moins importante d’argile.

Cette chaux fait sa prise d’abord à l’eau, puis à l’air.

Elle se décline en 3 catégories :

  • NHL 2 : son taux d’hydraulicité est le plus bas. Elle prend entre 18 à 24 heures. Elle se pose sur des supports tendres ;
  • NHL 3,5 : c’est la plus populaire et la plus polyvalente. Elle fait sa prise entre 10 et 12 heures ;
  • NHL 5 : sa résistance à la compression est la plus élevée. Sa prise est la plus rapide (3 à 5 heures.

Du fait de sa solidité, l’enduit à la chaux hydraulique est indiqué pour les supports extérieurs. Il est aussi possible de l’appliquer sur les murs intérieurs, dans les pièces humides.

10 à 40 €/m²

50 à 80  €/m²

Chaux aérienne (Calcium Lime – CL)

Aussi appelée chaux grasse, elle est fabriquée à base de calcaire très pur (avec 95 % de carbonate de calcium au minimum) cuit à très haute température.

Sa prise se fait lentement à l’air par carbonatation (absorption du CO2).

L’enduit à la chaux aérienne convient surtout aux milieux qui ne sont pas exposés à l’humidité. Le mieux est de l’utiliser à l’intérieur pour réaliser un enduit fin ou assurer la finition d’enduit. Il est possible de l’appliquer sur un mur extérieur si ce dernier se trouve à l’abri des intempéries.

La chaux aérienne se décline en CL 90, CL 80 et CL 70, la CL 90 étant la plus grasse.

10 à 30 €/m²

40 à 60 €/m²

Coût de la main-d’œuvre pour la mise en œuvre d’un enduit à la chaux

Enduisage à la chaux d’un mur

Le prix du m² posé par un professionnel oscille entre 30 et 80 du m². Cela comprend l’achat des matériaux, leur préparation et leur mise en œuvre sur le support.
Une pose en neuf prend moins de temps. En effet, le support demande moins de travaux de préparation. En revanche, la mise en œuvre d’un enduit à la chaux en rénovation est plus chronophage. Il faut notamment enlever l’ancien revêtement, corriger les défauts et nettoyer le support. 

Le tarif dépend également de la finition choisie. La finition projetée est plus rapide à réaliser, donc coûte moins cher.

Préparer soi-même son enduit à la chaux

Prix des matériaux

Un enduit à la chaux se fabrique avec un enduit prêt à l’emploi ou un enduit traditionnel. Les fournitures à acheter dépendent de la solution choisie.

Type d’enduit

Caractéristiques

Composants

Prix

Enduit à la chaux traditionnel

C’est un enduit préparé avec un mélange de chaux, de sable et d’eau. Il comporte trois couches d’enduit :

  • le gobetis : il permet à l’enduit de bien adhérer au support :
  • le corps d’enduit : il assure la planéité et l’imperméabilité du support ;
  • l’enduit de finition : c’est la couche sur laquelle la finition est réalisée.

Le sable donne de la structure à l’enduit à la chaux.
Il faut un sable de rivière sec et propre.

La granulométrie est variable et peut aller de 0/1 à 0/5. Elle diminue en fonction de la couche d’enduit : il faut un sable plus fin pour une finition de qualité.

  • 2,5 à 6 € le sac de 25 à 35 kg
  • 25 à 45 € la tonne

La chaux sert de liant pour l’enduit à la chaux.
Il faut choisir entre la chaux hydraulique et la chaux aérienne en fonction du support à recouvrir et du lieu d’application.

La chaux est vendue en sacs de 20 à 35 kg.

  • Chaux hydraulique : 15 à 20 € le sac de 25 kg
  • Chaux aérienne : 17 à 30 € le sac de 25 kg

Enduit à la chaux monocouche

Il s’agit d’un enduit à la chaux prêt à l’emploi. Le produit est proposé en sacs sous forme de poudre, ou en pots sous forme de pâte.

Tous les ingrédients utiles pour la réalisation de l’enduit à la chaux sont déjà dans le produit.

Ce type d’enduit se pose uniquement sur une surface préparée et plane. Une ou deux couches peuvent suffire, ce qui permet de gagner du temps.

Certains produits peuvent nuire à la bonne respiration des murs. N’oubliez pas de vérifier les supports admis avant de faire votre choix.

L’enduit à la chaux en poudre est proposé en sacs.
Pour l’utiliser, il faut ajouter la quantité recommandée d’eau, puis bien mélanger.

Le produit peut être déjà teinté. Si vous achetez un enduit de couleur naturelle, assurez-vous qu’il soit possible d’y ajouter des pigments pour obtenir la couleur de votre choix.

À partir de 20 € le sac de 25 kg

L’enduit à la chaux en format pâte est plus facile et rapide à préparer. Il permet d’obtenir une finition de qualité, mais son coût est plus élevé.

À partir de 50 € le pot de 10 kg

Prix des matériels

 

Outils/matériels

Prix

À acheter par pièce

Taloche

10 à 35 €

Truelle

5 € à 30 €

Pelle

15 à 75 €

Auge

5 à 27 €

Brouette

47 à 80 €

Location par jour

Malaxeur

25 €

Bétonnière

27 à 180 €

Échafaudage

50 à 180 €

Facteurs de prix d’un enduit à la chaux

Il est primordial de bien préparer votre budget pour la mise en œuvre d’un enduit à la chaux. Pour ne pas vous tromper dans vos calculs, prenez en compte les points suivants :

  • le type de projet : une pose en neuf est moins coûteuse ;
  • la méthode utilisée : l’application de l’enduit à la chaux à la main prend plus de temps, ce qui se traduit par un coût de la main-d’œuvre plus élevé ;
  • le produit choisi : le prix d’un enduit à la chaux dépend aussi de la marque qui le commercialise ;
  • la surface à recouvrir : l’étendue de la surface a un impact sur le temps total de travail et la quantité de matériaux ;
  • la finition : certaines finitions comme l’aspect grésé demandent des tâches supplémentaires, donc coûtent plus cher ;
  • la localisation géographique du chantier : l’enduit à la chaux est plus onéreux dans les grandes villes qu’en province.

Qu’est-ce qu’un enduit à la chaux ?

Il s’agit d’un enduit réalisé avec de la chaux aérienne ou hydraulique comme liant, du sable comme charge et de l’eau comme diluant. D’autres éléments, comme des pigments ou un retardateur de prise, peuvent être ajoutés dans la préparation.

Ce type d’enduit peut être réalisé de manière traditionnelle ou avec un produit en pâte ou en poudre prêt à l’emploi. Il peut habiller un mur extérieur (enduit à la chaux hydraulique) ou intérieur (enduit à la chaux hydraulique ou aérienne).

Supports admis

L’enduit à la chaux s’applique sur un support minéral comme :

  • la brique ;
  • la pierre naturelle ;
  • le béton cellulaire ;
  • l’enduit de ciment ou de chaux.

Une ancienne peinture minérale ou à la chaux n’a pas besoin d’être enlevée. Mais si la peinture en place est organique, il faut la retirer avec une méthode de décapage mécanique ou chimique. Cela et primordial pour permettre à l’enduit à la chaux d’accrocher correctement au support.

Finitions

Différentes finitions sont possibles sur un enduit à la chaux :

Aspect lisse
  • aspect lisse : l’artisan utilise un platoir pour lisser l’enduit et faire apparaître sa laitance ;
  • aspect taloché : une taloche en bois est utilisée pour serrer puis lisser la couche de finition ;
  • aspect gratté : quand l’enduit a presque séché, il faut gratter sa surface avec un gratton ;
  • aspect projeté : la couche finale d’enduit à la chaux est projetée sur le support et laissée telle quelle.

Enduit à la chaux monocouche ou traditionnel : lequel faut-il choisir ?

 

Traditionnel

Monocouche

Produit

À préparer avec de la chaux, du sable et de l’eau.

  • À mélanger avec de l’eau s’il s’agit d’un enduit à la chaux prêt à gâcher en poudre ;
  • À bien mélanger seulement pour le cas d’un enduit à la chaux en pâte.

Facilité de mise en œuvre

Demande un certain savoir-faire, surtout pour :

  • choisir les bons matériaux ;
  • adapter la quantité d’eau en fonction de la teneur en eau du sable ;
  • connaître la bonne consistance pour chaque couche d’enduit.

Plus facile. En effet, tous les éléments composant l’enduit ont été choisis et dosés par le fabricant.

Type de projet

Pose en rénovation (même sur les bâtiments patrimoniaux) et en neuf.

Convient surtout aux supports neufs et aux bâtiments récents à rénover.

Nombre de couches

Trois couches.

Une ou deux couches.

 

Avantages et inconvénients de l’enduit à la chaux

Atouts de l’enduit à la chaux

Voici les principaux avantages de l’enduit à la chaux :

  • souplesse : un enduit à la chaux est plus élastique qu’un enduit en ciment, ce qui limite l’apparition des fissures ;
  • perspirance du support : ce type d’enduit est microporeux et laisse le support respirer. C’est un bon point pour éviter l’apparition des moisissures et des problèmes de condensations ;
  • imperméabilité du support : l’enduit à la chaux ne laisse pas passer l’eau de ruissellement ;
  • respect de l’environnement : la chaux naturelle ne comporte pas de COV ou de solvant. La fabrication de l’enduit à la chaux requiert moins d’énergie que celle d’un enduit de ciment ;
  • large choix de décors : vous pouvez opter pour la texture de finition et la couleur de votre choix.

Inconvénients de l’enduit à la chaux

L’enduit à la chaux présente aussi des inconvénients :

  • il est moins résistant qu’un enduit de ciment : la solidité et les qualités mécaniques de l’enduit à la chaux sont inférieures à celles de son homologue au ciment ;
  • il est corrosif : sa mise en œuvre demande le port d’équipements de protection (masque, gants, lunettes, etc.).

Réaliser un enduit à la chaux

Enduit traditionnel à la chaux

  • préparation du support : l’artisan enlève l’ancien revêtement, répare les défauts et nettoie le support ;
  • réalisation et pose du gobetis : le dosage pour la couche d’accrochage est de 1 ou 2 volumes de sable pour 1 volume de chaux. Le gobetis a une épaisseur de 5 mm. Il doit rester grossier pour faciliter l’adhérence de la couche suivante. Son temps de séchage est de 48 heures environ ;
  • mise en œuvre du corps d’enduit : il faut 3 à 4 volumes de sable pour 1 volume de chaux. À appliquer en deux passes sur le support préalablement mouillé en respectant une épaisseur de 15 à 20 mm. Le dégrossi est dressé puis serré à la règle ou à la taloche. Laisser sécher pendant au moins une semaine ;
  • pose de l’enduit à la chaux de finition : cet enduit est dosé à 1 volume de chaux pour 5 à 7 volumes de sable. Appliquer à la main ou à la machine, puis réaliser la finition souhaitée.

Enduit à la chaux monocouche

  • préparation du support : correction des défauts et nettoyage du support ;
  • fabrication de l’enduit : ajouter la quantité recommandée d’eau ;
  • application de l’enduit : poser le produit manuellement ou mécaniquement en réalisant plusieurs passes. L’épaisseur totale est de 15 mm. Il faut attendre que la passe précédente ait tiré avant de réaliser la passe suivante.

Voulez-vous que l’application de votre enduit à la chaux soit une réussite ? Demandez des devis et confiez votre projet à un artisan expérimenté.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.