Le remplacement d’une chaudière au fioul : les différentes solutions, les aides, l’interdiction…

Les chaudières au fioul, bien que pratiques et performantes, ne sont plus une solution de chauffage viable. Montrées du doigt à cause de leur combustible trop polluant, les chaudières au fioul doivent être remplacées !

Qu’est-ce qu’une chaudière au fioul ?

Une chaudière au fioul est un équipement permettant de produire de la chaleur grâce à la combustion du fioul. Combustible liquide extrait directement du pétrole, c’est une énergie fossile (en opposition aux énergies renouvelables) et un hydrocarbure, c’est-à-dire qu’il n’est composé que d’hydrogène et de carbone.

Ce système de chauffage est composé :

  • d’une cuve accueillant la réserve de fioul ;
  • d’une pompe faisant passer le combustible de la cuve au brûleur ;
  • d’un brûleur chauffant le fioul ;
  • d’un récupérateur de chaleur qui se charge de chauffer l’eau ;
  • d’une autre pompe qui transfère l’eau chauffée de la chaudière vers le système de chauffage ou le ballon d’eau chaude.

Très simple d’utilisation et ne demandant que très peu de manutention, les chaudières au fioul sont idéales pour chauffer de grandes surfaces.

L’interdiction d’installation des chaudières au fioul

Depuis le 1er juillet 2022, il est interdit d’installer une nouvelle chaudière au fioul dans une habitation (et même le remplacement d’une ancienne chaudière au fioul).
En effet, le décret paru le 6 janvier 2022 au Journal Officiel impose que les nouvelles installations de chauffage ou d’eau chaude respectent un certain plafond d’émissions de gaz à effet de serre (300 gCO2eq/KWh PCI). 

Les chaudières fonctionnant au fioul (comme celles fonctionnant au charbon) dépassent largement ce seuil. Cependant, le décret n’impose pas le changement d’une chaudière au fioul déjà existante. Il est toujours possible de l’entretenir, la réparer et l’utiliser.

Certaines exceptions peuvent être faites dans le cas où ce serait le seul équipement pouvant être installé. De nombreuses démarches et visites d’expert sont à prévoir pour que l’exception soit accordée.

Par quel équipement changer ma chaudière au fioul ?

En fonction de son logement et des ressources à sa disposition, il est possible de changer sa chaudière au fioul par différents équipements :

  • Une chaudière électrique : peu chère à l’achat et à la pose, elle a l’avantage que le prix de l’électricité est assez stable ;
  • Une chaudière au gaz : un équipement bon marché mais sa prohibition risque de suivre celle des chaudières au fioul. Elle est déjà interdite d’installation dans les nouveaux logements. Elle est liée aux fortes variations des prix du gaz ; 
  • Une chaudière au bois : particulièrement recommandé si l’on fait son bois ou que l’on peut l’acheter en direct. Son combustible est bon marché, voire gratuit ;
  • Une chaudière à granulés : avec un combustible écologique, elle obtient un très bon rendement énergétique ;
  • Une chaudière biomasse : la grande variété des combustibles utilisables en fait une chaudière peu coûteuse au quotidien ;
  • Une pompe à chaleur : elle ne nécessite aucun combustible pour produire de la chaleur, mais est plus gourmande en électricité qu’une chaudière.
 

Combustible

Rendement énergétique

Prix

Chaudière électrique

Electricité

Proche de 100%

À partir de 1000€

Chaudière au gaz

Gaz

Supérieur à 80%

À partir de 500€

Chaudière au bois

Bûches de bois

Environ 90%

À partir de 3000€

Chaudière à granulés

Pellets de bois

Supérieur à 90%

À partir de 8000€

Chaudière biomasse

Bois sous toutes ses formes, résidus organiques et déchets agricoles

Environ 90%

À partir de 3000€

Pompe à chaleur

/

1kWh d’électricité pour 4kWh d’énergie calorifique.

À partir de 10000€

Les aides au changement d’une chaudière au fioul

En-dehors des chaudières au fioul à condensation, car leur performance énergétique est bien supérieure aux autres, l’Etat a mis en place des aides pour le remplacement des chaudières au fioul : 

  • la prime à la conversion des chaudières. C’est la Prime CEE majorée, car, en plus d’installer un équipement écologique et économique, on vient remplacer un équipement très polluant.
    Elle peut monter à plus de 4000€ pour les ménages aux revenus les plus modestes.

    Cette prime est allouée par les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, carburant) en général sous forme de remise sur facture ou de bons d’achat. 
  • MaPrimeRénov’ est allouée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) pour un montant jusqu’à 4000€ ;
  • Eco-Prêt à taux zéro accordé par les banques jusqu’à 30000€ ;
  • TVA 5,5% afin de réduire les taxes sur l’achat et la pose d’un nouvel équipement ;
  • Aides locales qui peuvent être accordées par les collectivités locales.

Les différentes chaudières au fioul

Il existe six types de chaudières au fioul :

La chaudière classique

C’est le type de chaudière au fioul le plus installé dans les ménages français, la chaudière traditionnelle est aussi l’une des moins performantes. Avec une perte de rendement de 10%, elle peut coûter très cher.

La chaudière au fioul à condensation (ou chaudière basse consommation)

La chaudière au fioul à condensation, que l’on peut aussi trouver sous l’appellation chaudière basse consommation, obtient le meilleur rendement des chaudières au fioul. Grâce à sa technologie, elle récupère, en plus de la chaleur émise par la combustion du fioul, la chaleur des fumées de cette combustion. 

La chaudière basse température

Elle tient son nom du fait qu’elle ne fait pas monter la température de son eau au-delà de 50°C, contre 90°C pour les chaudières traditionnelles et basse consommation.

 En évitant de surchauffer l’eau pour alimenter les réseaux de chauffage, elle utilise moins d’énergie et permet une économie d’énergie jusqu’à 20% par rapport à une chaudière classique.

La chaudière à ventouse (ou chaudière à flux forcé)

La chaudière à ventouse n’est pas vraiment un type de chaudière au fioul à part entière. C’est un équipement qu’il est possible d’ajouter à n’importe quelle chaudière afin d’éliminer les contraintes d’emplacement.

La ventouse est un conduit permettant de récupérer l’air essentiel à la combustion à l’extérieur de l’habitation plutôt qu’à l’intérieur.

Il est donc possible d’installer sa chaudière dans un endroit dépourvu d’aération. 

La chaudière mixte (ou chaudière hybride)

La chaudière mixte, que l’on appelle aussi chaudière hybride, est une chaudière utilisant plusieurs types de combustibles. En réalité, cette chaudière comporte deux chaudières qui partagent des éléments comme les conduits d’aération ou les ballons-tampons en commun.

On trouve principalement des chaudières mixte fioul-bois, c’est-à-dire qu’elle accepte aussi bien du fioul que des bûches de bois comme combustible.

La chaudière micro-cogénération (ou chaudière électrogène)

La chaudière micro-cogénération est une révolution dans les systèmes de chaudières. En plus de produire de la chaleur pour alimenter les réseaux de chauffage et d’eau chaude de l’habitation, cet équipement produit aussi de l’électricité. Les vapeurs de la combustion sont utilisées pour faire fonctionner un alternateur créant ainsi de l’électricité.

Cette chaudière représente un gros gain économique sur la facture globale d’énergie.

À savoir qu’il est même possible de revendre une partie de l’électricité générée à EDF.

 

Rendement énergétique maximum

Chaudière classique

90%

Chaudière à condensation

110%

Chaudière basse température

95%

Chaudière à ventouse

100%

Chaudière mixte

95%

Chaudière micro-cogénération

90%

FAQ

Pourquoi choisir une chaudière à bois, à granulés ou biomasse au lieu d’une chaudière électrique ou au gaz ?

Les chaudières électriques ou au gaz sont idéales pour des petits logements qui n’ont pas la capacité de dédier une pièce entière au système de chauffage. Elles sont plus compactes, mais possèdent un moins bon rendement énergétique.

Puisque vous disposez déjà d’une chaufferie et d’un système de chauffage central, privilégiez un système de chauffage écologique et qui vous fera faire des économies sur votre facture d’électricité.

Quelle est la durée de vie d’un équipement de chauffage écologique ?

La plupart des équipements de chauffage comme la chaudière au bois ou la pompe à chaleur ont une durée de vie de 20 ans si elles sont très bien entretenues.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.