Mur pignon : prix, qu’est-ce, fonction, installation, rénovation

Le pignon désignait à l’époque la pointe triangulaire qui se situe au sommet d’un mur de façade. Et un mur pignon désignait le mur de façade supportant la charpente d’un comble dont il épouse la forme, il est reconnaissable par sa partie supérieure triangulaire appelée pointe de pignon.

Construction d'un mur pignon
    

Prix d’un mur pignon

Prix du mur pignon 

De 45 à 60 euros /m².

Prix de l’hydrofugation

De 10 à 50 euros / m²

Prix pour une peinture anti-humidité

Environ 38 euros/ m² 

Prix d’un nouveau bardage

De 30 à 80 euros/ m²

Prix d’une ouverture pour créer une fenêtre 118×140cm

Environ 2550 euros



Prix d’une ouverture plus grande

Environ 4500 euros



Qu’est-ce qu’un mur pignon ?

Mur pignon
Mur pignon

Dans les constructions modernes à toiture à 4 pans ou toiture terrasse, ce terme désigne le mur de façade possédant la plus petite longueur et peu d’ouvertures.

  • Le mur pignon peut être en forme d’escaliers sur lesquels se posent les pannes (mur de pignon à redents), il peut être aussi sans d’ouverture (mur de pignon aveugle), recouvert ou non par la toiture, ou un mur de pignon dosseret où les souches des cheminées s’appuient.
  • En architecture ancienne, surtout aux époques de la renaissance et du baroque, le mur pignon était ornementé et situé sur rue. Ces murs sont toujours présents dans les villes d’Europe du Nord.

Quelle est la fonction d’un mur de pignon ?

Comme tout mur de façade, le mur pignon sert principalement à soutenir la construction. Il joue donc un grand rôle dans la stabilité de l’habitation. Cela s’applique aussi aux murs porteurs intérieurs.

  • Il est possible d’agrandir l’habitation par cette façade, selon l’emplacement du mur de pignon de la propriété. 
  • Les murs pignons sont généralement des murs extérieurs, ils peuvent donc être utilisés comme extensions pour un espace semi-ouvert ou un garage ou pour un carport. Toutefois, cela ne peut être possible et fonctionner que si le mur de pignon est sur votre propriété.

Installation d’un mur pignon 

Matériel et outils nécessaires

  • Mortier,
  • Parpaings,
  • Bastaings,
  • Chevrons,
  • Planches de coffrage,
  • Cordes, 
  • Clous,
  • Une bétonnière,
  • Une pelle,
  • Une truelle,
  • Un serre-joint de maçon,
  • Un cordeau à tracer,
  • Un marteau de coffreur,
  • Un mètre,
  • Et un décamètre.

Important : ne pas oublier ses équipements de sécurité à savoir les gants de protection et les chaussures de sécurité. 

Mise en œuvre des repères afin de matérialiser l’arase du mur pignon

Pour mettre ces repères en place il faut suivre ces étapes :

  • Si la charpente est constituée de fermettes, il est possible d’en poser une en place pour servir de guide.
  • Fixer verticalement une planche en bois sur la façade du mur pignon, avec un clou sur l’extrémité haute. Le clou doit être bien positionné sur la pointe du pignon.
  • Avec un clou, fixer verticalement une planche en bois sur les coins supérieurs de la façade de pignon. 
  • Tendre un fil entre chaque clou, afin de former chaque pente du toit. 

Mise en œuvre des repères afin d’aligner les briques du mur de pignon

Ces repères se font en deux étapes :

  • Fixer une latte ou un bastaing, verticalement sur chaque coin des murs perpendiculaires au mur du pignon. Ces derniers doivent être aussi hauts que la pointe du pignon.
  • Tendre un fil horizontalement entre ces deux lattes. Afin de servir de guide pour l’alignement des briques de maçonnerie.

Les travaux de maçonnerie du pignon 

Pour procéder à la maçonnerie des briques, suivre les étapes suivantes :

  • Monter les rangées de briques, les unes après les autres.
  • À chaque nouvelle rangée, déplacer le fil de repère de la hauteur d’une brique plus 2 cm pour laisser place au mortier. Ne pas oublier de contrôler le niveau. 
  • Il faut laisser 7 cm au minimum pour l’épaisseur du béton armé entre l’arase de pignon et le coin des briques, en cas de chaînages rampants avec coffrage.
  • En cas d’un U de chaînage, couper les briques dans le sens de la pente tout en laissant l’épaisseur de l’U de chaînage plus 2 cm pour le mortier.

Les travaux de maçonnerie pour l’arase de pignon 

La maçonnerie des chaînages rampants du pignon se fait comme suit :

Élévation d'un mur pignon
Élévation d’un mur pignon
  • Mettre le coffrage en place. Il peut possible de se servir de la fermette afin de former le coffrage, coté intérieur.
  • Mettre en place les éléments du ferraillage sur la longueur des chaînages rampants.
  • Prévoir une ouverture pour chaque panne au préalable, si des pannes doivent être posées.
  • Si les pannes sont traversantes, prévoir une ouverture pour chacune sur toute la largeur du mur de pignon. Pour cela, utiliser un morceau de bois ayant la même taille que les pannes, le clouer dans le coffrage.
  • Couler un mortier assez compact dans les U de chaînage ou le coffrage.

Rénovation d’un mur pignon 

Fissure ou infiltration d’eau

Rénovation d'un mur pignon
Rénovation d’un mur pignon

L’intervention dépend du dommage, une simple réparation pourrait suffire pour les fissures inertes. Cependant, si les dégâts sont plus importants, il faut faire recours aux gros œuvres.

  • Si les joints entre les briques ou les pierres sont endommagés, il faut reprendre à la chaux aérienne. 
  • L’hydrofugation du mur pignon : cette opération consiste à appliquer une couche de protection sur la surface du mur pour empêcher d’éventuelle futures infiltrations. Le produit appliqué sert aussi à empêcher la fixation de détritus et de saletés en surface pour un mur propre le plus longtemps possible. Noter que cette méthode est réservée aux murs pignon en parpaing et béton. Il ne faut absolument pas l’appliquer sur les murs dont les matériaux nécessitent de respirer.
  • La peinture anti-humidité : cette peinture peut être appliquée pour une rénovation et même sur un mur sain afin de prévenir les infiltrations d’eau.
  • La pose d’un nouveau bardage : cette solution représente plusieurs avantages, elle renforce l’isolation du mur et sublime le mur pignon. Toutefois, elle peut être plus onéreuse que les précédentes solutions.

Isolation du mur pignon 

Deux techniques sont recommandées pour isoler un mur :

L’isolation par intérieur

Cette technique réduit relativement les coûts énergétiques. Elle est facile à faire soi-même, avec des rouleaux de laine de roche et des panneaux de fibres ou d’autres matériaux isolants. Ces différents matériaux sont très faciles à manipuler, il est donc impossible de rater l’isolation.

L’isolation thermique par l’extérieur

Cette technique est beaucoup plus performante en matière d’économies d’énergie et de confort, cependant, il est nécessaire d’avoir une autorisation de travaux de la mairie pour y procéder. Cela s’applique aussi au ravalement de façade.

Que faire dans le cas où le mur pignon penche ?

Les pignons penchent souvent, notamment, quand le toit présente des insuffisances. Il est parfois suffisant de redresser les pignons et la charpente. Mais dans certain cas, cela paraît contre-productif. Il est recommandé de demander l’avis d’un expert.

Quelques idées pour sublimer un mur pignon

Révéler les matériaux du mur pignon à l’intérieur

Le mur pignon est généralement peint de l’intérieur comme tout autre mur. Pourquoi ne pas l’exploiter et en faire un élément de décoration ? Révéler ses matériaux bruts, tels que les briques ou les pierres donnerait un résultat très décoratif et chaleureux.

Créer une ouverture au niveau du mur pignon 

Afin de moderniser ce mur, il est possible d’y créer des ouvertures, comme des fenêtres pour apporter de la clarté à son intérieur, ou bien un vitrage total pour avoir un panorama impressionnant aux alentours.  

Ne vous inquiétez pas ! Cela n’empêche pas le mur pignon de maintenir la charpente du toit. Toutefois, ce travail doit être réalisé par des professionnels. 

Les démarches administratives

Avant de commencer les travaux, il est nécessaire d’effectuer quelques démarches administratives, afin de créer cette ouverture :

  • Dans le cas de création ou modification d’ouverture, sans création de volume : il suffit de réaliser une déclaration de travaux à la mairie.
  • Dans le cas de création ou modification d’ouverture, en créant un volume : les démarches dépendront du volume. Si le volume est égal ou supérieur à une surface de 20 m², il faut faire une demande de permis de construire. Sinon une simple déclaration de travaux suffira pour une surface inférieure à 20 m².

Construire une extension en prolongeant le mur pignon 

Cette idée est pour ceux qui souhaitent agrandir leurs maisons, tout en évitant de déménager. Le mur pignon servira de point de départ à une extension et deviendra une paroi intérieure, en épousant sa forme triangulaire et même en conservant son matériau brut, cela donnera un agrandissement stylé et original. 

Reproduire le mur pignon afin de cloisonner l’espace 

Le mur pignon inspire toujours les architectes, grâce à sa jolie forme triangulaire. Ils s’en emparent souvent comme modèle pour cloisonner les espaces. Il est possible de faire de tout même en créant un jumeau au mur pignon original. Qu’il soit en verre ou à moitié maçonné, le résultat sera esthétique et avec une touche contemporaine.

Comment entretenir un mur pignon ?

L’entretien d’un mur pignon ne requiert pas d’énormes efforts, de simples gestes de nettoyage suffisent :

  • Il est recommandé d’utiliser des produits adaptés qui sont conçus en fonction des matériaux et les finitions du mur.
  • Le nettoyant vapeur est aussi très efficace sur certains matériaux, cependant, il est conseillé d’éviter son utilisation pour entretenir les murs pignons en crépi. Cela pourrait créer des décollements ou des fissures.
  • Sachez que l’entretien d’un mur pignon orienté nord doit être plus intense que celui d’une façade orientée sud, car le manque de soleil augmente le risque d’humidité et l’apparition de traînées noires le long du pignon.

Pour un bon nettoyage, effectué dans les règles de l’art, pensez à faire appel à une entreprise spécialisée.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.