Moisissures sur papier peint : conseil, nettoyage ou changement ?

Se débarrasser des moisissures est un réel combat que beaucoup de personnes mènent au quotidien. Ce ne sont pas simplement des tâches qui troublent le décor et des odeurs désagréables qui ne disparaissent pas. Ce sont des gaz et micro-organismes toxiques qui provoquent des maladies respiratoires et des allergies graves.

moisissures

N’hésitez pas à lire l’article pour découvrir toutes les astuces pour vous en débarrasser !

Comment reconnaître des moisissures sur le papier peint ? 

Les moisissures présentes sur les murs et papiers peints sont des champignons microscopiques qui ont trouvé un environnement humide idéal pour leur reproduction. 

Il y a plusieurs signes qui alertent sur la présence des moisissures et facilitent le diagnostic comme : 

  • Le décollement du papier peint dans les coins et les angles de la pièce.
  • L’apparition des moisissures sous forme de tâches verdâtres, noirâtres et même blanchâtres parfois.
  • Odeur du moisi semblable à une odeur d’un vieux fromage (son intensité dépend de l’ampleur des tâches).
  • La souffrance de l’habitant d’allergies et de problèmes respiratoires. 

Il arrive que les taches de moisissures soient assez petites et difficiles à distinguer de la saleté. Dans ce cas, il est possible de faire des petits tests de diagnostic, par exemple : 

  • Imbiber une éponge avec de l’eau de javel diluée puis frotter une petite partie du papier peint avec, si elle change de couleur et s’éclaircit au bout d’une à deux minutes, il s’agit de moisissures.

Quelles sont les causes de ces moisissures ? 

Pour traiter n’importe quel problème, il est important de connaître sa cause. Et la cause numéro une des moisissures présentes sur le mur et sur le papier peint est l’humidité.

L’humidité peut être causée par plusieurs autres problèmes comme : 

  • La condensation : ce phénomène a lieu quand une pièce n’est pas suffisamment aérée et que les portes et les fenêtres sont très étanches. Des gouttelettes d’eau et des moisissures finissent par apparaître et décollent le papier peint comme signe de grande humidité. 
  • L’infiltration d’eau : généralement due aux eaux pluviales, l’eau est pénétrée de la toiture vers les plafonds et murs perméables et fissurés et fini par les humidifier. Une fuite dans les canalisations et tuyauteries peut aussi en être la source. 
  • Les remontées capillaires : les eaux présentes dans le sol entrent en contact avec la construction faite de matériaux poreux et absorbants, ces eaux vont jusqu’à remonter vers les murs et parois et provoquer de l’humidité, moisissures et fissures.
  • Climat et température : malgré l’aération des pièces, le problème de l’humidité persiste dans ce cas à cause du climat de certaines régions très humides et pluvieuses. 
  • Des pièces non chauffées et mal orientées (nord) sur un sol humide.
  • Activité humaine et ménagère : l’humidité résulte parfois des vapeurs de certaines tâches ménagères comme la cuisine ou le nettoyage des murs et sols et les activités humaines comme les bains et les douches chaudes.
  • Une VMC bouchée par un meuble, ne laissant pas l’air circuler.

Comment nettoyer le papier peint ? 

Un nettoyage du papier peint de ses moisissures est envisageable seulement quand les tâches sont locales. Il se fait sur le papier peint lessivable et non lessivable en suivant ces étapes : 

Lessivable

  • Utiliser un chiffon ou une éponge et bien frotter la partie moisie à sec, pour se débarrasser du plus gros.
  • Préparer un mélange d’eau, savon et vinaigre blanc. 

(Il est préférable d’utiliser le savon que l’eau de javel car il est tensioactif). 

  • Imbiber une éponge dans le mélange puis frotter les parties moisies en faisant des mouvements circulaires.
  • Essuyer et sécher la partie lessivée avec un chiffon sec. 

Non lessivable 

  • Utiliser un chiffon ou une éponge et bien frotter la partie moisie à sec, pour se débarrasser du plus gros.
  • Préparer un spray anti-moisissures à partir d’un mélange d’eau chaude, de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc.
  • Vaporiser le spray sur la partie moisie et frotter avec un chiffon sec. 

Toutes les étapes citées se font obligatoirement dans une pièce aérée, pour éviter la réapparition des moisissures. Il est conseillé aussi de vaporiser toute la pièce avec le spray anti-moisissures pour éliminer tous les micro-organismes.
Nous vous recommandons d’essayer le nettoyage dans une petite zone peu visible pour voir le rendu (risque de décoloration, d’endommager le papier peint…).

Etapes de changement du papier peint 

Quand les taches de moisissures sont assez profondes, et que le papier peint a été décollé, un changement de ce dernier et un nettoyage du mur s’imposent. 

On commence par vaporiser la solution anti-moisissures sur la partie moisie du papier peint puis l’enlever en la découpant avec un cutter, on procède ensuite au nettoyage du mur : 

  • On vérifie si le mur n’est pas profondément infecté en examinant son degré d’humidité avec un humidimètre ou un hygromètre, ou même en inspectant visuellement une petite partie du plâtre et analyser sa consistance et couleur.
  • Reboucher avec de l’enduit d’éventuelles fissures provoquées par les moisissures.
  • Vaporiser la solution anti-moisissures et frotter avec une éponge s’il est nécessaire.  
  • Laisser sécher le mur avant de poser le nouveau papier peint. 
  • La pose d’un nouveau papier peint par un peindre coûte 15 à 40€ par mètre carré, préparation du support et dépose de l’ancien papier peint compris + l’achat du papier peint (20 à 100€ / m²).

Comment éviter la réapparition des moisissures ? 

Le nettoyage du papier peint ou du mur ne suffit pas pour régler un problème d’humidité ou de moisissures. Il y a plusieurs méthodes pour traiter le problème efficacement suivant sa cause pour éviter la réapparition des tâches. 

Les solutions dépendent de plusieurs cas de figures : 

  • La condensation : aérer la pièce à l’air naturel au moins 10 minutes par jour. Dans le cas ou la pièce ne peut pas être aéré, utiliser un déshumidificateur. 
    Eviter aussi de coller les meubles aux murs, pour que ces derniers puissent respirer.
  • L’infiltration des eaux : imperméabiliser les toits et murs d’extérieur et choisir le bon type d’isolants thermique à faible conductivité ou de produits hydrofuges. 
    Si c’est un problème de canalisations et tuyauteries, faire appel à un plombier.
  • Les remontées capillaires : elles représentent un réel danger pour la structure de la construction et sa résistance, elles risquent de la déstabiliser même. Plusieurs solutions sont envisageables pour traiter ce problème comme : 
  • Mettre en place un drain périphérique pouvant évacuer l’eau et éviter sa stagnation. 
  • Mettre une barrière étanche, sa mise en place consiste à percer des trous en bas des murs et y insérer une pipe pour injecter un mortier hydrofuge.
  • Le climat et température : quand il s’agit du climat humide, il est recommandé d’utiliser des ventilateurs car l’aération est plus qu’essentielle et des déshumidificateurs et purificateurs d’air.
  • Les activités humaines et ménagères : pour évacuer les vapeurs de la cuisine, il est utile d’activer la hotte pendant la préparation des repas. Quant aux salles d’eau, il est conseillé d’utiliser des extracteurs pendant l’utilisation et d’aérer en laissant les fenêtres ouvertes plusieurs minutes par jour. S’il n’y pas de fenêtres, penser à ventiler, déshumidifier et purifier l’air.
  • Si l’humidité apparaît derrière des meubles, déplacez-les sur un autre mur, cela peut résoudre le problème.
  • Choisissez un papier peint adapté à la pièce choisie 
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.