Comment réaliser l’isolation d’une chambre ? Et pour quel prix ?

La chambre est l’espace du repos, de la sérénité. Pour que le confort règne, il est nécessaire qu’elle soit correctement isolée. Dans cet article, nous répondons à vos questions sur l’isolation thermique et phonique de la chambre : prix des travaux, diagnostic, choix des matériaux, déroulé des opérations…Bonne lecture !

isolation chambre

Isoler une chambre : combien ça coûte ?

Le confort n’a pas de prix, mais il faut tout de même savoir, avant de vous lancer, que faire isoler une pièce représente un certain budget.

Le budget à prévoir

On compte entre 20 et 120€ par m² pour réaliser l’isolation d’une chambre.

En fait, le coût des opérations dépend de plusieurs facteurs :

  • Le type de travaux que vous souhaitez mener : isolation thermique et/ou phonique.
  • La méthode utilisée : par l’intérieur ou par l’extérieur.
  • Les options choisies : changement du vitrage, de la porte, du revêtement de sol…
  • La manière dont vous souhaitez réaliser vos travaux : seul ou en faisant appel à un professionnel.

Notez que chaque professionnel propose des tarifs qui lui sont propres. Ceux-ci sont voués à évoluer en fonction de l’accessibilité du chantier, de la superficie de la pièce, de son état initial, des frais de déplacement etc.

C’est pourquoi il est conseillé de demander des devis, avant de vous engager auprès d’une entreprise.

Le devis est le moyen le plus fiable de calculer le coût de votre projet ; toutefois, si vous souhaitez vous en faire une idée dés maintenant, vous  pouvez vous référer au tableau ci-dessous :

Nous y avons regroupé les prix des principales méthodes utilisées pour isoler une chambre.

Type de travaux

Prix

Isolation des murs par l’extérieur

50-120€/m² dont traitement façade

Isolation des murs par l’intérieur

30-40€/m² pour un isolant épais et une cloison en placo

Pose d’un faux plafond

35-70€/m²

Installation de moquette sur le sol

25-40€/m² + 10-20€ de pose

Remplacement du vitrage (pour du double vitrage)

80-120€/m²

Diagnostic par un acousticien 

800-1.200€

Quelques points pour mieux comprendre notre tableau :

  • Isolation par l’extérieur ou par l’intérieur ?

La plupart du temps, l’isolation vise à atténuer le bruit entre deux pièces. Elle est réalisée à l’aide d’une cloison de doublage (cloison plaquée sur le mur, avec un isolant pris en sandwich).

Plus rarement, on peut réaliser une isolation par l’extérieur pour améliorer les performances thermiques et protéger du bruit extérieur. Cette option est plus onéreuse puisque cela implique de refaire la façade entière et non pas juste la portion concernée.

  • Double ou triple vitrage ?

Le triple vitrage est à réserver à certains cas précis (maison passive, nuisances sonores très importantes…). Dans la plupart des situations, on privilégie le double vitrage. En effet, il est moins onéreux, plus facile à mettre en place (il est plus léger) et surtout, il n’obscurcit pas la pièce, contrairement au triple vitrage qui limite le passage de la lumière naturelle.

  • Dans quel cas demander un diagnostic ?

Si vous habitez dans un quartier très bruyant (proximité d’une usine, d’un chemin de fer…) ou qu’un de vos voisins fait beaucoup de bruit, vous pouvez faire intervenir un acousticien. Celui-ci va étudier la propagation du son dans votre logement, déterminer quelques sont les principales nuisances sonores et vous donner des conseils pour vous en protéger. Attention toutefois, ce diagnostic peut s’avérer onéreux (1.200€ maximum).

Si vous craignez de ne pas avoir le budget nécessaire pour faire isoler votre chambre, nous avons une bonne nouvelle : il existe des aides financières spécifiques !

Les aides pour diminuer la facture

De nombreuses aides ont été mises en place par l’Etat afin de faciliter les travaux d’isolation. Le but étant d’inciter chaque citoyen à faire des économies d’énergie, autant pour son portefeuille que pour protéger l’environnement.

Ces aides sont cependant soumises à certains critères, variant de l’une à l’autre. Ce qu’il faut retenir, c’est que la rénovation énergétique doit être effectuée  par des professionnels RGE (il est possible de le vérifier auprès des organismes d’Etat, en cas de doute).

Renseignez-vous pour savoir si vous êtes éligibles à l’une ou plusieurs de ces aides : Crédits d’impôts, prêts à taux zéro, prime énergie, Pacte Energie Solidarité…

De toute façon, sachez que vous avez tout à gagner en refaisant l’isolation de votre chambre. L’investissement que cela représente à beau être important, vous ne le regretterez pas !

Isolation d’une chambre: thermique ou phonique?

Généralement une isolation thermique va de pair avec une isolation phonique!

Autrement dit, un isolant thermique joue également le rôle de protecteur phonique.

L’isolation thermique: une économie pas négligeable

Il faut savoir que dans une maison, les pertes de chaleur se répartissent généralement de cette manière :

Zone

Pourcentage de pertes

Combles

30%

Murs (extérieurs)

25%

Fenêtres (dont vitrages)

10 à 15%

Sols

7 à 10 %

Il parait alors évident qu’isoler les murs de votre chambre n’est pas insignifiant sur le plan énergétique, bien au contraire !

De plus l’isolation thermique améliore votre confort : une chambre d’adulte est généralement peu occupée durant la journée, donc plus vite froide, contrairement à une chambre d’enfant ou d’adolescent, qui est une véritable pièce de vie !

Et l’isolation phonique ?

Propriétaire d’un appartement, vous souffrez de nuisances sonores venant du palier ou du logement voisin ?  Votre maison est mitoyenne et vous avez l’impression de vivre en colocation ? Vous avez besoin de vous isoler au calme, loin de la « musique » de votre ado, ou des cris de vos bambins ?

Toute chambre est en principe un espace de détente, l’isolation phonique est donc primordiale, la nuit bien-évidement, mais également de jour si la chambre est un espace de travail pour un adulte, ou un espace de jeu pour des enfants (autant pour empêcher le bruit d’en sortir que d’y rentrer).

Comment isole-t-on une chambre ?

Ais-je besoin d’isoler ma chambre?

Tout d’abord il sera intéressant de connaître votre « empreinte énergie » en kWh/m²/an. Pour cela, un calcul simple :

=> Consommation annuelle de fioul + gaz + électricité (en kWh) divisée par le nombre de mètres carrés de votre maison.

Pour avoir un ordre d’idée, elle est en moyenne comprise entre 231 et 330 kWh/m²/an.

Vous pouvez par ailleurs faire faire un diagnostic thermique de votre logement, voire un diagnostic acoustique (grâce à acousticien professionnel)

Profitez de l’isolation thermique pour choisir des matériaux performants aussi en isolation phonique.

Après avoir réalisé son audit, le spécialiste de l’isolation vous donnera le résultat et ses préconisations pour une maison mieux isolée.

L’application d’un isolant

Comme nous l’avons vu tout à l’heure, on peut isoler indépendamment les murs, le plafond et le sol d’une chambre.

Le plus efficace reste d’isoler les murs. Mais s’occuper du plafond et du sol peut avoir un intérêt également, surtout sur le plan acoustique.

Isoler les murs d’une chambre peut se faire de deux principales manières :

  • Application d’un isolant mince (attention, cela ne donne pas droit aux aides) par encollage, directement sur un mur propre ; puis nouveau revêtement par-dessus
  • Montage d’une ossature métallique dans laquelle viendra se glisser un isolant. Cette méthode est bien plus efficace mais présente les inconvénients d’être plus couteuse, et de rogner sur l’espace de la pièce. A vous de vérifier que votre chambre le permet.

Pour le sol, afin d’éviter que les bruits de pas ne résonnent dans la pièce du dessous, vous pouvez opter pour l’installation d’une moquette épaisse ou bien d’un parquet flottant.

Concernant le plafond, il faudra créer un faux-plafond suspendu ou bien une dalle flottante (isolant recouvert d’une dalle en béton armé, séparée des murs)

Pensez bien à vérifier les fenêtres : si elles sont vieilles et que vous sentez des courants d’air, il est temps de les changer !

N’oubliez pas les menuiseries et plus précisément les espaces de jointure entre portes fenêtres parquets et les cloisons autour ainsi que les plinthes. Ce sont des ponts thermiques et phoniques qu’il convient de rompre.

  • N’hésitez pas à faire venir un professionnel qui étudiera votre pièce et sera ainsi en mesure de vous donner des conseils adaptés.

Le choix d’un isolant

Pour isoler votre chambre, vous avez le choix entre plusieurs isolants :

Isolant

Emplacement

Epaisseur (en mm)

Prix moyen HT

Laine de verre

Plafond, murs, cloisons

45 à 300

5 à 15 €/m2

Laine de roche

Plafond, murs, cloisons

45 à 200

7 à 25 €/m2

Polystyrène PSE,

Plafond, murs, cloisons

40

10 à 35 €/m2

Polyuréthane,

Plafond, murs, cloisons

25 à 80

5 à 55 €/m2

Laine de bois,

Portes, murs, cloisons

10 à 200

4 à 25 €/m2

Mousse phénolique

Murs, plafonds, porte

30 à 200

10 à 50 €/m2

Nous avons indiqué leur épaisseur, car cette dernière représente une vraie problématique dans le cadre de l’isolation d’une chambre. En effet, en raison du volume souvent déjà réduit de la pièce, il est préférable d’opter pour un isolant le plus mince possible.

Hormis l’épaisseur, d’autres paramètres déterminent le choix de tel ou tel isolant : son prix, son impact écologique, sa résistance à l’humidité, ses performances en matière d’isolation phonique…

Caractéristiques

Isolants

Les plus écolos

La ouate de cellulose, la laine de bois.

Les meilleurs isolants phoniques

Le liège, la ouate de cellulose, la laine de bois, la laine de verre et la laine de roche.

Ceux qui ne craignent pas l’humidité

Le polystyrène et le polyuréthane.

Les plus résistants face aux rongeurs

La ouate de cellulose et le chanvre.

Les ignifuges

La laine de roche et la laine de verre.

Maintenant que nous avons fait le tour des principaux isolants, penchons-nous sur les réglementations en vigueur.

La réglementation: thermique et phonique

L’isolation thermique 

Les RT 2007 et 2012 précisent qu’rénovation, il faut au minimum atteindre R = 2,3 pour les murs extérieurs.

Tandis qu’en construction neuve le R doit être supérieur ou égal à 4.

N’hésitez pas à entreprendre l’isolation complète de votre habitation : économies d’énergie assurées, notamment si vous vous attaquez aux combles et aux fenêtres si elles sont vétustes.

L’isolation phonique

Aucune règle pour la rénovation, mais il est conseillé de s’approcher de celles de la construction (surtout si vous avez pour projet de revendre un jour).

Les règlementations pour le neuf sont :

Source de la pollution acoustique

Exemples concrets

Seuil maximal entrant

Bruit aérien intérieur

Discussion, bruits de la télévision

53 dB

Bruit d’impact

Talons de chaussures, chocs

58 dB

Bruit aérien extérieur

Rue, voitures, passants

30 dB

En conclusion : l’isolation est toujours un excellent investissement, à condition de le faire dans les normes et avec les bons professionnels. N’hésitez pas à demander plusieurs devis, afin de faire jouer la concurrence et de ne garder que le meilleur rapport qualité/prix.

Vous pouvez dès à présent remplir en quelques clics notre formulaire de devis. C’est gratuit et sans engagement aucun !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.