Prix de l’isolation phonique, méthodes et solutions

Les nuisances sonores sont l’une des principales sources d’inconfort dans une habitation. Pour se prémunir du bruit dans votre logement, il est donc primordial de recourir à une bonne isolation phonique. Suivant la source des bruits qui s’infiltre dans votre logement, différentes méthodes d’isolation acoustique existent. Nous faisons le point sur ces méthodes.

Isolation de combles

Sommaire

Le prix de l’isolation phonique

Utilisation

Technique

Fourniture

Fourniture et pose

Sol

Chape flottante

20 à 40€/m²

60 à 90€/m²

Parquet sur lambourdes

10 à 25€/m²

̴ 60€/m²

Ouvertures

Joints d’étanchéité

5 à 20€/m

40 à 200€/ouverture

Vitrage phonique

150 à 280€/m²

200 à 450€/m²

Fenêtre standard

175 à 600€/fenêtre

450 à 800€/fenêtre

Fenêtre sur mesures

250 à 1200€/fenêtre

500 à 1400€/fenêtre

Porte intérieure

200 à 500€/porte

450€ à 900€/porte

Porte extérieure

500 à 2500€/porte

600 à 3000€/porte

Murs 

Contre-cloison

10 à 40€/m²

40 à 90€/m²

Plaques de parement

15 à 40€/m²

55 à 120€/m²

Rideaux, tapisserie, peinture

10 à 50€/m²

35 à 80€/m²

Plafond

Faux plafond

10 à 40€/m²

40 à 90€/m²

Plafond tendu

30 à 70€/m²

50 à 120€/m²

Combles

Rampants de comble

15 à 60€/m²

30 à 90€/m²

Fenêtres de comble

150 à 800€/fenêtre

350 à 1400€/fenêtre

Combles perdus

Isolant soufflé ou posé

15 à 30€/m²

20 à 45€/m²

Principes de l’isolation phonique

Les sources de pollution sonore

Identifier les différents types de nuisance sonore est la première étape pour les traiter. Le bruit est mesuré en décibels (dB), il en existe trois sources principales dans une habitation :

  • Les bruits aériens : c’est le bruit qui ne peut se propager que par la circulation de l’air, et dont la source n’a aucun contact avec les éléments de construction. Il s’agit par exemple des voix, de la musique, ou encore du brouhaha des voitures qui passent devant votre maison. 

  • Les bruits solidiens : à contrario, les bruits solidiens sont les nuisances sonores issues d’un impact avec la structure du bâtiment, notamment les murs et les planchers. Il peut s’agir des bruits de pas de votre voisin du dessus, de la chute d’objets, ou encore du grincement des meubles qu’on déplace.

  • Les bruits d’équipement : ils proviennent de l’utilisation des divers équipements domestiques ou professionnels. Ces bruits peuvent être à la fois aériens et solidiens et nécessitent une attention particulière, car beaucoup d’équipements fonctionnent en permanence. 

Parmi les sources, on peut citer le bourdonnement du système de climatisation, de ventilation, de l’électroménager, et les bruits de circulation dans la canalisation.

Comment s’isoler du bruit

Plusieurs systèmes d’isolation phonique peuvent être mis en place afin de lutter contre les pollutions sonores dans votre logement :

Le système masse-ressort-masse

Ce système combine l’emploi d’un matériau lourd (masse) de part et d’autre de la paroi et celui d’un isolant souple (ressort) séparant cette double cloison.

  • Les matériaux lourds : ce sont des matériaux rigides qui réfléchissent une partie des rayonnements acoustiques et absorbent une portion des bruits de choc. 
  • Parmi ceux-ci, on peut citer la brique, le béton, et les plaques de plâtre.   
  • Les matériaux souples : ce sont les isolants phoniques proprement dits. Ces matériaux sont à la fois compressibles et poreux, et permettent d’absorber une bonne partie des ondes sonores. 
  • La ouate de cellulose, les laines minérales, ou encore les laines biosourcées sont souvent utilisées à cet effet.
  • La combinaison « masse-ressort-masse » se présente alors comme un système d’isolation phonique très efficace. 
  • Le premier matériau lourd réfléchit une partie des ondes sonores. 
  • L’isolant souple absorbe la majorité des bruits restants. 
  • La deuxième paroi rigide réfléchit les bruits résiduels vers l’isolant.

La désolidarisation des éléments de structure

Les nuisances sonores se propagent dans l’air, mais également dans la structure du bâtiment par vibration. Entre alors le principe de désolidarisation où l’élément de structure, tel que le plafond, est séparé des murs et du plancher adjacents pour éviter la transmission du bruit par contact.

Une désolidarisation efficace suit le principe « masse-ressort-masse ». 

Cependant, une lame d’air ou un plus grand espace vide sont souvent incorporés entre la première paroi rigide et l’isolant phonique. De même, les jonctions entre les parois sont séparées par des matériaux souples afin d’éviter tout contact entre les éléments rigides. 

Les méthodes de correction acoustique

Même dans une maison avec une bonne isolation phonique, vous pouvez ressentir un inconfort sonore dû au phénomène de réverbération

Dans une pièce d’habitation, lorsque les ondes sonores frappent une surface réfléchissante (comme les matériaux lourds), elle est renvoyée dans la pièce. C’est alors qu’un écho peut se faire entendre, car le son est renvoyé à un angle différent par plusieurs surfaces à la fois. 

Les corrections acoustiques permettent un meilleur confort phonique en incorporant des modifications non structurelles dans les pièces à vivre. 

Ces corrections consistent notamment à ajouter des éléments qui absorbent les ondes sonores au lieu de les réfléchir. Il peut s’agir des rideaux, de la tapisserie, ou encore des meubles.

Les techniques d’isolation phonique

Il est recommandé de faire appel à un spécialiste pour avoir un diagnostic des pollutions acoustiques de votre habitation. En effet, la méthode d’isolation à adopter dépend de la nature des nuisances sonores et de la surface à traiter. 

Pour une isolation maximale, il est conseillé de traiter tous les éléments de structure.

Isolation du sol

La chape flottante

La mise en œuvre d’une chape flottante se fait de la manière suivante :

  • Recouvrir le sous-plancher d’un film pour le désolidariser efficacement du plancher
  • Poser l’isolant acoustique sur le film sous-couche
  • Couler la chape par-dessus l’isolant phonique
  • Poser le revêtement sur la chape pour parfaire l’apparence du plancher

La chape permet à la fois d’assurer la planéité du sol à revêtir, et d’isoler une partie des ondes sonores.

Pour une isolation par chape flottante, comptez entre 60 et 90€/m² incluant la pose par un professionnel.

Le Parquet sur lambourdes

Cette méthode se fait en trois étapes :

  • Poser des lambourdes espacées de 40 à 50 cm sur le sous-plancher ;
  • Verser un isolant en vrac comme la ouate de cellulose ou placer des rouleaux d’isolant tels que la laine minérale entre les interstices
  • Aplanir l’isolant et fixer le parquet sur les lambourdes

Le prix d’un parquet sur lambourdes incorporant un matériau isolant varie largement en fonction du parquet choisi. Il tourne autour de 60€/m² hors revêtement, et peut aller jusqu’à 200€ ou plus avec une finition en bois massif pour les essences rares.

L’isolation des sols en rénovation

Isoler phoniquement les planchers est recommandé à titre préventif, c’est-à-dire en construction neuve. En rénovation, les travaux sont à la fois plus complexes et plus coûteux : 

  • Le professionnel devra enlever et reposer le revêtement de sol. 
  • La surépaisseur de sol engendrera la nécessité de mettre toutes les portes à niveau.

D’autres solutions sont possibles en rénovation ; cependant, elles ne sont pas aussi efficaces. 

Quel est le revêtement le plus isolant

Plus votre revêtement de sol est souple, plus il amortit les bruits. Il y a donc une différence non négligeable entre une pose sur couche souple et un revêtement posé directement sur la dalle d’ossature. 

Indépendamment du support posé, les matériaux de finition les plus utilisés sont présentés ci-dessous du moins isolant au plus isolant :

  • Le carrelage
  • Le PVC
  • Le parquet
  • Le stratifié
  • La moquette

Notez que la moquette est de loin la solution la plus isolante, car elle permet une amélioration aux bruits d’impact allant jusqu’à 30dB sans couche souple.

Isolation des portes et fenêtres

Les joints d’étanchéité

Vérifier l’étanchéité des portes et fenêtres est une étape indispensable, quelle que soit la nature de vos ouvertures. Poser des joints d’étanchéité est une manière simple de combler les interstices qui font passer le bruit par vos portes et fenêtres. 

Les espaces à calfeutrer sont notamment :

  • L’espace entre l’ouvrant et de dormant
  • L’espace entre les vitres et le châssis
  • Les fissures et crevasses dans le mur
  • Le bas de porte

Les joints peuvent être en caoutchouc, en mousse, en mastic, ou en silicone. Les joints en silicones ont l’avantage de combler efficacement les vides de toute forme en plus d’être un bon isolant phonique.

Les bas de porte peuvent être adhésifs, à glisser ou à visser, et sont de différents matériaux tels que le PVC, la mousse, et l’aluminium.

Le remplacement des joints des ouvertures peut varier entre 40 et 200€, en fonction de votre menuiserie et de la qualité de la jointure étanche choisie.

Les Fenêtres

Isolation du vitrage
Isolation du vitrage

Le vitrage est un point important à surveiller pour les fenêtres, car il est le siège de différents problèmes d’isolation acoustique, notamment le phénomène de résonance.

La résonance se produit lorsqu’une onde sonore entre en contact avec une surface vibrant à la même fréquence. Les ondes sonores passent simplement par le vitrage sans être atténuées efficacement

Pour éviter le phénomène de résonance, il est conseillé de remplacer vos vitres par du double vitrage asymétrique. Dans le cas du double vitrage, vous pouvez choisir une épaisseur de 10-6-4 mm par exemple.

Il existe plusieurs types de vitrages pour votre isolation phonique :

  • Le double vitrage avec lame d’air
  • Le double vitrage avec lame d’argon
  • Le triple vitrage
  • Le vitrage acoustique feuilleté

Le prix du vitrage se situe en moyenne entre 200 et 450€/m², pose comprise.

Lorsque vo fenêtres sont déjà abîmées, il n’est pas recommandé de les modifier davantage sous risque de les endommager. Le mieux est de les remplacer par de nouveaux modèles plus performants.

Si vos ouvertures sont de taille standard, vous pouvez trouver des ouvrages de menuiserie avec une bonne isolation phonique entre 450 et 800€/fenêtre pose incluse.

En revanche, comptez entre 500 et 1400€/fenêtre incluant le remplacement par un professionnel, suivant le type et la dimension de vos fenêtres si vous optez pour le sur-mesure.

Portes

Pour toutes les portes de la maison, incluant les portes intérieures, vous pouvez opter pour l’une des solutions suivantes :

  • Le capitonnage de la porte 
  • Le bloc porte antibruit 
  • Le remplacement du vantail

Comptez entre 450€ et 900€ pose comprise pour renforcer l’acoustique de votre porte intérieure ou faire remplacer le vantail par une porte plus performante.

Pour les portes ouvrant vers l’extérieur ou dans le hall d’entrée, des méthodes plus efficaces sont possibles :

  • La porte doublée
  • La double porte
  • La double porte avec sas

Si vous voulez remplacer votre porte d’entrée ou en ajoutez une autre dans le cas des doubles portes, il faudra prévoir entre 600 et 3000€ pose comprise

Isolation des murs

Contre-cloison

Isolation des murs
Isolation des murs

Cette méthode est l’une des plus pratiquées pour l’isolation phonique des murs. Elle se fait de la manière suivante :

  • Poser une ossature, le plus souvent en bois, sur le mur existant
  • Poser l’isolant phonique à l’intérieur de l’ossature
  • Recouvrir le mur d’une cloison comme le placoplâtre, le lambris, le PVC, etc.

Le prix du mètre carré pour une contre cloison est compris entre 40 et 90€ pose incluse par un professionnel.

Plaques de parement

Une plaque de parement est une solution tout-en-un qui consiste à coller une plaque d’isolant phonique faisant également office de revêtement.
Les plaques ou panneaux acoustiques décoratifs peuvent avoir une finition effet pierre, brique, ou en panneaux multicolores. 

Prévoir entre 55 et 120€/m² pose incluse pour ce type d’isolation.

Rideaux, tapisserie, peinture 

Des solutions modernes existent pour apporter une isolation phonique supplémentaire à votre logement sans pour autant faire de gros travaux.
Vous pouvez utiliser des rideaux phoniques, du papier peint acoustique, ou de la peinture acoustique. Il existe des rideaux (lourds) avec jusqu’à 8 couches qui offre une isolation efficace !

Suivant la méthode utilisée, le prix au mètre carré peut varier entre 35 et 80€ avec pose.

Isolation du plafond

Faux plafond

La pose d’un faux plafond est une solution qui permet de désolidariser la pièce du plancher du dessus

Dans le cas d’un plafond suspendu, le professionnel suit les étapes suivantes :

  • Placer des suspentes antivibratiles perpendiculairement au plafond 
  • Laisser un espace entre le plafond et les éclisses du faux plafond 
  • Insérer un isolant minéral entre les éclisses
  • Poser le faux plafond

Le faux plafond peut être en plaques de plâtre, en dalle minérale, en PVC, ou en bois.

La pose d’un faux plafond est très variable suivant la finition choisie. Vous pouvez vous attendre à un prix allant de 40 à 90€/m² incluant la pose par un professionnel.

Le plafond tendu

Le plafond tendu permet d’économiser plus d’espace que le faux plafond et s’avère être à la fois efficace et esthétique. Il consiste à poser la toile de plafond tendu à au moins 2,5 cm du plafond existant. Les plafonds tendus sont fabriqués sur mesures, car il faut prendre en considération l’emplacement des luminaires. 

La finition est soignée et durable, cependant cette technique est souvent plus onéreuse que celle du faux plafond et coûte entre 50 et 120€/m² pose comprise.

Isolation des combles

Combles habitables

Isolation des combles habitables
Isolation des combles habitables

Les nuisances sonores les plus communes pour les combles aménagés proviennent du toit, c’est-à-dire, le son de la pluie et autres éléments tombant sur celui-ci. D’autres sources sont le bruit des rongeurs, le bruissement des feuilles, et le vent.

Un plafond peut être installé sur les rampants des combles aménagés. L a charpente de la toiture est souvent utilisée pour recevoir l’isolation phonique, et le revêtement est fixé contre cette charpente. 

Le prix d’une isolation phonique des combles aménagés tourne autour de 30 à 90€/m² pose comprise.

Pour limiter les ponts phoniques, traitez également les fenêtres de combles telles que les autres fenêtres de la maison. La pose d’une fenêtre de toit avoisine les 350 à 1400€ fourniture comprise.

Combles perdus

L’isolation des combles non habitables ou perdus est plus simple. Elle peut se faire de deux manières :

  • Avec un isolant soufflé tel que la ouate de cellulose entre solives sur le plancher
  • Avec un isolant en rouleaux comme la laine minérale sur le plancher

Le prix de fourniture et pose de ce type d’isolation varie entre 20 et 45€/m².

Il est judicieux de faire votre rénovation acoustique en même temps qu’une rénovation thermique. En effet, certains matériaux tels que la ouate de cellulose ou les laines minérales sont de bonnes alternatives dans les deux cas. Ils sont appelés isolants thermoacoustiques.

Les aides financières

Les aides de l’Etat

Plusieurs dispositifs sont disponibles pour vous aider financièrement dans votre rénovation acoustique. Surtout dans la mesure où une isolation acoustique peut également remplir le rôle d’isolation thermique. Parmi ces aides, on peut citer notamment : 

  • Les Aides de l’ANAH
  • L’Eco-PTZ
  • Le CITE
  • La TVA réduite à 5,5%
  • La Prime éco-énergie

Le Plan de Gêne sonore

Ce dispositif d’aide financière concerne les habitations et autres locaux commerciaux et sociaux situés près de l’un des dix principaux aéroports de France.  

Pour en bénéficier, votre bâtiment doit être dans l’une des trois zones concernées par les nuisances sonores. La Zone I regroupe les locaux où la pollution acoustique est la plus importante.

Pièces à isoler

Zone I

Zone II

Zone III

Appartement

Valeur forfaitaire pour chaque pièce

2000€

1850€

1525€

Valeur forfaitaire pour la cuisine

1850€

1375€

1075€

Maison Individuelle

Valeur forfaitaire pour la toiture

5000€

5000€

5000€

Valeur forfaitaire pour chaque pièce

3500€

3200€

2900€

Valeur forfaitaire pour la cuisine

1850€

1375€

1075€

Les solutions annexes

Vous pouvez intégrer d’autres solutions pour traiter les différents éléments pouvant présenter des ponts phoniques. Pour ne citer que quelques exemples :

Support

Solution

Prix fourniture et pose

Les volets roulants

Calfeutrer les vides à l’intérieur du caisson avec de la mousse massique

45 à 60€/m

Les fenêtres – le double fenêtrage

Poser une deuxième fenêtre sur le nu extérieur de l’ouverture

450 à 800€/fenêtre

Les fenêtres – le survitrage

Ajouter un vitrage supplémentaire sur la fenêtre existante

100 à 180€/m²

La canalisation – le calorifugeage

Ajouter une gaine isolante autour de la canalisation

5 à 15€/m

Le parquet acoustique

Poser un revêtement de sol du type parquet intégrant une isolation acoustique

35 à 60€/m²

L’isolant parquet

Poser un film sous-couche acoustique sous le parquet

5 à 10€/m²

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.