Isolation du plafond d’une cave : prix, intérêt, mise en œuvre

Une des méthodes d’isolation des sols de votre rez-de-chaussée consiste à isoler le plafond de votre cave. La cave n’est pas à strictement parlé une pièce à vivre. Dans ce sens, il n’est pas obligatoire de faire l’isolation thermique de cette espace. Cependant, cette méthode permet d’éviter les pertes thermiques par le plancher bas. Dans ce guide, nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation des plafonds de cave.

Prix d’installation d’un isolant de plafond

Isolant

Prix de fourniture

Fourniture et pose

Polystyrène expansé

10 à 25€/m²

40 à 60€/m²

Polystyrène extrudé

15 à 25€/m²

45 à 65€/m²

Mousse de polyuréthane

20 à 30€/m²

40 à 70€/m²

Laine minérale

10 à 20€/m²

50 à 60€/m²

Avantages d’une isolation des planchers bas

Le plancher bas désigne le dernier plancher qui se trouve au-dessus d’un local non chauffé. Selon l’ADEME, 10% des déperditions thermiques dans une habitation se font par le plancher bas. Ainsi, faire l’isolation de cette partie de votre logement n’est pas à négliger. 

Une isolation de votre plancher bas présente notamment les avantages suivants :

  • Empêcher la perte de chaleur par le bas
  • Économiser sur les factures de chauffage
  • Empêcher l’humidité du sol d’entrer dans votre espace de vie
  • Augmenter la valeur de votre patrimoine
  • Rendre vos travaux éligibles aux aides financières

Pourquoi isoler par le plafond de la cave ?

Les deux principaux moyens d’isoler le plancher bas se font soit :

  • Par la face supérieure du sol, c’est-à-dire par la surface du plancher
  • Par la face inférieure, c’est-à-dire par le plafond du sous-sol (cave, vide sanitaire, garage, etc.)

Bien qu’isoler par la face supérieure soit intéressant dans le neuf, une rénovation thermique par cette méthode peut s’avérer être plus complexe. Les principales difficultés d’une isolation de sol par le dessus en rénovation sont :

La mise à niveau des portes

Une isolation de sol peut signifier un rehaussement allant jusqu’à 10cm par rapport au niveau initial du plancher. 

Pour accommoder cette surépaisseur, toutes les portes doivent être redimensionnées. Cette opération est d’autant plus complexe si vos portes présentent des ornements particuliers (panneaux de porte, capitonnage, etc.). Il en va de même si vos prises électriques sont près du sol.

Isoler par le plafond de la cave permet donc de garder vos portes intactes et de vous éviter les mauvaises surprises liées à ces travaux en rénovation.

Les travaux supplémentaires et surcoûts

Si votre logement est déjà bâti, faire une isolation des sols implique les étapes supplémentaires suivantes :

  • Vider les pièces et déplacer tous les meubles
  • Retirer les plinthes et les fils électriques près du sol
  • Retirer et déposer le revêtement 
  • Reposer le revêtement après les travaux d’isolation
  • Travaux supplémentaires si les saignées ou goulottes de câbles sont près du plancher

Une isolation par le dessous vous permet d’outrepasser tous ces travaux à la fois coûteux et fastidieux.

Le déplacement de meubles pendant les travaux et la non disponibilité des pièces

Dans le cas d’une rénovation énergétique par les planchers bas, tous les biens devront être déplacés et l’espace ne pourra être occupé pendant les travaux. Cela peut représenter une grande gêne pour les habitants, surtout étant donné tous les travaux supplémentaires cités plus haut. 

En isolant par la cave, vous n’aurez pas à déplacer quoi que ce soit dans votre local habité. De plus, une isolation par la sous-face d’un plancher est bien plus rapide. 

Si votre isolation par le sol implique le coulage d’une chape ou la pose d’un carrelage, il faudra prévoir plusieurs jours avant de pouvoir occuper votre espace. En revanche, une isolation par la cave, comptez une journée ou une demi-journée en fonction de la surface à isoler, et ce, sans déplacer vos biens.

Isoler par le plafond, une isolation supplémentaire

Dans le cas où votre plancher bas est déjà partiellement isolé, une isolation par la cave est un excellent moyen d’augmenter la performance thermique de votre rez-de-chaussée.

En procédant ainsi, vous pouvez garder votre plancher bas tel quel en limitant davantage les déperditions thermiques.

La sous-couche isolante de parquet

Il est possible et recommandé d’installer une sous-couche isolante de qualité à votre parquet, particulièrement si vous optez pour du parquet stratifié, cela atténuera les pertes énergétiques et les bruits pour un faible coût (5 à 10€/m²) !

Comment isoler le plafond de votre cave ?

Les différentes techniques d’isolation

Plusieurs techniques d’installation sont possibles en fonction de l’état de votre plafond de cave et de l’isolant de votre choix. On distingue notamment :

La pose par panneaux 

La pose d’une isolation du plafond d’une cave

Cette pose est préconisée pour les plafonds à surface plane, sans irrégularités. Il s’agit de coller des panneaux rigides d’isolants à même la surface du plafond. Les panneaux sont disposés en quinconce pour limiter les pertes thermiques par les joints d’isolants. Vous pouvez faire recouvrir le tout d’un enduit de finition ou un parement si vous désirez parfaire l’esthétique de votre isolation, mais ceci est une question de préférences.

La pose par rouleaux

Cette technique s’applique aux plafonds horizontaux présentant quelques aspérités ne permettant pas une pose directe sur la surface à isoler. Dans ce cas, une ossature est fixée au plafond, et les rouleaux d’isolants sont glissés entre les fourrures. Si besoin, la finition peut se faire avec un revêtement en placoplâtre fixer sur l’ossature par la technique dite faux plafond.

La projection de mousse 

La projection de mousse isolante en polyuréthane a l’avantage de s’adapter à tous les supports. Si votre plafond présente des défauts de surface grossiers ou si vous disposez d’un plafond voûté, la mousse projetée est parfaitement adéquate. Elle se loge dans tous les recoins de votre support pour assurer la meilleure isolation. Si vous souhaitez masquer le fini brut de ce type d’isolant, il est possible de poser un faux plafond suspendu dans le cas des plafonds horizontaux.

Les points à surveiller pour isolation par la cave

Les câbles et la canalisation 

Dans le cas où votre réseau de câblages et de canalisation passe par votre plafond de cave, il est nécessaire de les garder accessibles après les travaux d’isolation. Pour ce faire, tous les câbles électriques doivent être placés dans un conduit ou une gaine électrique. En procédant ainsi, votre artisan peut faire la maintenance et le remplacement des fils si besoin sans perturber l’isolation.

L’état du plafond 

Même si un plafond est plat, il peut présenter une surface moins adhérente présentant de la peinture écaillée et autres éléments compromettant la pose collée. Dans tel cas, il est recommandé de visser les panneaux d’isolant à l’aide de chevilles à rosace pour le fixer correctement et éviter que ceux-ci se détachent de leur support.

Le niveau d’humidité

En général, une cave est plus humide que le reste de la maison. Cela s’explique d’une part par son niveau inférieur au soubassement ; d’autre part, par une ventilation marginale comparée aux pièces à vivre. 

Le niveau de la nappe phréatique, les remontées capillaires, et l’infiltration de pluie dans le sol adjacent aux parois de votre cave sont autant de facteurs qui engendrent une humidité permanente. Pour limiter ce problème dans les caves les plus humides, prévoyez une bonne ventilation de votre sous-sol tel qu’une VMC ou ajoutez davantage de soupiraux. 

Quels isolants pour plafond de cave

Seuls les matériaux hydrophobes sont préconisés pour l’isolation d’un sous-sol, car c’est un milieu souvent humide et faiblement aéré.

Les panneaux rigides

Le polystyrène expansé

Les panneaux rigides de PSE sont parmi les plus communs, car ils offrent une bonne isolation en hiver et sont particulièrement faciles à poser. Leur capacité hydrophobe et leur faible coût de fourniture en font un matériau de choix pour une isolation de plafond de cave. 

Le polystyrène extrudé 

Pour les mêmes raisons que le PSE, le XPS est un bon isolant en milieu humide. Cependant, ses capacités isolantes et hydrophobes sont supérieures à son homologue expansé. Il est cependant important de noter que ces deux matériaux sont hautement inflammables et dégagent des vapeurs toxiques en cas d’incendie.

Notez que certains isolants tels que le liège résistent bien à l’humidité. Cependant, le prix du liège est largement supérieur à celui des alternatives synthétiques. Il est donc moins employé pour les plafonds de cave et autres sous-sols non habités.

Les panneaux souples

La laine de verre 

C’est un matériau très abordable et largement utilisé. La pose requiert le port d’équipement de protection, car la laine de verre irrite la peau et les voies respiratoires. Cet isolant est à la fois hydrophobe et non perspirant, il ne laissera donc passer ni l’eau ni la vapeur d’eau.

La laine de roche

Cet isolant se présente sous forme de panneaux souples ou semi-rigides. La laine de roche est relativement plus durable que la laine de verre, car elle résiste mieux au tassement. Elle est aussi légèrement plus coûteuse en fourniture.

Cependant, ces deux types d’isolants minéraux perdent une partie de leur pouvoir isolant au fil du temps à cause de ce tassement progressif. C’est un inconvénient à considérer par rapport aux isolants en polystyrène qui sont insensibles au tassement.

La mousse projetée

La mousse de polyuréthane

La mousse de polyuréthane est le principal matériau utilisé pour la technique dite « par projection ». Cette technique d’isolation est rapide et efficace, car les particules de polyuréthane se gonflent en présence d’air et isolent la totalité de la surface traitée jusqu’au moindre recoin. Il est toujours conseillé de faire appel à un professionnel pour une pose dans les règles de l’art, car c’est un procédé très technique.

Isoler par la cave, combien ça coûte ?

L’isolation des caves est généralement plus abordable que les autres endroits de la maison. D’une part, l’exigence de la RT2012 est moins élevée ; d’autre part, les exigences esthétiques sont moins importantes, car cet espace reste majoritairement inoccupé.

Cependant, l’isolation des plafonds d’une cave présente certaines technicités et requiert l’intervention d’un spécialiste en isolation. Selon le matériau que vous choisissez, le budget à prévoir varie sensiblement. 

En général, comptez entre 10 et 40 €/m² pour la fourniture. Suivant l’entreprise que vous engagez, la technique de pose, et les travaux supplémentaires éventuels, la main-d’œuvre s’élève entre 30 et 50€/m².

Ainsi, le prix de votre isolation par le plafond de cave se situera entre 40 et 90€/m², fourniture et pose comprises. Si vous désirez ajouter un fini esthétique à votre isolation de plafond de cave, il faudra compter le revêtement en sus.

Les aides financières

Critères d’éligibilité

Des aides dans l’isolation par le plafond de votre cave sont disponibles sous réserve de respecter les conditions minimales suivantes :

  • Une certaine ancienneté de votre logement : Les aides financières ne sont disponibles qu’en rénovation et non en construction neuve. Votre habitation doit avoir été achevée au moins deux ans avant vos travaux de rénovation, mais cette ancienneté peut aller jusqu’à quinze ans pour certains dispositifs d’aide financière.
  • Faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour obtenir votre devis et installer votre isolation
  • Atteindre la résistance thermique minimale préconisée par la RT2012 à la fin de vos travaux d’isolation par la cave. Dans le cas des planchers bas, la performance thermique minimale pour être éligible aux aides financières est de 3m².K/W. À titre indicatif, voici les épaisseurs d’isolant nécessaires pour atteindre cette performance thermique

Matériau isolant

Conductivité thermique

Epaisseur minimale pour respecter la RT2012

Polyuréthane expansé

0,030 à 0,036 W/m.K

12 cm

Polyuréthane extrudé

0,028 à 0,035 W/m.K

11 cm

Liège

0,038 à 0,045 W/m.K

14 cm

Laine de verre

0,030 à 0,042 W/m.K

13 cm

Laine de roche

0,033 à 0,045 W/m.K

14 cm

Mousse de polyuréthane

0,026 à 0,030 W/m.K

09 cm

Toutefois, nous vous conseillons d’atteindre une performance thermique supérieure pour votre isolation de planchers bas. L’intervention d’un professionnel dans vos travaux permet de garantir une solution performante sur mesures pour votre rénovation énergétique.

Les aides disponibles

Plusieurs aides locales et régionales sont accessibles pour vous épauler dans votre isolation thermique par la cave. En outre, les dispositifs les plus communs pour la rénovation énergétique sont :

  • MaPrimeRénov et MaPrimeRénov Sérénité : octroyées par l’Etat
  • L’Eco-prêt à taux zéro : vous permettant d’accéder à une somme allant jusqu’à 50 000€ sans avance de trésorerie et remboursable sur 20 ans avec un taux d’intérêt nul
  • La TVA réduite à 5,5% : celle-ci s’applique directement au devis de vos travaux d’isolation thermique 
  • Les primes CEE : initiées par les entreprises de fourniture d’énergie, elles dépendent de la performance thermique finale de votre logement après travaux.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.