Comment réaliser l’isolation d’une chambre ? Et pour quel prix ?

Vous souhaitez réaliser l’isolation d’une chambre ? De très nombreux cas de figure y nécessitent une bonne isolation pour un confort optimal autant thermique que phonique. Isoler la chambre est alors une excellente idée. Voyons ensemble tout ce qu’il y a à savoir pour réaliser à la perfection l’isolation d’une chambre !

1.   Pourquoi isoler une chambre ?

A)    Pourquoi isoler ?

L’isolation d’un logement quel qu’il soit est TOUJOURS un avantage. Voici ce que vous pourrez en retirer :

  • Des économies financières car baisse de la conso d’énergie,
  • Un meilleur confort car température plus constante et maîtrisée
  • Un meilleur confort sonore car pièce tenue au calme
  • Une valorisation de votre patrimoine immobilier, plus-value sur l’habitation en cas de revente (obligation de faire faire un DPE)

Il faut savoir que dans une maison, les pertes de chaleur se répartissent généralement de cette manière :

Zone

Pourcentage de pertes

Combles

30%

Murs (extérieurs)

25%

Fenêtres (dont vitrages)

10 à 15%

Sols

7 à 10 %

Il parait alors évident qu’isoler les murs de votre chambre n’est pas insignifiant sur le plan énergétique, bien au contraire !

B)    Pourquoi la chambre ?

Peut-être vivez en appartement et profitez-vous des fêtes voire du quotidien de vos voisins ? Ou bien votre maison est mitoyenne et vous avez l’impression de vivre en colocation ? Ou encore, vous avez une maison familiale et auriez besoin de vous isoler un peu au calme, loin de la « musique » de votre ado, ou des cris de vos bambins ?

Toute chambre est en principe un espace de détente, censé offrir un minimum de calme et si possible à une température constante.

L’isolation phonique est primordiale, la nuit bien-évidement, mais également de jour si la chambre est un espace de travail pour un adulte, ou un espace de jeu pour des enfants (autant pour empêcher le bruit d’en sortir que d’y rentrer).

Quant à l’isolation thermique, elle est rendue nécessaire pour deux raisons : une chambre d’adulte est généralement peu occupée durant la journée, donc plus vite froide ; tandis qu’une chambre d’enfant ou d’adolescent est une véritable pièce de vie !

Les deux cas de figurent nécessite une température constante et confortable, et bénéficieront donc d’une isolation efficace.

2.   Combien coûte d’isoler une chambre ?

A)    Budget à prévoir

Lorsqu’on réalise l’isolation d’une chambre, on peut se focaliser sur les murs, le plafond, voire le plancher.

Isolation

Prix moyen TTC

Des murs par l’extérieur

50 à 100 €/m2 dont traitement façade

Des murs et cloisons par l’intérieur

30 à 40 €/m2 pour un isolant épais et une cloison

Du plafond

35 à 70 €/m2 pour un faux plafond

Du plancher

25 à 40 € de moquette et 8 à 25 € de pose

Il est plus rare de réaliser l’isolation des murs extérieurs lors qu’on veut cibler une seule pièce, puisque cela nécessite d’une part des frais plus importants, d’autre part puisque cela implique de refaire la façade entière et non pas juste la portion concernée par la chambre.

B)    Aides disponibles

De nombreuses aides ont été mises en place par l’Etat et les régions afin de faciliter les travaux d’isolation. Le but étant d’inciter chaque citoyen à faire des économies d’énergie, autant pour son portefeuille que pour la démarche écologique.

Ces aides sont cependant soumises à certains critères, variants de l’une à l’autre. Ce qu’il faut retenir, c’est que la rénovation énergétique doit être faite par des professionnels accrédités RGE (il est possible de le vérifier auprès des organismes d’Etat, en cas de doute), et bien-sûr si l’isolation respecte la règlementation, que nous verrons après.

Renseignez-vous pour savoir si vous êtes éligibles à l’une ou plusieurs de ces aides :  Crédits d’impôts, prêts à taux zéro, prime énergie, Pacte Energie Solidarité…

3.   Comment isole-t-on une chambre ?

A)    Comment savoir si j’en ai besoin

Tout d’abord il sera intéressant de connaître votre « empreinte énergie » en kWh/m²/an. Pour cela, un calcul simple :

=> Consommation annuelle de fioul + gaz + électricité (en kWh) divisée par le nombre de mètres carrés de votre maison.

Pour avoir un ordre d’idée, elle est en moyenne comprise entre 231 et 330 kWh/m²/an.

Vous pouvez par ailleurs faire faire un diagnostic thermique de votre logement, voire un diagnostic acoustique (grâce à acousticien professionnel)

Profitez de l’isolation thermique pour choisir des matériaux performants aussi en isolation phonique.

Après avoir réalisé son audit, le spécialiste de l’isolation vous donnera le résultat et ses préconisations pour une maison mieux isolée.

B)    Comment procéder à l’isolation

Comme nous l’avons vu tout à l’heure, on peut isoler indépendamment les murs, le plafond et le sol d’une chambre.

Le plus efficace reste d’isoler les murs. Mais le plafond voire le sol peuvent avoir un intérêt également, surtout sur le plan acoustique.

Isoler les murs d’une chambre peut se faire de deux principales manières :

  • Application d’un isolant mince (attention ne donnent pas droit aux aides) par encollage, directement sur un mur propre ; puis nouveau revêtement par-dessus
  • Montage d’une ossature métallique dans laquelle viendra se glisser un isolant. Cette méthode est bien plus efficace mais présente les inconvénients d’être plus couteuse, et de rogner sur l’espace de la pièce. A vous de vérifier que votre chambre le permet.

Pour le sol, afin d’éviter que les bruits de pas ne s’entendent dans la pièce en dessous, vous pouvez opter pour l’installation d’une moquette épaisse ou bien d’un parquet flottant.

Concernant le plafond, il faudra créer un faux-plafond suspendu ou bien une dalle flottante (isolant recouvert d’une dalle en béton armé, séparée des murs)

Pensez bien à vérifier les fenêtres : si elles sont vieilles et que vous sentez des courants d’air, il est temps de les changer !

N’oubliez pas les menuiseries et plus précisément les espaces de jointure entre portes fenêtres parquets et les cloisons autour ainsi que les plinthes. Ce sont des ponts thermiques et phoniques qu’il convient de rompre.

  • N’hésitez pas à faire venir un professionnel qui étudiera votre pièce et sera ainsi en mesure de vous donner les différentes possibilités, et surtout de vous recommander la ou les meilleures dans votre cas.

C)    Comment choisir mon isolant

Capacités d’isolant dépend de son épaisseur mais pas que :

Isolant

Emplacement

Epaisseur (en mm)

Prix moyen HT

Laine de verre

Plafond, murs, cloisons

45 à 300

5 à 15 €/m2

Laine de roche

Plafond, murs, cloisons

45 à 200

7 à 25 €/m2

Polystyrène PSE,

Plafond, murs, cloisons

40

10 à 35 €/m2

Polyuréthane,

Plafond, murs, cloisons

25 à 80

5 à 55 €/m2

Laine de bois,

Portes, murs, cloisons

10 à 200

4 à 25 €/m2

Mousse phénolique

Murs, plafonds, porte

30 à 200

10 à 50 €/m2

L’épaisseur de l’isolant est une vraie problématique dans le cadre de l’isolation d’une chambre car c’est une pièce généralement de volume modeste (entre 9 et 15m2) qui peut donc se retrouver désagréablement plus petite en cas de mauvais choix d’isolant.

Faites un devis pour connaitre le prix de votre isolation de chambre en fonction de l’isolant que vous aurez choisi !

4.   Que dit la règlementation ?

A)    L’isolation thermique 

Les RT 2007 et 2012 précisent qu’rénovation, il faut au minimum atteindre R = 2,3 pour les murs extérieurs.

Tandis qu’en construction neuve le R doit être supérieur ou égal à 4.

N’hésitez pas à entreprendre l’isolation complète de votre habitation : économies d’énergie assurées, notamment si vous vous attaquez aux combles et aux fenêtres si elles sont vétustes.

B)    L’isolation phonique

Aucune règlementation pour la rénovation, mais il est conseillé de s’approcher de celles de la construction (surtout si vous avez pour projet de revendre un jour).

Ces règlementation du neuf sont :

Source de la pollution acoustique

Exemples concrets

Seuil maximal entrant

Bruit aérien intérieur

Discussion, bruits de la télévision

53 dB

Bruit d’impact

Talons de chaussures, chocs

58 dB

Bruit aérien extérieur

Rue, voitures, passants

30 dB

En conclusion : l’isolation est toujours un excellent investissement, à condition de le faire dans les normes et avec les bons professionnels. N’hésitez pas à faire faire plusieurs devis, afin de faire jouer la concurrence et de ne garder que le meilleur rapport qualité/prix.

Vous pouvez dès à présent remplir en quelques clics notre formulaire de devis. C’est gratuit et sans engagement aucun !

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire