Quel dallage poser autour d’une piscine ?

Aménagement installé autour d’une piscine, le dallage est aussi important que le bassin lui-même. Il donne du style à l’espace de baignade et contribue au maintien de la propreté de l’eau. Étudiez bien votre projet avant la création d’un dallage autour de votre piscine. Concernant le budget, préparez au moins 20 €/m², sans coût de la main-d’œuvre, pour un revêtement en pierre reconstituée. D’autres solutions sont présentées dans cet article.

Budget récapitulatif

Le prix d’un dallage autour d’une piscine dépend surtout du revêtement choisi et du support. Il faut également intégrer dans le budget le coût de la main-d’œuvre.

Quel revêtement choisir pour un dallage autour d’une piscine ?

Les dalles servent à mettre en valeur le bassin, donc à rehausser l’esthétique de la plage de piscine. Vous pouvez choisir entre différents matériaux pour habiller le dallage autour de votre bassin.

Les revêtements les plus utilisés pour un dallage autour d’un bassin sont :

  • le béton ;
  • le carrelage ;
  • la pierre naturelle ;
  • la pierre reconstituée.

Revêtement

Caractéristiques

Avantages

Inconvénients

Prix hors pose

Béton décoratif

  • Matériau très prisé pour un dallage autour d’une piscine ;
  • Mélange de mortier, de granulats naturels ou artificiels et éventuellement de teintes ;
  • Large choix en matière de motifs et de finitions : béton imprimé, désactivé, balayé, coloré, sablé.
  • Solide, résistant et stable ;
  • Le grand choix d’aspects et de coloris permet de personnaliser la plage de piscine ;
  • Présente une longévité intéressante ;
  • Facile à entretenir ;
  • Supporte les produits d’entretien du bassin et les agressions extérieures.
  • Contactez un professionnel pour sa mise en œuvre. En effet, des fissures peuvent apparaître en cas d’erreur.

30 à 150 €/m²

Carrelage

  • Optez pour un revêtement spécialement conçu pour l’extérieur ;
  • Plusieurs types de carrelages existent : grès cérame (une des meilleures options pour habiller un dallage), zellige, ciment, terre cuite, etc.).
  • Résistance aux produits chimiques et aux effets des rayons UV ;
  • Entretien simple (nettoyage avec serpillère et eau savonneuse, contrôle régulier et nettoyage des joints) ;
  • Grand choix de motifs et de tons (certains revêtements imitent le bois, la pierre naturelle, etc.) ;
  • Bonne longévité.
  • Peut nécessiter un traitement antidérapant ;
  • Résiste moins aux chocs que le béton et la pierre ;
  • Pose à confier à un professionnel pour avoir un sol bien étanche. 

10 à 150 €/m²

Pierre naturelle

  • Matériau naturel ;
  • Les couleurs et l’aspect dépendent du gisement ;
  • Types de pierres les plus populaires : grès, travertin, granit, marbre, quartzite, pierre bleue, etc. ;
  • Finitions conseillées pour avoir une surface antidérapante : bouchardée, grenaillée, sablée, égressée, flammée.
  • Revêtement noble et écologique ;
  • Résistance aux chocs, aux conditions extérieures, au sel, à l’eau et au chlore ;
  • Dallage esthétique avec un large choix de formats, de tons et de textures ;
  • Excellente longévité (un dallage en pierre naturelle peut durer toute une vie).
  • Requiert un traitement hydrofuge tous les 3 à 4 ans pour faciliter l’entretien du dallage ;
  • Ne résiste pas aux produits avec un pH basique ou acide ;
  • Les couleurs foncées emmagasinent la chaleur et peuvent brûler les pieds ;
  • Coûte plus cher que les autres revêtements.

30 à 200 €/m²

Pierre reconstituée

  • Mélange d’agrégats de pierre naturelle, d’eau, de liants (généralement du ciment), d’adjuvants et de teintes ;
  • Peut imiter d’autres matériaux tels que le bois et le marbre.
  • Matériau ingélif, solide et antidérapant ;
  • Durée de vie moyenne dépassant 50 ans ;
  • Large gamme de formats, de coloris et de finitions pouvant s’adapter à tout style de décor ;
  • Facile d’entretien ;
  • Coûte moins cher que la pierre naturelle.
    • Peut requérir un traitement hydrofuge et antitache tous les ans ou tous les deux ans ;
  • N’a pas le même cachet que le dallage en pierre naturel.

20 à 150 €/m²

Dalle de béton autour de la piscine

Dalle de béton

Les dalles pour habiller votre plage ou terrasse de piscine se posent généralement sur une dalle de béton. Ce support a une épaisseur moyenne de 12 à 15 cm et aura un dosage de 300 à 350 kg de matière par m3. Il est constitué principalement de :

  • graviers ;
  • sable ;
  • eau ;
  • ciment.

Il est possible d’armer le béton avec des treillis. Par ailleurs, vous pouvez préparer le béton sur le chantier ou opter pour du béton industriel. Comptez en moyenne 30 à 80 € le m², fournitures et pose comprise, pour la réalisation d’une dalle de béton.

Éléments

Caractéristiques

Prix 

Béton coulé sur place

  • les composants du béton sont mélangés et coulés sur le chantier ;
  • nécessite de la main d’œuvre et l’utilisation d’une bétonnière.

50 à 100 €/m²

Béton industriel

  • béton prêt à l’emploi livré sur le chantier ;
  • permet de gagner du temps et d’économiser en matériels et en main d’œuvre ;
  • à préférer si vous souhaitez créer un dallage de taille importante.

40 à 60 €/m²

Armature métallique ou treillis prêt à l’emploi

  • pour renforcer la solidité et la stabilité de la dalle ;
  • il est nécessaire de bien enrober les armatures afin d’assurer la qualité du béton. 

2 à 6 €/m²

Chape 

  • permet d’avoir un support sans défauts, plan et propre ;
  • pour éviter les risques de fissure des dalles ;
  • comporte moins de ciment que la dalle de béton (150 kg par m3).

20 à 25 €/m²

Film polyane ou feutre géotextile

  • pour empêcher les remontées capillaires 
  • permet de renforcer la solidité et la durabilité du béton.

1 à 2 €/m²

Main d’œuvre

  • préparation du sol ;
  • réalisation du coffrage avec insertion d’armatures métalliques ;
  • préparation et coulage du béton ;
  • nettoyage du chantier.

20 à 40 €/m²

Coût de la main d’œuvre pour la réalisation d’un dallage autour d’une piscine

Le prix de pose d’un dallage installé autour d’une piscine oscille entre 25 et 45 €/m². Le tarif peut varier d’un artisan à un autre et dépend surtout :

  • des dimensions du dallage ;
  • des tâches à effectuer et de leur complexité ;
  • de la technique de pose et du motif à réaliser.

Les facteurs de prix d’un dallage extérieur

Les prix cités dans cet article ne sont qu’indicatifs. En effet, le budget à préparer pour construire un dallage autour d’un bassin dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • les dimensions du dallage ;
  • l’épaisseur du support en béton ;
  • le revêtement choisi ;
  • l’accessibilité du chantier ;
  • le professionnel contacté.

Vous voulez que la pose du dallage autour de votre piscine soit une réussite ? Faites appel à un professionnel. Ce dernier vous donnera plus de détails quant aux travaux à réaliser et au budget à préparer. Passez par notre site pour la demande de plusieurs devis.

Dallage autour d’une piscine : de quoi s’agit-il ?

Le dallage d’une piscine est un aménagement construit autour du bassin. Le support en béton peut être laissé tel quel ou recouvert de dalles. Le dallage sert à :

  • rendre l’espace de baignade plus confortable : il permet de créer une terrasse de piscine. Avec cet aménagement, vous pourrez mieux profiter de vos sessions de baignade ;
  • maintenir la propreté de l’eau du bassin : la poussière et les brindilles d’herbe venant du jardin peuvent s’accrocher aux pieds. Ces saletés restent sur le dallage quand vous le traversez avant d’entrer dans l’eau.

Comment choisir votre dallage de piscine ?

Le dallage de piscine est un ouvrage destiné à durer plusieurs années. L’une des conditions qui permettent d’allonger sa durée de vie est le choix des matériaux. Voici les critères à considérer avant l’achat des dalles :

  • la qualité : vérifiez la fiche technique des dalles, leur provenance (s’il s’agit de dalles en pierre naturelle), le marquage CE et la certification NF ;
  • l’esthétique : le revêtement du dallage doit répondre à vos envies. Toutefois, l’aspect, la texture et le coloris du matériau. Il faut que ce dernier soit en harmonie avec le revêtement de la piscine, les différents aménagements de votre extérieur et la façade de votre maison ;
  • les caractéristiques techniques : votre dallage doit convenir aux conditions d’utilisation à l’extérieur. Informez-vous sur les performances techniques des produits (résistance au passage, à l’usure, aux rayures, à la glissance, aux produits chimiques et aux sollicitations physiques) ;
  • le format : 20 x 20 cm, 30 x 30 cm, 60 x 60 cm, 20 x 40 cm, les dalles se déclinent sous différentes dimensions. Les formats les plus courants sont le carré et le rectangle. Il existe également des dalles rondes et des dalles au format atypique vous donnant la possibilité de créer l’ambiance de décoration de votre choix ;
  • l’étanchéité : comme le dallage va être installé autour de la piscine, il est important qu’il résiste à l’humidité. Les produits poreux comme certaines pierres naturelles requièrent un traitement hydrofuge et antitache ;
  • la région où vous habitez : vous habitez dans une région fortement ensoleillée ? Le dallage de votre piscine est fortement exposé au soleil ? Optez pour un revêtement au ton clair qui n’emmagasine pas la chaleur. Si vous vivez dans le nord, les dalles plus foncées sont idéales. Elles stockent la chaleur et vous permettent de mieux profiter de votre terrasse de piscine ;
  • le prix : ce critère est très important, surtout si la surface à daller est importante. Toutefois, n’optez pas pour des matériaux premiers prix. Leur coût d’acquisition est souvent attrayant, mais la qualité peut ne pas être au rendez-vous.

Installation d’un dallage autour d’une piscine

La pose d’un dallage autour d’une piscine se passe en plusieurs étapes. Vous devez d’abord installer la dalle en béton avant de la recouvrir du revêtement de votre choix.

Réalisation du dallage en béton

Ce support permet d’avoir une plage de piscine stable et robuste. Pour sa mise en œuvre :

  • marquez la surface à daller à l’aider de piquets et d’un cordeau ;
  • creusez le sol sur 20 à 30 cm de profondeur puis enlevez la couche de terre ;
  • créez une pente de 2 % vers l’extérieur du bassin pour l’évacuation de l’eau de pluie ;
  • si le sol est meuble, recouvrez-le d’un lit de tout-venant et de sable puis damez ;
  • posez le feutre géotextile sur la sous-couche drainante ;
  • installez le coffrage composé de planches solides. Huilez l’intérieur des planches pour faciliter le décoffrage ;
  • placez le ferraillage. Pour qu’il ne touche pas le feutre géotextile, surélevez-le grâce à des morceaux de parpaing ;
  • préparez le béton puis coulez-le par zones de 6 m² intercalées par des joints de dilatation ;
  • répartissez le béton sur toute la surface à l’aide d’une règle de maçon ;
  • enlevez le coffrage ;
  • laissez sécher pendant trois semaines minimum.

Pose des dalles

Pose des dalles

Si vous ne voulez pas laisser le support en béton tel quel, vous avez la possibilité de le recouvrir de dalles. Voici les étapes à suivre :

  • appliquez un primaire d’accroche sur la surface à daller ;
  • préparez le mortier colle et étalez-le sur une partie de la dalle béton à l’aide d’une spatule crantée ;
  • mettez une fine couche de colle sous les dalles et posez-les sur le sol ;
  • utilisez des croisillons pour parfaire l’écartement entre les dalles ;
  • une fois toutes les dalles posées, laissez sécher une journée avant de jointoyer.

La réalisation d’un dallage autour d’une piscine n’est pas à la portée de tout le monde. Si vous n’avez aucune notion en bricolage, il vaut mieux confier le travail à un professionnel. N’oubliez pas de demander et de comparer plusieurs devis afin de bénéficier des tarifs les plus intéressants.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.